27/07/2020

Le Chili lance la modernisation de ses F-16 !

aau.jpg

En préparation depuis 2018, la Force aérienne chilienne, met la priorité à la modernisation des chasseurs Lockheed-Martin F-16 « Fighting Falcon » faute de pouvoir faire mieux pour l’instant. Au total, se sont 46 F-16 soit 36 F-16A/B et 10 F-16 C/D qui sont concernés par cette mise à jour.

Feu vert américain :

Le gouvernement américain a de son côté approuvé la vente d’un ensemble de mise à niveau pour un montant de 635 millions de dollars destiné à la flotte chilienne de F-16. Le package comprend 19 viseurs de casque (JHMCS), 44 LN-260 GPS/INS embarqués (EGI) et 49 Radios tactiques interarmées (MIDS JTRS) système de distribution d'informations multifonctionnels. S’ajoutent l'équipement de mise à jour de l’avionique et les mises à niveau logicielles, les nouvelles radios, les transpondeurs IFF améliorés, le matériel de communication sécurisé et d'autres pièces. De plus, le contrat comprend six corps de bombe polyvalents inertes MK-82 (500LB), deux groupes Air Foil MXU-650KB (AFG), selon l'Agence de coopération en matière de sécurité de défense (DSCA) dans une notification au Congrès.

La vente proposée améliorera la capacité du Chili à faire face aux menaces actuelles et futures en modernisant sa flotte de F-16, ce qui permettra au Chili de maintenir sa souveraineté et sa défense intérieure, d'augmenter l'interopérabilité avec les États-Unis et d'autres partenaires et de dissuader les adversaires potentiels », déclare DSCA.

Rappel :

En 2005, la Force aérienne du Chili a acquis 10 appareils de combat multirôle F-16 C/D Block 50/52. Ces aéronefs ont été achetés neufs, et intègrent des technologies de pointe pour la défense aérienne et l'attaque en profondeur. Le version Block 50 Plus dispose d'un certain nombre d'améliorations par rapport aux autres blocs et aux versions A/B. Pour compléter la flotte de F-16 C/D Block 50, il fut décidé d'acheter 18 F-16 MLU Block 50 de seconde main aux Pays-Bas, pour uniformiser la flotte et remplacer les Mirage V « Elkan ». Ces F-16 ont été portées à la norme MLU (Mid Life Upgrade) aux Pays-Bas, qui sont en cours de rénovation à Pacer Amstel. En plus et du programme MLU, les appareils subiront la mise à jour du programme ENAER Star Falcon, une modernisation qui permettra à ces bombardiers d'étendre leur durée de vie et d'améliorer leurs performances au combat, ce qui leur permettra d'utiliser des bombes lisses ou guidées. Pour étendre ses capacités, la FACH a acquis des systèmes de combat modernes tels que les missiles AIM-120C5 AMRAAM, qui permettent d'engager le combat au-delà de la portée visuelle, une qualité qu'ils partagent avec les F-16 MLU Block 50. Soulignons également l'introduction d'armes d'attaque au sol dont les bombes guidées SPICE et les missiles Harpoon anti-navires.

2816908751.jpeg

Photos : 1 F-16C FAC 2 F-16A @ FAC

 

26/07/2020

Vol inaugural pour le premier PC-24 ambulance destiné à la Suède !

0.jpeg

Le premier des six PC-24 de l'organisation suédoise des ambulances aériennes a décollé de l'aéroport de Buochs pour son vol inaugural le 22 juillet 2020. Arborant les couleurs nationales de la Suède, bleu et jaune, le Super Versatile Jet volera bientôt dans le ciel suédois.

Moins d'un an après la signature de l'accord entre le Kommunalförbundet Svenskt Ambulansflyg (KSA) et Pilatus, le vol inaugural du premier PC-24 d’évacuation médicale pour la marque une étape importante dans le programme. Malgré les perturbations causées par la pandémie de covid-19, Pilatus a quand même réussi à respecter un calendrier de production serré. 

