22/06/2022

Airbus et la Luftwaffe collaborent sur le biocarburant !

 

éco-aviation,écologie et aviation,luftwaffe,airbus,a400m

 

Airbus soutient l'armée de l'Air allemande dans sa transformation à long terme visant à accroître la durabilité de sa flotte d'avions. Airbus travaille avec l'armée de l'Air allemande à l’obtention de l’autorisation technique pour lancer les essais en vol de l'A400M avec des charges de carburant allant jusqu'à 50 % de carburant d’aviation durable à court terme. Le carburant d’aviation durable (SAF – Sustainable Aviation Fuel) est un carburant de substitution éprouvé qui peut réduire jusqu'à 85 % les émissions de CO2 par rapport aux carburants classiques sur l'ensemble du cycle de vie.

L'Allemagne, qui a commandé un total de 53 appareils, devient ainsi la première nation cliente à lancer une transformation progressive vers le carburant d’aviation durable de sa flotte d'A400M.

"L'objectif de la Luftwaffe est de lancer une transformation vers la durabilité de sa flotte. Leur mission est la nôtre. Nous sommes heureux de soutenir ces efforts importants, non seulement pour l'A400M mais aussi pour l'ensemble de leur flotte d'avions Airbus, allant du transport VIP aux avions de combat ", a déclaré Mike Schoellhorn, Chief Executive Officer d'Airbus Defence and Space.

"S'orienter vers un avenir plus durable est le devoir fondamental de chacun. Le passage du kérosène à base de pétrole aux carburants durables joue un rôle important dans les efforts de l'aviation pour réduire les émissions de CO2. Nos avions gouvernementaux sont déjà autorisés à utiliser le carburant d’aviation durable. En étroite collaboration avec l'industrie, nous sommes impatients de certifier également l'A400M. Pour l'avenir, nous soutenons toutes les activités visant à introduire ce type de carburant sur l'ensemble de notre flotte, y compris les avions à réaction", a déclaré le général Ingo Gerhartz, chef d’état-major de l'armée de l'Air allemande.

Outre le soutien de ces activités, Airbus s'est engagé dans une feuille de route à long terme visant à atteindre un niveau de préparation et de certification de l'A400M au SAF de 100 %.

Dans un premier temps, en 2022, Airbus prévoit un vol d'essai d'un A400M avec une charge de carburant allant jusqu'à 50 % en carburant d’aviation durable. Ce vol d'essai initial sera effectué avec un seul moteur afin de mieux évaluer le comportement global de l'avion. Après la réussite de ce vol avec un seul moteur, Airbus prévoit de poursuivre les essais avec quatre moteurs en 2023.

Une fois terminés les essais sur la base de quatre moteurs, les clients utilisateurs de l’A400M seront officiellement autorisés à utiliser 50% de SAF.

En outre, Airbus, l'OCCAR et les nations de l'A400M ont initié des discussions pour élaborer une feuille de route vers la certification et l'utilisation opérationnelle avec 100% SAF.

En 2022, Airbus a déjà effectué le premier vol de son avion banc d'essai C295, pour un projet de recherche et développement du programme européen Clean Sky 2 (CS2) et du programme de recherche et d'innovation Horizon 2020 de l'UE, qui vise à utiliser de nouvelles technologies et de nouveaux matériaux pour obtenir des réductions de bruit, de CO2 et de NOx. Airbus vise également à mener une campagne d'essais sur C295 pour des vols avec 50 % de SAF en 2022 et 100 % de SAF en 2023.

éco-aviation,écologie et aviation,luftwaffe,airbus,a400m

Photos : 1 A400M Luftwaffe 2 Collaboration Luftwaffe/Airbus @ Airbus

18/11/2021

L’Indonésie commande deux A400M !

unnamed-1.jpg

Le ministère indonésien de la Défense a commandé deux avions Airbus A400M en configuration multirôle de ravitaillement et de transport.

Ce contrat qui prendra effet en 2022 portera à dix le nombre de pays qui opèrent l’A400M. L’accord prévoit en outre un ensemble complet de prestations de maintenance et de formation. Une lettre d’intention portant sur une future acquisition de quatre A400M supplémentaires a également été signée.

Capable d’atterrir et de décoller à partir de pistes courtes et non aménagées, l’A400M renforcera les capacités de transport aérien de l’armée de l’air indonésienne, qui sera alors en mesure de réagir rapidement en cas de crise, comme il l’a démontré après le séisme et le tsunami qui ont touché le pays en 2018. L’A400M a été le premier gros avion de transport capable de livrer des charges lourdes telles qu’un camion-citerne, ainsi que de la nourriture, des vêtements et des équipements médicaux, en atterrissant sur une piste courte et endommagée à Palu (Sulawesi central, Indonésie).

