28/08/2016

Les Tu-22M3 dotés du missile Kh-32 !

590529746.jpg

La Russie a débuté l’introduction du nouveau missile Kh-32 sur sa flotte de bombardier Tupolev Tu-22M3 modernisée. Ce très gros missile de croisière sophistiqué est spécialement conçu pour la lutte antinavire et les frappes à longue distance.

Capable de frapper un navire à plus de 1’000km :

tu-23m3-laden-with-two-kh-32-cruise-missiles.jpg

Le missile Kh-32 développé par le Bureau Raduga Design est une amélioration de l’actuel Kh-22 qui a été jusqu'ici le pilier des d'armes à longue portées des bombardiers supersoniques. Cette nouvelle version une fois lancée, grimpe à une altitude de 40 km, dans la stratosphère, puis plonge sur sa cible à un angle particulièrement raide à une vitesse de 5.000 km heures. Le Kh-32 se stabilise et se guide automatiquement sur sa cible. Il dispose d'un système de navigation inertielle GLONASS et d’un autodirecteur. La combinaison de la trajectoire de vitesse et de vol rend le Kh-32 particulièrement difficile à intercepter.

Selon l'expert russe Dmitry Kornev, le missile Kh-32 est conçu, en premier lieu, pour faire face aux navires ennemis. Il offre une opportunité de importante de frappe contre les porte-avions par exemple. Mais il peut également être engagé contre les radars, les ponts, les bases militaires et autres bâtiments tel que des centrales électriques.

Le Tupolev Tu-22M3 :

Les Tu-22M ont été modernisé et portés au standard M3M par Tupolev, ils sont munis de nouveaux équipements. Le Tu-22 modernisé au standard « M3M » démultiplie les performances opérationnelles de l'appareil, avec notamment de nouveaux équipements électroniques, moyens de liaison électronique et une avionique modernisée et la dotation des nouveaux missiles Kh-32 et Kh-55. Ce dernier est doté d’une ogive explosive ou à fragmentation élevée d’un poids de 350-400 kg. Doté de réservoirs plus gros, le Tu-22M3M est capable d’emporter ses missiles de croisière sur 2’410 kilomètres ainsi qu’une variété plus large de bombes diverses.

 

tupolev,tu-22m3,missile kh-32,lutte antinavire,marine russe,aviation russe,blog défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

Photos : 1 Tu-22M3 @ Sergy 2 & 3 Tu-22M3 dotés du Kh-32 @ VVS

13/07/2016

Syrie, des bombardiers Tu-22M3 engagés par la Russie !

1535629902.jpg

La Russie continue de mettre la pression en Syrie, le département de la Défense confirme avoir engagé six bombardiers stratégiques à long rayon d'action Tupolev Tu-22M3.

Les troupes aérospatiales russes ont frappé avec des bombes sur plusieurs sites en Syrie. Les appareils de type Tu-22M3 ont décollé de leur base aérienne en Russie et ont attaqué des positions de l’Etat islamique à l’est de la ville de Palmyre selon le communiqué officiel du ministère de la défense.

Selon les russes, ces bombardements ont visé notamment des entrepôts de munitions et d'armes, des chars et des véhicules blindés.

Toujours, selon le ministère, les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustible appartenant à l'Etat Islamique ainsi que du Front Al-Nosra et l’ensemble des groupes armés qui combattent les forces fidèles à Bachar El-Assad. Les Kurdes et les rares unités chrétiennes ne seraient pas concernées par ces attaques.

Le Tupolev Tu-22M3 :

Les Tu-22M ont été modernisé et portés au standard M3M par Tupolev, ils sont munis de nouveaux équipements. Le Tu-22 modernisé au standard « M3M » démultiplie les performances opérationnelles de l'appareil, avec notamment de nouveaux équipements électroniques, moyens de liaison électronique et une avionique modernisée et la dotation des nouveaux missiles Kh-55 avec une ogive explosive ou à fragmentation élevée d’un poids de 350-400 kg. Doté de réservoirs plus gros, le Tu-22M3M est capable d’emporter ses missiles de croisière sur 2410 kilomètres ainsi qu’une variété plus large de bombes diverses.

 

3920335158.jpg

Photos : Tupolev Tu-22M3 @ Sergy

 

20/11/2015

Syrie, la Russie teste ses nouveaux missiles !

017518.jpg

La campagne aérienne de la Russie en Syrie offre une opportunité pour tester des systèmes d'armes qui n’ont pas déjà été employées dans des conditions de combat. De plus, La confirmation de l’attentat contre le vol KLG9268, par les services de renseignements russe (FSB) a poussé la Russie dans une réaction particulièrement forte avec l’engagement de bombardiers.

