16/01/2020

ETIHAD cible le « Zéro » émission de carbone!

2655474797.jpg

Etihad Airways, la compagnie aérienne nationale des Emirats Arabes Unis, s’engage à un objectif minimal de zéro émission nette de carbone d'ici 2050 et de réduire de moitié de son niveau d'émission net 2019 s d'ici 2035. Le transporteur confirme, ainsi sa volonté déjà exprimée pour devenir « Leader » en matière de transport aérien éco-responsable.

Les objectifs environnementaux ambitieux de l'entreprise seront réalisés grâce à une combinaison d'initiatives internes, la collaboration avec des partenaires de l'industrie et de l'adoption d'un programme global de crédits de carbone pertinent, à développer avec un accent particulier sur les besoins des Emirats Arabes Unis et les marchés desservis par la compagnie aérienne.

Le Groupe chef de la direction du groupe Aviation Etihad, Tony Douglas, a déclaré : « L'objectif global sur l'environnement et l'urgence de réduire les émissions de carbone n'a jamais été aussi grande. Le Groupe Etihad Aviation, en collaboration avec ses partenaires, joue un rôle actif dans la réduction de l'impact de l'aviation sur l'environnement grâce à des initiatives allant de la gestion optimisée du carburant à des pratiques de financement durable ».

L'annonce d'aujourd'hui est venu dans le cadre de la Semaine d'Abu Dhabi sur le Développement durable, un événement annuel dans la capitale des UAE, où siège Etihad.

M.Douglas a déclaré l'ensemble de l'industrie du transport aérien, des compagnies aériennes et des fournisseurs aux fournisseurs de l'espace aérien, a été chargé d'aider à réduire les émissions de l'aviation.

« Les compagnies aériennes ont attiré un examen important dans le débat mondial sur l'environnement et notre défi collectif pour une industrie à croissance rapide est de fournir les initiatives qui peuvent rapidement aider à contenir et à réduire les émissions de carbone » a-til dit.

L'Association internationale du transport aérien (IATA) prévoit que le nombre de voyages passagers va plus que doubler dans les 20 ans, de 4,5 milliards en 2019 à environ 9 milliards à la fin des années 2030.

Le Forum international des transports (ITF), l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ajoute que l'aviation internationale connaîtra une croissance annuelle composée de 3,8 pour cent à l'horizon 2050, les prévisions que le trafic atteindra 16,5 milliards de kilomètres de passagers.

Les initiatives de développement durable prises par la compagnie Etihad comprennent :

L’induction continue de la dernière génération, la plupart des avions économes en carburant, y compris les Boeing B787 « Dreamliner » et des plans pour trois nouveaux types de gros porteurs Airbus A350-1000 et Boeing B777-9 et à fuselage étroit Airbus A321neo.

Mise en place du programme Etihad « Greenliner » où toute la flotte de la compagnie aérienne d'avions Boeing B787 sera utilisé lors des vols normaux programmés comme « bancs d'essai » pour les produits et les pratiques durables.

Devenir la première compagnie aérienne à obtenir sous condition de financement commercial sur le respect des objectifs de développement durable des Nations Unies. En partenariat avec First Abu Dhabi Bank et Abu Dhabi Global Markets, Etihad a récemment obtenu 150 millions d'euros pour aider à financer le développement d'une « résidence écologique » à plusieurs étages pour la vie d'équipage de cabine à Abu Dhabi. La compagnie aérienne étudie maintenant les possibilités de ce style de financement.

L'engagement de réduire les matières plastiques à usage unique de 80 % en 2022 et la mise ne place d’un partenariat pour le développement de carburants durables pour l'aviation y compris les biocarburants développés et raffinés à Abu Dhabi à partir de Salicorne et son engagement à soutenir le développement d'un autre carburéacteur durable des déchets municipaux à Abu Dhabi.

Photos : B787 « Greenliner » d’Etihad @ Etihad Airlines

 

06/07/2017

CAS signe pour 140 appareils auprès d’Airbus !

EXPH-1709-53_Net.jpg

China Aviation Supplies Holding Company (CAS) a signé avec Airbus un contrat de conditions générales (GTA) pour l'achat d'un total de 140 appareils. L'accord comprend 100 A320 et 40 avions de type A350 XWB. Cette commande reflète la forte demande des compagnies aériennes chinoises dans tous les segments de marché, y compris le long contrat domestique, à faible coût, régional et international.

Le GTA a été signé à Berlin par Tom Enders, PDG d'Airbus, et Sun Bo, vice-président exécutif de CAS, en présence du président chinois Xi Jinping et de la chancelière allemande Angela Merkel.

 

"C'est un excellent soutien pour nos produits de premier plan dans les deux segments de l'allée unique et du corps large", a déclaré Tom Enders. "La Chine est aujourd'hui l'un des marchés les plus importants au monde pour l'aviation, et nous sommes honorés de soutenir le développement et la croissance rapide de l'aviation civile chinoise avec notre portefeuille de produits compétitif".

La flotte mondiale d'avions de passagers au-dessus de 100 sièges devrait passer plus de deux fois au cours des 20 prochaines années à plus de 40’000 avions, comme le trafic devrait augmenter de 4,4% par an. Les marchés émergents tels que la Chine continuent d'être un moteur de croissance, avec le trafic domestique pour devenir le marché le plus important du monde, selon la dernière prévision du marché mondial 2017-2036 d'Airbus.

