04/04/2018

Air Lease commande plus de B737MAX !

1.jpeg

La société de location Air Lease Corporation a annoncé avoir finalisé une commande pour 8 autres B737-8 MAX, d'une valeur de 936,8 millions de dollars au prix catalogue de l’avionneur américain Boeing.

Air Lease Corporation (ALC), l'un des principaux loueurs d'avion du monde. Ce nouvel ordre augmente au total de la SLA à 138 B737MAX en commandes.

« AlC doit faire face à une forte demande de la part de ses clients en ce qui concerne la famille « MAX ». « Notre succès dans les placements des modèles « MAX » témoigne de la forte demande du marché pour ces appareils », a déclaré John Poerschke, vice - président exécutif d'Air Lease Corporation.

Le B737 MAX est une famille d'avions qui intègrent les dernières technologies tel quev la motorisation CFM International LEAP-1B, Advanced Technology winglets, le Boeing Sky Interior, les grands écrans de poste de pilotage et d'autres améliorations pour offrir la plus grande efficacité, la fiabilité et le confort passager dans l'unique marché allée. Dans la configuration d'Oman Air, son avion MAX 8 pourra accueillir 162 passagers. 

L'engagement d'Oman Air à l'amélioration de l'expérience en vol sera évidente à la fois avec sa classe affaires et économie. Les 12 nouveaux sièges en classe affaires spécialement conçus seront électrodirigé offrant aux passagers une plus grande intimité avec garniture renforcée et finitions, tandis que les 150 sièges de l'économie comportera également un intérieur rafraîchi. Alors que la classe d'affaires offrira un écran tactile de 17" pouces Thales Gen V, AVANTE. De plus, chaque passager disposera d’un port USB sans distinction de classe. 

 

Photo : B737-8 MAX aux couleurs d’ALC @ Boeing

03/04/2018

Le Koweït commande le Boeing « Super Hornet » !

23.jpg

Boeing a obtenu un contrat d'une valeur de 3,17 milliard de dollars pour la production et la livraison de 22 F/A-18E et 6 F/A-18F « Super Hornet »pour le gouvernement du Koweït. Les livraisons débuteront en 2022 a annoncé le département américain de la Défense.

L'approbation par le Département d'État de la vente de F/A-18 « Super Hornet » au Koweït a été annoncée en novembre 2016, le pays demandant un total de 40 Super Hornet, dont 28 chasseurs pour la livraison initiale, plus l'option d'en commander 12 autres.

«L'acquisition « Super Hornet » permettra une plus grande interopérabilité avec les forces américaines, offrant des avantages pour la formation et d'éventuelles futures opérations de coalition à l'appui des objectifs de sécurité régionaux partagés».

4023883255.jpg

Le Boeing F/A-18 E/F « Super Hornet » :

Le Boeing F/A-18E/F «Super Hornet» est un avion multirôle, capable d'effectuer pratiquement toutes les missions dans le spectre de tactiques, y compris la supériorité aérienne, de jour comme de nuit avec des armes à guidage de précision, chasseurs d'escorte, de soutien aérien rapproché, la suppression de défenses aériennes ennemies, de reconnaissance.  En comparaison du «Hornet» le «Super Hornet» permet des missions à très grand rayon d’action. Le «Super Hornet» est doté du radar AESA (Active Electronically Scanned Array) APG-79 de Raytheon, des écrans plus grands tactile de 19 x 11 pouces. Un système d'alerte et de recherche infrarouge IRST complète les capteurs.

Commentaire :

Le remplacement de la flotte actuelle de F/A-18 C/D «Hornet» sera donc, bien plus vaste que prévu, avec une double flotte d’avions composée de l’Eurofighter et du «Super Hornet». Ce double choix t s’inscrit comme une sécurité pour le pays, qui semble vouloir protéger ses intérêts et futurs choix politiques en ayant deux sources d’approvisionnement. Les craintes des pays arabes se sont accentuées ces derniers temps avec le conflit en Syrie et celui qui oppose l'Arabie Saoudite à l'Iran à travers le Yemen. Par ailleurs, la crainte de se retrouver un jour sous un embargo en étant trop dépendant d’un seul fournisseur poussent les pays du Golf à diversifier leurs approvisionnements . 

1026981483.jpg

Photos : 1 F/A-18 E/F Super Hornet @ CJMoeser 2&3 Super Hornet @ USN

 

SCAT Airlines réceptionne son premier B737MAX !

NDF18-0328-007.jpg

Seattle, SCAT Airlines a célébré la livraison de son premier B737-8 MAX, l'un des six appareils que la compagnie exploitera pour étendre sa flotte et son service. Le transporteur du Kazakstan exploite

depuis longtemps le Boeing B737 « Next Generation », fiable et économe en carburant. Avec le nouveau B737 MAX, SCAT pourra encore améliorer à deux chiffres sa consommation de carburant et sa performance environnementale. Le transporteur devient également le premier en Asie centrale à piloter le MAX.

