27/06/2020

Air France, la fin du rêve A380 !

105898062_10219448171329917_2295141913294420779_o.jpeg

Triste vendredi qui a vu se dérouler le dernier vol d’un A380 aux couleurs du transporteur Air France. Un dernier vol pour dire adieu à l'A380. Le dernier vol a permis à un peu plus de 500 salariés de la compagnie de profiter de deux heures de vols au-dessus de la France. Ce vol de remerciement devait également permettre de dire un dernier Adieu à l’avion.

Cloués au sol depuis la fin mars avec l'irruption de la pandémie du COVID-19, comme la majorité des avions de la compagnie, les neuf A380 d'Air France vont être définitivement retirés du service dans le cadre des mesures d'adaptation à la baisse de la demande annoncées par Benjamin Smith, le patron du groupe Air France-KLM. Ils seront remplacés par des appareils plus petits, mais aussi plus performants et moins polluants, comme l'Airbus A350 et le Boeing B787.

Un retrait avancé :

La fin du rêve A380 était programmé pour 2022.  Mais la situation de la pandémie à tout accélérer. Selon le communiqué d'Air France, la sortie anticipée des A380 et leur dépréciation dans les comptes du groupe se traduira par un impact financier de 500 millions d'euros, qui ira grossir les pertes du deuxième trimestre.

Nous assistons à la triste conclusion d'une décennie d'exploitation au sein de la flotte d'Air France, durant laquelle l'A380 est passé du statut de porte-drapeau, plébiscité par les passagers, à celui du mal-aimé, réputé pour son manque de fiabilité opérationnelle et ses coûts d'exploitation trop élevés. Des défauts qui lui avaient déjà valu d'être le seul appareil long-courrier à ne pas bénéficier des nouvelles cabines. Ce qui laissait déjà planer le doute sur leur maintien à long terme dans la flotte d'Air France. Au final, peu d'appareils auront eu une carrière aussi courte.

EbcW5e6XkAcRMK2.jpeg

Ailleurs aussi :

La compagnie française n’est pas la seule à anticiper le retrait de l’A380, Lufthansa, Malaysia Airlines, Qatar Airways, Etihad, Thai Airways, ont annoncé leur intention de réduire ou retirer les A380 de leurs flottes, parfois même avant la crise actuelle. Emirates elle-même, qui est de loin le premier client de l'A380 avec 178 exemplaires commandés et plus d'une centaine en service, serait également décidé à ne remettre en service que la moitié de ses « Super Jumbo ».

L’avion qui a fait rêver :

Pour autant l’A380 vieux de ses 12 ans, continuera de faire rêver, sa taille, son élégance vont continuer à faire lever les yeux au ciel. La cabine spacieuse et silencieuse, le roulement doux et le plus confortable ont fait de l’A380, le favori des passagers, entraînant des facteurs de charge plus élevés partout où il vole. L'A380 est le plus gros avion du monde, avec deux ponts complets, offrant des sièges plus larges, des allées larges et plus d'espace au sol.

Le pari raté d’Airbus :

Pour l’avionneur européen, l’A380 devait être le flambeau de la réussite de la société. L’avionneur rêvait de reproduire le succès du B747 de Boeing et de la dépasser. Mais, le peu d’intérêt pour l’A380 trouve sa justification par le fait que la situation du trafic aérien n’est pas la même que lors du lancement du B747 de Boeing. Difficile à remplir pour les compagnies aériennes, problèmes d’infrastructures pour de nombreux aéroports pour son accueil, des problèmes de fiabilité l’A380 n’a pas séduit. Pour autant cet avion est exceptionnel en matière d’ingénierie. Et quelle facilité de pilotage ! J’ai eu l’occasion de m’essayer aux commandes de l’avion en simulateur, facile doux et souple, l’avion est une merveille !

106129954_10219448171369918_1889832080419233192_o.jpeg

Photos : 1 & 3 A380 Air France @ Paul Marais-Hayer 2 Dernier vol @ Air France/press

 

 

23/05/2020

L’A380 en sursis chez Emirates !

Emirates-916x514-620x348.jpg

L’airbus A380 ne sera bientôt plus qu’un vague souvenir dans le ciel. Annoncé en février 2019, l’avionneur européen avait annoncé la fin de la production de l’A380. De nombreuses compagnies aériennes ont débuté le retrait du « Super Jumbo » depuis quelques mois et ce retrait s’accentue avec la crise du COVID-19.

Arrêt chez Air France :

Cette semaine, Air France a effectué le dernier vol mercredi avec l’A380 et ceci avec deux ans et demi avant la date prévue. La reprise du trafic aérien se prépare, mais il sera très difficile dans les 12 prochains mois de remplir l’énorme avion qui souffrait déjà de sa capacité en temps normal.

a380af-900x535.jpg

Trop grand, trop de concurrence :

Airbus voulait refaire la « Succes Story » du B747, mais c’est raté, les conditions de concurrence ne sont plus les mêmes qu’à la fin des années soixante. L’A380 n’est en fait pas rentable et plus gourmand en kérosène et plus polluant que les dernières générations d’avions long-courriers. Sauf, une remotorisation aurait pu sauver l’avion, mais elle n’aurait pas pu compenser la souplesse des gros-bimoteurs face à la demande très concurrentiel des passagers.

