20/03/2017

Système suisse de vol en conditions dégradées!

00.jpg

La société suisse RUAG intègre un système d’assistance au pilotage pour les conditions DVE (Degraded Visual Environment) sur les hélicoptères Airbus EC635 des Forces aériennes suisse. Ce nouveau système est également développé dans la cadre d’un partenariat avec l’OTAN.

l'Armée suisse prend part en collaboration avec RUAG à un projet d'essai de systèmes DVE (Degraded Visual Environment). Les tests dans le terrain doivent fournir des données sur l'utilisation et l'efficacité de systèmes par mauvaises conditions de visibilité. Les conditions atmosphériques empêchent souvent l'engagement d'hélicoptères dans le terrain, raison pour laquelle les Forces aériennes cherchent à réaliser des progrès dans le domaine des vols en conditions dégradées. Ces progrès doivent élargir l'éventail des engagements possibles et, surtout, contribuer à la sécurité aérienne, ce dont l'aviation civile profitera également. Les essais ont eu lieu à l'Älggialp et portaient sur la problématique du « white out », voile blanc en français. Dans l'aviation, c'est ainsi que l'on décrit la détérioration des conditions de visibilité à cause de bourrasques de neige. Les tests, qui se concentrent sur l'aptitude au vol et l'efficacité des systèmes DVE par neige tourbillonnante, ont permis d'enrichissants retours d'expériences dans ce domaine.

Les essais en conditions de « voile blanc » ont été effectués à partir de la base d'hélicoptères d’Alpnach, en Suisse, où RUAG Aviation possède également un centre d'excellence indépendant pour l'entretien, la réparation et la révision des hélicoptères (MRO). Les essais DVE se sont déroulés du 20 au 23 février 2017 derniers. Les essais DVE de l'OTAN ont eu lieu dans l'intérêt de la technologie et du partage des connaissances, au-delà des frontières internationales, sur des solutions spécifiquement conçues pour améliorer la sécurité et atténuer les risques pour les pilotes et les hélicoptères. RUAG Aviation est devenu un acteur clé dans les essais pour ce type de problèmes au sein de l'OTAN, intégrant un système d’assistance de sécurité pour le pilote. Ce nouveau système antivoile blanc a été monté sur un EC635 des Forces aériennes suisses. Cet hélicoptère a servi de démonstrateur de capacité et sera utilisé pour d'autres essais par la suite, dans d'autres conditions atmosphériques qui influencent négativement sur la visibilité. Les tests par nébulosité et brouillard ainsi que lors de précipitations se dérouleront prochainement à Manching en Allemagne.    

12.jpg

Photos : 1 EC635 des Forces aériennes suisses  en conditions DVE 2 Système électronique d’aide au DVE @RUAG/DDPS                  

16/03/2017

1,5 millions d’heures de vol pour les MH-65 « Dolphin » !

mh-65-dolphin-009.jpg

Airbus Helicopters Inc. a salué la garde côtière des États-Unis pour avoir atteint le cap des 1,5 millions d'heures de vol avec sa flotte d’hélicoptères de patrouilles MH-65 « Dolphin » de recherche et de sauvetage. De la patrouille sur le lac Michigan à la réalisation de sauvetages dans le golfe du Mexique, le MH-65 « Dolphin » des garde-côtes américain est devenu un aéronef très apprécié.

Rappel :

En 1979, les garde-côtes américain ont choisi le Dauphin, basé sur la famille des produits Airbus AS365 Dauphin, en tant que nouvel hélicoptère de sauvetage aérien et maritime à courte portée qui devait remplacer le HH-52A « Sea Guard ». L'aéronef est certifié pour fonctionner dans toutes les conditions météorologiques et les opérations de nuit, à l'exception des conditions de givrage.

Airbus a livré le premier « Dauphin » en 1984. La flotte de 100 hélicoptères a jou un rôle essentiel pour la Garde côtière, depuis des missions de sauvetage après l'ouragan Katrina et d'autres catastrophes naturelles jusqu'à l'exécution de sauvetages réussis en mer et en haute montagne.

En plus de desservir les Etats-Unis, Porto Rico et la République Dominicaine, le MH-65 est devenu le principal appareil de sauvetage à bord des navires. L'escadron tactique d'interception d'hélicoptères de la Garde côtière en Floride utilise également le MH-65 pour des missions de lutte contre les stupéfiants dans des zones de trafic de drogue à forte menace.

La flotte MH-65 devrait rester en service jusqu'en 2035. De nouveaux moteurs ont été installés sur la flotte Dolphin en 2007, ce qui a considérablement amélioré les capacités de puissance et de mission.

 

airbus helicopters,mh-65 dolphin,dauphin,us coast guard,missions sar,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

Photos : MH-65 Dolphin US Coast Guard @ US Coast Guard

03/03/2017

L’armée française cliente du H160 !

