14/07/2015

Edelweiss Air en pleine expansion !

HB-JHQ-A-330-300-Edelweiss-ZRH-17-08-2013-DSC03821-test-1024x767.jpg

 

 

 

La compagnie aérienne suisse Edelweiss Air est en pleine expansion, la reprise prochaine de trois Airbus A340 de Swiss, permettra l’ouverture de nouvelles lignes et la compagnie va avoir besoin de 400 nouveaux employés.

 

La petite soeur de Swiss va en effet, offrir de nouvelles destinations dès 2016 avec par exemple Rio de Janeiro qui sera desservie toute l’année et Calgary pour la saison d'été. La compagnie désire également se développer en direction de l’Asie avec le Vietnam, les Philippines et le Myanmar qui sont des pays émergents. Dans le même temps, la compagnie se développe  en direction des destinations américaines comme Tampa et Las Vegas dont la demande est en forte augmentation.

 

L’A340 chez Edelweiss Air : 

 

L’arrivée prochaine du Boeing B777-300ER au sein de la compagnie Swiss, va permettre à Edelweiss Air de reprendre les Airbus A340 de celle-ci. Avant de le mettre en ligne, la compagnie va les réaménager avec plus de sièges en « économie ». Se sont justement ces A340 qui seront ensuite utilisés sur les lignes à destination de l’Asie et de l’Amérique du Nord.

 

L’arrivée de l’A340 au sein d’Edelweiss Air va également permettre à la compagnie d’augmenter son personnel. Celle-ci va avoir besoin de 350 à 400 nouveaux employés, soit environ une centaine de nouveaux pilotes et 250 employés de cabine.

 

Swiss_A340-300(HB-JMN)_(5441628490).jpg

 

Photos : 1 A330 Edelweiss Air @ Edelweiss Air 2 A340 Swiss @Swiss

 

25/02/2013

Des B777-300ER pour Swiss ?

B777-300ER.jpg

 

L’information n’est pas confirmée, mais la compagnie Swiss pourrait être dotée à l’avenir de Boeing B777-300ER. Je vous en parlais il y a quelques temps, Swiss cherche à remplacer ses A340-300, trois avions étaient en concurrence : L’A350, le B787 et plus étonnant, le B747-800.

Hors, il se trouve que  Lufthansa Group semble retarder son  choix concernant l’A350 ou le B787 suite aux problèmes de batteries. Lufthansa semble donc, dans un premier temps opter pour une première solution qui consisterait en l’acquisition de 6 Boeing B777-300ER destinés à remplacer une partie des A340 de Swiss.

Lufthansa est actuellement en passe d’intégrer à sa flotte 4 B777-200LR, provenant de la compagnie Austrian Airlines. Mais à l’avenir, Lufthansa devra  remplacer ses 48 A340-300/600 et une décision devra être prise en ce qui concerne L’A350 ou le B787.

Photo : B777-300ER aux couleurs d’Air Canada @ Boeing

 

12:19 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : swiss, lufthansa, b777-300er, a340 |  Facebook | |

26/01/2013

Swiss prépare le remplacement des A340 !

swiss_airbus_a340.jpg


 

La compagnie Swiss International Airlines qui dépend du groupe Lufthansa vient d’entamer une étude de faisabilité dans le but de remplacer ses 15 appareils Airbus A340-300. 

 

Les 15 Airbus A340-300 (164 sièges economy + 47 sièges business + 8 sièges first) ont un âge moyen de 10,3 ans et devront être remplacé à partir de 2014 selon le plan de renouvellement de la compagnie.

 

Trois appareils en concurrence : 

 

Actuellement Swiss suit de près l’évolution marché des nouveaux types d’aéronefs, la compagnie désire notamment offrir plus de sièges à ses passagers sur les vols long-courriers. Pour se faire, trois appareils sont en concurrence, il s’agit de l’Airbus A350XWB, du Boeing B787 «Dreamliner» et du Boeing B747-800 « Intercontinental ». Il est à noter cependant que les difficultés actuelles que rencontre le « Dreamliner » et le retard déjà pris sur le programme de l’A350 pourraient compromettre l’arrivée du nouvel avion avant 2016. 