Six PC-24 d'évacuation sanitaire pour KSA :

En tant qu'organisation de services d'ambulance aérienne, KSA fournira une assistance médicale avancée et un accès à des soins aéromédicaux rapides et professionnels à toutes les personnes vivant en Suède. La flotte complète de KSA comprendra six PC-24, tous les avions devant être livrés en 2021.

Le vol inaugural annonce le début de nombreux tests en vol à effectuer par Pilatus. À l'issue de ces tests, les PC-24 pour KSA seront transférés à Aerolite AG, la société suisse spécialisée chargée de superviser l'installation de l'intérieur de l'évacuation sanitaire.

À propos de l'ambulance aérienne PC-24 :

4264838968.2.jpeg

La flexibilité exceptionnelle du PC-24 ouvre une multitude de possibilités d'utilisation comme avion d'évacuation sanitaire. La cabine offre suffisamment d'espace pour trois patients plus le personnel médical. La grande porte cargo du PC-24 permet également un chargement et un déchargement rapides des patients. Tous ces avantages, combinés aux références STOL du PC-24, en font l’avion idéal pour toutes les missions d’ambulance aérienne. Après le Royal Flying Doctor Service of Australia et le US North Slope Borough Search and Rescue Department, KSA est la troisième organisation à déployer le PC-24 comme avion d'évacuation sanitaire. 

Le PC-24  " Super Versatile Jet " :

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Pilatus dispose d’une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré.

Svenskt Ambulansflyg: 

Le but de la société suédoise est de fournir des vols d'ambulance à ses membres. L'objectif est de rationaliser les vols d'ambulance, afin d'accroître les avantages pour les patients et la sécurité des patients grâce à la coordination des ressources partagées. Swedish Flight Ambulance est une fédération municipale avec le gouvernement fédéral et fédéral. Les membres font partie des conseils de comté et des régions de la Suède.

pc-24-super-versatile-jet-cockpit.jpg

Photos : 1 PC-24 aux couleurs de KSA lors de son vol inaugural 2 Intérieur MEDEVAC 3 Cockpit  @ Pilatus Aircraft

25/07/2020

COVID-19 : Les filtres sont-ils efficaces à bord des avions ?

SIA-696x385.jpg

Suite à diverses questions posées, en ce qui concerne les filtres et la qualité de l’air dans les avions face à la problématique du COVID-19, voici quelques réponses.

L’air à bord est-elle suffisamment filtrée ?

Le système d’aération des avions assure une grande pureté de l’air à l’intérieur des avions avec un taux de 99 % de pureté. Mais qu’en est-il avec le COVID-19 ? Trois mesures sont en vigueur avec la reprise timide du trafic aérien :

 

  • Le port du masque obligatoire à bord.
  • La désinfection systématique des cabines et durable.
  • Le changement fréquent des filtres EPA à bords.

Dans un avion l’air y est renouvelé toutes les 3 minutes et est nettoyé avec les mêmes filtres (équivalent aux masques FFP2 et FFP3, capables d’absorber les virus et les bactéries) HEPA que dans un bloc opératoire avec une efficacité de 99,97% contre les virus.

aviation et covid-19,panédmie et aviation,prendre l'avion sans danger,les nouvelles de l'aviation

Reste que la situation actuelle de pandémie ne va pas se stopper du jour au lendemain. De plus, selon l’avis des experts en épidémiologies le risque de la multiplication à l’avenir de ce type de phénomène est bien réel. Les avionneurs travaillent maintenant à des changements de design pour les avions dans les années à venir, car l’enjeu sanitaire est devenu une priorité.

Articles précédents sur le sujet de la désinfection :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2020/05/07/un-robot-pour-tuer-bacteries-et-virus-a-bord-des-avions%C2%A0-869179.html

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2020/03/14/covid-19-des-mesures-pour-desinfecter-les-avions%C2%A0-868795.html

24/07/2020

La Suède investit dans le programme Tempest !

