07/12/2018

Des PC-12 « Spectre » pour traquer les talibans !

2898919664.jpg

L'Afghanistan exploite des avions de type Pilatus PC-12 « SPECTRE » dans les missions destinées à la traque des talibans et la lutte contre les narcotrafiquants en matière de guerre-électronique (SIGINT).  L’avion peut également participer à la surveillance de la frontière avec le Pakistan, afin d’enrayer les passages clandestins.

Commandes américaines :

L’Afghanistan confirme avoir reçu 23 avions Pilatus PC-12 « SPECTRE » qui sont en service. Ces avions ont été commandés, par le Pentagone à travers la société Sierra Nevada Corporation, auprès de Pilatus Aircraft, soit 18 appareils en 2012 et 5 en 2015. C’est la société Sierra Nevada qui a ensuite aménagé les avions avant de les livrer au client.

 Une image d'un PC-12 « SPECTRE » avec ses  marquages afghans a été publiée sur le compte Twitter officiel du ministère de la Défense afghan. Jusqu'à présent, aucune annonce officielle n'avait été faite, quant à la réception de ces appareils. Pour la petite histoire, en Afghanistan la dénomination du PC-12 est « Dragon ».

Les appareils seraient exploités par les escadrons  1, 2 et 3, de l'escadre des missions spéciales de l’armée afghane (Afghan Special Mission Wing). Les escadrons 1 et 2 sont basés à Kaboul et le 3e escadron opérerait à partir de Kandahar. Il est intéressant de noter que cette capacité relève des forces d'opérations spéciales de l'armée nationale afghane (ANA) plutôt que de l'armée de l'air afghane (AAF), mais en tant que branche la mieux entraînée et la mieux financée des ANSF, elle est probablement la mieux placée pour utilisés ce type d’avion particulièrement sophistiqué.

Pas d’armement, mais affûté pour l’écoute :

Précisons d’emblée que le PC-12 « SPECTRE » n’emporte pas d’armement. Il s’agit d’un avion dérivé de la version civile du PC-12NG d’affaires. Le standard « SPECTRE » est spécialisé pour les missions de reconnaissance électronique de type «  SIGINT » (SIGnals INTelligence). L’avion dispose d’une caméra FLIR et de différents capteurs électroniques.  Les capteurs de bord sont capables de décrypter et d’écouter et localiser les émissions radios et électroniques adverses.

Le PC-12 « SPECTRE » est également  utilisé au sein de l’Armée irlandaise et au sein de l’US Air Force, il est dénommé U-28A « Eagle ».

Photo : PC-12 SPECTRE @ Pilatus

 

 

02/10/2017

Premiers « Black-Hawk » afghans !

image.jpg

Les pilotes de la Force aérienne afghane vont débuter à s'entraîner sur les deux premiers hélicoptères Sikorsky UH-60A « Black-Hawk » qui ont été livré en septembre dernier. Les deux premiers exemplaires sont arrivés à bord d’un avion de transport stratégique Boeing C-17 de l'US Air Force sur la base aérienne de Kandahar.

Plus de 150 « Black-Hawk » en provenance des stocks de l'armée américaine, seront expédiés en Afghanistan au cours des cinq prochaines années pour venir équiper la nouvelle armée du pays.

Selon les plans actuels, ce total comprendrait 61 appareils en configuration d'utilité de base, et environ 58 exemplaires en version armée. Ces appareils vont progressivement venir remplacer la flotte vieillissante Mil Mi-17.

Le Sikorsky UH-60A « Black-Hawk »

Le Black-Hawk est un hélicoptère utilitaire moyen développé pour l’armée américaine. Conçu par Sikorsky pour remplacer le célèbre UH-1, cet hélicoptère effectua son premier vol en 1974 et fut admis au service actif en 1979. Malgré son coût élevé, le Black- Hawk est un hélicoptère tactique très apprécié et qui possède d'excellentes qualités de vol et une bonne maniabilité. Le Black-Hawk se décline en près de 17 versions spécialisées.

GYG3JF7CPNAYXLCHGRJFCIIFYA.JPG

Photos : UH-60A « Black-Hawk » afghans @ US Air Force

 

20/01/2016

Premiers Super Tucano en Afghanistan !

yourfile-1.jpg

La Force aérienne afghane a réceptionné ses quatre premiers avions légers d’attaque au sol de type Embraer A-29 « Super Tucano ». Les appareils se sont posés sur l'aéroport international d’Hamid Karzaï.

