06/01/2013

X-47B : phase d’essais en mer concluante !

X47BFlightDeckmin_JPG.JPG



NORFOLK, Virginie (NNS),  l'US Navy et Northrop-Grumman ont terminé les premiers essais en mer de l’intégration du drone X-47B système de combat. Les deux drones de démonstration X-47B ont exécuté de nombreuses activités à bord du porte-avions nucléaire USS Harry S. Truman (CVN 75) et sur les installations de la base navale de Norfolk, en Virginie.

 

Selon le constructeur Northrop-Grumman les exercices ont démontré la capacité de manœuvrer le drone rapidement et avec précision sur le pont d'envol du porte-avions à distance. Ces essais ont eu lieu durant 15 jours en mer. Le démonstrateur  X-47B no: AV-2 a commencé ses tests sur le pont de l’USS Harry S.  Truman, le  novembre 28, un jour après avoir été hissé à bord.

L'appareil a effectué le premier test de roulage et de positionnement le 1 décembre. Durant la phase en mer, le X-47B a été manoeuvré jusqu’au catapultes du navire, il a roulé sur les câbles d'arrêt et utilisé les ascenseurs entre le pont d'envol et le hangar.

 

Les essais incluaient également des contrôles de communication et de télémétrie, les opérations de ravitaillement en carburant et l'utilisation des commandes de l'appareil numérique du moteur en présence de champs électromagnétiques.


 

thumb_UCAS_At_Sea_Dec2012_jpg.JPG


 

La suite des essais :

 

Dans les prochains mois, les deux X-47B vont être testé au sol avec notamment les essais  d’atterrissage avec brin d’arrêt afin de tester la résistance de la structure lors d’arrêt brutal. 

Puis, cet été se sera le premier essais d’un catapultage et atterrissage sur porte-avions.

 

Rappel : 

 

Ce drone de combat autonome sera capable à terme d’effectuer des missions de surveillance, de tir, et d’occupation de l’espace aérien sur de très longues périodes. Un opérateur au sol a la possibilité de communiquer avec le drone en permanence afin de redéfinir par exemple sa mission en cours. L’intervention humaine sera uniquement cantonnée à l’envoi et la réception d’informations. Contrairement aux pilotes, le drone n’est pas sujet à la fatigue ou à la faim. De plus, avec sa capacité à se ravitailler en vol, il possèdera une autonomie record. L’objectif principal est l’occupation de l’espace aérien 24 Heures sur 24 quelque soit les conditions.

Destiné principalement à des missions d’observation, il est cependant capable d’effectuer des lâchés de bombe car il possède une soute d’une capacité de charge utile de 2 Tonnes.

Il sera capable de réaliser des opérations d’appontage sur porte avion. C’est une opération extrêmement délicate même pour des pilotes confirmés. D’après les concepteurs, le drone sera plus performant que les pilotes sur ce point.

Caractéristiques du X-47B :

Le drone  présente une configuration en pointe de flèche, sans queue. L'angle du bord d'attaque est de 55° et celui du bord de fuite de 35°. Le train d'atterrissage est rétractable tricycle avec une roulette de nez. La configuration comporte 6 surfaces de contrôle : 2 ailerons et 4 inlaids (des petits volets à proximité des extrémités d'ailes).

Le moteur, un Pratt & Whitney JT15D est installé sur le dos de l'avion, l'entrée d'air avec une structure en serpentin destinée à réduire la signature radar. Par contre, pour des raisons de coût, la tuyère d'éjection est simple, sans réduction de signature radar ou infrarouge.

L'avion a été construit sur la base de Mojave en matériau composite par Burt Rutan Scaled Composites, la société aéronautique de Burt Rutan. Cette société dispose de l'expérience nécessaire pour construire un avion dans ces matériaux avec un coût maitrisé.

item3.gif

Photos : le X-47B à bord du porte-avions USS Harry S. Truman (CVN 75) @ Northrop-Grumman

21:16 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : x-47b, drone furtif, northrop grumman, us navy |  Facebook | |

01/12/2012

Catapultage réussi du X-47B !

16953.jpg


 

 

Patuxent River, Maryland, Naval Air Systems Command, l’un des deux prototypes de drone X-47B fabriqué par Notrhrop-Grumman à réussi cette semaine son premier de catapultage depuis le  sol. Cette réussite ouvre la voie aux essais en mer, avec le second prototype qui est, quant à lui, arrivé à bord du porte-avions USS Harry S.Truman.

 

Essais de catapultage:

 

La campagne d’essais de catapultage au sol sert à vérifier la capacité structurelle du drone à résister au lancement à l’aide d’une catapulte à vapeur standard utilisée sur les porte-avions de l’US Navy et de supporter les rigueurs d’un emplois sur ce type de bâtiment de surface.

 

Puis, viendra avec le second démonstrateur les premiers catapultages à partir de l’USS Harry S. Truman et les vérifications du systèmes de contrôle permettant un appontage automatique du drone. 

