31/01/2015

L’Ukraine lance la production de l’AN-70 !

an70005-16.jpg

 

Kiev, le ministère de la défense ukrainienne a donné son approbation pour la mise en production de l’An-70 de transport tactique pour la force aérienne du pays. La production démarre 20 ans après le premier vol du prototype.

 

L'approbation de Kiev fait suite à une campagne d'essais en vol, lancé en 2012, qui a été nécessaire pour obtenir les approbations pour des mises à jour majeures, y compris l'intégration de l'équipement et des améliorations pour les moteurs Ivtchenko-Progress D27 qui entraînent des hélices contrarotatives.

 

L’Antonov AN-70 :

 

L'AN-70 est un avion de transport quadrimoteur moyen et long-courrier conçu dans les années 1990. L'une des particularités de cet avion est son moteur à hélices contrarotatives, le premier groupe comprenant 8 pales, le second 6. Avec l'An-22, c'est le deuxième avion de cette société équipé d'hélices contrarotatives. Ce système permet à l'avion de décoller sur des distances très courtes. La soute de l'An-70 mesure 19,10 m × 4 m × 4,10 m.

Le premier vol du prototype a eu lieu le 16 décembre 1994. Cet appareil s'écrasa cependant en février 1995 suite à une collision en vol avec un autre avion. Le 2e prototype (1er vol en avril 1997) dut faire un atterrissage forcé en janvier 2001 suite à des problèmes d'aubes de compresseur. Il fut cependant réparé et continua les essais en vol. Plusieurs exemplaires ont été réalisés (jusqu'en 2003) pour les forces aériennes de l'Ukraine. La Russie en avait commandé 164 exemplaires, mais a annoncé en avril 2006 son retrait du programme. La raison officielle est que l'avion est devenu trop cher, mais en réalité il faut sans doute y voir une réaction à la " Révolution orange ". L'Inde, la Chine et l'Iran sont des marchés potentiels. L'Antonov est 40 % moins cher que l'A400M, et vendu à peu près au même prix que le Hercules, beaucoup plus petit et plus lent. 

 

3597237174.jpg

 

Photos : 1 AN-70 de prés-séries 2 prototype de l’AN-70 @ Antonov

07/01/2015

L’Ukraine réactive MiG & Sukhoi !

1024px-Sukhoi_Su-27UB_Belyakov.jpg

 

Kiev, l'Ukraine vient tout juste de remettre en service quatre avions de combat qui ont récemment subi des travaux de rénovation. Mais un gros travail a débuté sur d’autres aéronefs afin de les remettre en service prochainement. En arrière plan, l’Ukraine prépare la modernisation et la remise en état de marche de l’ensemble de ses moyens militaires.

 

Les deux premières paires de MiG-29 «Fulcrum» et de Sukhoi Su-27 «Flanker» ont été remises à l'armée de l'air ukrainienne (Povitryani Sily) lors d'une cérémonie, qui a eu lieu en début d’année sur la base aérienne d’Ozerne en présence du président de Petro Porochenko. En plus des avions, se sont environ 150 véhicules terrestres et d'autres systèmes d'armes qui ont été remis à l'armée, lors de l'événement.

 

Développement de l’armée : 

 

L’armée ukrainienne a souffert ces 20 dernières années, de sous-investissements chroniques, en matière de budget militaire. Depuis les hostilités avec la Russie, ce manque  de capacité s’est fait sentir à tous les niveaux. La flotte aérienne a particulièrement souffert et de nombreux aéronefs de type MiG-29, Su-27, Su-24 et Su-25 étaient devenus inapte au vol.

 

Dès les premières heures du conflit en Crimée, l’Ukraine s’est retrouvée dans une situation désavantageuse dès que les forces russes sont entrées dans la péninsule. Il a en plus, fallu compter sur le fait que des bases aériennes et des aéronefs tombent en moins pro-russes. Par exemple, des rumeurs font états de 45 aéronefs perdus lorsque la 

204e Brigade d'aviation tactique basée à Belbek a été envahie par les troupes d’élite  russes (Spetsnaz).

