27/04/2017

L’US Air Force a modernisé ses KC-10A !

32456.jpg

L'US Air Force (USAF) a vient de terminé son programme de mise à niveau destiné à sa flotte de d’avions ravitailleurs McDonnell Douglas KC-10A « Extender ». Le dernier avion modernisé a été livré cette semaine à la Base aérienne de Travis (AFB) en Californie.

La livraison du 59ème et dernier KC-10A « Extender » a été effectuée conformément au programme. La mise à jour des KC-10A impliquait le remplacement du système de gestion de vol (FMS) 800 avec un nouveau système de communication, de navigation, de surveillance du trafic aérien (CNS / ATM). Cette mise à jour permet d’augmenter l'efficacité de la mission et améliore la consommation de carburant.

Cette mise à jour dit permettre de maintenir ces appareils en service dans de bonnes conditions jusqu’à l’arrivée des nouveaux avions de ravitaillement Boeing KC-46A. La flotte actuelle d’avion ravitailleurs de l’US Air Force comprend : 510 appareils, soit 59 McDonnell Douglas KC-10A « Extenders », 342 Boeing KC-135R « Stratotankers », 54 KC-135T « Stratotankers », 18 Lockheed Martin MC-130H « Combat Talon II » et 37 MC-130J « Commando II ».

La petite phrase :

S'exprimant devant le Congrès en avril, le général Darren McDew est allé jusqu'à dire que le déficit de la capacité de ravitaillement air-air de l'USAF lui fait perdre son sommeil la nuit.

Cette petite phase fait allusion aux 14 mois sur le programme du Boeing KC-46A « Pegasus ». Le Genéral McDew a déclaré que les plans pour retirer la flotte de KC-10A de 2019 à 2024 sont en cours de réexamen.

 

Photo : KC-10A Extender@ Matthias Becker

15/03/2013

Dyess AFB réceptionne son 26e C-130J !

130312-F-JA142-002.jpg



Marietta,  Lockheed-Martin vient de livrer le 26e (no: 5715) C-130J «Super Hercules»   transporté destiné au groupe de transport aérien 317e à Dyess Air Force Base, au Texas. L'appareil fait partie d'un contrat initialement attribué en 2008.

 

Le 317e groupe de transport aérien de la base aérienne de Dyess deviendra prochainement le plus grand opérateur de Lockheed-Martin C-130J avec une flotte de 28 appareils.

 

A propos du C-130J «Super Hercules» :

 

Le C-130J «Super Hercules» est la version la plus avancée du célèbre C-130 cargo,  il incorpore une technologie de pointe, pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement de soutien avec des coûts de cycle de vie plus actuel que pour les anciens C-130. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes. Il est doté de nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100D3 dotés d’hélices à six pales. 

Du point de vue de l’extérieur, le C-130J semble n’être qu’une version allongée du célèbre Hercules, cependant, il est équipé d’un poste de pilotage informatisé permettant de réduire le nombre de pilotes à deux. Il a une capacité de 26.000 kg de carburant et il est configuré pour recevoir des réservoirs additionnels de 11.000kg de carburant.


 

Dyess5715Delivery-3-2013.jpg


 

Photos : 1 Arrivée du 26e C-130J no: 5715 2 Gros plan @ Lockheed-Martin

23:24 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lockheed martin, dyess afb, air force, usaf |  Facebook | |

30/05/2012

Ouverture du «TigerMeet» 2012 !

 

_MGL5559-1.jpg


 

L’exercice international de défense aérienne «Tigermeet 2012» se déroule du 29 mai au 8 juin 2012 à Ørland en Norvège. Le lieu de la rencontre 2012 a été modifié car l’édition de cette année devait à l’origine se dérouler au Portugal. Mais des raisons financières étroitement liées à la crise en Europe, c’est la Norvège qui a offert ses installations.

Près de 80 appareils sont engagés par près de 1’000 personnes qui auront fait le déplacement. Les exercices prévus au programme comptent parmi les plus exigeants qui soient.