 

Le A-29 « Super Tucano :

Le « Super Tucano » A-29 est doté d’un turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT6A-68C deux fois plus puissant que celui du Tucano de base et dispose d’une hélice Hartzell à cinq pales. Son fuselage est également plus long et deux mitrailleuses de 12,7mm Herstal M3P sont incorporées dans des ailes, dotées d’un nouveau profil. Effectuant fréquemment des missions à basse altitude et donc exposé à des tirs terrestres, l’habitacle du « Super Tucano » est protégé par un blindage en Kevlar. Un train d’atterrissage renforcé permet d’utiliser des pistes sommairement aménagées. L’appareil possède 5 points d’accrochage, dont un sous le fuselage, permettant d’emporter jusqu’à 1’500 kg d’armement selon diverses combinaisons. Ainsi, un canon de 20 mm peut être installé sous le fuselage, auquel s’ajoute, soit des bombes en chute libre ou guidées, des roquettes ou des missiles de types : AIM-9 Sidewinder, des MAA-1 Piranha ou des Python 3/4. Des réservoirs extérieurs de carburant peuvent également être utilisés pour augmenter l’autonomie de l’appareil. 

3968436775.jpg

Photos : 1 Arrivée des Super Tucano en Afghanistan 2 En formation au Etats-Unis @ AAF

26/12/2015

Pilotes afghans brevetés sur A-29 !

334.jpg

L'US Air Force (USAF) a terminé la formation des huit premiers pilotes afghans sur avions antiguérillas Embraer A-29 « Super Tucano ». Les huit premiers pilotes afghans brevetés sur A-29 ont été formés au sein du 81 escadron sur les installations de la base aérienne de Moody en Géorgie.

Ces pilotes ont terminé en un peu moins d'une année leur formation et seront redéployés en Afghanistan, avec leur nouvel avion en janvier 2016. Ces pilotes sont les premiers des 30 qui seront formés aux Etats-Unis au cours des trois prochaines années.

 

Pilotes en fuite :

La formation des pilotes afghans a subit un grave revers en début du mois de décembre, avec la fuite de deux d’entre eux, qui n’ont jamais regagné la base de Moody. A ce jour, ils sont toujours recherchés aux Etats-Unis. Pour certains politiques, cette action démontre la fragilité de la confiance qui est donnée aux afghans, avec en toile de fond le spectre du 11 septembre. On ne sait pas encore, si la formation va pouvoir continuer. L’USAF a mis en place de nouvelles mesures de prévention, afin qu’un tel incident ne puisse se reproduire.

 

L’A-29 en Afghanistan :

C’est en novembre 2011, que l’US Air Force a sélectionné l’Embraer A-29 (EMB-312 Super Tucano) pour venir équiper l’Afghan Air Force (AAF). Au total se sont 20 appareils qui ont été commandés pour un total de 1 milliard de dollars (formation, armement et pièces de rechange inclut).

 

5738.jpg

Le A-29 « Super Tucano :

Le « Super Tucano » A-29 est doté d’un turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT6A-68C deux fois plus puissant que celui du Tucano de base et dispose d’une hélice Hartzell à cinq pales. Son fuselage est également plus long et deux mitrailleuses de 12,7mm Herstal M3P sont incorporées dans des ailes, dotées d’un nouveau profil. Effectuant fréquemment des missions à basse altitude et donc exposé à des tirs terrestres, l’habitacle du « Super Tucano » est protégé par un blindage en Kevlar. Un train d’atterrissage renforcé permet d’utiliser des pistes sommairement aménagées. L’appareil possède 5 points d’accrochage, dont un sous le fuselage, permettant d’emporter jusqu’à 1’500 kg d’armement selon diverses combinaisons. Ainsi, un canon de 20 mm peut être installé sous le fuselage, auquel s’ajoute, soit des bombes en chute libre ou guidées, des roquettes ou des missiles de types : AIM-9 Sidewinder, des MAA-1 Piranha ou des Python 3/4. Des réservoirs extérieurs de carburant peuvent également être utilisés pour augmenter l’autonomie de l’appareil. 

 

A-29-training.jpg

Photos : Embraer A-29 « Super Tucano » de l’AAf aux Etats-Unis @ USAF

 

 

01/11/2014

L’Afghanistan a reçu ses Mi-17 !

0b96db2a.jpg

 

Moscou, la Russie a vient de terminer la livraison du dernier des 63 hélicoptères de transport militaire Mi-17V-5 destinés à l'armée afghane. Ce contrat russo-américain date de 2011.

Ces hélicoptères russes permettront à l'Afghanistan de "former des forces de sécurité nationale", leur fourniture "fait partie des efforts russes et américains visant à combattre le terrorisme".

 

Le MIL MI17-V5 :

 

Le MI-17V5 est un dérivé pour l’exportation de la version russe MI-8TV-5 re-motorisé par deux Klimov-VK2500, l’appareil est doté d'une rampe de chargement au lieu des portes «clam-shell», une porte supplémentaire et un nouveau "nez dauphin". L’avionique de type KNEI-8 est plus moderne est dispose de quatre écrans couleurs de grande taille.

 

 

Photo: Mil Mi-17V5 Afghan @Rosoboronexport