01/05/2020

Coup de théâtre: Les Philippines vont choisir entre l’Apache et l’AH-1Z !

unnamed-3.png

C’est un changement de cap qui se déroule aux Philippines dans le cadre du choix du nouvel hélicoptère d’attaque. Souvenez-vous, en décembre 2018 Manille avait officiellement choisi le modèle de Turkish Aerospace Industries (TAI) T129 « ATAK » pour un montant limité à 240 millions de dollars. 

La Turquie sous pression du CAATSA :

Tout semblait donc bien engagé pour Turkish Aerospace Industries (TAI) aux Philippines. Mais le contrat n’est à ce jour pas signé et pour cause. En effet, l’accord est aujourd’hui sérieusement compromis, car Turkish Aerospace ne peut actuellement pas importer le turbomoteur LHTEC T800-4A. LHTEC est une coentreprise entre Honeywell et Rolls-Royce, et le groupe ne peut exporter le T800 vers la Turquie en vertu de la loi Countering America’s Adversaries Through Sanctions Act (CAATSA). Le différend diplomatique se poursuit aujourd’hui avec les États-Unis, après que la Turquie a procédé à l'acquisition du système de missile russe Almaz-Antei S-400 « Triumph ».

Relance d’un programme :

Les Philippines n’ont donc pas d’autre choix que de relancer un programme d’acquisition et plus précisément en direction des Eats-Unis, afin de pouvoir se fournir sans embargo. Les pourparlers ont donc démarrés en ce qui concerne deux offres, l’une portant sur 6 hélicoptères Boeing AH-64 E BlockIII « Apache » et l’autre avec Bell Textron pour 10 hélicoptères AH-1Z « Viper ».

De son côté, le Département d'État n’a pas chômé, avec l’approbation d’une éventuelle vente militaire étrangère au gouvernement des Philippines portant sur les types d’hélicoptères et de l'équipement connexe pour un coût estimé à 1,5 milliard de dollars. L'Agence de coopération pour la sécurité de la défense a délivré la certification requise pour informer le Congrès de cette éventuelle vente.

L’AH-64 E Apache :

AH-64E-Apache-mode.jpg

L’AH-64E BlockIII «Apache» offre plusieurs améliorations, y compris une plus grande puissance en ce qui concerne la motorisation. Il est doté de nouvelles pales en composites. Il dispose d’une avionique et d’un système d’arme amélioré. L’appareil dispose d’une meilleure interopérabilité avec les systèmes aériens sans pilote (Drones) et ceci grâce à une mise en réseau du système (Net Centric Warfare). L’AH-64E comprend une nouvelle architecture de communication de type JTRS (Joint Tactical Radio System), de nouvelles commandes électriques, le nouveau radar de contrôle de tir Longbow block III. L’appareil dispose également d’une capacité en réseau permettant une connectivité avec l’ensemble des moyens aérien et terrestre. Question maintenance, les systèmes permettent une diminution des charges notamment en engagement.

Le Bell Textron AH-1Z « Viper » :

unnamed.jpg

L’ultime version du célèbre « Cobra » est dotée d’une nouvelle motorisation, soit le General-Electric T700-GE-401, l’appareil est doté d’une avionique de dernière génération qui incorpore un FLIR de troisième génération et fournit actuellement, une des plus longue portée du marché. En outre, le système complètement passif et automatique de balayage du champ de bataille, permet d’identifier de façon positive et de suivre des cibles multiples à des distances, au-delà, de la portée maximale de son système d'armes. L’AH-1Z permet l’usage varié d’un armement complet comme les AGM-114A, B, C, F « Hellfire », des roquettes de 70mm et missiles air-air AIM-9 « Sidewinder ». Le poste de pilotage rénové comprend des écrans couleurs de grandes tailles, multifonctionnels et combinés avec la technologie de cartes mobiles.

Photos : 1 Apache & AH-1Z 2 AH-64 Apache @ Boeing 3 AH-1Z Viper@ Bell Textron

25/08/2019

La Tchéquie opte pour les UH-1Y « Venom » & AH-1Z-Viper !

Bell UH-1Y Super Huey (Venom) and AH-1Z Super Cobra (Viper)  of .jpg

Le ministre de la Défense nationale, Lubomir Metnar, a déclaré que le Bell UH-1Y « Venom » et le AH-1Z « Viper » avaient été choisis pour remplacer le MIL Mi-24 de l'armée de l'air. De son côté l’hélicoptériste Bell Textron a confirmée la nouvelle. Les Tchèques prévoient d’acquérir huit hélicoptères de combat d’assaut armés UH-1Y et quatre hélicoptères d’attaque spécialisés AH-1Z dans le cadre d’un effort plus large visant à accroître les dépenses de défense pour atteindre un objectif de 2% du PIB.

