10/01/2019

Record de livraisons pour Airbus & Boeing !

airbus boeing,livraisons avions commerciaux 2018,trafic aérien,nouveaux avions de ligne,commandes avions de ligne 2018,romandie aviation,les nouvelles de l'aviation

 

Le duopole Airbus/Boeing a battu des records de livraisons durant l’année 2018 avec un total de 1606 appareils. L’avionneur européen a amélioré sa capacité de production en se rapprochant de son concurrent américain qui détient toujours le plus haut niveau de livraison. En terme de commande Boeing engendre une amélioration et dépasse Airbus.  

Les livraisons en détails :

Airbus a livré 800 avions commerciaux à 93 clients en 2018. L’entreprise réalise ses objectifs pour l’année et établit un nouveau record, les livraisons ayant dépassé de 11% le record de 2017 (718 appareils). Airbus augmente ainsi pour la 16e année consécutive le nombre d’avions commerciaux livrés sur un an.

Les livraisons 2018 comprennent :

  • 20 A220 (depuis que l’appareil a été intégré à la Famille Airbus en juillet 2018) ;
  • 626 appareils de la Famille A320 (contre 558 en 2017), dont 386 A320neo (contre 181 NEO en 2017) ;
  • 49 A330 (contre 67 en 2017), dont les trois premiers A330neo ;
  • 93 A350 XWB (contre 78 en 2017) ;
  • 12 A380 (contre 15 en 2017).

 « Malgré d’importants défis opérationnels, Airbus a poursuivi la hausse de ses cadences de production et livré un nombre d’avions record en 2018. Je tiens à féliciter nos équipes aux quatre coins du monde, qui ont travaillé jusqu’à la fin de l’année pour honorer nos engagements », a déclaré Guillaume Faury, Président d’Airbus Commercial Aircraft. « Je suis également satisfait du bon niveau des prises de commandes, qui témoignent de la vigueur sous-jacente du marché des avions commerciaux et de la confiance que nous accordent nos clients. Je leur suis extrêmement reconnaissant pour leur soutien continu. » Et d’ajouter : « En vue de poursuivre l’amélioration de notre efficacité industrielle, la digitalisation de nos activités demeurera une priorité. »

Et chez Boeing :

Avec un carnet de commandes de sept ans, Boeing a augmenté la production du populaire B737 mi-2018 à 52 avions par mois. Près de la moitié des 580 livraisons de l'année provenaient de la famille MAX plus économe en carburant et à plus long rayon d'action, y compris des premiers avions MAX 9. Dans le même temps, Boeing a continué à construire le B787 « Dreamliner » au taux de production le plus élevé pour un avion à deux couloirs, afin de répondre à la forte demande du biréacteur. Le programme « Dreamliner » s'est terminé avec 145 livraisons pour l'année.

Les livraisons de divers modèles B777, B767 et B747-8 ont complété le total de 806 avions pour l’année. 767 livraisons comprennent le transfert de 10 avions 767-2C à Boeing Defence, Space & Security pour le programme de ravitailleurs KC-46 de l’US Air Force.

Plus de commandes pour Boeing :

En ce qui concerne les commandes, Boeing a enregistré des succès commerciaux sur l'ensemble de son portefeuille d'avions avec 893 commandes nettes évaluées à 143,7 milliards de dollars selon les prix affichés. Alors que le carnet de commandes augmentait pour presque tous les programmes, la société a montré une force particulière dans la catégorie des allées doubles avec 218 commandes de gros porteurs l’an dernier.

De son côté Airbus engendre un carnet de commande 747 commandes nettes en 2018 contre 1 109 en 2017. Fin 2018, le carnet de commandes d’avions commerciaux d’Airbus atteignait un nouveau record pour l’industrie de 7 577 appareils, dont 480 A220, contre 7 265 fin 2017.

Photos : B787 & A350

17/01/2012

Airbus a cartonné en 2011 !

 

2030724.jpg


 

Cette journée était attendue pour beaucoup avec la conférence de presse relative à l’exercice 2011 du groupe Airbus dont les chiffres s’avèrent excellents ! Airbus a livré 534 avions commerciaux à 88 clients dont 10 nouveaux et réservé 1419 commandes nettes en 2011, ce qui en fait l'année la plus réussie dans l'histoire de l'entreprise, et le 10e d'affilée avec une augmentation de la production.

Les livraisons ont battu le précédent record établi en 2010 avec  24 avions supplémentaire. Les livraisons comprennent un nouveau record pour 421 monocouloirs (401 en 2010), 87 pour la famille A330 (87 en 2010) et 26 en ce qui concerne l’A380 (18 en 2010). Décembre a été un mois record pour l'A380, avec quatre livraisons en un seul mois. Airbus Military a également livré un nombre record de 29 appareils (20 légers et militaires et avions de transport moyen, C-212, CN-235 et C-295, trois avions P-3 et 6 de conversion en A330 MRTT).

Airbus avait une prise de commandes record de 1608 (1419 net)en matière d’avions commerciaux, d'une valeur  169 000 000 000 de dollars brut au prix catalogue. Le précédent record était en 2007 (1458 brut et 1341 commandes nettes). En termes de valeur, la part d’Airbus en ventes d'avions au total (plus de 100 places) en 2011, est de 56%  brut (54 % net). Malgré des marchés difficiles, Airbus Military a remporté cinq nouvelles commandes pour ses avions légers et moyennes entreprises (CN-235 et C-295).

 

165754453.jpg

 

 

Les commandes commerciales comprennent 19 pour l'A380,  52 pour la famille A330/A350 et 1’348 avions de la famille A320. Parmi ces derniers, l'A320NEO (New Engine Offer) a gagné 1’226 commandes fermes.

Globalement, le carnet de commandes est de 4’437 avions évalué à plus de 588 000 000 000  de dollars au prix catalogue et permet d'égaler l’équivalent de 7 à 8 années de production. Le carnet de commandes s'élève à 222 militaires  dont 174 A400M, 22 A330 MRTT, 18 légers et moyens et huit P-3 conversions.

Airbus continue de recruter pour les programmes de développement d'avions, ainsi que pour assurer la montée en puissance de toutes les familles d'avions. En 2011, 4’500 nouveaux employés ont été embauchés, ce qui augmente la population active à 55.000, et le constructeur européen cible une capacité de plus 4.000 employés supplémentaires en 2012.

Commentaires :

Airbus a vendu quasiment deux fois plus d'avions que Boeing en 2011, mais, si ces chiffres vont une fois de plus alimenter les discussions sur l’éternel «concurrence» des deux grands avionneurs, un éléments bien plus profond est à signaler. Non seulement Airbus & Boeing ne sont pas prêt à se faire distancer par la concurrence, mais celle-ci, ne pourra se contenter que de quelques miettes laissée en 2011. Pires, l’années 2012 s’annonce bien moins facile, Boeing profitera d’une marge encore forte pour placer son B737 «MAX» et Airbus dispose encore de niches suffisantes pour l’A320NEO, même si les ventes seront moins importantes.  Les deux constructeurs vont pouvoir encore compter sur les gros-porteurs et les nouveaux bi-moteurs long-courriers (B787 & A350) pour assurer un cahier de commande plus que satisfaisant. Alors que les autres constructeurs (Embraer, Bombardier, Sukhoi, CAC et Mitsubishi) risquent de boire la tasse avec comme résultat des remises en questions sur certains programmes !

80bf161c50[1].jpg

 

 

Photos : 1 A380 Singapore Airlines @ Sam Chui 2 A400M @ Airbus military 3 Tronçon du premier A350 @ Airbus/H. Goussé