27/05/2016

Premier vol pour un E-3 à l’avionique modernisée !

1565691_-_main.jpg

Boeing a annoncé avoir réussi le premier vol d’un E-3G « Sentry » de l’US Air Force dont l’avionique a été modernisée. L’avionneur va ainsi pouvoir débuter la phase de qualification d'essais en vol.

L’objectif a terme doit permettre le remplacement de l'avionique pour l’ensemble des appareils de type E-3 « Sentry » de l’US Air Force et ceux en service au sein de l’Otan.

La mise à jour permettra également de réduire l'équipage de trois à deux et offrir une grande efficacité d'exploitation. Les E-3 « Sentry » seront également à niveau en ce qui concerne les capacités d’intégrations avec les systèmes civiles d’approche.

Le nouveau poste de pilotage dispose de cinq écrans couleurs numériques avec des données de navigation personnalisables pour les moteurs et le radar. Les nouveaux écrans remplacent l’instrumentation analogique qui date des années 1970.

 

boeing-e3-sentry-awacs.jpg

Photos : 1 le nouveau tableau de bord de l’E-3 @ Boeing 2 E-3 Sentry @ USAF

 

11/04/2016

Arrivée des B-52H au Qatar !

B-52H_USAF.jpg

Les premiers bombardiers Boeing B-52H « Stratofortress » ont atterri sur la base aérienne d’Al Udeid au Qatar. Les appareils en provenance de Barksdale AFB en Louisiane, vont venir soutenir la campagne contre les militants de l'Etat islamique en Irak et en Syrie.

Ce déploiement est sous la responsabilité de l’US Central Command (Centcom) qui couvre une zone regroupant 20 pays du Moyen-Orient, Afrique du Nord et en Asie centrale. Le B-52 emporte une charge utile de 70.000 livres et peut larguer des bombes guidées de précision, des mines, des missiles et des missiles de croisière air-sol.

Selon le Pentagone, l’engagement du célèbre bombardier n’implique pas un changement de stratégie sur le terrain. Les B-52 cibleront les objectifs avec précision, il n’est pas question de réaliser un tapis de bombes. L’occasion pour les Etats-Unis de démontrer la diversification d’emploi du « Stratofortress ».

En date du 5 avril, les États-Unis ont annoncé avoir mené 8’719 frappes aériennes en Irak et en Syrie dans le cadre de l'opération « Inherent Resolve » en partenariat avec la coalition qui regroupe en Irak : l’Australie, la Belgique, le Canada, le Danemark, la France, la Jordanie, les Pays-Bas et le Royaume-Uni et en Syrie: l’Australie, Bahreïn, le Canada, la France, la Jordanie, les Pays-Bas, l'Arabie Saoudite, la Turquie, les Emirats Arabes Unis et le Royaume-Uni.

 

Photo : B-52H @ USAF

 

 

 

22/02/2016

Ravitaillement d’un KC-46A !

yourfile.jpg

Le nouveau ravitailleur de Boeing, le KC-46A « Pegasus » vient lui-même d’être ravitaillé en vol par un KC-10A de l’US Air Force. Ce nouvel essai, fait partie de la longue série de tests que doit impérativement subir le nouvel aéronef pour obtenir sa certification.

 

Accélération du programme de certification :

L’avionneur Boeing a sensiblement accéléré les essais de tests en vue de la qualification de son nouvel avion ravitailleur destiné à l’US Air Force et à la Navy et ceci afin de pouvoir tenir le calendrier de livraison. Pour ce faire ces dernières semaines ont vu la réalisation de ravitaillement avec les deux systèmes en vigueur, celui de l’US Air Force avec celui de l’US Navy. Après avoir ravitaillé un F-16 de l’US Air Force, l’équipe d’essais en vol de Boeing a réussi le ravitaillement d’un F/A-18 « Hornet » de la Navy.

Mais un ravitailleur, doit également selon le cahier des charges pouvoir à son tour bénéficié du ravitaillement par un autre aéronef. Pour ce faire le test a été effectué avec l’aide d’un KC-10A de l’US Air Force en fin de semaine dernière. Ce troisième essai en vol fait partie d’une série de six contacts planifiés. Prochainement, se sont un AV-8B, puis un A-10 et finalement un C-17 qui seront testés avec le KC-46A. La réussite de l’ensemble de ses tests permettra au mois de mai de lancer la production à taux faible d’un premier lot de ravitailleurs « Pegasus ».