 

_MGL5545.jpg

 

 

Types d’appareils présents cette année :

SQN Aircraft :

 

ECE 05.330, Rafale

AG51, Tornado IDS

321sqn, Tornado ECR

1 sqn, E-3A Sentry

31 sqn, F-16A/B

211 sqn, Gripen C/D

313 sqn, F-16A/B

11 Staffel, F/A-18 C/D

192 sqn, F-16C/D

338 sqn, F-16A/B

230 sqn, Puma

121 ARW, KC-135

Les Forces aériennes suisses se sont également présente avec le Staffel 11 avec trois F/A-18 C/D.

hornet.parsys.79810.4.photo.Photogallery.gif.jpeg

 

 

Rappel historique :

Il y a 51 ans, le 19 juillet 1961, se déroulait la toute première rencontre des Tigres de l’OTAN sur la base américaine de RAF Woodbridge en Angleterre. Ces premiers tigres étaient au nombre de trois. Ils représentaient les forces aériennes des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de la France. Cette première réunion tripartite avait pour insigne le tigre, prédateur redoutable et chasseur par excellence. Dès l’origine, cette rencontre qui avait durée une journée, fait des émules et va donner naissance au Nato TigerMeet qui n’aura de cesse de s’agrandir au fil du temps.

De nos jours, le Nato TigerMeet est devenu l’exercice aérien interarmées et interallié le plus important en Europe ! Il regroupe à lui seul près de 17 nations, 24 escadrons de chasse, d’hélicoptères, de détection aéroportée ou de ravitaillement en vol.

ntm2012.png

 

 

Le cadre :

La NATO Tiger Association (Association des Tigres de l'OTAN) est une association qui regroupe des unités de différentes forces aériennes membres de l'OTAN et ouvert également au alliés, dans le but de favoriser le partage d'expérience, d'améliorer l'inter-opérabilité et de renforcer la solidarité et l'esprit d'équipe. Cette association est ouverte à toute unité dont l'emblème est un «Tigre», que cette unité soit équipée d'avions ou d'hélicoptères.

Depuis les années 1960, elle organise chaque année une rencontre (désignée "Tiger Meet") permettant à ses membres de se retrouver pour participer à différents exercices (missions aériennes simulées), réunions d'échanges et festivités. Lors de ces rencontres, il est de tradition de décorer une partie des aéronefs avec des motifs rappelant le «tigre». Une des récompenses remises à l'issue de chaque "Tiger Meet" est d'ailleurs attribuée à la plus belle décoration.

_MGL5405_1.jpg

 

 

Photos : 1 F-16A belge du 31e 2 Rafale français du 05.330 3 F/A-18C suisse du 11e Staffel 4 F-16 C norvégien du 192e @ TigerMeet

 

07/12/2011

L’Indonésie va acquérir 24 F-16 !

 

 

AIR_F-16A_Indonesian_Ausindo_2009_AuDoD_lg.jpg

 

 

Les Etats-Unis vont fournir 24 F-16C/D rénové à l’Indonésie, les présidents des deux pays ont annoncé à Bali un accord de principe. L’Indonésie dispose actuellement de 10 F-16 A/B Block 15.

L’Indonésie dispose une très petite flotte de d’avion de combat Lockheed-Martin F-16 A/B Block 15 qui ne permettent pas une surveillance permanente ni en totalité de l’espace aérien. Jakarta est pour l’instant bien incapable d’assurer la surveillance notamment dans les régions frontalières périphériques de l’Indonésie.

Les Etats-Unis vont donc céder 24 appareils qui proviendront  des stocks de l’US Air Force. ces appareils seront réviser et vendu pour un montant de 900 millions de dollars. Ces F-16 C/D resteront dans un standard assez assez ancien soit le Block 25/32. En comparaison de la version actuel particulièrement basic qui équipe l’Indonésie, ces appareils disposent d’un cockpit doté d'un HUD holographique GEC-Marconi et deux écrans multifonctions monochromes, un bus à armement MIL-STD-1760 permettant l'utilisation de missiles AIM-120 AMRAAM et de AGM-65 Maverick. Ces appareils seront motorisé par des Pratt & Whitney PW F100-229.