D'une valeur de 622 millions de dollars, la transaction devrait être finalisée d'ici la fin de l'année et les livraisons devraient être terminées d'ici la fin de l'année 2023. La combinaison des hélicoptères Textron Bell a été choisie de préférence à une offre de 12 Sikorsky UH -60M Black-Hawks avec options d’armement.

Le Bell Textron UH-1Y « Venom » :

3303827559.jpg

Le Bell UH-1Y « Venom » est destiné à remplacer le bon vieux Bell UH-1 « Iroquois » dans le corps des Marines. La principale amélioration est l'installation d'un rotor quadripale au lieu du bipale de son prédécesseur. En fibres composites, il est conçu pour résister à plusieurs impacts directs par des armes de calibres allant jusqu'à 23 mm. L'appareil présente aussi des turbines et une transmission améliorée, une avionique et une électronique modernisées, grâce à l'ajout d'écrans LCD multifonctions. L’UH-1Y a une charge utile augmentée de 125 % par rapport à l'Iroquois, un rayon d'action augmenté de 50%, une plus grande vitesse de croisière ainsi qu'une réduction des vibrations de la structure, améliorant la stabilité de l'appareil. Cet aéronef est équipé d'un capteur infrarouge de 3e génération de type (FLIR).

Le Bell AH-1Z « Viper » : 

768598443.jpg

L’ultime version du célèbre « Cobra » est dotée d’une nouvelle motorisation, soit le General-Electric T700-GE-401, l’appareil est doté d’une avionique de dernière génération qui incorpore un FLIR de troisième génération et fournit actuellement, une des plus longue portée du marché. En outre, le système complètement passif et automatique de balayage du champ de bataille, permet d’identifier de façon positive et de suivre des cibles multiples à des distances, au-delà, de la portée maximale de son système d'armes. L’AH-1Z permet l’usage varié d’un armement complet comme les AGM-114A, B, C, F « Hellfire », des roquettes de 70mm et missiles air-air AIM-9 « Sidewinder ». Le poste de pilotage rénové comprend des écrans couleurs de grandes tailles, multifonctionnels et combinés avec la technologie de cartes mobiles.

Photos : 1 Venom & Viper @ N. Graf 2 UH-1-Y Venom 3 AH-1Z Viper @ Bell Textron

 

15/11/2018

Bahreïn commande confirmée pour le Bell AH-1Z « Viper » !

39722981522_17f5fd3734_b.jpg

Bahreïn a confirmé sa commande de portant sur 12 hélicoptères d’attaques Bell AH-1Z « Viper », six mois après l'approbation par le Département d'État des États-Unis. Le contrat est  estimé à 912 millions de dollars.

Les hélicoptères d’attaque seront livrés à partir de la seconde moitié de 2022, a annoncé la Royal Bahraini Air Force.

Le gouvernement américain a également donné son feu vert pour la livraison d’armement et d’équipement connexe. Le paquet d’acquisition comprend notamment deux groupes motopropulseurs GE T700 de rechange pour l'hélicoptère bimoteur, 14 missiles AGF-14 Hellfire et 56 roquettes guidées de précision de précision BAe Systems APKWS-II (Advanced Precision Kill Weapon), ainsi que 15 systèmes embarqués de positionnement global et de navigation inertielle (EGI), 12 canon M197 de 20mm, 30 ordinateurs de mission Tech Refresh, 14 systèmes de désignation de cible AN/AAQ-30, 26 viseurs de casque Top Owl, 15 systèmes IFF APX-117, 15 systèmes d'alerte aux missiles AN/AAR-47, 15 jeux de distributeurs de contre-mesures AN/ALE-47 et 15 récepteurs d'avertissement radar APR-39C (V) 2.

Le paquet comprend également 12 systèmes de planification de mission conjoints, ainsi que diverses activités de formation et de soutien.

Bahreïn exploite déjà 22 AH-1 plus anciens, que le pays a l'intention de conserver et qui ont fait l'objet de mises à niveau prochainement.

Le Bell AH-1Z « Viper » : 

L’ultime version du célèbre « Cobra » est dotée d’une nouvelle motorisation, soit le General-Electric T700-GE-401, l’appareil est doté d’une avionique de dernière génération qui incorpore un FLIR de troisième génération et fournit actuellement, une des plus longue portée du marché. En outre, le système complètement passif et automatique de balayage du champ de bataille, permet d’identifier de façon positive et de suivre des cibles multiples à des distances, au-delà, de la portée maximale de son système d'armes. L’AH-1Z permet l’usage varié d’un armement complet comme les AGM-114A, B, C, F « Hellfire », des roquettes de 70mm et missiles air-air AIM-9 « Sidewinder ». Le poste de pilotage rénové comprend des écrans couleurs de grandes tailles, multifonctionnels et combinés avec la technologie de cartes mobiles.