 

Mig-29ukraine_arms.JPG

 

Difficile réveil : 

 

Ainsi, lorsque l'armée de l'air ukrainienne a débuté ses opérations de manière significative dans l'est du pays, il a constaté que ces sous-investissement endémiques, se sont manifestés avec des avions de combat obsolètes et mal entretenus, sans parler de l’entrainement des pilotes, qui faisait cruellement défaut. Cette incapacité des forces aériennes a coïncidé, avec un taux de pertes particulièrement lourd, que l’on estime à plus de 20 aéronefs. 

 

Modernisation des aéronefs:

 

L’Ukraine prévoit donc, de réparer et moderniser d’ici la fin 2015, près de 40 avions de combat.  Mais d’autres aéronefs vont subir une modernisation progressive, sur un total de 161 MiG-29 que compte la Force aérienne Ukrainienne, 90 d'entre eux (deux brigades) du modèle MiG-29S (conception du bureau 9-13) pourront être modernisés au standard SMT.  En parallèle, les Su-25 «Frogfoot» vont progressivement être dotés d’un nouveau système de visée et de navigation. On parle de 40 aéronefs sur les 60 encore disponibles. 

 

L’Ukraine prévoit également de moderniser 50 Sukhoi Su-27 «Flanker». Si, 25 Sukhoi Su-24 «Fencer» sont encore en service, le pays prévoit d’en réactiver environ 40, sur les 95 machines actuellement stockées.

 

Su_24MR.jpeg

 

 

Photos : 1 Sukhoi Su-27 Flanker ukrainien 2 MiG-29 Fulcrum  ukraine 3 Sukhoi Su-24 Fencer @ Povitryani Sily

12/09/2014

Crimée, arrivée des Sukhoi Su-30M !

Su30M1.jpg

 

 

Moscou confirme le déploiement d’avions de combat Sukhoi Su-30 en Crimée. En juin, la Russie avait déjà déployé une vingtaine d’avions de combat Sukhoi Su-27SM dans la région. 

 

Arrivée des Su-30M2 :

 

Des chasseurs russes Sukhoi Su-30M sont déployés près de Sébastopol, en Crimée, a annoncé vendredi le gouverneur par intérim de Sébastopol Sergueï Meniaïlo.

 

Des avions de classe Su-30 sont dorénavant déployés à Belbek (ancien aérodrome gouvernemental ukrainien qui a également hébergé une unité de défense antiaérienne). On parle officiellement d’une vingtaine de Soukhoi Su-30 qui sont arrivés avec l’ensemble de la logistique.

 

Quatre aérodromes concernés :

 

Par on apprend que la Russie déploiera son aviation militaire sur quatre aérodromes de Crimée. L'aérodrome Gvardeïski, situé près de Simferopol, est actuellement la base de bombardiers Sukhoi Su-24 «Fencer» qui seront remplacés à terme par des Sukhoi Su-34 «Fullback».

De plus, le ministère russe de la Défense utilisera les aérodromes Katcha et Saki avec ses aéronefs de l’aéronavale. Ceux-ci viendront renforcer le dispositif de la mer Noire.

 

Le Su-30M : 

Le Sukhoi Su-30M est la version améliorée et totalement multirole du Su-30. La masse maximum au décollage est portée jusqu’à 34,5 tonnes en renforçant la cellule et le train d’atterrissage. Toute la gamme d’armements russe air-air et air surface peut être emportée sous 12 points d’emport. L’avion emporte un radar de type AESA N011M Bars. L’optronique frontale OLS-30 dispose d’une portée de 90. Le Su-30M est doté d’une  liaison de données Spektr et du viseur de casque Sura-K.


Su-30m.jpeg


 

Photos : Sukhoi Su-30M @ Richard Seaman


20:20 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : sukhoi, crimee, ukraine, aviation russe, su-30, su-34 |  Facebook | |

24/07/2014

Su-25 ukrainiens abattus !

