28/01/2018

L’USAF relance la production d’ailes pour le A-10 !

maxresdefault.jpg

L'US Air Force prévoit de rouvrir un contrat pour produire de nouvelles ailes pour venir équiper les Fairchild Republic A-10 « Thunderbolt II » et préserver au moins quelques-uns des trois escadrons de combattants actuellement en préretraite en l'absence d’un véritable remplaçant.

Rappel :

En 2016, pour maintenir la flotte de A-10 en service, un contrat devait accélérer les travaux de maintenance. Diverses pièces devaient être usinées et Boeing aurait dû continuer à produire de nouvelles ailles pour l’avion. En effet, une partie de la flotte de A-10 a déjà reçu une nouvelle paire d’ailes. Mais il fallait encore remplacer les ailes les plus critiques, des A-10 encore services. Les ailes des A-10 ont été mises à lourde contribution, lors des nombreux déploiements sur divers théâtres opérationnels et de nombreuses fissures ont été décelées. 

Des retards :

Selon le dernier rapport de l’USAF, le contrat de remplacement des ailes arrive à son terme et une centaine d’avions n’ont pas été équipés. La raison de ce retard vient du fait que l’avionneur Boeing va fermer prochainement son usine de Macon, en Géorgie, où les nouvelles ailes des A-10 sont assemblées, avec les panneaux d'aile externes fournis par Korea Aerospace Industries. De plus, le contrat avec Boeing n’était selon l’avionneur, pas rentable.

De fait, l’USAF, prévoit d'acheter plus d'ensembles d'ailes pour l'A-10 avec des fonds disponibles dans le budget actuel et dans la demande de budget pour l'exercice 2019 qui sera publiée en février prochain. L'USAF devra créer une nouvelle chaîne de montage et sélectionner un entrepreneur différent pour terminer le travail de rééquipement des A-10.

Moins de A-10 que prévu :

Ce contretemps pourrait avoir comme conséquence une diminution du nombre de A-10. En effet, L'USAF n'a pas décidé combien des 109 A-10 seront au final doté de nouvelles ailes. Il se peut donc que certains appareils dont les ailes n’ont pas été remplacées soit finalement retiré.

 

1*WTs6CTIUIXJfZ8k6nryTSA.jpeg

Photos : A-10 Thunderbolt II @ USAF

23/10/2015

Les A-10 entrent en scène en Syrie !

3642184320.jpg

 

L’US Air Force a décidé d'accélérer ses opérations aériennes en Syrie contre les militants de l'État islamique, en déployant le Fairchild A-10 « Thunderbolt II » sur la base aérienne d’Incirlik en Turquie.

La stratégie russe en Syrie pousse aujourd’hui les USA à changer de tactique en matière de frappes aériennes. Washington a donc décidé le déploiement des A-10, pour effectuer des missions contre les unités de Daech.

Au total se sont 12 Fairchild A-10 « Thunderbolt II »  qui sont habituellement basés à Moody Air Force Base en Géorgie, qui ont été transférés en Turquie. Ils remplaceront les 6 Lockheed-Martin F-16 déployés à partir d'Aviano en Italie depuis le mois d’août.

 

Historique :

Le 6 mars 1967, l’US Air Force proposa à 21 constructeurs de lancer une étude pour son programme « Attack-Experimental » ou AX d'avion d’attaque peu coûteux. Six compagnies répondirent à l'appel, dont Fairchild et Northrop, qui reçurent des contrats pour construire des prototypes. Le premier vol du prototype YA-10A de Fairchild a eu lieu le 10 mai 1972. Le 10 janvier 1973,  le A-10 est déclaré vainqueur de la compétition face au Northrop A9. Les premiers A-10A ont été livrés en octobre 1975 à la base de l’USAF de Davis-Monthan, dans l’Arizona. 714 appareils (dont un biplace) furent construits pour l’USAF entre 1975 et 1984. L’A-10 « Thunderbolt II » a cependant été assez mal accueilli dans les forces aériennes américaines, les autorités avaient à l’époque, plus confiance dans les F-16 et F-15.

 

2778961956.jpg

Photos : Fairchild A-10 Thunderbolt II @ USAF

 

 

03/01/2014

Des A-10 sauvés jusqu’en 2015 !

A-10.jpg


 

 

Washington, une partie de la flotte d’avions d’attaques au sol de l’US Air Force de Fairchild A-10 «Thunderbolt II» est sauvée pour 2014, en effet, la nouvelle Loi sur la défense nationale demande, de maintenir davantage d’appareil de ce type. Initialement, il était prévu de retirer du service près de 102 avions de ce type d’ici 2014.

 

Au total, l’US Air Force dispose aujourd’hui d’un total de 320 A-10 en service, une partie de ceux-ci ayant le potentiel le plus élevé, vont progressivement subir une cure de rajeunissement, avec la fourniture de nouvelles ailes pour équiper la flotte de A-10 «Thunderbolt II».  Ce processus de modernisation déjà engagé, doit permettre à l’avion de voler jusqu’en 2040. Les ailes des A-10 ont été mises à lourde contribution lors des nombreux déploiements sur divers théâtres opérationnels et de nombreuses fissures ont été décelées. Il fallait impérativement y remédier pour permettre à la flotte de continuer de voler en toute sécurité. 

 

Mais en contre-partie, le reste de la flotte devait quitter le service progressivement. Le projet de loi, signé par le président Obama va permettre de maintenir en service, durant au moins 12 mois supplémentaires, les appareils qui ne sont pas destinés à une modernisation. 

 

Cette décision permet de combler les retards dans l’approvisionnement du Lockheed-Martin F-35, dont la dotation a été retardée suite aux nombreux problèmes de mise au point et de surcoûts. 


 

a-10-thunderbolt.jpg


 

Photos : Les plus anciens A-10 sont sauvés pour 12 mois @ USAF

21:06 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : usaf, a-10 thunderbolt, a-10 thunderbolt 2 |  Facebook | |