 

L’Airbus A350 XWB :


 

c73c8003ef.jpg


 

L’A350 XWB est la toute nouvelle famille de gros-porteurs de moyenne capacité d’Airbus. Ces appareils très efficients présentent les toutes dernières innovations en termes d’aérodynamique, de conception et de technologies avancées, pour atteindre une réduction de la consommation de carburant et des coûts d’exploitation allant jusqu’à 25 pour cent par rapport aux avions actuels de la même catégorie. Plus de 70% de l’A350 XWB est réalisé à partir de matériaux avancés combinant des composites (53%), du titane et des alliages d’aluminium de nouvelle génération. Le fuselage plus léger, entièrement nouveau et innovant en CFRP (matériaux composites à base de fibre de carbone) entraîne une consommation de carburant inférieure et facilite la maintenance. L’A350 XWB tire profit de la grande expertise d’Airbus en matière d’introduction de matériaux composites dans la structure de ses appareils.

La famille A350 XWB se compose de trois versions passagers qui affichent de véritables capacités de long-courriers et une autonomie de quelque 15 580 km/8 500nm. Dans une configuration tri-classe standard, l’A350-800 offrira 270 sièges, l’A350-900 et l’A350-1000 pouvant accueillir 314 et 350 passagers respectivement.

 

Le Boeing B787 « Dreamliner » :


 

b787-dreamliner-cruising.jpg


Le B78-800 Dreamliner transportera de 210 à 250 passagers sur des lignes de 7650 de 8200 miles nautiques (14200 à 15200 km), tandis que le B787-900 Dreamliner pourra accueillir de 250 à 290 passagers sur les routes de 8.000 à 8.500 miles nautiques (14800 à 15750 kilomètres). Un troisième membre de la famille B787, le B787-300 Dreamliner, pourra accueillir 290 à 330 passagers et sera étudié pour les trajets de 2500 à 3050 miles nautiques (4600 à 5650 km).

Le B787 offrira aux compagnies aériennes une économie de carburant inégalée, résultant dans une performance environnementale exceptionnelle. L'avion consommera 20% de carburant  en moins pour des missions comparables aux avions d'aujourd'hui de même taille. Il sera également plus rapide. Les passagers bénéficieront également d’améliorations avec le nouvel appareil, d'un environnement intérieur moins froid et un confort accru en commodité.

Le Boeing B747-800 « Intercontinental » :


 

1668118282.2.jpg


La version passagers du B747-800 « Intercontinental » aura un coûts plus bas en matière de  siège-mile par rapport aux autres avions commerciaux de grande taille, avec des coûts de 12% inférieur à son prédécesseur, le B747-400. L'avion permet une économie de carburant de 16%  de mieux, diminue de 16% le rejet de Co2 par passagers. De plus il  génère une empreinte sonore de 30%  inférieur au B747-400.

Le premier exemplaire commercial du B747-800 Intercontinental a été livré au  début de l’année 2012 . L’appareil compte trois compagnies régulières comme clientes : Lufthansa, Korean Air et, Air China.

Photos : 1 A340 Swiss @ Swiss 2 A350XWB @ Airbus 3 B787 @ Boeing 4 B747-800I @ Boeing

 

11/11/2011

Airbus cesse la production de l’A340 !

 

 

1490110.jpg

 

 

L’A340 ne se vent plus, Airbus annonce la fin de la production de son quadriréacteur. En effet, les ventes diminuaient et de puis deux ans le carnet de commande pour cet appareil est resté vide.

