19/03/2019

Premier A320 doté du FANS-C pour easyJet !

1st-FANS-C-A320neo-ferryflight-1.jpg

Airbus a livré le premier avion A320 équipé du FANS-C au transporteur « low cost » easyJet. Dans le cadre du programme de recherche européen SESAR sur la gestion du trafic aérien (ATM), cet avion et d'autres à suivre participent au projet dirigé par Airbus intitulé "Démonstration des améliorations de la gestion du trafic aérien générées par le partage d'informations de trajectoire initiale 4D" (DIGITS). Ce qui démontrera le partage des données de trajectoire prévues de l'aéronef avec le contrôle de la circulation aérienne (ATC).

La technologie FANS-C permettra aux compagnies aériennes d'optimiser les trajectoires de leurs avions, de rendre les flux de trafic plus fluides et de gérer plus facilement la vitesse des avions, ce qui leur permettra d'économiser du carburant et de réduire le bruit.

Hugh McConnellogue, responsable des opérations de réseau chez easyJet, a déclaré́: « Notre première expérience pratique indique déjà̀ que cela devrait être un facteur important pour accroître l'efficacité́, la sécurité́ et la ponctualité́ de nos opérations en développement, en particulier dans l'espace aérien européen saturé. »

Jusqu'au milieu des années 2020, sept compagnies aériennes européennes, qui participent toutes à DIGITS, souhaitent équiper progressivement une centaine d'appareils de la famille A320 de la technologie FANS-C.

 

 Photo :A320 doté du FANS-C @ Airbus/ P.Masclé

14/02/2019

Airbus stoppe la production de l’A380!

 

0B81DCAE-44E1-4B74-9866-996E944DA656.jpeg

 

Ce matin, il n’y pas eu de miracle, l’avionneur européen a annoncé qu’il allait mettre fin à la production de l’A380. Cette décision difficile, fait suite à l’annulation de la compagnie Emirates d’une lettre d’intention en vue de l’acquisition de 12 A380 supplémentaires. Les livraisons de l’A380 vont s’arrêter en 2021.

Adaptation de la flotte d’Emirates :

Le transporteur Emirates a donc décidé d’adapter ses commandes en vue de l’évolution du marché en réduisant le nombre d’A380 au profit  de 40 A330neo et 30 A350WRG.Soit une commande qui avoisine  les 21,4 milliards de dollars.

Une situation complexe pour l’A380 :

Je l’écrivais dans un article précédent, la viabilité du programme A380 était en mode survie depuis un certain temps du fait de la faiblesse des ventes. Les difficultés du « Super Jumbo » d’Airbus trouvent leurs justifications par les fait que la situation du trafic aérien n’est pas la même que lors du lancement du B747 de Boeing. Difficile à remplir pour les compagnies aériennes, problèmes d’infrastructures pour de nombreux aéroports pour son accueil, l’A380 n’a pas séduit. Pourtant l’avion ne manquait pas d’atouts, un confort exceptionnel pour les passagers et une ergonomie très appréciée des pilotes. Pour avoir eu l’occasion de le tester un simulateur, l’avion se pilote extrêmement facilement, il est intuitif, agréable. 

Les bonnes nouvelles qui ne viendront pas :

Un double espoir persistait encore avec l’hypothétique commende d’Emirates et l’intérêt du groupe IAG, mais faute d’un accord sur le prix avec ce dernier. Le couperet est tombé.

L’avion qui fait rêver :

Pour autant l’A380 vieux de ses 12 ans continuera de faire rêver, sa taille, son élégance vont continuer à faire lever les yeux au ciel. La cabine spacieuse et silencieuse, le roulement doux et le plus confortable ont fait de l’A380, le favori des passagers d'aujourd'hui, entraînant des facteurs de charge plus élevés partout où il vole. L'A380 est le plus gros avion du monde, avec deux ponts complets, offrant des sièges plus larges, des allées larges et plus d'espace au sol.

 

FABAD2BB-2A3F-438A-AB4A-A4DE6426A510.jpeg

Photos : 1 A380 ANA 2 Prototype A380 @ Airbus

11/02/2019

Le programme A380 au bord du gouffre !

