13/01/2021

Nouveau contrat pour le KC-46A Pegasus !

boeing,usaf,kc-46a,ravitailleur,blog défense,les nouvelles de l'aviation

L'US Air Force (USAF) a attribué à Boeing un nouveau contrat de 1,7 milliard de dollars portant sur 12 ravitailleurs KC-46A supplémentaires.

Le point sur le KC-46A « Pagasus » :

A ce jour, Boeing a livré 42 KC-46A depuis janvier 2019.L’année dernière, l’avionneur a livré 14 appareils à l'US Air Force (USAF) soit la moitié de ce qu'il a livré l'année précédente. Ce ralentissement est principalement dû à deux facteurs : les problèmes de conception et de fabrication, ainsi que des interruptions de production causées par le coronavirus.

Boeing est en contrat pour 79 KC-46A. La société a également signé un contrat pour quatre pétroliers pour le Japon, dont le premier exemplaire est en construction à Everett, à Washington.

KC-46A « Pegasus »:

Le KC-46A Pegasus « New Gen Tanke r» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 « Dreamliner ». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le KC-46A se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le « New Gen Tanker » met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 « Dreamliner ». Le KC-46Adispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

Photo :KC-46A ravitaillant des F-16@ USAF

 

12/01/2021

Atlas Air commande des B747-8 Freighter !

fret aérien avion cargo,boeing,b747 freighter,les nouvelles de l'aviation

Atlas Air Worldwide se porte acquéreur de quatre Boeing B747-8F « Freighter ». Cette commande permet à Atlas Air de tirer parti des avantages opérationnels du B747-8 Freighter pour répondre à la demande croissante de fret dans le monde entier. Il s’agit probablement d’une des dernières, si ce n’est la dernière commande de B747 avant la fin de la production. En juillet 2020, Boeing a annoncé sa décision d'achever la production du B747-8 en 2022.

Le B747-8F offre une capacité de charge utile maximale de 137,7 tonnes métriques (137 750 kg), il permet aux clients d'accéder à 20% de capacité de charge utile en plus tout en utilisant 16% de carburant en moins par rapport aux B747 de la génération précédente. L’avion dispose également de moteurs 30% plus silencieux. Les B747-8 de cet accord seront les quatre derniers avions à sortir de la chaîne de production d'Everett, Washington.

A propos d’Atlas Air :

Atlas Air possède 53 B747 dans sa flotte actuelle, ce qui en fait le plus grand opérateur de B747 au monde. Sa flotte de classe mondiale comprend également des B737,B767 et B777. Les modèles B747 et B777, en particulier, sont capables de transporter des charges de chargement hautes et hors normes sur des palettes de 3 mètres de haut (10 pieds de haut). Cette hauteur de palette commune sur le pont principal prend en charge les palettes interchangeables, ajoutant à la polyvalence des deux modèles.

L’avionneur américain Boeing est le leader du marché des avions de fret aérien, fournit plus de 90% de la capacité de fret dédiée dans le monde, y compris la nouvelle production et les cargos convertis. Le programme "747" a produit 1'560 avions depuis le lancement du jumbo jet il y a plus de 50 ans.

Le B747-8 « Freighter » :

Le B747-8 F bien qu’il soit parfaitement reconnaissable aux versions précédentes du JumboJet ,il incorpore de nombreuses modifications, issues du programme du B787 «Dreamliner». L’aile a été redessinée et utilise plus de matériaux composites à la manière du B787. Les moteurs sont les mêmes et les nacelles reprennent les échancrures de fuite évitant la création de turbulences. La nouvelle configuration du poste de pilotage et le futur intérieur cabine seront très proches entre les différents modèles d’avion de Boeing. Ceci à la manière de ce qu’avait initié Airbus sur ses avions.

L'avion mesure 76,3 m de long, soit 5,6 m de plus que la version cargo B747-400. Le tronçon fournit à ses clients 16 % de volume supplémentaire, ce qui se traduit par 4 palettes sur le pont principal et 3 au pont inférieur. Avec une masse à vide de 80 tonnes il sera 21% plus économe en carburant que ses concurrents.

Les nouveaux moteurs qui équipent l’avion, les General-Electric GEnx-2B67 incorporent les dernières technologies, comme un carter de soufflante en composite avec une turbine révolutionnaire.

fret aérien avion cargo,boeing,b747 freighter,les nouvelles de l'aviation

 Photos :1 Image de synthèse du futur B747F d’Atlas Air Worldwide 2 B747F Cargolux @ Boeing

11/01/2021

Un AW139 pour le Président de la Colombie !