L’A380, le pari raté :

L’A380 ne séduit pas les transporteurs et le  « super avion » ne pourra pas reproduire le fantastique succès de l’époque du B747. D’une part, l’avionneur européen a surestimé l’évolution du marché des avions très gros-porteurs et n’a pas anticipé le développement des nouveaux appareils biréacteurs. A l’époque du lancement du programme A380, son concurrent américain Boeing avait hésité à lancer un « Super 747 », mais finalement les analystes de Boeing avaient conclu, qu’il était préférable d’opter pour un gros bimoteurs, soit le B787.

Emirates Airlines retarde l’inévitable :

Pourtant, il sera possible de voler et de le voir filer encore dans le ciel, le majestueux A380 grâce à Emirates Ailines. Selon l’annonce faite par la compagnie, l’A380 va continuer de voler au sein de la compagnie.  Avec un total de 115 A380 Emirate, est le porte-drapeau du « Super Jumbo ». Si certains seront stockés à long terme » d’autres vont revoler. Pour Emirates, l’A380 garde sa place au sein du réseau international du transporteur à l'échelle qu'il avait auparavant.

Mais attention, l’avenir de l’A380 au sein d’Emirates Airlines n’est pas sans nuages, le 4 juin 2019, le transporteur mettait en place le remplacement de ce dernier avec un retrait progressif. Si les A380 en services sont encore jeunes, le dernier avion devant être livré en 2021 et l’âge moyen de la flotte de moins de dix ans, la compagnie retirera sa flotte de « Super Jumbo ». Les A380 seront remplacés par le Boeing B777-9 (115 en commande) la plus grande variante de la famille B777. Le remplacement de l’A380 doit permettre au transporteur de mieux s’adapter à la demande en disposant de plus de flexibilité en ce qui concerne les options de route disponibles.

Certes, l’A380 restera encore en service au sein de la compagnie, avec les derniers appareils livré. Mais le fleuron d’Airbus ne représentera bientôt plus qu’une flotte inférieure à 50 appareils en comparaison des 115 avions en service actuellement.

unnamed.jpg

Photos : 1 & 3 A380 Emirates Airlines @ EA 2 A380 Air France @ AF

 

 

 

 

13/12/2019

Des A350-900 supplémentaires pour Air France !

A350-900-Air-France-1.jpg

Le groupe Air France–KLM a décidé de passer une commande ferme de dix gros-porteurs A350-900 supplémentaires, portant ainsi à 38 le nombre total d'appareils de ce type commandés.

Grâce à l'acquisition de ces gros-porteurs, les plus efficients et innovants du marché, la compagnie bénéficiera d'une réduction significative de la consommation de carburant et des émissions de CO2de ses appareils. Ces A350 seront exploités par Air France.

Remplacer l’A380 :

Le choix de cette commande additionnelle pour des A350-900 n’est pas anodine, Air France va remplacer ses A380 qui doivent tous quitter la flotte d'ici à fin 2022 par le nouvel avion. Au total, le transporteur français disposera de 38 A350. Cette commande d'A350 permettra également d'accélérer la sortie des Airbus A340 au premier trimestre 2021.

« La rationalisation et la modernisation de la flotte sont des axes majeurs de notre stratégie pour reconquérir notre position de leader en Europe », a déclaré Benjamin Smith, Directeur Général du groupe Air France-KLM. « Ces efforts renforceront notre performance économique et opérationnelle tout en nous permettant d’atteindre nos objectifs ambitieux en matière de développement durable, grâce à une consommation de carburant réduite de 25% par rapport aux appareils de génération précédente. L’A350-900 est un joyau de l’expertise européenne d’Airbus plébiscité par nos clients. Nous sommes heureux de le voir devenir un nouveau cœur de la flotte d’Air France. »

Air France-KLM exploite actuellement une flotte de 159 appareils Airbus.

L'A350 XWB bénéficie d'une conception innovante sur le plan de l'aérodynamique. Son fuselage et sa voilure sont en fibre de carbone, et sa propulsion est assurée par de nouveaux moteurs Rolls-Royce caractérisés par leur faible consommation de carburant. Combinées, ces caractéristiques se traduisent par des performances opérationnelles incomparables, avec une réduction de 25 pour cent de la consommation de carburant et des émissions. La cabine “Airspace by Airbus” de l'A350 XWB, la plus silencieuse dans la catégorie des bi-couloirs, offre aux passagers et à l'équipage les équipements les plus modernes pour la plus confortable des expériences de vol. A fin novembre, la famille A350 XWB enregistrait un total de 959 commandes fermes émanant de 51 clients dans le monde, qui font de cet appareil l’un de gros-porteurs les plus plébiscités de tous les temps.

Photo : A350-900 Air France @ Airbus

05/10/2019

Air France a reçu son premier A350-900 !

