29/09/2015

L’Inde finalise sa commande d’Apache et Chinook !

287919-India-Ad-3_high-res.jpg

 

New Dehli, le ministère indien de la Défense a finalisé sa commande avec Boeing pour la production, la formation et le soutien d’hélicoptères Apache et Chinook qui vont permettre d’améliorer les capacités militaires de l’Inde. L’Inde recevra 22 hélicoptères d’attaques AH-64E Block III et 15 hélicoptères CH-47F « Chinook » de transport lourd.

La vente de 22 hélicoptères de combat AH-64D Apache comprend également une large panoplie d’armement tel que : 812 missiles AGM-114L-3 Hellfire Longbow, 542 missiles AGM-114R-3 Hellfire-II, 245 missiles Stinger Block I-92H. Des munitions de 30mm pour approvisionner les canons. Il faut également ajouter  12 radars de définition de cible AN/APG-78, 12 Interféromètres AN/APR-48A à fréquence radar. L’Inde prévoit également de se doter d’un important stock de moteur de réserve avec 50 turbines General-El T700-GE-701D.

Nouvelle victoire de Boeing en Inde, après avoir remporté le contrat portant sur 22 AH-64 Apache Block III pour un montant de l’ordre de 1,4 milliards de dollars. L’Inde par l’intermédiaire de son ministère de la défense confirme le choix en matière d’hélicoptère lourd du CH-47F « Chinook ».

 

Le Boeing AH-64E «Apache» BlockIII:

 

3990214054.jpg

L’AH-64E «Apache» offre plusieurs améliorations, y compris une plus grande puissance en ce qui concerne la motorisation. Il est doté de nouvelles pales en composites. Il dispose d’une avionique et d’un système d’arme amélioré. L’appareil dispose d’une meilleure interopérabilité avec les systèmes aériens sans pilote (Drones) et ceci grâce à une mise en réseau du système (Net Centric Warfare). L’AH-64E comprend une nouvelle architecture de communication de type JTRS (Joint Tactical Radio System), de nouvelles commandes électriques, le nouveau radar de contrôle de tir Longbow block III. L’appareil dispose également d’une capacité en réseau permettant une connectivité avec l’ensemble des moyens aérien et terrestre. Question maintenance, les systèmes permettent une diminution des charges notamment en engagement.

 

Le Boeing CH-47F : 

447258002.png

Les nouveaux CH-47F disposent de caractéristiques améliorées en vue de la survie avec notamment un système directionnel de contre-mesures électronique à infrarouges, une meilleure protection balistique et un carénage résistant à l'écrasement. L’équipage dispose de sièges blindés. Le CH-47F possède une cellule et une avionique modernisée ainsi qu'un poste de pilotage automatique numérique.

 

Photos : 1 Image d’artiste AH-64E et CH-47F 2 Boeing AH-64 E Apache BlockIII 3 Boeing CH-47F 2Chinook » @ Boeing

28/05/2015

L’Inde signe pour des Apache & Chinook !

AH-64E%205%20March%202014.jpg

 

New Dehli, le Ministère indien de la Défense (MoD) a autorisé l'acquisition de 22 hélicoptères Boeing AH-64 E « Apache »  et 15 hélicoptères Boeing  CH-47F « Chinook » pour un montant de  2,5 milliards de dollars us. La signature des contrats se fera dans quelques jours, lors de la visite du secrétaire américain à la Défense Ashton Carter à New Delhi.

 

Négociations tendues :

 

Il faut noter que les négociations pour ces deux types d’appareils n’ont pas été simplifiées, de nombreux retards ont ponctués celles-ci. En effet, les contrats transmis par Boeing devaient être signés il y plusieurs mois déjà selon la date d’échéance des prix négociés à la fin de 2013. Boeing a accepté la demande du MoD indien pour maintenir ce prix d'achat un peu plus longtemps que prévu, jusqu’au 30 juin prochain, mais ceci pour  la dernière fois. Chez Boeing, on est un peu agacé des interminables lenteurs du processus administratif de l’Etat indien.