76093_colombiaaw139cleonardohelicopters_662053.jpg

L’Armée de l’air colombienne va recevoir un hélicoptère Leonardo AW139 pour le transport présidentiel. L'hélicoptère dans une configuration VIP spéciale, devrait être livré au printemps de cette année et sera exploité par l'armée de l'air colombienne. La fourniture de cet hélicoptère fera de l'armée de l'air colombienne le premier client militaire de ce type dans le pays et élargira la flotte d’AW139 existante en Colombie.

Le modèle a déjà fait ses preuves pour les opérations de transport civil soutenant l'industrie pétrolière et gazière, avec cinq unités en service utilisées par l'opérateur principal Helistar S.A.S. L'AW139 présidentiel comportera, entre autres, une configuration de huit places dans la plus grande cabine de sa catégorie, les normes de sécurité les plus élevées et comprendra une suite d'autodéfense, généralement intégrée à d'autres hélicoptères dans le rôle de transport du chef d'État / gouvernement.

La sélection de l'AW139 VVIP en Colombie confirme le rôle de premier plan de Leonardo sur le marché mondial des hélicoptères multimédias VIP avec une part de 40% et fait croître le succès du type à travers l'Amérique latine pour une gamme ou des rôles, y compris le transport VIP et offshore, l'application de la loi et les services publics. Un modèle à succès sur le marché militaire mondial grâce à ses performances exceptionnelles en matière de chaud et élevé, de charge utile, de polyvalence, de dernières technologies et d'une approche de maintenance moderne.

L’AW139:

L’AW139 est devenu l'hélicoptère le plus vendu de sa catégorie pour une variété impressionnante de rôles commerciaux et gouvernementaux qui répondent aux exigences les plus exigeantes à travers le monde. Depuis sa certification en 2003, l'AW139 a été constamment amélioré pour atteindre des niveaux toujours croissants de performance, la sécurité, l’efficacité de la mission et la capacité de répondre aux dernières exigences très difficiles des clients actuels et futurs. Le seul hélicoptère de nouvelle génération dans sa catégorie de poids, l'AW139 établit de nouvelles normes de performances dans sa catégorie, avec la plus grande cabine de sa catégorie, une vitesse de croisière maximale de 165 noeuds (306 kilomètres par heure) et une portée maximale au-delà de 570nm (1060 km) avec carburant auxiliaire. Les AW139 sont dotés d’une motorisation de type Pratt & Whitney Canada PT6C-67C. Le poste de pilotage intégré et avancé et doté d’une avionique de dernière génération qui minimise la charge du pilote permettant à l'équipage de se concentrer sur les objectifs de mission. 500 appareils sont déjà en service dans des nombreux rôles y compris EMS/SAR/VIP/ transport corporate, application de la loi et de transport militaire.

Des commandes de près de 1’200 unités dans plus de 70 pays ont été passées par plus de 280 clients dans le monde et près de 1’100 hélicoptères sont en service avec plus de 2,9 millions d'heures de vol enregistrées à ce jour.  

Photo : AW139 VIP aux couleurs présidentielles de la Colombie @ Leaonardo

 

10/01/2021

Pakistan, les JF-17B biplaces au complet !

28516527_2120690697957453_3005127492850665807_o.jpg

L’avionneur Pakistan Aeronautical Complex (PAC) terminé de livrer les 14 derniers des 26 avions de combat multirôle biplace JF-17B « Thunder » commandés par l'armée de l'air pakistanaise. Cette version biplace a été commandée à la fin de 2017. 

La PAC a déployé les 14 derniers avions de combat JF-17B commandés pour le PAF lors d'une cérémonie tenue le 30 décembre dernier au sein des installations de la société au Pendjab. Les 26 aéronefs seront exploités à la fois dans les rôles de conversion opérationnelle et tactique, soit en travaillant au sein des cinq escadrons de première ligne, soit sous une nouvelle unité de conversion opérationnelle.

Tout en abordant la cérémonie de remise, le chef de l’Armée de l'air pakistanaise a salué l'achèvement du projet à temps par l'équipe de l'usine de fabrication d'aéronefs (AMF) du PAC impliquée dans le développement de la génération avancée du JF-17B « Thunder ». Le maréchal de l'air Anwar a déclaré avec fierté que la PAC avait maintenu ses traditions malgré les moments les plus difficiles de la pandémie.  Le JF-17 « Thunder » est devenu l’épine dorsale opérationnelle de la Force aérienne Pakistanaise. Le chef de l’Armée de l'air a également exprimé sa gratitude au ministère de la Production de défense et de l'industrie aéronautique chinoise pour leur soutien continu sur le projet. Ce projet a encore renforcé l'amitié entre le Pakistan et la Chine et les relations de défense bilatérales, a-t-il déclaré. Le maréchal de l'air Anwar a également reconnu le rôle des médias dans la mise en évidence de l'amitié et de la collaboration entre le Pakistan et la Chine dans le cadre de la production du « corridor économique » Chine-Pakistan et du JF-17B « Thunder ».