 

 

airbus,a380,emiratesm qantas,gros-porteur,avions de ligne,romandie aviation,les nouvelles de l'aviation

Rien ne va plus pour l’A380 d’Airbus. Suite à l’annulation de la compagnie australienne Qantas Airways d’une commande portant sur 8 appareils et des difficultés sur les négociations pour de nouveaux appareils destinés à la compagnie Emirates.

En effet, le principal utilisateur de l’A380, la compagnie Emirates était en négociation avec Airbus pour une commande portant sut 36 A380, soit un contrat estimé à près de 445,6 millions de dollars au prix catalogue de l’avionneur. Hors, le transporteur semble se diriger en direction de l’A350 abandonnant ainsi l’A380 à un sort très incertain.

Cette hypothétique commande d’A380 devait permettre de sauver la ligne d’assemblage du plus gros avion commercial de tous les temps, qui se trouve depuis un certain temps sur la sellette, faute de commandes. John Leahy, ex-directeur commercial d’Airbus déclarait peu avant son départ « Très honnêtement, si nous n’arrivons pas à un accord avec Emirates, il n’y aura pas d’autre choix que d’arrêter le programme ». Une petite phrase qui résumait bien l’état de la triste situation du programme A380.

L’A380, le pari raté :

L’A380 ne séduit pas les transporteurs et le  « super avion » ne pourra pas reproduire le fantastique succès de l’époque du B747. D’une part, l’avionneur européen a surestimé l’évolution du marché des très gros-porteurs et n’a pas anticipé le développement des nouveaux appareils biréacteurs. A l’époque du lancement du programme A380, son concurrent américain Boeing avait hésité à lancer un « Super 747 », mais finalement les analystes de Boeing avaient conclu, qu’il était préférable d’opter pour un gros bimoteurs, soit le B787.

Une dernière chance :

La dernière chance pour l’A380 vient de la surexploitation des aéroports, le manque de place se fait sentir et un sursaut en faveur des très gros-porteurs pourrait venir sauver le programme. Mais encore faut-il que celui-ci arrive au plus vite, car le facteur temps joue contre l’A380.

Photo : A380 Emirates @ Emirates

01/02/2019

Un A220 de SWISS aux couleurs de la Fête des Vignerons !

0-1.jpeg

SWISS réitère son positionnement et son attachement à la Suisse romande en soutenant la Fête des Vignerons 2019 en tant que partenaire principal. Dans le cadre de ce partenariat, SWISS dédie un habillage spécial, apposé sur l’un de ses avions basé à Genève.

Swiss International Air Lines (SWISS) a dévoilé ce 1er février à l’aéroport de Genève, un avion décoré en l’honneur de la Fête des Vignerons 2019, qu’elle soutient en tant que partenaire principal. Un habillage spécial crée par l’artiste romand Mathias Forbach - alias Fichtre - a été créé pour rendre hommage à cette tradition vivante. Le metteur en scène de la Fête des Vignerons, Daniele Finzi Pasca, a salué cette performance artistique en acceptant d’être le parrain de l’avion. Le dévoilement a eu lieu en présence du Conseiller d’Etat vaudois Philippe Leuba et du Conseiller d’Etat genevois Serge Dal Busco.

SWISS, fière partenaire de la Fête des Vignerons 2019 :

En qualité de compagnie aérienne helvétique, SWISS est fière de soutenir cette manifestation exceptionnelle, et d’en faire porter les couleurs à l’un de ses avions qui la fera rayonner à travers toute l’Europe. 

« Il est important pour nous de montrer à nos hôtes ce qui caractérise la Suisse, sa culture et ses traditions, où nous puisons notre inspiration chaque jour. Le savoir-faire et la richesse du terroir de nos régions en font partie. C’est pourquoi, SWISS a tenu à rendre hommage à une célébration emblématique de Suisse Romande : la Fête des Vignerons. » souligne Lorenzo Stoll, Directeur général de SWISS pour la Suisse romande.