1st-A350-900-Air-France-MSN331-delivery-206.jpg

Il y a quelques jours, la compagnie Air France a réceptionné son premier A350-900. Le premier avion à réaction sur une commande totale de 28 appareils a été confié à Anne Rigail, directrice générale d'Air France, et à Benjamin Smith, directeur général du groupe Air France-KLM, par Christian Scherer, directeur commercial d'Airbus, lors d'une cérémonie à Toulouse, en France. .

Air France déploiera la flotte d’A350-900 sur ses liaisons transatlantique et asiatique. L’avion Xtra WideBody présente une configuration confortable en trois classes avec 324 places assises, dont 34 places assises à plat, 24 places premium et 266 places en classe économique. Conformément aux engagements d’Air France en faveur de l’environnement, le tout nouvel A350-900 permettra de réduire de 25% la consommation de carburant et les émissions de CO2. De plus, le vol de livraison de l’avion entre Toulouse et Paris sera alimenté par un mélange de biocarburant classique et synthétique.

Air France exploite une flotte d’Airbus de 143 appareils. Il comprend 114 avions à une seule allée et 29 avions à fuselage large. La compagnie aérienne a récemment choisi d’acheter le dernier membre d’Airbus, l’A220, qui rejoindra la flotte au cours des prochaines années.

L’A350 XWB offre par nature une flexibilité et une efficacité opérationnelles inégalées pour tous les segments du marché - jusqu’à très longue distance (17 900 km). Sa cabine Airbus by Airbus est le plus silencieux des aéronefs à double allée et offre aux passagers et aux équipages l'expérience de vol en vol la plus moderne. L'avion est doté de la dernière conception aérodynamique, d'un fuselage et d'ailes en fibre de carbone, ainsi que de nouveaux moteurs économes en carburant Rolls-Royce Trent XWB. Ensemble, ces dernières technologies génèrent des coûts d'exploitation réduits de 25%, ainsi qu'une réduction de 25% de la consommation de carburant et des émissions de CO2 par rapport aux avions concurrents de la génération précédente - démontrant ainsi l'engagement d'Airbus de minimiser son impact environnemental tout en restant à la pointe de l'air. Voyage.

À la fin du mois d'août 2019, la famille A350 XWB avait reçu 913 commandes fermes émanant de 51 clients à travers le monde, ce qui en faisait l'un des avions gros-porteurs les plus titrés de tous les temps.

A350-900-Air-France-MSN331-ferry-flight-take-off-015.jpg

Photos : A350-900 Air France@ Airbus/ A.Doumenjou

31/07/2019

Air France opte pour l’A220-300 !

6B5AC83F-2A68-4112-861E-C75B15416C8F.jpeg

La compagnie aérienne franco-néerlandaise Air France-KLM a signé un protocole d'accord portant sur 60 A220-300 pour la modernisation de sa flotte. Grâce à l'acquisition du plus efficient et innovant avion monocouloir de l’industrie, la compagnie aérienne bénéficiera d'une réduction significative de la consommation de carburant et des émissions de CO2 de ses appareils. Ces A220 seront exploités par Air France.

« L'acquisition de ces nouveaux A220-300 s'inscrit parfaitement dans la stratégie globale de modernisation et d’harmonisation de la flotte d'Air France-KLM, » a déclaré Benjamin Smith, Directeur Général du groupe Air France-KLM. « Cet avion garantit une efficacité opérationnelle et économique optimale et va nous permettre de continuer à améliorer notre empreinte environnementale grâce à la faible consommation de carburant et à la réduction des émissions de CO2. Cet avion est aussi parfaitement adapté à notre réseau domestique et Européen et permettra à Air France d’opérer de façon plus efficace sur son réseau court et moyen-courrier. »

« C'est un honneur pour Airbus qu'Air France, un client estimé de longue date, ait sélectionné le dernier membre de notre famille, l'A220, pour les plans de renouvellement de sa flotte », a affirmé Guillaume Faury, Président exécutif (CEO) d’Airbus. « Nous nous engageons à apporter notre support à Air France grâce aux technologies les plus récentes, aux niveaux d'efficience et aux avantages environnementaux hors pair offerts par l’A220. Nous nous réjouissons de ce partenariat et sommes impatients d'assister à l'exploitation de ces A220 aux couleurs d'Air France. »

L'A220 est le seul avion conçu pour le segment de marché des 100 à 150 sièges. Il offre une efficience optimale et un confort passager digne d'un gros-porteur à bord d'un monocouloir. L’A220 combine un aérodynamisme innovant, des matériaux avancés et les moteurs à turbosoufflante PW1500G Pratt & Whitney de dernière génération permettant de réduire la consommation de carburant d’au moins 20 pour cent par siège comparé aux avions d’ancienne génération. L’A220 offre la performance des avions monocouloirs plus gros.

Air France exploite actuellement une flotte de 144 appareils de l’avionneur européen Airbus.

Avec un carnet de commandes de 551 appareils à fin juin 2019, l'A220 a toutes les qualités requises pour remporter une grande part du marché des avions de 100 à 150 sièges, qui est estimé représenter 7’000 appareils dans les 20 prochaines années.

Photo : A220-300 aux couleurs d’Air France @ Airbus