L’A400M peut transporter sur des distances stratégiques des charges lourdes et de grandes tailles dans des endroits tactiques, tout en assurant le rôle de ravitailleur en vol. Il s’agit d’une solution idéale pour répondre aux besoins des forces aériennes en matière d’avion de ravitaillement et de transport.

Capable de voler rapidement à haute et à très basse altitude et doté de deux nacelles sous voilure, l’A400M est la plateforme idéale de ravitaillement en vol pour les avions de chasse et autres aéronefs. Grâce à son équipement de ravitaillement intégré, il peut être très rapidement converti en avion ravitailleur, et être facilement adapté pour répondre aux changements de missions et de scenarios d’opération. L’A400M, qui peut lui-même être ravitaillé en vol, est le seul appareil à offrir un tel niveau d’adaptabilité.

 L’A400M « Atlas »

L’A400M est un avion de transport militaire polyvalent conçu par la division militaire d’Airbus (Airbus Military). Il est pour l'instant commandé par l’Allemagne, la France, l’Espagne, la Belgique le Luxembourg, et l’Angleterre, qui ont été rejoints par la suite par la Malaisie et la Turquie et le Kazakhstan qui ont reconnu le potentiel de ce nouvel avion pour leurs propres besoins. La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés dans le cahier des charges européen ESR (Europen Staff Requirement). L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années.

L'A400M est certifié en standard pour être rapidement configuré comme avion-citerne. Transportant jusqu'à 50,8 tonnes de carburant dans ses ailes et dans le caisson central de l'aile, sans compromettre aucune zone de soute, deux citernes de soute supplémentaires peuvent également être installées, fournissant chacune 5,7 tonnes de carburant supplémentaires. Les réservoirs de soute séparés permettent l'utilisation de différents types de carburant, permettant à l'A400M de répondre aux besoins de différents types d'avions récepteurs.

En tant que ravitailleur, l'A400M a déjà démontré sa capacité à ravitailler des avions de combat tels que l'Eurofighter, le Rafale, le Tornado ou le F/A-18 à leurs vitesses et altitudes préférées, et est également capable de ravitailler d'autres gros avions tels qu'un autre A400M, C295 ou C-130 ainsi que des hélicoptères.

4108261546.jpg

Photos : 1 A400M aux couleurs de l’Indonésie 2 A400M en vol @ Airbus

30/09/2021

Ravitaillement entre des Gripen C/D et l’A400M !

IMG_7933.jpeg

L'Agence suédoise du matériel de défense, FMV, en collaboration avec l'armée de l'air allemande, effectue des tests de ravitaillement en vol avec des avions de combat JAS-39 C/D Gripen de l'armée de l'air suédoise à partir de l'avion ravitailleur A400M de l'armée de l'air allemande. Le but est de valider la fonction ravitaillement en vol en réalisant un test en vol avec connexions et ravitaillement en vol. Les tests de ravitaillement en vol ont lieu avec les appareils de l’escadron F21 de la Flygflottij basé à Luleå et sont effectués pour le compte des Forces armées suédoise.

« L'Airbus A400M est le nouvel avion allemand, il peut à la fois transporter du fret et ravitailler d'autres avions, ce qui le rend très polyvalent. Pendant longtemps, nous avons eu une capacité de ravitaillement en vol limitée en Europe, donc dans ce cas les Allemands voudraient montrer qu'ils peuvent contribuer à réduire le besoin d'avions de ravitaillement en vol américains.

Augmentation de la disponibilité 

La possibilité de faire le plein en vol permet de grandes améliorations quant à la quantité et à la durée d'utilisation de l'avion pour diverses missions. De plus. Ces essais confirmeront l’interopérabilité entre les deux appareils. Un total de 7 vols seront effectués. Un ravitaillement de nuit est également prévu au programme. Au demeurant, l’intérêt de ces tests est donc partagé entre les suédois et les allemands et permettent d’augmenter les compétences de travail intra-europe. 

