02/11/2017

Modernisation des P-3 « Orion » allemands !

4567.JPG

Lockheed Martin a reçu un contrat de 158,5 millions de dollars pour la deuxième phase du programme de modernisation de la flotte d’avions de patrouille maritime P-3C « Orion » de la marine allemande. Cette seconde phase se concentrera sur les mises à jour du système de mission de huit avions de patrouille maritime.

La modernisation des P-3C allemands doit permettre de soutenir les opérations jusqu'en 2035. Le système de mise à niveau de mission fait partie d'une mise à niveau global de la flotte avec la modernisation de l’avionique capacité et de la capacité de vol aux instruments (IFR).

Le programme d'actualisation du système de mission des P-3C allemands inclura la conception, le développement, la fabrication, l'intégration, l'installation et l'essai du système de mission tactique aéroporté de Lockheed Martin. La majeure partie de la conception, de la fabrication et des mises à niveau matérielles et des logiciels sera effectuée sur les sites de Lockheed Martin à Owego près de New York, Manassas, Virginie et Marietta, Géorgie.

Le système de mission tactique aéroporté est un système basé sur le système JAVA à architecture ouverte qui fournit des logiciels de pointe ainsi que des composants de traitement, d'affichage et de contrôle du système de mission de base. En tirant parti des composants commerciaux (COTS), les coûts d'obsolescence futurs sont réduits, soutenant ainsi la durabilité à long terme du système pour le client. En plus du système de mission tactique aéroportée, l'actualisation du système de mission comprendra un nouveau système de traitement acoustique monté sur bâti aéroporté (AR-C2P) qui assurera la durabilité à long terme de l'avion P-3.

Le programme d'actualisation du système de mission P-3 « Orion » en Allemagne a débuté en 2016 lorsque la marine américaine a attribué à Lockheed Martin un premier contrat de vente militaire (FMS) de 54,9 millions de dollars pour des travaux de conception et de conception préliminaires. L'attribution actuelle du contrat de 158,5 millions de dollars prend le programme de la revue préliminaire de conception à l'achèvement du programme en 2022. Les huit avions exploités par la marine allemande ont été achetés au début de 2006 auprès de la marine royale néerlandaise.

1.jpeg

 

Photos : P-3C « Orion » de la Marine allemande @ Deutsche Marine

01/11/2017

Hélicoptères, une « short list » pour la tchèquie !

2150857419.JPG

La République tchèque vient de présélectionner deux offres en ce qui concerne son futur hélicoptère multirôle. Le ministère de la Défense a déclaré avoir accepté les offres des fabricants américain et italien.

La phase finale de la compétition verra la mise en place d’une évaluation des deux appareils sélectionnés, soit le Bell UH-1Y « Venom » et l’AW139. Une décision finale sur l'acquisition sera prise par le nouveau gouvernement en République tchèque, qui doit encore être formé après les élections de fin octobre.

Le nouvel appareil doit venir remplacer la flotte d’hélicoptères Mil Mi-24 « Hind ». Deux modèles n’ont pas été retenus, il s’agit du Sikorsky S-70 et de l’Airbus Helicopters H225M.

Bell UH-1Y « Venom » :

2757112238.JPG

Le Bell UH-1Y « Venom » est destiné à remplacer le bon vieux Bell UH-1 « Iroquois » dans le corps des Marines. La principale amélioration est l'installation d'un rotor quadripale au lieu du bipale de son prédécesseur. En fibres composites, il est conçu pour résister à plusieurs impacts directs par des armes de calibres allant jusqu'à 23 mm. L'appareil présente aussi des turbines et une transmission améliorée, une avionique et une électronique modernisées, grâce à l'ajout d'écrans LCD multifonctions. L’UH-1Y a une charge utile augmentée de 125 % par rapport à l'Iroquois, un rayon d'action augmenté de 50 % , une plus grande vitesse de croisière ainsi qu'une réduction des vibrations de la structure, améliorant la stabilité de l'appareil. Cet aéronef est équipé d'un capteur infrarouge de 3e génération de type (FLIR).