 

La vente :

 

La vente de 22 hélicoptères de combat AH-64D Apache comprend également une large panoplie d’armement tel que : 812 missiles AGM-114L-3 Hellfire Longbow, 542 missiles AGM-114R-3 Hellfire-II, 245 missiles Stinger Block I-92H. Des munitions de 30mm pour approvisionner les canons. Il faut également ajouter  12 radars de définition de cible AN/APG-78, 12 Interféromètres AN/APR-48A à fréquence radar. L’Inde prévoit également de se doter d’un important stock de moteur de réserve avec 50 turbines General-El T700-GE-701D.

Nouvelle victoire de Boeing en Inde, après avoir remporté le contrat portant sur 22 AH-64 Apache Block III pour un montant de l’ordre de 1,4 milliards de dollars. L’Inde par l’intermédiaire de son ministère de la défense confirme le choix en matière d’hélicoptère lourd du CH-47F « Chinook ».

La Russie est une nouvelle fois la grande perdante de ce marché, celle-ci comptait placer le Mil MI 26.

 

ch47f6354_boeing.jpg

 

Photos :1  Boeing AH-64 E Apache 2 Boeing CH-47F Chinook @Boeing

14/10/2014

L’AH-64E Apache bientôt compatible pour la Marine !

AH-64 Mk1_006.jpg

 

 

Boeing prépare des mises à jour destinées à l’hélicoptère de combat AH-64E «Apache» qui lui permettront prochainement de mener des opérations conjointes avec la Marine. On parle de capacités anti-navires notamment et d’évolution à partir de bâtiments de surface.

 

 Mises à jour : 

 

Parmi les mises à jour prévues, le radar de contrôle de tir de l'AH-64E sera amélioré pour fonctionner dans l'environnement à proximité de la côte dans un premier temps, puis en pleine mer.

Selon Boeing, les premiers travaux d’adaptation concernent le radar et sa bande passante. Celle-ci doit pouvoir détecter de petits et grands navires et ceci quelques soit les conditions en mer. De plus, l’AH-64E devra être capable de fonctionner en binôme avec drones de la Navy. 

 

Une première série campagne d’évaluation est prévue pour mars 2017.

 

Essais sur bâtiments de surface : 


rimpac_06.jpg


 

Ces dernières semaines, le 1er bataillon de reconnaissance du 25e régiment d’aviation de Fort Carson au Colorado a effectué des vols de qualification depuis le pont du navire d'assaut amphibie USS Peleliu au large des côtes d'Hawaï. Il s’agissait d’une première pour les Ah-64E «Apache». Ceux-ci ont effectuée plusieurs centaines d’appontages.

 

Le Boeing AH-64E «Apache» BlockIII:


386201533.jpg


 

L’ AH-64E «Apache» offre plusieurs améliorations, y compris une plus grande puissance en ce qui concerne la motorisation. Il est doté de nouvelles pales en composites. Il dispose d’une avionique et d’un système d’arme amélioré. L’appareil dispose d’une meilleure interopérabilité avec les systèmes aériens sans pilote (Drones) et ceci grâce à une mise en réseau du système (Net Centric Warfare). L’AH-64E comprend une nouvelle architecture de communication de type JTRS (Joint Tactical Radio System), de nouvelles commandes électriques, le nouveau radar de contrôle de tir Longbow block III. L’appareil dispose également d’une capacité en réseau permettant une connectivité avec l’ensemble des moyens aérien et terrestre. Question maintenance, les systèmes permettent une diminution des charges notamment en engagement.

 

 

Photos : 1 & 2 AH-64E sur l’USS Peleliu @ USN 3 AH-64E Apache Block III @ Boeing


21:05 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, ah-64e apache, apache block3, us navy |  Facebook | |

18/09/2014

Apache pour l’Arabie Saoudite !