 

yourfile-1.jpg

Photos : Ravitaillement du KC-46A par un KC-10A @ Boeing

25/01/2016

Premier ravitaillement réussi pour le KC-46A !

16BFT000006_14-high-res.jpg

Seattle, Boeing en collaboration avec l'US Air Force a complété avec succès le premier ravitaillement en vol avec le KC-46A «New Generation Tanker» au-dessus l'état de Washington. Après le décollage des installations de Boeing Field à Seattle, l'équipe d'essais du KC-46A a travaillé sur divers tests, avant de pouvoir effectuer le premier ravitaillement en vol.

Un total de 1’600 livres de carburant a été délivré à un avion de combat de type Lockheed-Martin F-16 « Fighting Falcon » volant à 20.000 pieds. Pendant ce vol d’une durée de 5 heures et 43 minutes, les opérateurs de ravitaillement en vol ont accompli de multiples contacts avec le F-16, qui a confirmé que le système était prêt à transférer le carburant. Une fois le carburant livré, le système éteint automatiquement les pompes et rétracte la perche de ravitaillement. Le KC-46A va prochainement reprendre les airs pour une nouvelle étape de ravitaillement avec divers aéronefs en service dont : un C-17, un F/A-18, un A-10 et un AV-8B.

 

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

 

2630316845.jpg

Photos : 1 Premier ravitaillement 2 Au sol @ Boeing

 

17/03/2014

Ukraine, l’USAF déploie ses F-16 !

 

agfighter1720.jpg

 

Washington, le Pentagone a confirmé le déploiement d’une douzaine de chasseur-bombardier F-16 « Fighting Falcon » en Pologne, pays qui partage une longue frontière avec l'Ukraine.

 

Les responsables de la défense n'ont pas précisés les détails de l’opération. Toutefois, le porte-parole du Pentagone, le colonel Steve Warren a déclaré que les F-16 proviennent de la base aérienne d'Aviano en Italie et sont dorénavant positionnés au sein des installations de la base aérienne de Lask en Pologne.

En parallèle, trois cents membres du personnel sont également envoyés en Pologne dans le cadre de ce déploiement. Le Secrétaire à la Défense Chuck Hagel aurait accepté le déploiement au cours d'une conversation téléphonique avec le ministre polonais de la Défense nationale Tomasz Siemoniak..

Du jamais vu depuis la Guerre-froide :

 

La crise en Crimée accentue le redéploiement de troupes américaines dans plusieurs régions, en Pologne comme nous venons de le voir, mais également en mer Noire avec le destroyer USS Truxtun. Il devrait rejoindre la frégate USS Taylor dans cette zone. La Lituanie voit se renforcer considérablement le contingent américain stationné sur la base aérienne de Zokniai  et assurant le contrôle de l'espace aérien des pays Baltes. Les forces américaines ont reçu 8 autres avions militaires : six chasseurs F-15C « Eagle » et deux avions-citernes KC-135 qui ont atterri jeudi à Zokniai.

En Roumanie, on notera également la réorientation d’unités de transport américain qui ont quitté la capitale kirghize pour venir s’installer à Kogalniceanu en Roumanie.

Certes avec ces repositionnements limités de forces, nous ne sommes pas encore revenu à la situation qui prévalait en Europe, il y a une trentaine d’années, avant la chute du mur de Berlin. Cependant, le vieux continent et plus particulièrement sa partie Est, se retrouve à nouveau au milieu d’enjeux stratégiques importants. L’histoire nous l’a déjà démontré à mainte reprises, il n’est jamais bon de se reposer sur ses lauriers, de plus, à notre époque, la capacité de projection de force est telle, qu’elle peut en quelques jours, faire basculer l’équilibre des rapports de force.

 

ob_e121c3_crimea-01-03-2014.png

 

Voir également : Chasseurs russes en Biélorussie :

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2014/03/13/chasseurs-...

 

 

 

 

 

Photo : Lockheed-Martin F-16 de l’USAF @ USAF

15:51 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ukraine, crimée, russie, us air froce, crise |  Facebook | |