 

Bombardiers et missile Kh-101 :

Suite à la confirmation de l’attentat contre le vol KLG9268, la Russie à lancé dans la bataille ses bombardiers Tupolev Tu-22M2 qui ont frappé des cibles de l’EI dans les provinces de Raqa (nord-est) et de Deir Ezzor (est), tandis que des Tupolev Tu-160 et des Tu-95MC ont bombardé les provinces d’Alep (nord-ouest) et d’Idleb (nord-ouest), selon l’armée russe.

Lors de ces violentes frappes, il a été constaté pour la première fois, l’engagement du missile de croisière Kh-101 « Raduga ». En service dans la force aérienne russe depuis 2013, la nouvelle arme air-surface de 7.45 mètres (24.4ft) de long et d’un poids de lancement de 2300 kg (£ 5,060), y compris une ogive de 400 kg. Le Kh-101 est capable d’atteindre une cible à 2000 km avec une précision de l’ordre de 6 à 9 mètres.

 

Unknown.jpeg

Le Kh-101 a été développé comme remplaçant très furtif du Kh-55SM à la fin des années 1980. Le Kh-101 dispose d'une charge conventionnelle. Il est conçu pour être emportés par les bombardiers Tu-95SM et Tu-160.

 

Renforcement du dispositif aérien :

Par ailleurs, on apprend que le dispositif aérien russe en Syrie, qui est déjà particulièrement important, sera renforcé. Le chef de l’état-major général russe, a confirmé la nouvelle.

Les forces aérospatiales russes en Syrie vont déployés 37 nouveaux avions, a déclaré le chef de l’état-major général russe Valeri Guerassimov. Le dispositif recevra notamment dix appareils de renseignement visuel et électromagnétique. Les forces russes en Syrie compte actuellement plus de 50 avions de combat dont des Su-24M, des Su-30CM, des Su-25 et des Su-34.

 

00876755.jpg

Photos : 1 Tu-95SM et missiles Kh-101 @ Denis Pavlov 2 le Kh-101 « Raduga » 3 Tir d’un Kh-101 depuis un Tu-160 @ VVSP

22/07/2015

Russie, priorité au Tu-160M2 !

 

4247796120.jpg

Moscou, la nouvelle génération de bombardier PAK-DA est complexe et la conception prendra du temps. En conséquence, le ministre russe de la défense adjoint Iouri Borisov confirme que la priorité à court terme concerne le Tupolev Tu-160M2.

 

Le Tupolev Tu-160M2 devrait donc entrer en production d’ici 2022 pour une entrée en service pour 2024. Le PAK-DA devrait entrer en service pour 2028-2030. Les contrats pour l’attribution du programme Tu-160M2 sont actuellement en négociation avec l'industrie. Selon le calendrier actuel, la force aérienne russe (VVS) obtiendrait au moins trois lots de Tu-160M2 par an après 2023.

 

Nouveau moteur :

 

Le futur Tu-160M2 recevra le nouveau moteur NK-32 Série 2. Cette motorisation va améliorer les performances de l’avion avec une gamme de vol augmentée d'au moins 1000 km, par rapport aux moteurs actuels. Le motoriste russe JSC Kusnesov commencera à travailler sur la version de série du NK-32 en 2017 et produira 20 à 22 moteurs par an.

 

Le Kouznetsov NK-32 est un turboréacteur militaire à faible taux de dilution avec postcombustion. Développant une poussée de 55 000 lbf (245 kN) avec postcombustion, il propulse le bombardier supersonique Tupolev Tu-160 et a été monté sur l'avion de transport supersonique Tupolev Tu-144LL. C'est le plus grand et le plus puissant moteur jamais monté sur un appareil de combat.

 

 

NK-32.jpg

 

Photos : 1 Tu-160M 2 Kouznetsov NK-32

 

17/07/2015

Six nouveaux bombardiers Tu-22M3 !

593.jpg

 

 

Moscou, le chantier de modernisation des bombardiers Tupolev Tu-22M avance à grand pas. Six Tu-22M3M modernisés vont rejoindre, avant la fin de l’année, les forces stratégiques russes.

 

Les Tu-22M sont portés au standard M3M par Tupolev, ils sont munis de nouveaux équipements. Le Tu-22 modernisé au standard « M3M » démultiplie les performances opérationnelles de l'appareil, avec notamment de nouveaux équipements électroniques, moyens de liaison et une avionique modernisée et la dotation des nouveaux missiles Kh-55 avec une ogive explosive ou à fragmentation élevée d’un poids de 350-400 kg. Doté de réservoirs plus gros, le Tu-22M3M est capable d’emporter ses missiles de croisière sur 2410 kilomètres.

 

Photo: Tu-22M3M @ Sergy