Leonardo AW139 :

1214141707.jpg

L’AW139 est devenu l'hélicoptère le plus vendu de sa catégorie pour une variété impressionnante de rôles commerciaux et gouvernementaux qui répondent aux exigences les plus exigeantes à travers le monde. Depuis sa certification en 2003, l'AW139 a été constamment amélioré pour atteindre des niveaux toujours croissants de performance, la sécurité, l’efficacité de la mission et la capacité de répondre aux dernières exigences très difficiles des clients actuels et futurs. Le seul hélicoptère de nouvelle génération dans sa catégorie de poids, l'AW139 établit de nouvelles normes de performances dans sa catégorie, avec la plus grande cabine de sa catégorie, une vitesse de croisière maximale de 165 noeuds (306 kilomètres à l'heure) et une portée maximale au-delà de 570nm (1060 km) avec carburant auxiliaire. Les AW139 sont dotés d’une motorisation de type Pratt & Whitney Canada PT6C-67C. Le poste de pilotage intégré et avancé doté d’une avionique de dernière génération minimise la charge du pilote permettant à l'équipage de se concentrer sur les objectifs de mission. 500 appareils sont déjà en service dans des nombreux  rôles y compris EMS/SAR/VIP/ transport corporate, application de la loi et de transport militaire. Près de 170 clients de plus de 50 pays ont commandé plus de 640 hélicoptères AW139 jusqu'ici.

 

Photos : 1 Mi-24 tchèque @ Czech air force 2 Bell UH-1Y Venom@ Bell Textron 3 AW139@Leonardo

31/10/2017

La modernisation des F-22 coûtera cher!

1408636749293.jpg

 

L'US Air Force estime que la modernisation de 34 Lockheed-Martin F-22 « Raptor » Block20 devrait coûter plus de 1,7 milliards de dollars sur 11 ans. Le Block 20 du F-22 est surtout un standard d'entraînement, le faire passer un statut opérationnel entièrement modernisé est donc particulièrement onéreux.

Toujours,  selon le rapport de l'USAF, le standard Block20 du F-22 aurait besoin d'au moins quatre générations de mises à niveau et peut-être plus être à niveau de la flotte de combat après 2025.

En ce qui concerne le F-22 Bloc30/35 qui est entrée en service en 2005 est doté de la quatrième génération du radar Northrop-Grumman APG-77 AESA. Mais ce standard doit encore évoluer avec le développement du nouveau  TACLink 16 et le TACMAN (TACLink) aux cours des exercices 2021 et 2022. Les mises à jour tactiques vont coûte 8millions de dollars de plus par avion du moins pour les modèles les plus avancés.

Plus de F-22 pour contrer la pénurie d'avions :

Pour l'US Air Force, le besoin de porter les F-22 les moins modernes à un standard plus élevés, soit équivalent à la version la plus moderne, doit permettre de combler le départ à la retraite des plus vieux F-15C, alors que le « Raptor » n'est plus produit et que le F-35 se fait attendre et ne remplit pas tous les besoins.

 

 

Photo : F-22 « Raptor » @ USAF

Premier C-27J « Spartan » pour la Slovaquie !

 

DNdUtZzW4AEogXR.jpg

La Slovaquie a reçu le premier des deux avions de transport tactique de moyenne catégorie Leonardo Aircraft C-27J « Spartan ». Le premier exemplaire est arrivé sur l’aérodrome de Kuchyni. Une cérémonie de remise à au lieu aujourd’hui à l'armée de l'air slovaque.

Bratislava a choisi à l'origine le « Spartan » en 2008, mais le contrat a été signé seulement en 2014. Les deux exemplaires remplace les vieux Antonov An-26.Le deuxième C-27J devrait arriver au début de 2018.

Le C-27J « Spartan » :

Le C-27J « Spartan » est un aéronef à voilure fixe de transport tactique léger polyvalent pour diverses missions. Particulièrement maniable et polyvalent, le robuste C-27J offre un rapport poids puissance le plus élevé de sa catégorie avec la capacité d'effectuer des manœuvres sous un facteur de charge de l’ordre de 3G, permettant des virages serrés et une montée rapide, ainsi que la descente. Il offre la capacité unique de faire varier la hauteur plancher, afin d’ajuster en permanence celui-ci pour faciliter le chargement et le déchargement de grands volumes, ainsi que les charges utiles à haute densité sans équipement de soutien au sol et en facilitant le «drive-in/out» de véhicules, afin qu'ils puissent être utilisés immédiatement. Le C-27J offre un niveau élevé de sécurité et un taux imbattable de disponibilité particulièrement haut. Le C-27J décolle sur environ 1900 pieds sur une surface non goudronnée. Dans un environnement tactique, l'avion est capable de monter à 10.000 pieds en 3 minutes, en descendant à partir de 10.000 pieds en moins de 2,5 minutes. Avec une masse à l'atterrissage maximale, le C-27J à une course au sol de moins de 1115 pi.

