03/11/2018

50 A321 supplémentaires pour Vietjet !

A321neo-VIETJET.jpg

Hanoï, le transporteur vietnamien Vietjet a passé une commande ferme auprès d'Airbus portant sur 50 monocouloirs A321neo supplémentaires, concrétisant un protocole d’accord signe lors du salon de Farnborough en juillet dernier. Ce contrat d'achat a été signé aujourd'hui à Hanoï par Nguyen Thi Phuong Thao, Présidente Directrice Générale de Vietjet, et Christian Scherer, Chief Commercial Officer d'Airbus.

La signature s'est déroulée en présence de Nguyen Xuan Phuc, Premier Ministre de la République Socialiste du Vietnam, et Édouard Philippe, Premier Ministre de la République Française, au cours de sa visite officielle au Vietnam.

“L'A321neo, économe en carburant, nous permettra de répondre aux besoins de capacité et d’élargir notre réseau, surtout sur lignes internationales,” a déclaré Nguyen Thi Phuong Thao, Président et CEO de Vietjet.

“Nous sommes heureux de renforcer notre partenariat avec Vietjet et de finaliser cette nouvelle commande,” a déclaré Christian Scherer, Chief Commercial Officer d'Airbus. “La récente préférence de cette compagnie aérienne pour les produits Airbus, en particulier pour l'A321, témoigne du professionnalisme de Vietjet et de sa confiance envers l'A321 sur ce marché particulièrement concurrentiel.”

Ce nouveau contrat d'achat porte à 171 le nombre d'avions de la famille A320 commandés par Vietjet, dont 46 ont déjà été livrés. Le carnet de commandes de la compagnie auprès d'Airbus compte encore 125 appareils restant à livrer, dont 120 A321neo et cinq A321ceo.

L’A320NEO : 
 
L’A320NEO est une nouvelle option de motorisation pour la famille A320, dont la mise en service est prévue à compter de 2015. Les appareils sont équipés de réacteurs de la dernière génération et de “Sharklets”, grands dispositifs d’extrémité de voilure, deux innovations qui permettront une réduction de 15% de la consommation de carburant. Cela équivaut à une économie de 1,4 millions de litres de carburant, soit la consommation de 1’000 voitures de taille moyenne. L’A320NEO permet également une réduction annuelle de CO2 de 3’600 tonnes par appareil et par an. Les émissions de NOx sont inférieures de 50% à la norme CAEP/6, et le bruit perçu est considérablement réduit.
 L’A320NEO offre deux motorisations à choix avec le Leap-X de CFM (Snecma-GE) et le nouveau moteur de Pratt&Whitney PW1100G-JM PurePower.

À ce jour, la famille A320 a enregistré plus de 14 700 commandes et plus de 8000 appareils sont actuellement exploités par 334 opérateurs à travers le monde.

Photo :A321neo aux couleurs de Vietjet @ Airbus

 

26/10/2018

Delta Airlines réceptionne son premier A220 (CS100) !

Airbus-A220-100-first-take-off.jpg

Mirabel, Québec,  Delta Air Lines est devenu le premier transporteur américain à réceptionner l'Airbus A220 (Ex CSéries). Des membres de l'équipe A220, ainsi que des représentants du gouvernement et des dirigeants de Delta, Airbus, Bombardier et Investissement Québec ont assisté à la cérémonie de livraison qui s’est tenue sur la chaîne d’assemblage de l'avion à Mirabel.

“C'est avec une grande fierté que nous réceptionnons notre premier A220-100, cet avion exceptionnel”, a déclaré Ed Bastian, Chief Executive de Delta. “Nous avons de grands projets pour notre flotte d'A220 et nous sommes convaincus que les clients et les employés de Delta apprécieront tout particulièrement l'expérience de vol offerte par cet avion profondément moderne et efficient. Nous attachons de l'importance à nos partenariats de longue date avec Airbus et Bombardier et sommes reconnaissants de l’excellent travail de conception et de fabrication réalisé par l'équipe ici à Mirabel.”