 

Photo : A350 @Antony Pecchi

22/12/2016

L’Iran commande 100 avions auprès d’Airbus !

800x600_1482410500_A350-900_and_A330-900neo_.JPG

Airbus vient de confirmer l'achat par l'Iran de 100 avions dans le cadre de la réouverture des relations commerciales entre Téhéran et les pays occidentaux près d'un an après la levée des sanctions liées à son programme d'enrichissement nucléaire. On parle d’un contrat d’une valeur de 20 milliards de dollars.

L'Iran commande 46 exemplaires de la famille de court-courriers A320, 38 long-courriers de la famille A330 et 16 exemplaires de l'A350, le dernier long-courrier d'Airbus, précise le constructeur européen dans un communiqué. Les livraisons démarreront début 2017.

L'accord est assujetti aux permis d'exportation du Bureau of Foreign Assets Control (OFAC) du gouvernement américain qui ont été accordés en septembre et novembre 2016. Ces licences sont requises pour les produits contenant 10% ou plus de contenu technologique américain. Airbus a étroitement collaboré avec les autorités de régulation de l'UE, des États-Unis et d'ailleurs pour assurer la compréhension et la pleine conformité avec le JCPOA. Airbus continuera d'agir en pleine conformité avec les conditions des licences OFAC.

 

Photo : A330neo & A350@ Airbus

Lufthansa a reçu son premier A350 !

800x600_1480426684_A350_XWB_Lufthansa_first_flight_-_take_off.jpg

Le Groupe Lufthansa, le plus gros client et opérateur aérien d'Airbus, a réceptionné son premier avion A350 XWB. L'avion est le premier des 25 A350-900 que Lufthansa a sur commande auprès de l’avionneur européen. Lufthansa déploiera ses premiers A350 sur les routes long-courrier de Munich à Delhi et à Boston.

Propulsé par les moteurs Rolls-Royce, l'A350 XWB de Lufthansa dispose d'une configuration de cabine confortable de trois classes avec 48 sièges en Business, 21 places en Premium Economy et 224 places en Economy. L'A350 XWB est équipé des derniers produits de cabine de Lufthansa, y compris de nouveaux sièges, une toute nouvelle expérience de divertissement et pour la première fois, une connectivité en vol, offrant un niveau de confort et de commodité aux passagers de Lufthansa dans toutes les classes.

L'A350 XWB dispose du dernier design aérodynamique, du fuselage et des ailes en fibre de carbone, ainsi que de nouveaux moteurs Rolls-Royce économes en carburant. Ensemble, ces dernières technologies se traduisent par des niveaux inégalés d'efficacité opérationnelle, avec une réduction de 25 % de la combustion du combustible et des émissions, et des coûts d'entretien nettement plus faibles. L'espace, la tranquillité, l’intérieur et l'éclairage d'ambiance dans la cabine contribuent à des niveaux supérieurs de confort et de bien-être, établissant de nouvelles normes en termes d'expérience de vol pour tous les passagers.

À ce jour, Airbus a enregistré un total de 810 commandes fermes pour l'A350 XWB auprès de 43 clients dans le monde, ce qui en fait déjà l'un des avions à large fuselage les plus réussis jamais.

 

800x600_1482336091_A350-900_Lufthansa_first_delivery_group.jpg

Photos : 1 le premier A350 de Lufthansa 2 Cérémonie de remise @ Airbus/A.Doumenjou

10/05/2016

Un Falcon 2000LXS teste la norme LPV200 !

unnamed-1.jpg

En ce mois de mai Dassault aviation a participé avec un Falcon 2000LXS aux essais d'approche aux instruments (IAP) avec un minima LPV (Performance Localizer avec guidage vertical) de 200 pieds, en utilisant le service EGNOS LPV200. Ces essais ont été réalisés sur les installations de l’aéroport Charles de Gaulle à Paris.

Moins coûteux que l’ILS:

Les approches basées sur le système EGNOS (European Geostationary Navigation Overlay Service) sont considérées comme similaires à celles de l’ILS, puisque le niveau de service LPV-200 est compatible avec l’Annexe 10 de la Catégorie des obligations liées aux performances d’approche de précision I de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI). Les approches LPV permettent d'atterrir dans des installations non équipées de systèmes d'atterrissage aux instruments coûteux, qui comprend de nombreux petits aéroports régionaux et locaux. L'abaissement de la hauteur de décision de 250 pieds à 200 pieds fournit un avantage opérationnel substantiel dans de mauvaises conditions météorologiques et des conditions de faible visibilité.

Essais très satisfaisants :

Cette série de tests semble voir conquis les pilotes, pour qui le système LPV a été jugé bien plus stable et plus fiable en terme de sécurité, mais également plus économique que les approches ILS. D’autres aéronefs, comme un ATR-42-600 et un A350 font partie des essais du nouveau système.

 

unnamed.jpg

Photos : 1 Falcon 2000LXS destiné aux tests LPV 2 Approche dans le cockpit @ Dassault Aviation/V.Feldzer