657dbf5b70e83a551f8d561eb523fa15.jpg

Paris, le ministre de la Défense française, Jean-Yves Le Drian confirme une future importante commande auprès d’Airbus Helicopters pour le H160. Cette achat fait partie du programme de base du futur hélicoptère léger interarmées (HIL)  (armée de l'air / armée de Terre ) qui permettra de remplacer les actuelles flottes de Fennec, Gazelle, Panther et Alouette II.

160 à 190 appareils :

Si le nombre de H160 n’est pas encore connu, il faut tabler sur un chiffre de 160 à 190 appareils, soit une aubaine pour l’hélicoptériste européen qui traverse une mauvaise passe tant du point de vue des ventes d’hélicoptères que de sa restructuration du groupe et des difficultés avec le programmes A400M de la division « avions de transports ».

Selon Jean-Yves Le Drian, la livraison du premier appareil sera avancée de quatre ans, dès 2024. La production sera au maximum de 50 exemplaires par an. Aucun prix catalogue n'a encore été communiqué.

Airbus H160 :

Le H160 est un hélicoptère bimoteur de moyen-tonnage, capables d’effectuer les missions les plus variées, du transport de passagers aux évacuations sanitaires, en passant par la desserte des plateformes pétrolières. Un segment de marché qui représente plus de 30 % des ventes d’hélicoptères civils. Le H160 est un condensé de technologies, avec notamment le nouveau moteur Arrano de Turbomeca qui offre un gain de consommation de carburant de 10% à 15% comparé aux hélicoptères actuels.  Le H160 dispose d’un fuselage 100% composite plus léger. Les ingénieurs d’Airbus ont opté pour un rotor de queue décentré et un stabilisateur biplan. Son développement a été lancé en 2013, avec une définition de la configuration finale confirmée cette année. Avec le H160, Airbus Helicopters a fait notamment un effort sur la réduction du bruit. Ainsi, le H160 devrait être 50 % moins bruyant que les Dauphin actuels, grâce au nouveau design des pales Blue Edge. Ces dernières permettent également au H160 d'emporter 100 kg de charge utile supplémentaire en comparaison des hélicoptères équipés de pales classiques, en fonction des conditions de vol. Le constructeur a innové en installant notamment des commandes de vols électriques, et en dessinant une nouvelle forme aérodynamique, très futuriste.

 

webimg_3150.jpg

Photos : Le prototype du H160@ Airbus Helicopters

28/12/2016

Les Super Puma engagés au Tessin !

t-311b.jpg

 

Engagement de grande envergure pour les Forces aériennes suisses : depuis mercredi matin, cinq Super Puma sont engagés pour lutter contre le feu dans les secteurs touchés par des incendies de forêt dans le val Mesolcina et la Léventine.

 

Sur demande de la police cantonale des Grisons, trois Super Puma luttent contre des incendies de forêt depuis mercredi matin sur le territoire de la commune de Soazza dans le val Mesolcina. En l’occurrence, ils collaborent avec trois hélicoptères civils de la société Heli Rezia SA. Parallèlement, deux autres Super Puma des Forces aériennes suisses sont engagés pour une mission d’extinction près de Giornico dans le district de la Léventine, répondant cette fois à une demande des autorités tessinoises.

Les cinq hélicoptères ont décollé des bases aériennes d’Alpnach et de Dübendorf et resteront à disposition pour éteindre des foyers d’incendie toute la journée de mercredi, et, selon l’évolution de la situation, aussi demain jeudi. Pour des raisons de sécurité, l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) a décidé d’interdire le survol des zones touchées par les incendies.(source DDPS)

06/10/2016

H215 pour l’Armée de l’air espagnole !

H215_290916_014r.jpg

Lors d'une cérémonie qui s’est tenue à l'usine d’Airbus Hélicoptères à Albacete, l'Armée de l'Air espagnole a réceptionné son premier hélicoptère de type H215 de dernière génération.

L'achat a été négocié en juillet par le ministère espagnol de la Défense, à travers le soutien de l'OTAN et de l'Agence d'approvisionnement (NSPA).

Le H215 « Super Puma » est équipé de technologies state-of-the-art, conformes aux normes de sécurité les plus strictes. Son équipement embarqué comprend des écrans numériques multifonctions et un pilote automatique 4 axes qui assure la protection de l'enveloppe de vol avec une précision inégalée, et notamment dans des conditions de fonctionnement les plus sévères.

Ce H215 est spécialement équipé de systèmes de mission spécifiques pour les missions de recherche et de sauvetage (SAR) et les missions due récupération du personnel CSAR. Il possède des réservoirs de carburant supplémentaires qui étendent son rayon d’action jusqu'à 560 Km, Un système de flottabilité de secours, une radio à haute fréquence, un treuil et un cockpit compatible avec des lunettes de vision nocturne font également partie des équipements.

La Force aérienne espagnole exploite plusieurs hélicoptères appartenant à la famille « Super Puma », dans les deux versions civiles et militaires. Le nouveau H215 sera affecté à l'Escadron 802 / RCC Canarias de la Force aérienne et arrivera à sa base à Gando (Gran Canaria) avant la fin de l'année.

 

Photo : le nouvel H215 de l’Armée de l’air espagnole@ Airbus Helicopters