1434635316436.jpg

L’avionneur Saab va investir un montant initial de 50 millions de livres au Royaume-Uni pour développer la technologie des futurs systèmes destinés au programme d’avion de combat du futur, le Tempest. La décision de Saab marque une intensification de son partenariat avec le britannique BAE Systems sur le programme Tempest, qui comprend également l’italien Leonardo.

La décision de Saab donne un coup de pouce en temps opportun au futur projet de chasseur Tempest dirigé par le Royaume-Uni, alors que le ministère de la Défense évalue ses priorités de dépenses pour un examen stratégique de la défense qui est attendu plus tard cette année. L'industrie espère un engagement du gouvernement à l'égard des futurs besoins.

Rappel :

Le Tempest a été lancé en 2018 après que la France et l'Allemagne ont opté pour leur propre programme aérien de combat de nouvelle génération sans le Royaume-Uni. Le projet étudie une suite de technologies à utiliser dans un système aérien de combat, qui pourrait impliquer des aéronefs avec et sans pilote, des drones et des armes laser.

Le Tempest est la pièce maîtresse de la stratégie aérienne de combat britannique et a été conçu pour aider à préserver l’expertise du pays en matière d’aérospatiale militaire. L'objectif est de développer un système aérien de combat de sixième génération qui entrera en service au milieu des années 2030. Le gouvernement a engagé 2 milliards de livres sterling pour financer les premières étapes du projet.

De nouveaux fournisseurs :

Le programme Tempest vient également de gagner en nouveaux fournisseurs, cette semaine, le secrétaire à la Défense Ben Wallace, a annoncé les engagements des entreprises suivantes : GKN, Thales UK, Qinetiq, Martin-Baker.  

De nouvelles méthodes de travail :

Le programme Tempest adopte de nouveaux processus et de nouvelles façons d'aborder les défis pour non seulement faire du Tempest FCAS un « système de systèmes », capable de vaincre la menace et d'obtenir avec succès les effets souhaités dans les opérations futures, mais également obtenu avec un développement et une fabrication ayant une efficacité maximale pour réduire les coûts et les temps de développement de moitié de ce qui peut être réalisé traditionnellement.

Au cœur du programme de développement, les initiateurs du programme Tempest mettent un accent beaucoup plus marqué sur la collaboration que sur les projets aériens de combat antérieurs, non seulement entre les entreprises britanniques, mais aussi au niveau international. Il s’agit par exemple de ne pas reproduire les erreurs commises avec le programme de l’Eurofighter.

La Team Tempest bénéficie désormais de l’expertise industrielle de l’Italie et de la Suède dans un effort tri-national. Travailler ensemble permet non seulement de tirer les innovations de tous les secteurs de l'industrie, y compris les PME, mais réduit considérablement la duplication des efforts et par conséquent, les coûts.

Les travaux sur la technologie FCAS se poursuivent sur une base nationale, mais les trois pays partenaires établissent rapidement une plate-forme solide pour fusionner les efforts dans un proche avenir pour lancer la phase de développement principale du programme. Une étude trilatérale a révélé des résultats encourageants en termes d'avantages pour les pays partenaires, leur permettant de conserver leurs bases de compétences nationales et d'assurer leur position mondiale dans l'industrie de la défense pour les années à venir, tout en conservant leur liberté d'action nationale.

Le Team Tempest a déjà remporté des succès considérables en un temps record et est en bonne voie pour atteindre ses objectifs, alors qu'elle se prépare à soumettre une analyse de rentabilisation au gouvernement vers la fin de l'année pour obtenir davantage de financement. Depuis le lancement du programme de stratégie aérienne de combat à Farnborough en juillet 2018, le pays a plus de 60 démonstrations technologiques en cours, dont certaines montrent déjà des niveaux de maturité au-delà de leurs objectifs, avec des tâches d'ingénierie de conception présentant d’importantes réductions.  D'autres ont obtenu les résultats souhaités avec 10% de la main-d'œuvre requise pour des tâches similaires en utilisant des méthodes traditionnelles. Environ 1’500 personnes travaillent actuellement sur le projet Tempest au Royaume-Uni.

