24/11/2017

Police du ciel : premier test de 36 heures réussi !

ce98cf0f94333c05e8ab3c50f7aef419.jpg

 

Le développement de la disponibilité du service de police aérienne se poursuivra par étapes jusqu’à fin 2020. À terme, il est prévu que deux avions armés soient opérationnels 24 heures sur 24, 365 jours par an. Depuis janvier 2017, le service de police aérienne est déjà disponible tous les jours, week-ends et jours fériés compris, de 8h00 à 18h00. Les Forces aériennes ont toutefois ordonné au service de police aérienne d’atteindre une disponibilité encore plus élevée du 20 au 21 novembre 2017.

Le projet Police aérienne 24 (PA24) vise à atteindre une disponibilité permanente 24 heures sur 24 et 365 jours par an d’ici fin 2020. La phase actuelle de sa mise en œuvre prévoit une disponibilité normale de 8h00 à 18h00, 365 jours par an. Cependant, l’ordre a été donné d’assurer la disponibilité aussi pendant la nuit du 20 au 21 novembre 2017. Ainsi, la disponibilité a pu être maintenue de façon ininterrompue pendant 36 heures.

Avec cette mesure, les Forces aériennes poursuivent deux objectifs : il s’agit, d’une part, de pouvoir ordonner de temps à autre une augmentation aléatoire de la disponibilité afin de rester imprévisible en cassant la routine et, d’autre part, d’acquérir des connaissances utiles pour la mise en œuvre des phases ultérieures, où la disponibilité sera plus élevée. En effet, dès le 1er janvier 2019, le service de police aérienne sera disponible de 6h00 à 22h00, 365 jours par an, et les Forces aériennes seront prêtes à l’engagement tous les jours, 24 heures sur 24, à partir de fin 2020.

Un espace aérien plus sûr :

La surveillance active de l’espace aérien est déjà une réalité depuis 2005. Sa grande utilité a à nouveau été démontrée récemment. En effet, le 31 octobre dernier, un avion de ligne survolant la Suisse a dû procéder à une descente d’urgence, une manœuvre consistant à quitter l’altitude de vol actuelle pour entamer rapidement une descente en raison de problèmes techniques liés par exemple à la pression dans la cabine. La centrale d’engagement de la défense aérienne a suivi cet événement activement. Alors que l’avion avait atteint une altitude d’environ 3500 mètres dans le secteur de Zurich, toutes les données du transpondeur ont cessé d’être transmises. Cet appareil permet d’afficher un aéronef sur les écrans radars du contrôle aérien civil. Si le transpondeur d’un avion tombe en panne, celui-ci disparaît des écrans radars. Quand cela s’est produit, seul le service de la navigation aérienne militaire était encore en mesure de maintenir un contact radar avec l’aéronef en question, car les radars militaires peuvent aussi repérer et afficher des avions qui n’émettent pas de signal activement. Ainsi, les contrôleurs aériens militaires ont pu transmettre en tout temps la situation de l’avion à leurs homologues civils. Cette excellente collaboration accroît la sécurité de l’espace aérien. Des informations ont aussi été transmises à l’armée de l’air allemande, car la trajectoire de vol prévue menait en Allemagne. La situation a pu être clarifiée alors que l’avion se trouvait dans l’espace aérien allemand. Le signal du transpondeur a pu être reçu, et l’aéronef a été redirigé vers Munich afin d’y atterrir.

Une motion datant de 2009 de l’ancien conseiller aux Etats Hans Hess (PLR/OW) est à l’origine de la PA 24. Elle demandait que la disponibilité opérationnelle du service de police aérienne soit aussi garantie en dehors des heures de travail habituelles. Le projet PA24 va permettre de réaliser en quatre étapes la disponibilité opérationnelle permanente avec deux avions armés prêts à décoller en l’espace de 15 minutes au maximum. (Sources DDPS).

 

Mandarin Airlines réceptionné son premier ATR 72-600 !

 

38038105746_22f0451a76_b.jpg

L'acquisition de ces tout nouveaux ATR -600 permet à Mandarin Airlines de devenir membre de la famille ATR. Offrant un niveau de confort inégalé aux passagers et utilisant les technologies les plus avancées, ces appareils seront exploités sur le réseau intérieur taïwanais. Avec sa nouvelle flotte d'ATR 72-600, Mandarin Airlines bénéficiera des coûts d'exploitation les plus bas du marché des appareils régionaux de 70 places. La compagnie se montrera compétitive sur un segment très exigeant, et ce grâce à des services aériens à la fois abordables et à la pointe de la technologie.
 
Outre la signature de ce contrat, ATR est également prêt à fournir des services d’ingénierie et d’assistance technique à China Airlines et à ses filiales pour la mise à disposition, en interne, de services de maintenance lourde d’ATR, allant jusqu’aux visites de type C.

22/11/2017

Leonardo a livré le premier AW101 à la Norvège !

yourfile (2).jpg

 



Acquis dans le cadre du programme norvégien d'hélicoptères de recherche et de sauvetage tous temps (NAWSARH), l'AW101 a quitté l'usine de fabrication de Leonardo Yeovil, au Royaume-Uni, le 17 novembre pour la base aérienne de Sola, dans le sud de la Norvège. L'hélicoptère va maintenant subir une période de tests opérationnels et d'évaluation avant l'entrée en service au sein de la Royal Norwegian Air Force en 2018.

Les livraisons se poursuivront jusqu'en 2020, les AW101 seront déployés sur six bases. Le ministère norvégien de la Justice et de la Sécurité publique a fait l'acquisition des AW101 pour remplacer sa flotte existante de Westland S-3 Sea Kings. Selon le cahier des charges norvégien, le type d’hélicoptère choisi, est capable de sauver jusqu'à 20 personnes à partir d'un navire à 150nm (277 km) de la base d'exploitation et l'hélicoptère doit avoir d'une portée maximale de 240 à 360nm.

