22/04/2020

Boeing a livré le 500ème AH-64 E « Apache » !

_RF23184- Hi-res.jpg

Boeing a célébré la 500ème livraison d'un hélicoptère d'attaque de type AH-64 E BlockIII « Apache ».  Depuis le début de la production de l'AH-64A dans les années 80, il y a eu 2’485 livraisons totales.

L’Apache une success story :

L’Apache est le premier hélicoptère à être doté d’un radar de mât pour détecter, identifier et attaquer des cibles qui ne sont pas en ligne de mire. L'hélicoptère peut se cacher derrière une colline ou un autre obstacle, surgir pour permettre à son radar d'effectuer un balayage rapide et redescendre. L'Apache peut détecter et classer jusqu'à 256 cibles, puis décharger ces données vers d'autres unités, ce qui leur permet d'engager les menaces. Les capacités de l’AH-64 E BlockIII permettent d’affronter un réseau de défense intégré sur le champ de bataille.  D’une manière générale l’Apache peut s’éloignez de grandes bases fixes, ce qui  signifie qu’il est susceptible de survivre aux premières 48 heures d’un conflit. Le nouveau radar du BlockIII dispose d’une capacité intégrée pour détecter et classer les navires en mer et donc de frapper également des bâtiments de surfaces.

Boeing a livré son premier modèle E à l'armée américaine en 2011, et continue de construire de nouveaux exemplaires pour plusieurs clients dans le monde. Le BlockIII est en service au sein des utilisateurs à l'exportation en Inde, en Indonésie, au Qatar, en Arabie saoudite, en Corée du Sud., Maroc et à Taïwan et en Angleterre

L’Apache en service : Modèle A : Arabie Saoudite, Egypte, EAU, Grèce, Modèle D : Israël, Japon, Pays.Bas, Singapour.

L’AH-64 E BlockIII « Apache » :

L’AH-64E  BlockIII « Apache » offre plusieurs améliorations, y compris une plus grande puissance en ce qui concerne la motorisation. Il est doté de nouvelles pales en composites. Il dispose d’une avionique et d’un système d’arme amélioré. L’appareil dispose d’une meilleure interopérabilité avec les systèmes aériens sans pilote (Drones) et ceci grâce à une mise en réseau du système (Net Centric Warfare). L’AH-64E comprend une nouvelle architecture de communication de type JTRS (Joint Tactical Radio System), de nouvelles commandes électriques, le nouveau radar de contrôle de tir Longbow block III. L’appareil dispose également d’une capacité en réseau permettant une connectivité avec l’ensemble des moyens aérien et terrestre. Question maintenance, les systèmes permettent une diminution des charges notamment en engagement.

1222727.jpg

Photos : 1 AH64 E BlockIII@ Boeing  2 Cockpit @ Marek Kwasowski

04/06/2018

Le Japon va remplacer ses hélicoptères AH-1S « Cobra » !

1415146.jpg

Le Japon a publié une demande de renseignements (RFI) en vue du remplacement de la seconde partie de sa flotte d’hélicoptères de combat Fuji-Bell AH-1S « Cobra ». L’objectif de Tokyo vise à remplacer les 59 hélicoptères AH-1S déployés par la Force d'autodéfense japonaise (JGSDF) depuis 1979 encore en service, sur un total de 89. 

Programme AH-X :

Le programme de remplacement des AH-1S « Cobra » porte la dénomination « AH-X ». Il s’agit pour le Japon de trouver un remplaçant capable d’assurer les missions de reconnaissances et d’appuis direct pour les unités au sol et capable éventuellement d’opérer la lutte rapprochée contre des bâtiments de surface. Pour l’instant, les détails du cahier des charges n’ont pas été divulgués.

Les AH-1S « Cobra » ont été fabriqué sous–licence au japon par Fuji Heavy Industries, et motorisés par une turbine Ichihara.

Une seconde chance pour l’Apache ?

Une partie des AH-1S « Cobra » ont été remplacés à partir de 2006 par un premier lot de 30 hélicoptères Boeing AH-64 « Apache » produit au Japon par Fuji Heavy Industries. Mais pour des raisons d’augmentation des coûts, celle-ci a été stoppée en 2007. Le pays pourrait bien se tourner une nouvelle fois en direction de l’appareil américain, avec la nouvelle version « BlockIII ».

Pour autant, Bell-Textron semble vouloir proposer son AH-1Z « Viper ». On ne sait pas encore, si Airbus se lancera dans la compétition avec le H665 « Tigre ».

 

Photo : AH-1S « Cobra » japonais @ Robin 117