La Fête des Vignerons, qui a lieu une fois par génération, célèbre les traditions viticoles de toute une région. Organisée par la Confrérie des Vignerons, cet événement unique au monde est inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO depuis 2016. En 2019, près d’un million de personnes de toute la Suisse et d’ailleurs sont attendues à Vevey pour un mois de festivités.

« Messager ailé de la Fête des Vignerons 2019, l’avion SWISS frappé aux couleurs imaginées par l’artiste veveysan Fichtre s’apprête à connaître son baptême de l’air. Tradition et innovation, sens de l’hospitalité et ouverture sur le monde, ces valeurs communes à la compagnie aérienne et à la célébration reconnue par l’UNESCO rayonneront ainsi loin à la ronde. On ne saurait rêver d’une ambassade plus fraîche, inédite et aérienne ! » se réjouit François Margot, Abbé-Président de la Confrérie des Vignerons.

Un hommage volant créé par un artiste suisse romand :

En 2017, SWISS dévoilait « L’Avion des Suisses romands », le tout premier A220-300 (CS300) dédié à la Suisse romande et à ses habitants. SWISS tient à réitérer cet engagement et marquer son attachement à la partie francophone du pays à travers la création d’une nouvelle livrée spéciale, cette fois-ci consacré à une célébration qui fera vibrer la population romande en 2019. 

Afin d’assurer une continuité entre la décoration de « L’avion des Suisses romands » et cette nouvelle livrée, c’est à nouveau l’artiste suisse Mathias Forbach - alias Fichtre - qui a été choisi pour la création de cette œuvre volante. Cette nouvelle collaboration sonne d’autant plus juste sachant que l’artiste est originaire de Vevey.

A travers cette fresque, l’artiste avait pour ligne directrice de réveiller les souvenirs de la génération précédente et à la fois d’éveiller l’intérêt des plus jeunes grâce à un design contemporain. Dans un style spontané, coloré et festif, la livrée incarne l’esprit de la Fête des Vignerons et s’inspire des caractéristiques qui rend cette célébration si unique.

L’ensemble des illustrations et les couleurs employées reflètent le cycle des saisons, qui rythme la nature et la culture de la vigne. La nature joue un rôle essentiel dans la composition de l’artiste, qui a intégré dans son œuvre les éléments du paysage de la région de Vevey tels que le lac, les vignes, les feuilles d’automne et les raisins.

Le début d’un périple à travers l’Europe

L’A220-300 (CS300) paré de ses plus beaux atours voyagera à travers l’Europe durant les neuf prochains mois. L’appareil desservira ainsi 42 destinations au départ de Genève, parmi lesquelles Palma (en été), Saint-Pétersbourg (en hiver) et Dublin (toute l’année). Il transportera approximativement 150'300 passagers durant cette période.

0.jpeg

Photos :L’A220-300 (CS300) aux couleurs de la Fête des vignerons @ SWISS

29/01/2019

Des A320neo & B737MAX au menu d’ANA !

Unknown-1.jpeg

La compagnie japonaise ANA Holdings Inc. a décidé aujourd'hui, lors de la réunion de son conseil d'administration, de commander au total 48 appareils, dont 30 Boeing B737-8 MAX et 18 Airbus A320neo.

La décision a été prise sur la base de la croissance économique de l’Asie et des pays émergents, avec une demande sur le marché de l’aviation asiatique et une demande entrante en hausse. ANA HD et Peach Aviation Limited ont chacun choisi son propre avion optimal pour s’adapter à sa stratégie de croissance. Les marchés spécifiques qui seront desservis par la nouvelle commande n'ont pas été finalisés.

Le Boeing B737-8 MAX est une première pour une compagnie japonaise, est plus spacieux que l’avion actuel et crée une atmosphère confortable. L'avion est également économe en carburant et devrait améliorer l'efficacité d'environ 15%. Compte tenu des avantages de l’avion pour le marché intérieur, il succédera à la série actuelle du Boeing B737 NG.

L’Airbus A320neo, qui dessert actuellement les liaisons internationales d’ANA, a été choisi pour son excellente économie de carburant et ses performances de croisière, conformément à la stratégie actuelle de Peach, avec une commande de 18 appareils.

Photo :l’A320neo & le B737MAX