01/03/2016

La Croatie confirme l’achat d’OH-58 Kiowa !

815691365.2.jpg

La Croatie a approuvé l'acquisition de 16 hélicoptères d’occasions de type OH-58D « Kiowa »  de reconnaissance armés en provenance de l’US Army. Le plan pour acheter un escadron d'hélicoptères OH-58D et trois simulateurs est évalué à 41 millions de dollars.

Les hélicoptères OH-58D « Kiowa » vont être retirés du service à la fin de cette année au sein de l’US Army. Les appareils destinés à la Croatie seront sélectionnés en fonction du potentiel des cellules, puis subiront une maintenance complète avant d’être livrés à leur nouvel utilisateur.

Le Bell OH-58 « Kiowa » : 

Le Bell OH-58 Kiowa est un hélicoptère militaire léger de reconnaissance, dérivé du célèbre Bell 206 « Jet Ranger ». Il entra en service en mai 1969 sous la dénomination OH-58A et fut ensuite maintes fois amélioré. Il est un des hélicoptères les plus polyvalents de l'US Army. Son armement est extrêmement variable, les versions A et C disposaient d'un minigun M134, tandis que l'OH-58D porte une mitrailleuse M2 et d’un pod de 7 roquettes "Hydra" de série et d'optiques améliorées, la caméra sur la photo au-dessus des pales n'existait pas dans les versions A et C. La version Kiowa « Warrior » est quant à elle équipée de quatre missiles Raytheon AGM-114 « Hellfire ».

Photo : OH-58D 2Kiowa » @ US Army

22/01/2016

Le Bell V-280 « Valor » volera en 2017 !

Mockup_Bell_V-280_Valor_Tiltrotor.jpg

Bell Helicopter est sur la bonne voie pour mener le premier vol de son aéronef à rotors basculants V-280 « Valor » l'année prochaine.

Le premier prototype de démonstration, dont l’assemblage a débuté au sein de l’usine de production d’Amarillo au Texas, avance normalement selon l’avionneur. Le processus pour commencer l'accouplement de tous les composants et systèmes de l’aéronef est désormais en bonne voie avant son vol inaugural prévu en 2017.

Le Bell V-280 «Valor» dont le design a été présenté pour la première fois le 10 avril 2013, lors de l'Army Aviation Association of America Annual Professional Forum and Exposition à Forth Worth au Texas. Le V-280 est un aéronef multi-rôle susceptible de répondre au programme «Vertical Lift Program» du département de la Défense. L'armée américaine et le ministère de la Défense sont en effet, à la recherche d’un hélicoptère capable à l’avenir de voler à une vitesse de 230 nœuds, en lieu et place des 140 actuels.

Le concept du V-280 «Valor» est basé sur la gamme des «tilt-rotor» de troisième génération, fortement inspiré du V-22, mais légèrement plus petit. Une des grosses différences avec le V-22 est que les moteurs du V-280 seront fixes et ne pivotent pas avec le rotor, ce qui réduit la complexité et le nombre de pièces mobiles.

Le Bell V-280 «Valor» à rotors basculants doit offrir selon son concepteur, les plus hauts niveaux de maturité et de préparation technique. Le Bell V-280 aura la capacité d'effectuer une multitude de missions avec une vitesse inégalée avec une grande agilité. 

 

v-280_mockup_3.jpg

Photos : La maquette grandeur nature du V-280 « Valor » @ Bell Helicopter

17/01/2016

La dernière année pour l’OH-58 « Kiowa » !

1280px-OH-58D_2.jpg

L'armée américaine le confirme, 2016 sera la dernière année opérationnelle pour la flotte d’hélicoptère de reconnaissance OH-58 « Kiowa » avant le retrait définitif de celui-ci.

« En ce qui concerne l'OH-58, ça me brise le cœur, mais nous devons le faire», s’est exprimé en fin de semaine dernière, le Maj Gen Michael Lundy, qui dirige le centre d'excellence aéronautique à Fort Rucker, lors d'une conférence à Washington.

 

Remplacement partiel :

Pour la version de reconnaissance de type OH-58 « Kiowa », l’US Army n’a pas encore décidé, quel appareil viendra le remplacer. La compétition est toujours d’actualité avec l’AAH-72X « Lakota » d’Aribus Helicopter, l’AgustaWestland AW-109 et le Sikorsky S-97 « Raider ». Par contre la version Bell TH-67 « Creek » école va être remplacée par l’Airbus UH-72A « Lakota ».