La nouvelle approche du développement de Tempest consiste à introduire des innovations en dehors du secteur de la défense, en s'appuyant sur la technologie commerciale apportée par les industries de l'énergie, du nucléaire et de l'automobile, par exemple. Le secteur financier est également à l'étude pour apporter une assistance technologique significative dans le domaine crucial de la cybersécurité.

Le programme de développement Tempest verra également la technologie en cascade dans des industries autres que la défense et l'aérospatiale, ainsi que dans les avions de combat actuels tels que l'Eurofighter Typhoon et le Saab Gripen. Ce dernier est important non seulement en termes d'efficacité opérationnelle, mais aussi pour maintenir la crédibilité de ces types sur le marché d'exportation jusqu'à ce que le Tempest lui-même puisse être exporté.

44692419_303.jpg

 

Photos : Le Tempest @ BAe Systems

 

 

 

Le Global 5500 entre en service aux USA !

original.jpeg

L’avionneur canadien Bombardier a livré le premier jet d’affaires de type Global 5500 aux États-Unis. Cet avion d’affaires, qui sera offert au nolisement, a récemment été livré à Unicorp National Developments, client de longue date de Bombardier basé à Orlando en Floride.

L’avion d’affaires Global 5500 est entré en service le mois dernier, se joignant à la nouvelle gamme d’avions Bombardier à cabine large aux côtés de l’avion Global 6500 et de l’avion phare de l’industrie, le biréacteur Global 7500. Le rayon d’action de premier ordre de l’avion Global 5500 lui permet de transporter des passagers sans escale de la Floride à São Paulo, Paris, Londres ou Moscou. Sur des vols court ou long-courriers, les passagers d’un Global 5500 profiteront de l’environnement le plus confortable, avec trois zones habitables superbes et spacieuses dotées de la collection de sièges Nuage brevetés de Bombardier. La connectivité à bande Ka haute vitesse à portée mondiale assure une productivité constante.

3242842070.jpeg

Le Global 5500 :

Le nouveau biréacteur d’affaires Global 5500 offre un mélange unique d’innovation, de style et de confort. Avec ses ailes à la technologie de dernière génération et ses moteurs spécialement construits pour lui, l’avion Global 5500 vole plus vite et plus loin, offrant le vol le plus en douceur. Soigneusement conçu et construit avec des finis exquis et un savoir-faire haut de gamme, l’avion Global 5500 propose des innovations révolutionnaires, dont le fauteuil breveté « Nuage » de Bombardier, représentant la toute première architecture de fauteuil dans l’aviation d’affaires depuis 30 ans.

Portant la performance totale à de nouveaux sommets, l’impressionnant rayon d’action de 5’900 milles marins (10 928 km) de l’avion Global 5500 lui permet de relier São Paulo à Paris ou Los Angeles à Moscou sans escale. Le biréacteur d’affaires Global 5500 a une vitesse maximale de Mach 0,90, et son aile optimisée assure le vol le plus en douceur.

1841978860.4.jpg

Sa cabine à fonctionnalité 4K offre la connectivité en vol la plus rapide et un système de gestion cabine intuitif livre une expérience de divertissement de très haute définition.

Le Global 5500 est équipé de « Bombardier Pũr Air », un système de purification d’air sophistiqué, offert exclusivement sur les avions Global. Le filtre HEPA avancé du système élimine jusqu’à 99,99 % des allergènes, des bactéries et des virus, et renouvelle complètement l’air de la cabine avec de l’air frais à 100 % en à peine une minute et demie.

bombardier aviation,global 5500,nbaa,abace,aviation d'affaires,les nouvelles de l'aviation,bizjet,romandie aviation,aviation canada,aviation québec

Photos : 1 Global 5500 d’Unicorp National Developments 2 Cocpkit 3 Intérieur 4 Global 5500 @ Bombardier Aviation