13/11/2015

Plus d’UH-72 « Lakota » pour l’US Army !

2362739573.jpg

 

L'armée américaine a ordonné une nouvelle commande portant sur douzaine d'Airbus Helicopters UH-72A « Lakota » qui devront rejoindre le centre de formation initial de Fort Rucker, en Alabama. Ce contrat est estimé à près de 66 millions de dollars. Les UH-72 « Lakota » sont fabriqués au sein des installations d’Airbus de Columbus au Mississippi. Ces nouveaux appareils doivent être livrés à partir d’août 2017.

Selon Airbus Helicopters, la commande totale de « Lakota » a atteint les 412 unités avec un carnet de commandes fermes de 74 aéronefs supplémentaires.

 

L’UH-72A «Lakota» :

L’UH-72A «Lakota» est la version militaire de l’hélicoptère civil EC-145 d’Airbus Hélicoptères (ex Eurocopter). La dénomination UH (Utility Helicopter) est propre à l’armée américaine. L’EC-145 est, avec la gamme EC-135/635 la nouvelle génération d’hélicoptères de la gamme légère du constructeur européen. Hélicoptère bimoteur polyvalent, il est utilisé pour une vaste gamme de missions telles que : la sécurité intérieure, la répression des drogues, un soutien logistique et d'évacuation médicale (MEDEVAC).

Pour les ambulances et les missions d'évacuation médicale, la cabine peut accueillir deux civières, plus un chef d'équipe (qui est qualifié pour faire fonctionner le treuil et autres matériels d'équipement aéronautique) et d'un accompagnateur médical.

L'UH-72A dispose d’un système de communications tactiques de type RT-5000 à large bande. L'hélicoptère est motorisé par deux Turbomeca Arriel 1E2, chacun fournissant 550kW de puissance au décollage et 516kW puissance continue.

 

7562374376_7e382df363_b.jpg

Photos : Airbus Helicopters UH-72 « Lakota » @ US Army/Airbus

25/07/2015

Le JAGM opérationnel sur l’AH-64 E « Apache » !

mfc-jagm-photo-main-h.jpg

 

 

Lockheed-Martin a annoncé que les derniers essais en vol de son missile air-sol JAGM (Joint Air-to-Ground Missile) depuis un hélicoptère Boeing AH-64 E « Apache » ont été un succès, ouvrant ainsi la voie de l’entrée opérationnelle de celui-ci, sur l’hélicoptère d’attaque.

 

Lors des derniers essais, qui se sont déroulés sur les installations de tir de la base aérienne d’Eglin en Floride, un AH-64 E « Apache » a frappé par deux fois des cibles fixes avec le JAGM. Dans le premier test, le missile touché sa cible à 4 km, avec engagement du système laser semi-actif (SAL).

Durant le deuxième test à la même distance, le missile a acquis la cible avec le demandeur le laser (SAL) puis, a continué en guidage autonome avec son radar à ondes millimétriques (ROR), jusqu'à l'impact. Les capteurs SAL et ROR sont intégrés dans la section avant du missile et permettent au JAGM d’engager plusieurs cibles fixes et mobiles, en présence de conditions météorologiques défavorables et lors de contre-mesures avancées. Le laser couplé au mode radar permet ainsi une grande précision, tout en réduisant les dommages collatéraux.

 

A terme le Lockheed-Martin JAGM doit venir remplacer les actuels missiles « Hellfire », le BGM-71 TOW et les AGM-65 Maverick. Le JAGM équipera les AH-64 E « Apache », les Bell AH-1Z « Viper «  de l’USMC ainsi que les drones de type « Predator ».

 

 

16/06/2015

T-6D pour l’US Army !

 

T6_US_Army_Delivery_Picture.jpg

 

Beechcraft Defense Company LLCa a livré quatre avions militaires écoles  Beechcraft T-6D à l'armée des États-Unis. Ces avions font partie du programme de formation d'aéronefs joint primaire (JPATS), et seront stationnés à Redstone Arsenal à Huntsville en Alabama. Le T6D remplace progressivement le Beechcraft T-34 actuellement en service.

 

Le  T-6D

 

Le Beechcraft T-6D est un standard hybride dérivé du T-6B et du t T-6C. Il dispose d'une nouvelle avionique avec ordinateurs intégrés de mission, des afficheurs multifonctions et un Heads-Up Display. Par ailleurs, il dispose d’un point aile dure pour permettre le transport d'un maximum de six pylônes montés sur les ailes et deux réservoirs de carburant externes.

 

Le Beechcraft T-6 «Texan II» est un aéronef à turbopropulseur monomoteur construit par la Raytheon Aircraft Company (maintenant Beechcraft). Basé sur une cellule de Pilatus PC-9.

