10/05/2018

African Aero Trading opte pour le Q400 !

original.jpeg

Bombardier Avions commerciaux a annoncé, la conclusion d’une entente d'achat pour six nouveaux avions Q400 avec African Aero Trading au nom du consortium constituant Air Connection Express, Transportes Aereos S.A, situé à Luanda, en République d’Angola.

Selon le prix courant de l’avion Q400, la valeur de cette commande ferme s’élève à environ 198 millions de dollars américains.

La compagnie aérienne exploitera le Q400 pour effectuer des vols intérieurs reliant de petites communautés et pour augmenter les fréquences comme transporteur aérien d’apport pour TAAG Angola Airlines, le transporteur national de la République d’Angola.

« Nous sommes très heureux d'avoir franchi cette étape importante avec Bombardier. Grâce à sa fiabilité de premier plan, à ses caractéristiques d’économie exceptionnelles et à ses fonctionnalités de performance, l'avion Q400 jouera un rôle important pour favoriser la croissance économique en Angola », souligne Alcinda Pereira, représentante, comité fondateur, Air Connection Express, Transportes Aereos S.A. « Au moment où nous nous apprêtons à lancer nos activités, nous sommes persuadés que la nation angolaise bénéficiera énormément du consortium. « Ce partenariat d'entreprises a à cœur les besoins des citoyens angolais, et le fait de choisir le meilleur biturbopropulseur en Afrique nous aidera à mieux desservir les communautés à l'échelle du pays grâce à un confort moderne pour les passagers et à une connectivité améliorée. »

À propos du consortium

Ce consortium est un partenariat public-privé (PPP) qui rassemble des groupes du secteur privé et du gouvernement dans l’objectif de mettre sur pied un réseau aérien intérieur stable pour l’Angola. Les membres de ce consortium comprennent TAAG Angola Airlines, ENANA, Airjet, Air26, Bestfly, Diexim, Mavewa, SJL et Air Guicango. Le consortium travaille actuellement à former une équipe de direction et à définir la structure opérationnelle pour Air Connection Express.

Photo :Q400 @ Bombardier

 

09/05/2018

Des hélicoptères AH-1Z « Viper » pour Bahreïn !

1652458424.jpg

Le Royaume de Bahreïn a officialisé une commande portant sur l’achat de 12 hélicoptères d'attaque Bell AH-1Z « Viper » dans le cadre du processus de vente militaire étrangère des États-Unis. L'Agence de coopération pour la sécurité de la défense (DSCA) estime le coût de l'achat à 911,4 millions de dollars. C'est la deuxième vente à l'exportation de l'AH-1Z, après le Pakistan.

L'ensemble comprend deux groupes motopropulseurs GE T700 de rechange pour l'hélicoptère bimoteur, 14 missiles AGF-14 Hellfire et 56 roquettes guidées de précision de précision APKWS-II. Le coût de la vente s'explique également en partie par une liste exhaustive d'équipements, comprenant 15 systèmes embarqués de positionnement global et de navigation inertielle (EGI), 12 canon M197 de 20mm, 30 ordinateurs de mission Tech Refresh, 14 systèmes de désignation de cible AN/AAQ-30, 26 viseurs de casque Top Owl, 15 systèmes IFF APX-117, 15 systèmes d'alerte aux missiles AN/AAR-47, 15 jeux de distributeurs de contre-mesures AN/ALE-47 et 15 récepteurs d'avertissement radar APR-39C (V) 2.

Le paquet comprend également 12 systèmes de planification de mission conjoints, ainsi que diverses activités de formation et de soutien.

La DSCA a déclaré que Bahreïn utilisera les hélicoptères "comme moyen de dissuasion contre les menaces régionales et pour renforcer sa défense intérieure".

