22/10/2019

Pilatus dévoile le PC-12 NGX !

Pilatus-Aircraft-Ltd-Media-Release-NBAA-PC-NGX-preview.jpg

L’avionneur suisse Pilatus continue de travailler sur le développement de son turbopropulseur PC-12 avec une le lancement d’une nouvelle variante. Celle-ci vient d’être dévoilée, lors de la convention et des expositions nationales sur l’aviation d’affaires (NBAA-BACE) à Las Vegas. Pilatus a dévoilé l’avion le plus avancé et le plus polyvalent des turbopropulseurs monomoteurs du marché, le PC-12 NGX.

Le PC-12NGX :

Le tout nouveau PC-12 NGX intègre un moteur amélioré, une avionique plus intelligente et une cabine entièrement repensée avec de plus grandes fenêtres, faisant de cette troisième génération de la cellule PC-12, le turbopropulseur monomoteur le plus perfectionné jamais conçu. S'appuyant sur l'expérience acquise auprès de la flotte mondiale de PC-12, qui compte plus de 1’700 appareils et plus de sept millions d'heures de vol, ainsi que du support Pilatus, le nouveau PC-12 NGX apporte la dernière technologie au marché des turbopropulseurs.

Technologie moteur éprouvée à commande numérique :

Un turbopropulseur monomoteur exige un groupe motopropulseur éprouvé: le nouveau turbopropulseur PT6E-67XP de Pratt & Whitney Canada est au cœur du nouveau PC-12 NGX. Ce moteur amélioré comprend une hélice électronique et un système de contrôle du moteur, notamment un FADEC (Full Authority Digital Engine Control), une première mondiale sur ce segment de marché. De plus, le nouveau mode basse vitesse des hélices entraîne une réduction significative du bruit dans la cabine pour un confort accru des passagers. Le nouveau moteur à turbopropulsion permet au PC-12 NGX d’atteindre une vitesse de croisière maximale de 290 KTAS (537 kilomètres à l’heure). Le PC-12 NGX ajoute également des fonctionnalités avancées, telles que le fonctionnement du carburant sans Prist®, soit sans additif chimique antigel.

La technologie de pointe à l'origine du moteur PT6-67XP de la E-SeriesMC se traduit par un pilotage plus intuitif et des opérations simplifiées. Sur simple pression d'un bouton, le pilote peut démarrer ou éteindre le moteur tout en évitant les démarrages à chaud et les faux démarrages. Le système intégré de commande électronique de l'hélice et du moteur à un seul levier permet une régulation du moteur précise grâce à une surveillance constante de la température et de la puissance, ce qui garantit un rendement optimal du moteur pendant toutes les phases de vol. Dans les faits, la nouvelle conception de la turbine du moteur PT6E-67XP, qui propulse l'appareil PC-12 NGX de Pilatus, permet une montée plus rapide, une vitesse plus élevée et une puissance accrue de 10 % qui se manifestent par des temps de vol plus courts.

Grâce à la connexion numérique, une centaine de paramètres font l'objet d'une surveillance qui facilite l'analyse prédictive du fonctionnement du moteur et du système ainsi que la planification proactive de l'entretien. À partir des données clés du moteur et de l'appareil, le système de commande moteur électronique (EEC) est à même de procéder à des réglages et de fournir une puissance optimale tout au long du vol.

Après l'atterrissage, les données de vol sont téléchargées à distance et fournissent aux exploitants et aux spécialistes de la maintenance de précieuses indications sur le rendement et l'état du moteur. Les clients peuvent planifier l'entretien et ainsi optimiser leurs activités, réduire leurs coûts et voler lorsqu'ils en ont besoin et durant de plus longues périodes. Les indications fournies par les nouvelles données maximisent la grande disponibilité inhérente au moteur.

Environnement de cockpit intelligent :

better-than-ever-pilatus-pc-12-ngx-revealed-15210-rgxfOWPY6arylu55Q9rUzVpCB.jpg

Le PC-12 NGX bénéficie d'une gamme de nouvelles fonctionnalités pour le pilote: le système ACE ™ (Advanced Cockpit Environment) de Honeywell, inspiré du PC-24, fournit une avionique améliorée. Autre nouveauté de ce segment, Pilatus associe la puissance d’un dispositif de contrôle du curseur à la polyvalence d’un contrôleur d’écran tactile intelligent dans un poste de pilotage véritablement professionnel. L’auto-manette numérique, c’est-à-dire le réglage automatique de la poussée, réduit la charge de travail du pilote pour une sécurité accrue et assure l’optimisation automatique de la puissance à chaque phase du vol.

Nouvelle cabine avec de plus grandes fenêtres :

PC-12-NGX-BMW-Designworks-Interior-15-resized-1024x768.jpg

Les fenêtres de la cabine ont été agrandies de 10% afin d’améliorer l’expérience des passagers du PC-12 NGX et d’apporter plus de lumière naturelle. La forme rectangulaire des nouvelles fenêtres, également adaptée du PC-24 et ses garnitures de pare-brise sombres créent une image distincte PC-12 NGX.