JF-17B-08-692x360.jpg

Également au Myanmar :  

La PAC a également débuté la livraison de JF-17B biplace au Myanmar. L’Ex-Birmanie a commencé à recevoir ses premiers JF-17M « Thunder » monoplace en novembre 2018. Le JF-17M « Thunder » Block II destiné au Myanmar a effectué ses vols de qualification en 2017, il s’agit de la même version utilisée par le Pakistan. La Force aérienne du Myanmar (MAF) va faire peau neuve et aussi rationaliser sa flotte. Les JF-17M est principalement affectés aux missions de l’appui aérien rapproché. Le Myanmar est le premier pays à acheter le JF-17 pour remplacer sa force de combat vieillissante composée de 24 chasseurs J-7 vieillissants et de 16 avions d’attaque au sol A-5IIK.

D2bxwaUW0AEFTAo.jpg

A propos du JF-17 « Thunder » / FC-1 Xiaolong :

Le JF-17 « Thunder » (Pakistan) ou FC-1 « Xiaolong » (Chine) est une association sino-pakistanaise. Conçu en Chine par le constructeur d’Etat AVIC, il est cofinancé par le Pakistan et produit par Pakistan Comlex (PAC). Chasseur mono-réacteur propulsé par une version chinoise du réacteur RD-93, dérivé du RD-33 russe, qui équipe le MiG-29. L’avion a effectué son premier vol en septembre 2003. Avion multirôle d’un faible coût, soit environ 20 millions de dollars, il est équipé d’une avionique moderne par rapport aux A-5C et F-7P (dérivés des MiG-19/21).

L’armement comprend un canon GSh-23 (23mm), jusqu’à 3.700kg de charge utile. Doté d’armement occidental pour la version JF-17 comme des Sidewinder AIM-9P ou des PL-7/8/9 et PL-12/SD-10 chinois.

Photos : 1 & 2 JF-17B pakistanais 3 JF-17B du Myanmar @ PAC

09/01/2021

Airbus limite les dégâts !

Airbus-A220-300-e1558461013121-678x381.jpg

L’avionneur européen a réussi à limiter les dégâts durant la crise du COVID. Ce dernier a livré 566 avions commerciaux, soit 34% de moins qu'en 2019, conformément au plan d'adaptation et a obtenu 383 nouvelles commandes d'avions, dont 268 commandes nettes, soit une baisse de 65%.

Les nouvelles commandes prennent en compte 115 annulations, alors que les compagnies aériennes ont réduit leurs ambitions en raison de l'incertitude quant à la durée des restrictions de voyage internationales.

Adaptation à la crise :

Afin de surmonter les restrictions de voyages internationaux, les équipes d'Airbus ont développé une solution innovante de e-livraisons (livraisons électroniques) qui a concerné plus de 25 % des livraisons de 2020. Ce dispositif a permis à nos clients de prendre réception de leurs avions tout en minimisant la nécessité pour leurs équipes de voyager.

La société a réduit la production de ses usines de 40% au printemps dernier, et le directeur d’Airbus Guillaume Faury a déclaré en octobre qu'aucune augmentation n'était attendue avant le troisième trimestre de 2021.

L'A220 a remporté 64 nouvelles commandes, ce qui le confirme comme le premier avion de sa catégorie. La famille A320 a remporté 296 nouvelles commandes, incluant 37 A321XLR. Sur le segment des gros-porteurs, Airbus a remporté 23 nouvelles commandes, dont deux A330 et 21 A350. Après 115 annulations, à fin 2020 le carnet de commandes d'Airbus s'élevait à 7’184 appareils.

Le directeur général d’Airbus, Guillaume Faury, est prudemment optimiste sur les perspectives pour 2021, affirmant que le plan actuel du constructeur est une « stabilité » au premier semestre et une « montée en puissance de la production » au second. Airbus publiera ses résultats financiers pour l'ensemble de l'année 2020 le 18 février 2021.

Photo : L’A220 (ex Bombardier CSéries ) a su tirer son épingle du jeu en 2020@ Clément Alloing