Bell Textron AH-1Z Viper :

L’ultime version du célèbre « Cobra » est dotée d’une nouvelle motorisation, soit le General-Electric T700-GE-401, l’appareil est doté d’une nouvelle avionique qui incorpore un FLIR de troisième génération et fournit actuellement, une des plus longue portée du marché. En outre, le système complètement passif et automatique de balayage du champ de bataille, permet d’identifier de façon positive et suivre des cibles multiples à des distances, au-delà, de la portée maximale de son système d'armes. L’AH-1Z permet l’usage varié d’un armement complet comme les AGM-114A, B, C, F « Hellfire », des roquettes de 70mm et missiles air-air AIM-9 « Sidewinder ». Le poste de pilotage rénové comprend des écrans couleurs de grandes tailles, multifonctionnel et combinés avec la technologie de carte mobile.

1559073422.jpg

Photos :AH-1Z Viper @ Bell Textron

 

08/05/2018

Deux B777 de plus pour SWISS !

1710835505.2.jpg

Seattle, le Groupe Lufthansa a conclu une commande pour quatre Boeing B777-300ER, d'une valeur de 1,4 milliard de dollars au prix catalogue de l’avionneur américain. L'achat fait partie des plans de modernisation de sa flotte avec les nouveaux avions gros porteurs.

« L'ordre du nouvel avion long-courrier met en évidence la stratégie du groupe Lufthansa essentiellement à affecter la croissance au sein de son système multi-hub où le coût et la qualité offrent les meilleures conditions pour des investissements rentables », a déclaré le groupe Lufthansa dans un communiqué de la compagnie. 

L'ordre fournit deux Boeing B777-300ER (Extended Range) pour  le transporteur Swiss International Air Lines (SWISS), membre du groupe Lufthansa. 

SWISS exploite actuellement 10 B777-300ER, l'un des avions de passagers à deux couloirs les plus efficaces, fiables en service. Le B777-300ER  et devenu l'épine dorsale de la flotte long-courriers et les avions supplémentaires lui permettront de développer davantage son réseau. 

L'ordonnance prévoit également deux autres B777 pour la diviison Lufthansa Cargo Freighters, l'un des principaux transporteurs de fret aérien au monde qui dessert près de 300 destinations. 

A propos du B777300ER :

Le B777-300ER a été introduit en ligne service en 2005, il se distingue par son efficacité énergétique et son aménagement intérieur primé à de nombreuses reprises. Le B777-300ER a été commandé par 37 clients à travers le monde entier. Vingt-sept clients opèrent maintenant le B777-300ER. Le B777-300ER compte 35 % de différence vis-à-vis du modèle de base «777». Chaque aile a été prolongée de 6,5 pieds (1,98 m) avec des stabilisateurs qui réduisent la longueur de piste au décollage et augmentent  les performances de montée et permettent de réduire la consommation de carburant. L’avion dispose d’un nouveau train d'atterrissage spécialement adapté pour les pistes courtes. Les entretoises et les nacelles ont été modifiées pour tenir compte de la poussée nettement plus élevée des moteurs. Les avions sont alimentés exclusivement par le General Electric GE90-115BL soit,  le plus grand et le plus puissant des moteurs à réaction commercial, la production est de 115 300lbs (512 kN) de poussée.

3427542062.jpg

Photos :B777 à Cointrin @ P.Kümmerling

07/05/2018

Lancement du Tigre Mk3 !

166799540.jpg

Airbus Helicopters prépare l’élaboration de la future version de l’hélicoptère d’attaque  du H665 « Tigre » au standard Mk3. La ministre française des Armée, Florence Parly, la confirmé dans un communiqué officiel aujourd’hui. Cette décision s’inscrit directement dans le cadre fixé par le Conseil franco-allemand de défense et de sécurité du 13 juillet 2017 », précise la Ministre.

Tigre MLU :

Ce futur standard, correspond à la mise à jour à mi-vie (Middle Life Update) de l’hélicoptère Tigre. Les travaux d’amélioration vont concerner les capacités de détection,  de reconnaissance et d’identification des cibles, ainsi que son armement. L’avionique sera modernisée avec de nouveaux capteurs et un nouvel affichage tête haute. Un nouveau système de communication et une liaison 16 (Link16) viendront compléter l’ensemble.