L'A220 de Delta entrera en service début 2019, faisant ainsi de Delta la quatrième compagnie dans le monde à exploiter cet avion, précédemment connu sous le nom de Bombardier C Series. La société en commandite avions C Series (CSALP) a accueilli Airbus en qualité de partenaire principal plus tôt cette année, entraînant le changement de nom “Airbus A220”. Delta est le principal client de l'A220-100 avec une commande ferme portant sur 75 appareils

L'A220-100 affiche une consommation de carburant inégalée. Cet avion conjugue une aérodynamique de pointe, l'utilisation de matériaux avancés ainsi que la dernière génération de moteurs PW1500G Geared Turbofan de Pratt & Whitney, permettant de réduire la consommation de carburant d'au moins 20 pour cent par siège par rapport aux avions de la génération précédente.

Avec un carnet de commandes de plus de 400 appareils à ce jour, l'A220 a toutes les qualités requises pour se tailler la part du lion dans le marché des avions de 100 à 150 sièges, qui est estimé représenter au moins 7000 appareils dans les 20 prochaines années.

A fin septembre, Delta exploitait une flotte de 235 avions Airbus, dont 182 appareils de la famille A320, ainsi que 42 A330 et 11 A350 XWB (eXtra Wide Body). La compagnie a plus de 275 appareils Airbus supplémentaires en commande. L'année prochaine, Delta deviendra la première compagnie américaine à exploiter le nouvel Airbus A330neo. 

Photo :L’A220-100 de Delta Airlines@ Airbus

 

14/10/2018

Le traffic aérien a été marqué par un record d’occupation des sièges !

picture.jpg

L’Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques mondiales sur le trafic de passagers en août 2018, qui indiquent que la demande (mesurée en kilomètres-passagers payants, ou RPK) a augmenté de 6,4 % en glissement annuel. Cela dépasse légèrement l’augmentation annuelle de 6,1 % enregistrée en juillet. La capacité en août (mesurée en sièges-kilomètres offerts, ou ASK) a augmenté de 5,5 % et le taux d’occupation des sièges a gagné 0,7 point de pourcentage pour atteindre 85,3 %, soit le taux mensuel le plus élevé depuis 1990.

« L’industrie a connu une croissance forte et durable du trafic en août, mettant un terme à une très bonne saison haute. Le record de tous les temps du coefficient d’occupation des sièges reflète les efforts des compagnies aériennes en vue d’optimiser l’efficience de leurs actifs en une période où l’augmentation des prix du carburant et d’autres coûts limitent les possibilités de stimulation associées aux faibles tarifs », a déclaré Alexandre de Juniac, directeur général et chef de la direction de l’IATA.

Marchés de passagers internationaux

Le trafic de passagers internationaux a augmenté de 5,6 % en août, par rapport à août 2017, ce qui correspond à la croissance annuelle de 5,5 % observée en juillet. Toutes les régions signalent des augmentations, et les compagnies aériennes d’Asie-Pacifique viennent en tête. La capacitéa augmenté de 5,1 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 0,4 point de pourcentage pour s’établir à 85,0 %.

eva-kitty-1024x544.jpg

Les transporteurs d’Asie-Pacifique ont vu leur trafic augmenter de 7,5 % en août, par rapport à la même période l’an dernier, ce qui constitue une accélération de la croissance comparativement au taux de 7,2 % enregistré en juillet. La capacité a augmenté de 6,1 % et le coefficient d’occupation a gagné 1,1 point de pourcentage pour s’établir à 82,6 %. La tendance haussière du trafic de passagers demeure très forte, soutenue par des changements structurels, notamment l’augmentation du niveau de vie dans la région, ainsi que l’augmentation du nombre de routes offertes aux passagers, ce qui entraîne des économies de temps et stimule la demande.

