27/08/2019

Le dernier C-17 est livré  à l’Inde !

1759420499.JPG

L’avionneur américain Boeing a livré le 11ème et dernier avion de transport C-17 « Globemaster III » à l'Indian Air Force (IAF). L'avion est aussi le dernier C-17 produit par la compagnie. Il faut noter que les C-17 de l’IAF ne sont pas équipé  de systèmes communication cryptés haut de gamme, notamment le système radio SINGCARS, le terminal vocal sécurisé TACTERM et ceci à fin de réduire le prix d’achat.

Depuis leur entrée en fonction en 2013, les C-17 de l'IAF ont mené une vaste gamme d'opérations dans le cadre de missions militaires et ont fourni un soutien au maintien de la paix, une assistance humanitaire et des secours en cas de catastrophe sur une grande variété de terrains. L’IAF a déployé des avions C-17 près de la frontière chinoise et l’un d’eux a atterri à l’aérodrome de Tuting à 29 kilomètres de la ligne de contrôle réel. La tutelle fait partie d'une bande contestée de terres revendiquées comme étant le Tibet méridional par la Chine et l'Arunachal Pradesh par l'Inde.

Rappel :

L’Inde a d’abord signé un contrat pour l’achat en 2012 de 10 avions C-17 pour un coût de 4,1 milliards de dollars, assorti d’une option pour une offre complémentaire visant l’achat de six avions supplémentaires. L’avion subit une vaste polémique dans le pays, car le contrôleur et vérificateur général (CAG), l'organe de contrôle suprême de l'Inde, a constaté une sous-utilisation massive de l'aéronef.

Le C-17 Globemaster III :

Conçu pour le transport multi missions de matériel militaire (troupes, logistique et évacuation sanitaire) le Boeing C-17 «Globemaster III»  a effectué son premier vol en 1991 pour ensuite commencer sa carrière en 1993. L’avion à l’origine dessiné par McDonnell-Douglas (avant son rachat par Boeing) dispose d’un train d’atterrissage composé de quatorze roues, son fuselage fait appel à bon nombre de matériaux composite et pour permettre une utilisation facilitée et ceci malgré sa taille, le pilote dispose d’une assistance numérique qui facilite tant le pilotage que son déplacement au sol.

L’avion est optimisé pour des missions à la fois tactiques et stratégiques. Sa soute est d’une longueur de 26.52 m et large de 5,49 m. La hauteur est de 4,11 m. Dotée de rails au sol la manutention en est grandement facilitée. En matière de transport de véhicule, le C-17 peut emporter par exemple un char d’assaut de 55 tonnes ou quatre hélicoptères UH-60 « Black-Hawk ».

Photo : C-17 aux couleurs de l’IAF @ Boeing