L’A340 ne répond plus au marché :

L’évolution des technologies a eu raison du quadriréacteur d’Airbus, devenu trop cher et trop lourd en maintenance. La concurrence ces dernières années s’est accentuée avec le B777 de Boeing biréacteur, plus économique mais ayant la même capacité. Cette tendance des gros biréacteurs long-courrier est d’ailleurs confirmée avec le B787 « Dreamliner » et la décision d’Airbus de lancer l’A350 à tout simplement finit par « tuer l’A340 » !

«Nous avons accepté la réalité. Nous n'avions plus vendu d'A340 depuis près de deux ans», a admis jeudi Hans Peter Ring, directeur financier de la maison mère d'Airbus, EADS, lors de la présentation des chiffres trimestriels du groupe. L'arrêt du programme se traduit par une reprise de provision qui permet d'améliorer les résultats du groupe de 192 millions d'euros. C'est la deuxième fois depuis la création d'Airbus, en 1970, que l'avionneur européen arrête la production d'un avion. En 2007, Airbus a sorti de ses chaînes de production le dernier de la famille des A300. «Le catalogue proposait alors des avions plus récents, plus intéressants» pour les compagnies aériennes, se souvient un porte-parole du constructeur.

Réorganisation de la production :

Cet arrêt de la production n'aura aucun impact au niveau de l'organisation du travail, puisque l'A340 était produit sur la chaîne de l'A330.Par contre cela permettra de libérer du personnel pour la production del’A350 et éventuellement compenser d’éventuelles besoins sur les chaînes de production de l’A320 très sollicitées.

Rappel :

L'A340 a volé pour la première fois en avril 1992. En 1993, il établit un record du monde de vol non-stop pour un avion de ligne en reliant Paris à Auckland (Nouvelle-Zélande). Depuis son lancement, Airbus a vendu 377 Airbus A340 à 48 clients.

page 350-900 ab_1024.jpg


 

L’A350 retardé :

En parallèle à cette nouvelle, Airbus vient d’annoncer un nouveau retard sur l’A350, soit un décalage de six mois. Ce nouveau retard est du à  un manque de maturité des structures en matériaux composites qui composent 53 % de la cellule de l'avion. Airbus se retrouve ici aux prises avec les mêmes problèmes de production qu’avait rencontré Boeing il y a deux ans avec le B787.

Photos : 1 A340 Thai Airways @ TEK 2 photo de synthèse de l’A350 @ Airbus

 

18:45 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : airbus, a340, a350 |  Facebook | |

06/10/2011

Une demande toujours croissante en appareils éco-efficients !

 


 

1929656.jpg

 

 

Alors que les marchés financiers traversent une période de turbulence, Airbus continue à anticiper une forte demande pour les avions civils. Selon les dernières prévisions globales de marché d’Airbus (GMF - Global Market Forecast), quelque 27 800 avions neufs seront nécessaires d’ici 2030 afin de répondre à la demande future d’un marché en pleine expansion. Le GMF estime que sur ce total, plus de 26 900 seront des avions passagers (de plus de 100 sièges) et plus de 900 des avions de fret neufs, d’une valeur globale de 3 500 milliards de dollars.

Ainsi, la flotte mondiale d’avions passagers aura plus que doublé en 2030, passant de 15 000 appareils à ce jour à un total de 31 500. Sur ce total, quelque 27 800 exemplaires seront des avions neufs, dont 10 500 viendront remplacer les avions plus anciens, moins éco-efficients. La demande en appareils de plus grande capacité se maintiendra afin d’assurer la capacité du secteur de l’aviation à absorber la croissance future de la demande.

Les gens veulent et ont besoin plus que jamais d’utiliser le transport aérien. Les 20 prochaines années devraient démontrer la résilience du secteur de l’aviation aux conditions économiques cycliques connues dans le passé. Airbus estime que le nombre total de Passagers-Kilomètres payants (RPK) affichera une croissance moyenne de 4,8 %par an, reflétant un trafic qui aura plus que doublé au cours des 2 prochaines décennies.