 

bell-oh58-kiowa_15.jpg

Le Bell OH-58 « Kiowa » : 

Le Bell OH-58 Kiowa est un hélicoptère militaire léger de reconnaissance, dérivé du célèbre Bell 206 « Jet Ranger ». Il entra en service en mai 1969 sous la dénomination OH-58A et fut ensuite maintes fois amélioré. Il est un des hélicoptères les plus polyvalents de l'US Army. Son armement est extrêmement variable, les versions A et C disposaient d'un minigun M134, tandis que l'OH-58D porte une mitrailleuse M2 et un pod de 7 roquettes "Hydra" de série et d'optiques améliorées, la caméra sur la photo au-dessus des pales n'existait pas dans les version A et C. La version Kiowa « Warrior » est quant à elle équipée de quatre missiles Raytheon AGM-114 « Hellfire ».

 

OH-58D_850x-3.jpg

Photos : 1 & 3 OH-58 « Kiowa » 2 Th-67 « Creek » @ US Army

13/11/2015

Plus d’UH-72 « Lakota » pour l’US Army !

2362739573.jpg

 

L'armée américaine a ordonné une nouvelle commande portant sur douzaine d'Airbus Helicopters UH-72A « Lakota » qui devront rejoindre le centre de formation initial de Fort Rucker, en Alabama. Ce contrat est estimé à près de 66 millions de dollars. Les UH-72 « Lakota » sont fabriqués au sein des installations d’Airbus de Columbus au Mississippi. Ces nouveaux appareils doivent être livrés à partir d’août 2017.

Selon Airbus Helicopters, la commande totale de « Lakota » a atteint les 412 unités avec un carnet de commandes fermes de 74 aéronefs supplémentaires.

 

L’UH-72A «Lakota» :

L’UH-72A «Lakota» est la version militaire de l’hélicoptère civil EC-145 d’Airbus Hélicoptères (ex Eurocopter). La dénomination UH (Utility Helicopter) est propre à l’armée américaine. L’EC-145 est, avec la gamme EC-135/635 la nouvelle génération d’hélicoptères de la gamme légère du constructeur européen. Hélicoptère bimoteur polyvalent, il est utilisé pour une vaste gamme de missions telles que : la sécurité intérieure, la répression des drogues, un soutien logistique et d'évacuation médicale (MEDEVAC).

Pour les ambulances et les missions d'évacuation médicale, la cabine peut accueillir deux civières, plus un chef d'équipe (qui est qualifié pour faire fonctionner le treuil et autres matériels d'équipement aéronautique) et d'un accompagnateur médical.

L'UH-72A dispose d’un système de communications tactiques de type RT-5000 à large bande. L'hélicoptère est motorisé par deux Turbomeca Arriel 1E2, chacun fournissant 550kW de puissance au décollage et 516kW puissance continue.

 

7562374376_7e382df363_b.jpg

Photos : Airbus Helicopters UH-72 « Lakota » @ US Army/Airbus

25/07/2015

Le JAGM opérationnel sur l’AH-64 E « Apache » !

mfc-jagm-photo-main-h.jpg

 

 

Lockheed-Martin a annoncé que les derniers essais en vol de son missile air-sol JAGM (Joint Air-to-Ground Missile) depuis un hélicoptère Boeing AH-64 E « Apache » ont été un succès, ouvrant ainsi la voie de l’entrée opérationnelle de celui-ci, sur l’hélicoptère d’attaque.

 

Lors des derniers essais, qui se sont déroulés sur les installations de tir de la base aérienne d’Eglin en Floride, un AH-64 E « Apache » a frappé par deux fois des cibles fixes avec le JAGM. Dans le premier test, le missile touché sa cible à 4 km, avec engagement du système laser semi-actif (SAL).

Durant le deuxième test à la même distance, le missile a acquis la cible avec le demandeur le laser (SAL) puis, a continué en guidage autonome avec son radar à ondes millimétriques (ROR), jusqu'à l'impact. Les capteurs SAL et ROR sont intégrés dans la section avant du missile et permettent au JAGM d’engager plusieurs cibles fixes et mobiles, en présence de conditions météorologiques défavorables et lors de contre-mesures avancées. Le laser couplé au mode radar permet ainsi une grande précision, tout en réduisant les dommages collatéraux.

 

A terme le Lockheed-Martin JAGM doit venir remplacer les actuels missiles « Hellfire », le BGM-71 TOW et les AGM-65 Maverick. Le JAGM équipera les AH-64 E « Apache », les Bell AH-1Z « Viper «  de l’USMC ainsi que les drones de type « Predator ».