Calendrier de la SwAF

L'armée de l'air suédoise (SwAF) conservera un certain nombre de ses avions de combat Saab JAS 39 Gripen C/D au-delà de leur date de retraite actuellement prévue en 2026, consolidant ainsi un plan annoncé précédemment pour combler un déficit prévu dans le nombre de Gripen E. Le plan, annoncé par le ministère suédois de la Défense et confirmé par le constructeur Saab, s'inscrit dans le cadre d'une augmentation plus large des dépenses de défense nationale de plus de 40 % entre 2021 et 2025, révélée par le ministre suédois de la Défense Peter Hultqvist.

Sur les six escadrons actuels du Gripen C/D déployés par la SwAF, quatre devraient passer sur le Gripen E au cours des prochaines années et deux escadrons resteront opérationnels avec le Gripen C/D existants et jusqu’à la prochaine commande du standard « E ». Cette décision est la résultante de la livraison de seulement 60 Gripen E dans la période de 2022 à 2026.

 

IMG_7932.jpeg

Photos : Ravitaillement de Gripen C/D par un A400M allemand @ FMV

 

01/09/2021

Le Kazakhstan commande l’A400M !

Airbus_A400M_.jpg

L’avionneur européen a annoncé aujourd’hui que la République du Kazakhstan a passé commande de deux avions de transport tactique Airbus A400M. Le pays devient ainsi le neuvième opérateur de l’appareil après l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l’Espagne, la Turquie, la Belgique, la Malaisie et le Luxembourg. La livraison est prévue pour 2024 et comprend un paquet complet avec des équipements connexes de maintenances et la formation des équipages. Parallèlement au contrat de vente, les partenaires ont également signé un protocole d’accord portant sur une collaboration dans le domaine des services de maintenance et de révision ainsi que sur les premières étapes de la création d’un centre de maintenance local pour les C295.

« L’A400M deviendra la pièce maîtresse des opérations de transport aérien tactique et stratégique du Kazakhstan », a déclaré Michael Schoellhorn, CEO d’Airbus Defence and Space. « Ce nouveau contrat à l’exportation porte à 176 le nombre total d’A400M commandés, et ce chiffre devrait encore croître prochainement. Avec plus de 100 appareils livrés et 100 000 heures de vol cumulées, l’A400M a démontré ses capacités et atteint le degré de maturité qu’attendaient de nombreux clients potentiels. ». Capable de transporter des matériels et des équipements de toute sorte et d’accomplir des missions militaires, civiles et humanitaires, l’A400M permettra au Kazakhstan de réagir rapidement en cas de crise en déployant des capacités uniques sur de longues distances et en facilitant l’accès aux zones reculées.

L’A400M « Atlas »

L’A400M est un avion de transport militaire polyvalent conçu par la division militaire d’Airbus (Airbus Military). Il est pour l'instant commandé à 174 exemplaires par huit pays différents, à savoir l’Allemagne, la France, l’Espagne, la Belgique le Luxembourg, et l’Angleterre, qui ont été rejoints par la suite par la Malaisie et la Turquie qui ont reconnu le potentiel de ce nouvel avion pour leurs propres besoins. La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés dans le cahier des charges européen ESR (Europen Staff Requirement). L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années.

L'A400M est certifié en standard pour être rapidement configuré comme avion-citerne. Transportant jusqu'à 50,8 tonnes de carburant dans ses ailes et dans le caisson central de l'aile, sans compromettre aucune zone de soute, deux citernes de soute supplémentaires peuvent également être installées, fournissant chacune 5,7 tonnes de carburant supplémentaires. Les réservoirs de soute séparés permettent l'utilisation de différents types de carburant, permettant à l'A400M de répondre aux besoins de différents types d'avions récepteurs.

En tant que ravitailleur, l'A400M a déjà démontré sa capacité à ravitailler des avions de combat tels que l'Eurofighter, le Rafale, le Tornado ou le F/A-18 à leurs vitesses et altitudes préférées, et est également capable de ravitailler d'autres gros avions tels qu'un autre A400M, C295 ou C-130 ainsi que des hélicoptères.

Photo : A400M @ Airbus DS

25/05/2021

Airbus livre le 100ème A400M !

cq5dam-1.web.1280.1280.jpeg

Airbus a livré le 100ème avion de transport tactique A400M, l’exemplaire MSN111, est le dixième appareil réceptionné par l’armée de l’Air espagnole. L’aéronef a effectué son vol de convoyage le 24 mai entre Séville et Saragosse, où est basée la flotte espagnole d’A400M.

Dans la même semaine, la flotte mondiale d’A400M a franchi le seuil des 100’000 heures de vol dans le cadre de missions réalisées dans le monde entier par l’ensemble de nos huit pays clients. Tous les opérateurs de l’A400M ont exploité leurs appareils de manière intense lors de missions de secours d’urgence liées à la crise de la COVID-19 et mené des opérations conjointes. Ces jalons témoignent clairement de la maturité du programme A400M sur tous les fronts.