«L'année dernière, SCAT a fêté ses 20 ans et il est très symbolique que nous entrions dans l'année de l'âge adulte en achetant les nouveaux modèles d'avions. Nous sommes convaincus que l'acquisition de Boeing B737-8 MAX augmentera non seulement le niveau de service à la clientèle de notre compagnie aérienne, mais donnera également un nouvel élan au développement de l'industrie aéronautique au Kazakhstan ", a déclaré Vladimir Denisov, président de SCAT.

SCAT a annoncé une commande de six B737-8 MAX au salon de l'aéronautique de Dubaï en 2017. L'entente, évaluée à 674 millions de dollars aux prix courants, comprend les droits d'achat de cinq appareils supplémentaires.

 

Photo : Le premier B737-8 MAX de SCAT Airlines @ Boeing

02/04/2018

Radar AESA pour le JF-17 !

23.jpg

Le 1er avril étant derrière nous, je vous propose de revenir à des nouvelles plus sérieuses. L’association sino-pakistanaise entre le constructeur d’Etat chinois AVIC en collaboration avec PakistanComlex (PAC) annonce la réalisation du JF-17 Block III, soit une version dotée d’un radar à balayage électronique AESA.

Radar chinois :

Pour venir équiper le JF-17, l'Institut de recherche en technologie électronique de Nanjing (NRIET) a développé le radar à balayage électronique (AES) KLJ-7A. Une maquette du KLJ-7A a été exposée par China Electronics Technology Group lors du salon aéronautique de Zhuhai en 2016 déjà.

Le radar AESA chinois est capable de suivre des dizaines de cibles et d'engager plusieurs d'entre elles simultanément, ainsi que d'avoir une bonne capacité de résistance au brouillage. Le KLJ-7A dispose de 1'000 émetteurs et récepteurs T/R, avec probablement 11 modes de fonctionnements avec une portée estimée à 170 km pour des cibles de 5 m² de SER.

Le remplacement du radar KLJ-7 à balayage mécanique de l'avion par un ensemble de type AESA est un élément clé de la configuration du Block III du JF-17, qui comprend également un poste de pilotage mis à jour et une meilleure avionique. Le radar pourrait également être utilisé pour améliorer les aéronefs en service dans la configuration des Block I et II.

L'ajout du radar AESA devrait stimuler les perspectives d'exportation de l’avion. Bien que le Pakistan et la société d'exportation chinoise CATIC aient activement promu le JF-17 sur le marché international pendant des années, le succès reste très limité pour l’instant.

45.jpg

A propos du JF-17 « Thunder » / FC-1 Xiaolong :

Le JF-17 «Thunder» (Pakistan) ou FC-1 «Xiaolong» (Chine) est une association sino-pakistanaise. Conçu en Chine par le constructeur d’Etat AVIC, il est cofinancé par le Pakistan et produit par  Pakistan Comlex (PAC). Chasseur mono-réacteur propulsé par une version chinoise du réacteur RD-93, dérivé du RD-33 russe, qui équipe le MiG-29. L’avion a effectué son premier vol en septembre 2003. Avion multirôle d’un faible coût, soit environ 20 millions de dollars, il est équipé d’une avionique moderne par rapport aux A-5C et F-7P (dérivés des MiG-19/21).

L’armement comprend un canons GSh-23 (23mm), jusqu’à 3’700kg de charge utile. Doté d’armement occidental pour la version JF-17 comme des Sidewinder AIM-9P ou des PL-7/8/9 et PL-12/SD-10 chinois.

Photos : 1 JF-17 @ Hamid Faraz 2 le radar AESA KLJ-7A @ NRIET

 

01/04/2018

SWISS met en ligne l’A380 entre Genève et Zürich !

234.jpg

La compagnie SWISS filiale de Lufthansa continue d’investir dans sa flotte, avec la location auprès d’ Airbus d’un A380. Une aubaine pour l’avionneur européen qui peine à vendre son gros-porteur. Les équipages se préparent à l’utilisation du nouvel appareil.

Réagir à la concurrence :

L’A380 de SWISS sera spécialement utilisé sur la ligne quotidienne Genève-Zürich, dès le milieu du mois d’avril et ceci quatre fois par jour. Pour la Direction de SWISS, il s’agit de réagir à l’arrivée des bus « low cost » et de la baisse de tarif annoncée par les CFF.

Avec un tel avion aménagé en deux classes : soit 58 places en « classe affaires » et 557 en « Classe Economie », le prix par siège sera inférieur à 100 Frs pour la seconde. Par ailleurs, le faible bruit du nouvel appareil sera bénéfique pour les riverains des deux aéroports.

 Hé oui, une belle fausse news pour le 1er avril !  Un grand merci pour vos commentaires et je vous souhaite à toutes et tous de belles Fêtes de Pâques !

Cordialement, Pk

Photo : L’A380 aux couleurs de SWISS.....