3990214054.jpg




L'Arabie saoudite a commencé à recevoir ses premiers hélicoptères d'attaque AH-64E «Apache» de Boeing. Ce pays a commandé un total de 36 Boeing AH-64E «Apache» qui doivent équiper la Royal Saudi Land Forces (RSLF).

Les premiers hélicoptères ont été convoyés en Arabie Saoudite à bord d’un Antonov An-124 «Condor», depuis les installations de Boeing de Mesa en Arizona. Les AH-64E «Apache» livrés à l’Arabie Saoudite font partie d’un marché qui comprend également 24 hélicoptères Sikorsky UH-60M «Black Hawk». Le contrat comprend également les équipements suivant :

36 AH-64E Block III «Apache Longbow».
58 moteurs T700-GE-701D.


27 Modernized Targeting Acquisition and Designation Systems/Pilot Night Vision Sensors.


10 AN/APG-78 Fire Control Radars with Radar Electronics Unit (Longbow Component).


10 AN/APR-48A Radar Frequency Interferometer.


27 AN/APR-39 Radar Signal Detecting Sets.
27 AN/AVR-2B Laser Warning Sets.


27 AAR-57(V)3/5 Common Missile Warning Systems.
54 Improved Countermeasures Dispensers.


28 30mm Automatic Weapons.
6 Aircraft Ground Power Units.


48 AN/AVS-9 Night Vision Goggles.
106 M299A1 Hellfire Longbow Missile Launchers.


24 Hellfire Training Missiles.
1,536 AGM-114R Hellfire II Missiles.


4,000 2.75 in 70mm Laser Guided Rockets.


307 AN/PRQ-7 Combat Survivor Evader Locators.


1 BS-1 Enhanced Terminal Voice Switch.


1 Fixed-Base Precision Approach Radar.


Le Boeing AH-64E «Apache» BlockIII:


L’ AH-64E «Apache» offre plusieurs améliorations, y compris une plus grande puissance en ce qui concerne la motorisation. Il est doté de nouvelles pales en composites. Il dispose d’une avionique et d’un système d’arme amélioré. L’appareil dispose d’une meilleure interopérabilité avec les systèmes aériens sans pilote (Drones) et ceci grâce à une mise en réseau du système (Net Centric Warfare). L’AH-64E comprend une nouvelle architecture de communication de type JTRS (Joint Tactical Radio System), de nouvelles commandes électriques, le nouveau radar de contrôle de tir Longbow block III. L’appareil dispose également d’une capacité en réseau permettant une connectivité avec l’ensemble des moyens aérien et terrestre. Question maintenance, les systèmes permettent une diminution des charges notamment en engagement.

4030793468.jpg



Photos : AH-64E «Apache» Block III@Boeing

02/04/2014

Le Qatar va commander des Apache !

ah64e_usar.jpg


 

La nouvelle n’était pas confirmée, mais cette fois-ci le Qatar annonce la commande de 24 hélicoptères de combat Boeing AH-64E «Apache»pour un montant de 2,44 milliards de dollars. La commande comprend également les équipements connexes et l’armement.

 

L’ AH-64E «Apache» offre plusieurs améliorations, y compris une plus grande puissance en ce qui concerne la motorisation. Il est doté de nouvelles pales en composites. Il dispose d’une avionique et d’un système d’arme amélioré. L’appareil dispose d’une meilleure interopérabilité avec les systèmes aériens sans pilote (Drones) et ceci grâce à une mise en réseau du système (Net Centric Warfare). L’AH-64E comprend une nouvelle architecture de communication de type JTRS (Joint Tactical Radio System), de nouvelles commandes électriques, le nouveau radar de contrôle de tir Longbow block III. L’appareil dispose également d’une capacité en réseau permettant une connectivité avec l’ensemble des moyens aérien et terrestre. Question maintenance, les systèmes permettent une diminution des charges notamment en engagement.

 

Photo: Boeing AH-64E Apache @ US Army 


22:27 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : boeing, qatar, ah-64e apache |  Facebook | |