Du côté de l’armement, un nouveau missile anti-char devrait venir remplacer les actuels AGM-114 « Hellfire II ». On ne sait pas encore le nom du successeur qui devrait être choisi parmi l’Hellfire III ou du MBDA Brimstone 3. Une nouvelle munition viendra équiper le canon Nexter de 30mm.

Un effort sera également fait en ce qui concerne la disponibilité de la flotte d’hélicoptères Tigre qui avoisine actuellement les 26% de disponibilité. Pour ce faire, le Mk3 devrait bénéficier des enseignements de l’OCCAR en collaboration avec la France, l’Allemagne et l’Espagne.Les travaux d’amélioration s’appuient en outre sur l’expérience acquise suite aux nombreux engagements du Tigre au combat, notamment en Afghanistan et au Mali, ainsi que sur les dernières technologies désormais disponibles ou en cours de développement.

Photo :H665 « Tigre » @ Airbus Helicopters

 

 

06/05/2018

Exportation de C-130J pour l’Allemagne approuvée !

3408130272.3.jpeg

Le département d'Etat américain a approuvé la vente de six avions de transport et de ravitaillement en vol Lockheed-Martin C-130J « Super Hercules » à l'Allemagne pour un montant estimé à 1,4 milliard de dollars, selon l'agence de défense et d’exportation américiane.

Rappel :

L'Allemagne avait annoncé en octobre 2016, son intention d'acheter entre 4 et 6 avions de transport tactique Lockheed-Martin C-130J « Super Hercules ». Ces appareils devraient être utilisés pour le soutien des opérations spéciales et qu'ils vont opérer à partir de pistes d'atterrissage "indisponibles" pour l'Airbus A400M « Atlas ».

L'approbation intervient alors que le plus grand concurrent européen de l'avion, l'avion de transport A400M d'Airbus Defence & Space, a dû faire face à des problèmes de production et a réduit son taux de livraison. L'Allemagne est pourtant le client de lancement pour l'A400M, avec les pays européens de l'OTAN, l'Espagne, la Belgique, la Grande-Bretagne, la France, le Luxembourg et la Turquie.

Le choix allemand :

La vente potentielle de Lockheed-Martin au gouvernement allemand comprend trois C-130J-30, la version allongée de l'avion, et trois KC-130J, la version de ravitaillement aérien de l'avion. Sont également inclus dans la vente huit distributeurs électroniques de contre-mesures AN/ ALE-47, huit systèmes d'alerte aux missiles AN/AAR-47A (V) 2, huit récepteurs d'avertissement radar AN/ALR-56M et huit systèmes d'imagerie électro-optique/infrarouge MX-20. Plus, des sous-systèmes et moteurs de rechange.

L'armée de l'air allemande prévoit d'utiliser l'avion pour effectuer des missions de transport aérien, de ravitaillement en vol et de largage aérien dans le cadre d'un escadron allié franco-allemand basé à Evreux, en France, selon l'approbation de vente. Le KC-130J fournira des capacités de ravitaillement en vol aux avions de chasse et de transport léger allemands et français, ainsi qu'aux hélicoptères.

Le Lockheed-Martin C-130J « Super Hercules » : 

Le C-130J «Super Hercules» est la version la plus avancée du célèbre  C-130 cargo,  il incorpore une technologie de pointe pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement de soutien avec des coûts de cycle de vie plus actuel que pour les anciens C-130. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes. Il est doté de nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100D3 dotés d’hélices à six pales.

Du point de vue de l’extérieur, le C-130J semble n’être qu’une version allongée du célèbre « Hercules », cependant, il est équipé d’un poste de pilotage informatisé permettant de réduire le nombre de pilotes à deux. Il a une capacité de 26.000 kg de carburant et il est configuré pour recevoir des réservoirs additionnels de 11.000kg de carburant.

 

4290536865.jpg

Photos : 1C-130J Super Hercules 2 KC-130J de ravitaillement en vol @ USAF