 

Depuis la naissance de l'aviation navale, les ingénieurs se sont appuyés sur les pilotes d'essais expérimentés pour aider à évaluer les qualités de vol des avions à décoller et atterrir sur un porte-avions, aujourd'hui, l'équipe de tests de la Marine se repose uniquement sur des données pré-programmées et automatisées qui ont été intégrées dans les ordinateurs du drone. 


 

thumb_121129_N_JQ696_082.jpg


 

A bord du porte-avions : 

 

Pendant que les essais de catapultage au sol se poursuivent, le second démonstrateur du X-47B va effectuer toute une série de tests durant trois semaines, afin de valider son intégration à la nouvelle plateforme. Il sera opéré à distance par un système de commandes portatif. Les essais de décollages et d’appontages auront lieu en 2013, au plus tôt. Les essais de ravitaillement en vol autonome devraient eux avoir lieu en 2014. 

 

x-47b-uss-truman-11-2012.jpg

  

Le drone X-17B : 

 

 Le drone  présente une configuration en pointe de flèche, sans queue. L'angle du bord d'attaque est de 55° et celui du bord de fuite de 35°. Le train d'atterrissage est rétractable tricycle avec une roulette de nez. La configuration comporte 6 surfaces de contrôle : 2 ailerons et 4 inlaids (des petits volets à proximité des extrémités d'ailes).

Le moteur, un Pratt & Whitney JT15D est installé sur le dos de l'avion, l'entrée d'air avec une structure en serpentin destinée à réduire la signature radar. Par contre, pour des raisons de coût, la tuyère d'éjection est simple, sans réduction de signature radar ou infrarouge.

L'avion a été construit sur la base de Mojave en matériau composite par Burt Rutan Scaled Composites, la société aéronautique de Burt Rutan. Cette société dispose de l'expérience nécessaire pour construire un avion dans ces matériaux avec un coût maitrisé.

 

Photos : 1 & 2 Catapultage depuis le sol  3 sur le porte-avions USS Harry S. Truman @USNavy

11:45 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : x-47b, northrop-grumann, drone, usan, x-47b avia news |  Facebook | |

09/02/2011

Drone : premier vol du X-47B

 

9543.jpg

Northrop Grumman vient finaliser le premier vol du drone X-47B destiné à la marine américaine . Le X-47B UCASV (Unmanned Combat Aircraft System Vehicule) est destiné à être déployé depuis les porte-avions d’ici 2013.

 

Premier vol :

 

Le prototype du X-47B a décollé pour la première fois de la base aérienne d’Edwards en Californie, dirigé par une équipe d’essais en vol de l'US Navy et de Northrop Grumman, l'appareil a effectué un vol d’une durée de 29 minutes. Le X-47B est monté à une altitude de 5 000 pieds, et a atterri en toute sécurité à après avoir effectué plusieurs types de tours de piste. Le but du vol était de vérifier et de valider à la fois le logiciel de guidage et de navigation, et le contrôle aérodynamique de cette conception dite "sans queue". En effet, cet appareil présente la particularité de ne pas avoir de dérive (gouverne verticale d'un avion).

 

Le prochain objectif est de permettre à l'appareil de décoller et d'apponter sur un porte-avions.

L'avion restera sur la base aérienne d'Edwards pour l'expansion du domaine de vol avant d'être transféré à la Naval Air Station Patuxent River dans le Maryland, plus tard dans l'année. Le système sera alors soumis à des tests supplémentaires pour valider son aptitude à démarrer les essais dans l'environnement maritime et sur  porte-avion.

 

9544.jpg

 

Caractéristiques du X-47B :

 

 Le drone  présente une configuration en pointe de flèche, sans queue. L'angle du bord d'attaque est de 55° et celui du bord de fuite de 35°. Le train d'atterrissage est rétractable tricycle avec une roulette de nez. La configuration comporte 6 surfaces de contrôle : 2 ailerons et 4 inlaids (des petits volets à proximité des extrémités d'ailes).

Le moteur, un Pratt & Whitney JT15D est installé sur le dos de l'avion, l'entrée d'air avec une structure en serpentin destinée à réduire la signature radar. Par contre, pour des raisons de coût, la tuyère d'éjection est simple, sans réduction de signature radar ou infrarouge.

L'avion a été construit sur la base de Mojave en matériau composite par Burt Rutan Scaled Composites, la société aéronautique de Burt Rutan. Cette société dispose de l'expérience nécessaire pour construire un avion dans ces matériaux avec un coût maitrisé.

 

  

 

Photos :1 & 2 Le premier vol du X-47B 3 Image de synthèse d'un X-47B patrouillant au-dessus d'un porte-avions de la Navy @ Northrop Grumman

 

581px-X-47B_over_sea.jpg

07:54 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : drone, ucav, x-47b, us-navy, defense |  Facebook | |