La cabine entièrement repensée est proposée dans six intérieurs différents de BMW Designworks. Les sièges passagers extrêmement légers, spécialement développés, offrent une ergonomie optimale, avec possibilité d'inclinaison totale si nécessaire. Les sièges sont disposés de manière à offrir une liberté de mouvement maximale tout en offrant une plus grande marge de manoeuvre, grâce à la garniture de pavillon redessinée. Le système de climatisation offre une distribution d'air meilleure et plus silencieuse.

Coût d'exploitation réduit :

Avec le nouveau PC-12 NGX, les intervalles de maintenance programmés ont été étendus à 600 heures de vol, ce qui permet de réaliser des économies considérables. La période entre les révisions a également été portée de 4’000 à 5’000 heures, ce qui a permis de réduire encore le coût d’exploitation du PC-12 NGX, ce qui en fait le leader incontesté de sa catégorie. 

S'exprimant lors de la présentation à Las Vegas, Markus Bucher, PDG de Pilatus, a déclaré: «Nous sommes ravis de dévoiler le nouveau PC-12 NGX aujourd'hui. Pour conserver le leadership du PC-12 sur le marché de l’aviation générale, nous recherchons en permanence des solutions innovantes qui bénéficient à la sécurité, au confort et à la productivité de nos clients. Le PC-12 NGX est une vitrine de la collaboration technologique avancée entre Pilatus, Pratt & Whitney Canada et Honeywell. Ensemble, nous avons pris le meilleur et l'avons rendu encore meilleur. De plus, nos clients n’ont pas à attendre des années pour pouvoir profiter de ces avantages, le PC-12 NGX est ici aujourd’hui. ”

Le prix de base du PC-12 NGX en 2020 est de 4’390 000 dollars US, avec des avions configurés pour les cadres de direction équipés à un prix de 5’369 000 dollars US.

Le PC-12 NGX est certifié et les livraisons aux clients débuteront au deuxième trimestre de 2020.

Photos : 1 PC-12NGX 2 Cockpit 3 Intérieur @ Pilatus Aircraft

24/02/2015

RUAG, contrat pour les Hornet, Chinook et P-3C australiens !

RBE_MRO_EWI_20130110_129_Original_5535.jpg

 

Emmen, Suisse, RUAG annonce l'octroi d'un contrat de plusieurs millions de dollars pour l’entretien de plusieurs aéronefs de la Royal Australian Air Force. Le contrat va permettre sur une base de 4 ans, de fournir des solutions innovantes pour la maintenance pour assurer la disponibilité de plusieurs aéronefs en service dans l’aviation et la marine australienne.

 

Un large contrat :

 

RUAG AG basé à Emmen dans le canton de Lucerne sera chargé de la maintenance des systèmes de contrôle hydrauliques et de vol pour les Boeing F/A-A/B « Hornet » de la RAAF ainsi que des avions de patrouille maritime Lockheed-Martin AP-3C « Orion ». Le contrat comprend également les services MRO (maintenance, réparation et révision) pour les hélicoptères Sikorsky S-70B « Seahawk » de la marine, ainsi que de la flotte d’hélicoptères Boeing CH-47 « Chinook » . 

 

La plupart des travaux seront effectués aux sein des installations de RUAG Australie à Victoria et du Queensland (anciennement Rosebank Engineering Australia). L'attribution de ce contrat renforce le positionnement de RUAG Australie comme «partenaire de choix» pour les clients de la Défense et de l'industrie pour les composants et sous-systèmes.


1-raaf.jpg


 

Rosebank Engineering Australia est un fournisseur de premier plan dans le domaine des services MRO (maintenance, réparation et révision) pour aéronefs militaires en Australie. Outre la Royal Australian Air Force (RAAF) et la Royal Australian Navy (RAN), l’Australian DMO (Defence Materiel Organisation) et de nombreuses autres entreprises leaders du secteur de la défense font partie du portefeuille de clients de Rosebank Engineering.

Rosebank Engineering Australia était principalement active en Australie et en Asie du Sud-Est. En 2012, le groupe technologique suisse RUAG a acquis Rosebank Engineering en vue d’accroître sa part de marché et a étendu sa présence sur les deux marchés précités. L’acquisition a permis non seulement d’offrir aux clients de Rosebank Engineering un nouvel ensemble de capacités, mais aussi d’élargir l’accès de l’Australie à la chaîne d’approvisionnement de l’aérospatiale et de la défense mondiale. Le changement de nom en RUAG Australia Pty Ltd constitue une nouvelle étape importante et témoigne de l’engagement du groupe technologique suisse à servir sa clientèle australienne.


yourfile.jpg


 

 

Photos : 1 Boeing F/A-18A de la RAAF 2 Lockheed-Martin AP-3C Orion de la RAN 3 S-70B « Seahawk » RAN