yourfile.jpg

Photos : Le premier C-27J slovaque@ Leonardo

30/10/2017

Chine, de nouvelles informations sur le J-20 et FC-31 !

 Chinese FC-31J-31Shen Fei (Falcon Eagle) Stealth 5th Fighter Aircraft demonstration its capabilities at China International Aviation & Aerospace Exhibition 2014 (Airshow China 2014).  (4).jpg

 

De nouvelles informations sur le développement des chasseurs à réaction Chinois ont émergé cette semaine. Ces informations concernent en particulier le développement des programmes furtifs J-20 et FC-31. Pour un grand nombre d’observateurs occidentaux, l’accent est actuellement mis sur les développements indigènes dans le but de pouvoir un jour ne plus dépendre de programmes étrangers comme c’est encore le cas aujourd’hui.

Chengdu Aircraft Corporation a annoncé que son J-20 dispose désormais d’un APU et du moteur chinois WS-15 fiable produit localement. Les modèles précédents du J-20 étaient équipés du moteur Saturn Lyulka AL-31F de fabrication russe. Le moteur chinois ne peut toujours pas égaler les performances du Pratt & Whitney F119 qui équipe le Lockheed-Martin F-22 " Raptor ", mais il est équipé du mode « Supercruise ». Selon l’avionneur chinois, une centaine de J-20 seront en service d'ici 2020.

2565819072.jpg

Le Chengdu J-20, soit un appareil de la cinquième génération de combat furtif, devra répondre à trois rôles bien précis. Ayant des capacités furtives semblables à celles du F-22 et F-35, l’avion semble offrir des capacités dans un certain nombre de rôles, de l’interception à l'attaque de précision à long rayon d’action. L’avion dispose de deux baies latérales pour les petits missiles air-air et une grande baie sous le fuselage pour accueillir des missiles de plus grandes tailles et des armes d'attaques de surface à guidage de précision.

De son côté, le Shenyang FC-31 a fait l'objet d'une refonte majeure pour corriger un certain nombre d'insuffisances constatées dans les prototypes d'origines. La structure a été retravaillée de sorte qu'elle est maintenant plus lourde de trois tonnes et plus longue de 20 à 30 pouces. Le moteur RD-33 de fabrication russe de l'avion a été remplacé par le moteur chinois WS-19 censé être «sans fumée», et dispose également du mode « Supercruise ». Des travaux ont été entrepris pour réduire sa signature radar. Le radar aurait également été mis à niveau avec de nouveaux modes, notamment la capacité de réaliser des tâches de ciblage dépendant ou de gestion du champ de bataille.

Le Shenyang J-31 est un chasseur de taile moyenne utilisant des moteurs russes RD-93 et à terme des moteurs chinois WS-13. L’avion reprend les entrées d’air du F-35 sans séparateur de couche du moins en apparence. On notera que les tuyères sont classiques à la différence du F-22. Conçu par l'Institut 601 de Shenyang et fabriqué par l'usine 112, toujours à Shenyang. Selon les premières communications de la China Aviation Industry dédiée à cet avion, indiquent qu'il a une faible signature radar et une forte capacité en matière de contre-mesures électroniques. Il a une capacité multirôle. Les systèmes de bords permettent la fusion des données. De plus, l’avion capacité en logistique intégrée et un haut ratio qualité/prix. Il peut décoller sur 400 mètres et atterrir sur 600 mètres. La durée de vie est estimée entre 6 et 8’000 heures de vol ou 30 ans de service.

3615463237.jpg

Photos : 1 FC-31 @ Weimeng 2 J-20 @ Chine nouvelle 3 FC-31 @ CCVT