De nouvelles capacités

L’A400M a récemment effectué une campagne d’essais en vol importante, en vue de la certification des capacités de ravitaillement en vol des hélicoptères, avec le concours de la Direction générale de l’armement (DGA), réalisant ainsi l’essentiel de ses objectifs de certification, y compris le premier ravitaillement simultané de deux hélicoptères.

L’A400M est d’ores et déjà en mesure de larguer, de jour comme de nuit, 116 parachutistes par sauts simultanés depuis les portes latérales avec ouverture automatique de parachute, ou depuis la rampe arrière avec ouverture automatique de parachute ou par sauts en chute libre. Les récents essais menés en Espagne, en collaboration avec l’équipe de parachutistes d’essai de la Royal Air Force (RAF), visaient à étendre la capacité de largage par la rampe à 25’000 pieds (7’600 m) d’altitude en mode OA (ouverture automatique), et jusqu’à 38’000 pieds (11’582 m) en chute libre.

L’A400M a en outre effectué des essais supplémentaires en vue d’étendre sa capacité de largage, y compris de plateformes multiples par extraction (23 tonnes). La France et l’Espagne ont participé à ces vols. Un autre moyen de livrer du fret sur des pistes d’atterrissage austères sans équipement de manutention a également été certifié : charge militaire jusqu’à 19 t de palettes (en un seul passage) ou 25 t (en deux passages) sur pistes aménagées et non aménagées.

L’A400M a par ailleurs franchi une nouvelle étape décisive avec les vols de certification de ses capacités de vol automatique à basse altitude en conditions météorologiques de vol aux instruments (IMC). Cette capacité qui s’appuie sur des systèmes de navigation et des bases de données topographiques est une première pour un avion militaire. Elle rend l’avion moins détectable dans les zones hostiles et moins vulnérable aux menaces lors des opérations en milieux hostiles.

En service

Pour ce qui est des missions conjointes, l’armée de l’Air espagnole a mis un A400M espagnol à la disposition de l’armée de l’Air française pour transporter un hélicoptère Caracal de Cazaux (France) vers Tucson (États-Unis). Ce vol a permis au CLAEX (Centro Logístico de Armamento y Experimentación) et à la CECTA (Célula de Evaluación de Cargas) de valider le processus de chargement des A400M espagnols.

Parmi les principales missions militaires effectuées l’an dernier figurait la livraison par un A400M français de près de 40 t de nourriture, d’eau, de pétrole et de munitions destinées aux troupes stationnées dans la région du Sahel, en Afrique. Il s’agit du premier A400M à larguer du ravitaillement dans un pays non européen.

En outre, l’Allemagne a été le premier client à utiliser l’A400M comme ravitailleur dans des missions réelles, en appui à la mission « Counter Daesh », en Jordanie.

L’A400M « Atlas » 

L’A400M est un avion de transport militaire polyvalent conçu par la division militaire d’Airbus (Airbus Military). Il est pour l'instant commandé à 174 exemplaires par huit pays différents, à savoir l’Allemagne, la France, l’Espagne, la Belgique le Luxembourg, et l’Angleterre, qui ont été rejoints par la suite par la Malaisie et la Turquie qui ont reconnu le potentiel de ce nouvel avion pour leurs propres besoins. La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés dans le cahier des charges européen ESR (Europen Staff Requirement). L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années.

L'A400M est certifié en standard pour être rapidement configuré comme avion-citerne. Transportant jusqu'à 50,8 tonnes de carburant dans ses ailes et dans le caisson central de l'aile, sans compromettre aucune zone de soute, deux citernes de soute supplémentaires peuvent également être installées, fournissant chacune 5,7 tonnes de carburant supplémentaires. Les réservoirs de soute séparés permettent l'utilisation de différents types de carburant, permettant à l'A400M de répondre aux besoins de différents types d'avions récepteurs.

 En tant que ravitailleur, l'A400M a déjà démontré sa capacité à ravitailler des avions de combat tels que l'Eurofighter, le Rafale, le Tornado ou le F/A-18 à leurs vitesses et altitudes préférées, et est également capable de ravitailler d'autres gros avions tels qu'un autre A400M, C295 ou C-130.

cq5dam.web.1280.1280.jpeg

Photos : le 100ème A400M destiné à l’Armée de l’air espagnole @ Airbus DS