La Maison Blanche a déclaré que le plan prévoit de débuter les livraisons en juillet 2014, tel que demandé par Jakarta. L’accord contribuerait à stimuler la défense aérienne Indonésienne de manière significative sans compromettre le budget de la défense et les autres priorités nationales.

La Force aérienne Indonésienne :

Outre un petit nombre de F-16, la Force aérienne dispose d’une dizaine de Northrop F-5E/F Tiger II, de 8 Sukhoi SU-30MK2 et 2 Sukhoi SU-27 SK. Pour l’entrainement, Jakarta à opté récemment pour l’achat de 16 KAI T-50 «Golden Eagle» coréens. Si cette vente se finalise d’ici le début 2012, l’Indonésie sera le premier pays export pour l’avion coréen.

Photo : F-16 A indonésien @ Indonésien air Force


 

21:32 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : indonésie, air force, f-16 |  Facebook | |

14/01/2011

Inde : premier escadron sur LCA Tejas en 2013 !

 

 1190553.jpg

 

Bangalore, le premier avion de combat indien a reçu son autorisation d’exploitation initiale (COI)  et va pouvoir progressivement être produit pour équiper L’Indian Air Force (IAF). La Licence définitive d’exploitation (FOC) est attendue d’ici 2012.

 

 

Un premier  escadron en 2013 :

 

Près de trois décennies après qu'il a été conçu, le LCA (Light Combat Aircraft) Tejas est en passe de pouvoir équiper l’aviation indienne : Actuellement le Tejas est composé à 65% de manière indigène et passera à 80% d’ici quelques mois. Un premier  escadron doté de 20 appareils devrait voir le jour courant l’année 2013, durant laquelle les pilotes pourront commencer à se familiariser avec le nouvel appareil destiné à remplacer les versions les plus anciennes du Mig-21. Les versions modernisées de l’appareil russe auront comme successeur l’avion choisit dans le cadre du programme MMRCA (Rafale, MIG-29, Gripen, NG ou Super Hornet).

 

 D’un coût estimé à 42 millions de dollars par avions, pour sa version de base Mark I, le second lot de 20 appareils prévu d’ici 2016, soit le Mark II sera équipé d’un dérivé construit en Inde  du moteur américain General-Electric  GE F-414, le Kaveri qui lui permettra dans sa version "Marine" dêtre utilisé sur porte-avions.

 

On notera ici le paradoxe du choix indien, qui d’un côté développe son propre appareil et de l’autre prévoit une acquisition en parallèle d’un aéronef étranger pour remplacer un type d’appareil !


Le Tejas :

Le programme national d’avion de combat léger (LCA) nommé TEJAS a été lancé en 1982 ! Il s’agit du plus petit avion de combat polyvalent au monde. La première version (Mark I) est doté du moteur américain GE F-404. Le HAL Tejas est doté d’un radar multimode à effet  Doppler, disposant des modes  air-air, air-sol, air- mer. L’appareil dispose  également d’une nacelle FLIR et d’un désignateur laser.

 

Le Tejas est un appareil moderne  à bas coûts, toutefois il ne disposera que de munitions classiques de courtes portées. L’avion n’est  pour l’instant pas prévu pour  être doté de radar AESA ni de liaison électronique et  risque d’être rapidement déclassé. Certes, l’arrivée prochaine du missile russe de moyenne portée  Vympel R77 et un mode suivi de terrain amélioreront sensiblement l’avion mais malheureusement de manière limitée. 

 

Une version Marine :

 

Une seconde version du Tejas, destiné à la Navy a vu le jour (voir lien) et formera l’épine dorsale de la défense naval aux côtés des Mig-29K (version navale).

Au total, l’Inde prévoit de s’équiper de 260 TEJAS pour l’Air Force et la Marine.

 

1074280949.jpg

 

 

 

Lien sur le Tejas Marine :

 

 

http://psk.blog.24heures.ch/tag/tejas+lca+navy

 

Photos : 1 prototype du Tejas 2 Tejas Marine @ HAL

 

07:55 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hal tejas, tejas marine, iaf, air force, defense |  Facebook | |