Les AW101 norvégiens vont être équipés d'un ensemble d'équipements SAR de pointe, y compris le nouveau radar Selex-ES Osprey dernière génération opérant à 360 ° et doté d’une antenne active Actif Electronically Scanned Array (AESA). Basé autour d'une conception d'antenne à écran plat, le radar Osprey est le premier radar de surveillance aérienne léger au monde a être construit avec aucune pièce mobile. L’avionique comprend un système à quatre axes numérique automatique pour les commandes de vol (AFCS). De plus, l’hélicoptère est doté de deux treuils de sauvetage, d’un projecteur, d’un dispositif électro-optique, un système de détection de téléphone mobile. L’appareil comprend également deux détecteurs soit un Obstacle Laser Avoidance System (de LOAM) et un Obstacle Proximité système LIDAR (OPLS) qui fournissent des avertissements de contre les et d'autres obstacles dont le sol. Les grandes portes de la cabine et la rampe arrière offrent un accès facile pour le personnel.

 L’AW101 «Merlin» : 

L’AgustaWestland AW101, l’appareil de type tri-turbine doté de structure en nid d’abeille à base d’alliage en aluminium-lithium et composite surmonté d’un rotor à 5 pales vola pour la première fois en 1987. Les difficultés financières rencontrées par Westland obligèrent une réorganisation du groupe pour donner naissance à AgustaWestland et la disparition d’EH Industrie. Les premières commandes furent obtenues en 1991.

L’appareil offre deux motorisations à choix soit, le Rolls-Royce-Turbomeca RTM322 ou le General Electric CT7-8. L’AW101 dispose d’un cockpit doté d’écrans EFIS compatible NVG (Night Vision Goggle) d’un système de communication par satellite, d’un TCAS (Terrain ans Collision Avoidance System). 
Il offre une capacité opérationnelle accrue tout en répondant aux exigences de sécurité les plus récents, qui comprennent la redondance dans les systèmes critiques quand il vole et il est capable de voler durant 30 minutes après que la boîte de vitesses soit à court de lubrifiant.

 Photo : l'AW101 norvégien



21/11/2017

Hawaiian Airlines a reçu son premier A321neo !

3435108780.jpg

 

Hawaiian Airlines a pris livraison de son premier Airbus A321neo, l'avion monocouloir hautement écoénergétique que le transporteur basé à Honolulu utilisera pour étendre son service sur les routes vers les marchés de la côte ouest des États-Unis à partir de début 2018. Hawaiian lancera le service quotidien sans escale A321neo entre Maui et Portland en janvier. Ce sera suivi par le service A321neo sur les routes Kaua'i-Oakland et Kona-Los Angeles comme Hawaiian reçoit des avions supplémentaires. Airbus livrera un deuxième A321neo à Hawaiian plus tard en 2017 avec 14 avions à livrer en 2018 et au-delà.



L'A321neo d'Hawaï peut accueillir confortablement 189 passagers dans une configuration à trois classes, dont 16 First Class, 45 Premium Economy et 128 Economy. L'avion est équipé de la signature de la compagnie aérienne «Hawaii Inspired», qui s'inspire de la beauté naturelle des îles. L'éclairage de cabine LED évoque les levers et couchers de soleil spectaculaires d'Hawaii et reflète l'environnement idyllique des îles en matière de textiles, de textures et de couleurs. Les passagers pourront également profiter du divertissement en continu sans fil et bénéficier d'un volume de rangement supplémentaire grâce à de nouveaux bacs pivotants. Propulsé par les moteurs PurePower de Pratt & HawaiianWhitney et ETOPS (Opérations bimoteurs à gamme étendue) certifiés pour de longs vols sur l'eau, l'A321neo permettra à Hawaiian de voler des routes plus directes et économes en carburant.





Hawaiian Airlines a reçu son premier A321neo !

3435108780.jpg

 

Hawaiian Airlines a pris livraison de son premier Airbus A321neo, l'avion monocouloir hautement écoénergétique que le transporteur basé à Honolulu utilisera pour étendre son service sur les routes vers les marchés de la côte ouest des États-Unis à partir de début 2018. Hawaiian lancera le service quotidien sans escale A321neo entre Maui et Portland en janvier. Ce sera suivi par le service A321neo sur les routes Kaua'i-Oakland et Kona-Los Angeles comme Hawaiian reçoit des avions supplémentaires. Airbus livrera un deuxième A321neo à Hawaiian plus tard en 2017 avec 14 avions à livrer en 2018 et au-delà.



L'A321neo d'Hawaï peut accueillir confortablement 189 passagers dans une configuration à trois classes, dont 16 First Class, 45 Premium Economy et 128 Economy. L'avion est équipé de la signature de la compagnie aérienne «Hawaii Inspired», qui s'inspire de la beauté naturelle des îles. L'éclairage de cabine LED évoque les levers et couchers de soleil spectaculaires d'Hawaii et reflète l'environnement idyllique des îles en matière de textiles, de textures et de couleurs. Les passagers pourront également profiter du divertissement en continu sans fil et bénéficier d'un volume de rangement supplémentaire grâce à de nouveaux bacs pivotants. Propulsé par les moteurs PurePower de Pratt & HawaiianWhitney et ETOPS (Opérations bimoteurs à gamme étendue) certifiés pour de longs vols sur l'eau, l'A321neo permettra à Hawaiian de voler des routes plus directes et économes en carburant.