 

Le T-6 est un développement du Pilatus PC-9, modifiés de manière significative par Beechcraft en vue d'entrer dans le système commun de formation primaire d'aéronef (JPATS) prévu pour les Forces aériennes américaines. Des modifications mineures ont été introduites sur la cellule d’un PC-9, mais des conflits entre l’USAF et la Navy ont entraînés des retards et des augmentations de coûts (par rapport aux estimations initiales de 3,9 millions à près de 6 millions dollars par avion). De plus, le T-6 se retrouve avec un surpoids de 22% vis-à-vis du PC-9 initial.

 

Photo : Livraison de T-6D @Beechcraft

 

23/05/2015

Vol inaugural pour le S-97 « Raider »!

RAIDER_Press3.jpg

 

 

West Palm Beach, Sikorsky a réussi le vol inaugural du S-97 « Raider »en Floride. Ce premier vol ouvre la voie à une série d’essais  et de démonstration tout au long de l'année pour  l’hélicoptère à grande vitesse.

 

Le pilote en chef Bill Fell et le co-pilote Kevin Bredenbeck ont terminé trois décollages et atterrissages au cours de la sortie d'une heure et évalué la manipulation du S-97 dans les quatre directions à des vitesses allant jusqu'à 10kt.

 

Le S-97 « Raider » avec son rotor coaxial rigide  va être testé à des vitesse jusqu'à 220kt - soit environ 50 kt plus vite que la limite de vitesse de la plupart des hélicoptères classiques.

 

 

Le Sikorsky S-07 « Raider » :


2373688540.png


 

Le «Raider» est basé sur la technologie du X-2 développé par Sikorsky à la fin des années 2000. Le démonstrateur X-2 est une plate-forme de 5’000 livres, alors que le «Raider» est d'environ 11’000  livres et permettra d’emporter jusqu’à six soldats en mode assaut. En mode reconnaissance, cet espace pourrait être utilisé pour l'équipement supplémentaire ou des munitions avec 2 pilotes et réservoirs de carburant auxiliaire. Outre, sa vitesse maximale presque deux fois supérieure, à 250 nœuds, le S-97 sera plus manœuvrable et aura une signature acoustique plus faible qu’un hélicoptère standard.

Le principe des rotors contra-rotatifs coaxiaux et hélice propulsive offrent des vitesses de croisière allant jusqu'à 250 kt (253 mph), plus du double de la vitesse des hélicoptères classiques, selon Sikorsky. Le S-97 est propulsé par un moteur General Electric YT706, une variante du CT7. 

Pour Sikorsky, ces attributs permettront au S-97 d’égaler ou dépasser les exigences de l’US Army pour son prochain hélicoptère léger polyvalent, car celui-ci, sera en plus, très performant dans les opérations à haute altitude qui posent problème aux hélicoptères légers actuels.

 

554744630.jpg

 

 

Photos: 1 Premier vol pour le S-97  2 le Roll-Out @ Sikorsky

07/12/2014

L’US Army commande 31 UH-72A !

121st_Medical_Company_fly_UH-72A_Lakota_helicopters.jpg

 

 

L'armée américaine vient placer une commande pour 31 hélicoptères Airbus UH-72A «Lakota», ces appareils seront utilisés dans le cadre de la formation des pilotes de l’US Army. Cette acquisition fait partie des closes du contrat de 2006 pour l’achat jusqu’à 500 UH-72A sur 10 ans. A ce jour, Airbus a livré environ 320 UH-72A à l'US Navy, l'Armée et la Garde nationale à un prix unitaire moyen de 5,5 millions de dollars.

 

Au sein de l’US Army, on avance aujourd’hui la possibilité d’acquérir un lot supplémentaire de 82 «Lakota» uniquement dans le but de former les nouveaux pilotes. Il s’agit là d’une nouvelle mission pour l’hélicoptère européen, qui confirme également que celui-ci est particulièrement bien apprécié dans l’armée américaine. 

 

L’UH-72A «Lakota» :

 

L’UH-72A «Lakota» est la version militaire de l’hélicoptère civil EC-145 d’Airbus Hélicoptères (ex Eurocopter). La dénomination UH (Utility Helicopter) est propre à l’armée américaine. L’EC-145 est, avec la gamme EC-135/635 la nouvelle génération d’hélicoptères de la gamme légère du constructeur européen.

Hélicoptère bimoteur polyvalent, il est utilisé pour une vaste gamme de missions telles que : la sécurité intérieure, la répression des drogues, un soutien logistique et d'évacuation médicale (MEDEVAC).

Pour les ambulances et les missions d'évacuation médicale, la cabine peut accueillir deux civières, plus un chef d'équipe (qui est qualifié pour faire fonctionner le treuil et autres matériels d'équipement aéronautique) et d'un accompagnateur médical.

L'UH-72A dispose d’un système de communications tactiques de type RT-5000 à large bande. L'hélicoptère est motorisé par deux Turbomeca Arriel 1E2, chacun fournissant 550kW de puissance au décollage et 516kW puissance continue.

 

Lakotas_arrive_29_June.jpg

 

Photos : Airbus Hélicoptères UH-72A «Lakota» @ US Army