Les principaux facteurs qui sous-tendent cette demande en avions neufs sont la croissance de la population mondiale et de son pouvoir d’achat, la croissance dynamique des économies émergentes, une forte croissance continue sur les marchés d’Amérique du Nord et en Europe, une forte urbanisation et le nombre de mégapoles qui aura plus que doublé d’ici à 2030. La forte demande sera également due à une expansion continue des compagnies low-cost et au remplacement nécessaire des anciens appareils moins efficients par de nouveaux avions éco-efficients sur les marchés établis.

1856860.jpg

 

 

Du point de vue géographique, la région Asie-Pacifique représentera environ 34 pour cent de la demande au cours des 20 prochaines années, suivie de l’Europe (22%) et de l’Amérique du Nord (22%). En termes de part du trafic passagers, l’Asie-Pacifique arrivera en tête avec 33 pour cent, suivie de l’Europe (23%) et de l’Amérique du Nord (20%).

Concernant le trafic passagers intérieur, l’Inde (9,8%) et la Chine (7,2%) afficheront les taux de croissance les plus rapides des 20 prochaines années. Les marchés établis poursuivront également leur croissance sur le marché intérieur, avec les Etats-Unis (11,1%) et l’Europe Occidentale (7,5%) qui se placeront respectivement en première et troisième positions en termes de part du trafic mondial d’ici à 2030.

D’ici à 2030, 60 % de la population mondiale, soit quelque cinq milliards de personnes, seront urbanisées, et le nombre de mégapoles aura plus que doublé, passant de 39 à ce jour à 87. On estime également que plus de 90 % des passagers sur long-courriers se déplaceront entre ces différentes mégapoles.

La demande en appareils de très grande capacité (VLA) capables d’accueillir plus de 400 passagers, tels que l’A380, est en hausse par rapport aux prévisions de 2010, passant de 1 738 à 1 781 appareils, d’une valeur estimée à 600 milliards de dollars. Cette hausse représente 17 pour cent en termes de valeur ou six pour cent en nombre d’appareils. 1 330 de ces appareils seront des avions passagers, nécessaires pour absorber la concentration des volumes de trafic entre les différentes mégapoles du monde. A l’échelle régionale, environ 45 %des VLA commandés dans le monde seront livrés en Asie, 19% en Europe et 23 % au Moyen-Orient.

Sur le segment des bicouloirs (d’une capacité de 250 à 400 passagers), quelque 6 900 avions passagers et cargo neufs seront livrés au cours des vingt prochaines années, soit le double de la flotte existante à ce jour, d’ici à 2030. La valeur de ces livraisons est estimée à environ 1 500 milliards de dollars (43 % en termes de valeur ou 25 pour cent en nombre d’avions). Environ 4 800 de ces appareils seront de petits bicouloirs (250 à 300 sièges) et quelque 2 100 exemplaires seront des bicouloirs de capacité intermédiaire (350 à 400 sièges). Ces segments sont couverts par l’A330 et la famille A350 XWB.

Sur le segment des monocouloirs, près de 19 200 appareils, d’une valeur estimée à 1 400 milliards de dollars (40 % en termes de valeurs ou 69%en nombre d’avions), seront livrés au cours des 20 prochaines années. Ces chiffres représentent une hausse par rapport aux prévisions précédentes, due à une croissance accrue et à l’accélération des remplacements d’appareils plus anciens et moins efficients. Environ 40% des nouvelles livraisons seront dues aux besoins de remplacement. Par ailleurs, quelque 50%des monocouloirs livrés seront destinés aux marchés établis d’Amérique du Nord et d’Europe.

dl_a340_00427ai.jpg


Photos : 1 A380 Qantas @ WT 2 A330 Thaï @ XU Zheng 3 A340 Swiss @ Swiss

 

 

23:48 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : airbus, a380, a330, a340 |  Facebook | |