Su-25UB.jpg

 

 

 

La guerre aérienne continue de plus belle dans le ciel de l’est ukrainien et ceci quelques jours à peine après le drame du vol MH17 de Malaysian Airlines. 

 

Sukhoi abattus :

 

En date du 23 juillet, on apprend que deux avions de combat Sukhoi Su-25 «Frogfoot» de l’armée de l’air ukrainienne ont été abattus par les forces séparatistes dans l'est du pays. L’information a été confirmée aujourd’hui par le ministère de la Défense ukrainien.

 

Les deux monoplaces Su-25 ont été abattus près du village de Dmytrivka, près de la frontière avec la Russie. Le sort des pilotes n'est pas clair, bien que des sources médiatiques signalent qu'ils se sont éjectés. 

 

Les circonstances exactes de la perte des deux Su-25 «Frogfoot» n'ont pas encore été déterminées avec précision. On ne sait donc pas pour l’instant quel type d’arme a été utilisée, artillerie antiaérienne (AAA), ou des systèmes de missiles portatifs de défense aérienne (MANPADS). 

 

La force aérienne ukrainienne disposait à l’origine du conflit de 35 avons de combat Su-25 «Frogfoot», tous déployé au sein de la 299e Brigade d'aviation tactique, basé à Kulbakino dans le sud du pays.

 

p1565527.jpg

 

Photos : 1 Sukhoi Su-25UB ukrainien @ Ria 2 Su-25 abattu @ Reuters


08/05/2014

Démonstration de force des Bombardiers russes !

2323588.jpg

 

Moscou, un bombardier stratégique russe Tu-95MS a tiré ce jeudi six missiles de croisière contre des cibles situées sur un polygone de la région militaire russe de l'Ouest, lors d'exercices dirigés par le président Vladimir Poutine, a annoncé le ministère russe de la Défense

 

Selon le ministère, tous les missiles ont détruit leurs cibles imitant des sites d'infrastructure militaire ennemie. Le président Poutine a dirigé des exercices réguliers des Forces armées russes en tant que chef suprême des armées. Ce bombardier faisait partie d'un groupe de plusieurs Tu-95SM en exercice stratégique.

Les présidents de quatre autres pays membres de l'Organisation du Traité de sécurité collective - Arménie, Biélorussie, Kirghizstan et Tadjikistan ont suivi le déroulement ces manœuvres.

 

Intimidation :

 

Les exercices de ce matin montrent une fois de plus la capacité d’engagement et de réaction à court terme des forces russes.

Cette démonstration est à mettre au crédit du bras de fer engagé entre Moscou et l’Otan dans le cadre de la situation en Ukraine. Soufflant le froid et le chaud, Moscou compte bien ne pas se laisser dicter sa politique.

 

Le Tupolev Tu-95 « Bear »* :

 

Le Tu-95 Bear a été conçu comme bombardier nucléaire dans les années 1950 et est aujourd’hui toujours en service au sein des forces aériennes russes dans sa dernière version : le Tu-95MS Bear H. Le Tu-95MS Bear H assure toujours les même missions avec des missiles AS-15 en place des bombes à chute libre initialement emportées par les Tu-95M Bear A. Ayant effectué son premier vol en 1952. Le Tu-95 est aisément reconnaissable à ses quatres turbopropulseurs entraînant chacun deux hélices quadripales contrarotatives. Tous les Tu-95 sont ravitaillables en vol grâce à une perche fixe placée à l’avant du fuselage. Environ 500 appareils ont été produits au total toutes versions confondues entre 1952 et 1992.


Tu-95MS_X-55.jpg


 

 

Photos : 1 Tupolev Tu-92SM @ Dmitri Pluchigin 2 Missile de croisière KH-55 @ Sergy

15:32 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : russie, ukraine, crimée, tupolov, tu-95sm |  Facebook | |