 

Photo : AH-1Z « Viper » @ Bell Helicopters

 

28/08/2018

Nouvelle commande d'AH-1Z « Viper » pour l’USMC !

844402006.jpg

Bell Helicopter s'est vu attribuer un nouveau contrat d’une valeur de 510 millions de dollars pour la fabrication de 29 hélicoptères d'attaque Bell AH-1Z « Viper » pour le US Marine Corps.

Le montant du contrat financera également l’achat de matériaux et de composants pour sept appareils du lot 16 supplémentaires, selon un avis publié sur la page des contrats du ministère de la Défense le 23 août dernier. La production des hélicoptères sera effectuée à Fort Worth, au Texas, et le reste des travaux sera effectué à Amarillo, au Texas. Les appareils devraient être finis et livrés en février 2021, et les derniers hélicoptères d’attaque devraient être livrés en 2022.

Bell Textron AH-1Z Viper :

L’ultime version du célèbre « Cobra » est dotée d’une nouvelle motorisation, soit le General-Electric T700-GE-401, l’appareil est doté d’une nouvelle avionique qui incorpore un FLIR de troisième génération et fournit actuellement, une des plus longue portée du marché. En outre, le système complètement passif et automatique de balayage du champ de bataille, permet d’identifier de façon positive et suivre des cibles multiples à des distances, au-delà, de la portée maximale de son système d'armes. L’AH-1Z permet l’usage varié d’un armement complet comme les AGM-114A, B, C, F « Hellfire », des roquettes de 70mm et missiles air-air AIM-9 « Sidewinder ». Le poste de pilotage rénové comprend des écrans couleurs de grandes tailles, multifonctionnel et combinés avec la technologie de carte mobile.

OYjQi.jpg

Photos : 1AH-1Z viper 2cockpit @ Bell Textron

09/05/2018

Des hélicoptères AH-1Z « Viper » pour Bahreïn !

1652458424.jpg

Le Royaume de Bahreïn a officialisé une commande portant sur l’achat de 12 hélicoptères d'attaque Bell AH-1Z « Viper » dans le cadre du processus de vente militaire étrangère des États-Unis. L'Agence de coopération pour la sécurité de la défense (DSCA) estime le coût de l'achat à 911,4 millions de dollars. C'est la deuxième vente à l'exportation de l'AH-1Z, après le Pakistan.

L'ensemble comprend deux groupes motopropulseurs GE T700 de rechange pour l'hélicoptère bimoteur, 14 missiles AGF-14 Hellfire et 56 roquettes guidées de précision de précision APKWS-II. Le coût de la vente s'explique également en partie par une liste exhaustive d'équipements, comprenant 15 systèmes embarqués de positionnement global et de navigation inertielle (EGI), 12 canon M197 de 20mm, 30 ordinateurs de mission Tech Refresh, 14 systèmes de désignation de cible AN/AAQ-30, 26 viseurs de casque Top Owl, 15 systèmes IFF APX-117, 15 systèmes d'alerte aux missiles AN/AAR-47, 15 jeux de distributeurs de contre-mesures AN/ALE-47 et 15 récepteurs d'avertissement radar APR-39C (V) 2.

Le paquet comprend également 12 systèmes de planification de mission conjoints, ainsi que diverses activités de formation et de soutien.

La DSCA a déclaré que Bahreïn utilisera les hélicoptères "comme moyen de dissuasion contre les menaces régionales et pour renforcer sa défense intérieure".

Bell Textron AH-1Z Viper :

L’ultime version du célèbre « Cobra » est dotée d’une nouvelle motorisation, soit le General-Electric T700-GE-401, l’appareil est doté d’une nouvelle avionique qui incorpore un FLIR de troisième génération et fournit actuellement, une des plus longue portée du marché. En outre, le système complètement passif et automatique de balayage du champ de bataille, permet d’identifier de façon positive et suivre des cibles multiples à des distances, au-delà, de la portée maximale de son système d'armes. L’AH-1Z permet l’usage varié d’un armement complet comme les AGM-114A, B, C, F « Hellfire », des roquettes de 70mm et missiles air-air AIM-9 « Sidewinder ». Le poste de pilotage rénové comprend des écrans couleurs de grandes tailles, multifonctionnel et combinés avec la technologie de carte mobile.

1559073422.jpg

Photos :AH-1Z Viper @ Bell Textron