Les transporteurs d’Europe ont enregistré en août une hausse de la demande de 5,1 % en glissement annuel, soit une augmentation par rapport à la croissance de 4,5 % enregistrée en juillet. Toutefois, en chiffres désaisonnalisés, la croissance a évolué latéralement depuis la fin du printemps. La capacité a augmenté de 4,5 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 0,5 point de pourcentage pour atteindre 88,9 %, soit le taux le plus élevé parmi toutes les régions. La demande européenne est affectée par des signaux économiques mitigés et par des bouleversements possibles en raison de grèves des contrôleurs aériens.

Les transporteurs du Moyen-Orient affichent une hausse de trafic de 5,4 % en août, soit un ralentissement par rapport au taux de 6,2 % enregistré en juillet. Le nombre de passagers a suivi une tendance à la hausse selon un taux annualisé de 8 % depuis le début de l’année. La capacité a augmenté de 6,3 % et le coefficient d’occupation a perdu 0,7 point de pourcentage pour s’établir à 80,7 %.

Les transporteurs d’Amérique du Nord ont enregistré une augmentation de 3,7 % de la demande internationale, par rapport à août 2017. Il s’agit d’un ralentissement par rapport à la croissance de 4,1 % observée en juillet, ce qui reflète largement les développements survenus il y a un an, plutôt qu’une modification de la saine tendance actuelle. La capacité a augmenté de 3,3 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 0,4 point de pourcentage pour s’établir à 87,2 %.

Les transporteurs d’Amérique latine ont enregistré une augmentation de la demande de 4,8 % en août, par rapport à août 2017, en hausse aussi par rapport au taux de croissance annuel de 3,5 % observé en juillet. La capacité a augmenté de 6,5 % et le coefficient d’occupation des sièges a perdu 1,3 point de pourcentage pour s’établir à 81,4 %. Les comparaisons d’une année sur l’autre sont biaisées par les perturbations causées par les ouragans l’an dernier, et dans l’ensemble, le trafic a évolué latéralement depuis avril, en chiffres désaisonnalisés.

Les transporteurs d’Afrique ont enregistré une augmentation de trafic de 6,8 % en août. Bien qu’il s’agisse d’un ralentissement par rapport au taux de croissance de 7,4 % enregistré en juillet, le tableau d’ensemble de la demande demeure robuste, malgré l’environnement de plus en plus difficile dans les grandes économies du continent. L’Afrique du Sud est retombée en récession au deuxième trimestre et la confiance des milieux d’affaires au Nigéria s’est atténuée durant les derniers mois. La capacité a augmenté de 3,8 % et le coefficient d’occupation a bondi de 2,2 points de pourcentage pour atteindre 78,2 %. (Sources IATA).

 

Delta_Air_Lines_Boeing_737-800_N3741S@LAX10.10.2011_622sh_6482886477-680x365_c.jpg

 

26/09/2018

Airbus livre le premier A350-900 Ultra Long Range !

A350-900-Ultra-Long-Range-Singapore-Airlines-take-off.jpg

L’avionneur européen a livré le premier exemplaire de A350-900ULR « Ultra Long Range » auprès de la compagnie de lancement Singapore Airlines (SIA).  La famille A350 XWB est bien placée pour ouvrir la voie à de nouvelles opérations à très longue portée, notamment sur la plus longue route commerciale au monde entre Singapour et New York.

Les compagnies aériennes utilisent déjà l'A350-900 et l'A350-1000 principalement pour les vols longue distance, mais il existe également une demande de services non-stop sur les missions long-courriers extrêmes, raison pour laquelle Airbus a développé sa nouvelle variante révolutionnaire, qui ouvre désormais une nouvelle frontière dans le transport aérien non-stop.

L’A350-900ULR est un dérivé de l’A350-900 avec une portée étendue jusqu’à 9’700 milles marins. Cela a été réalisé en intégrant un système de carburant modifié, ce qui augmente la capacité de transport de l’aéronef de 24 000 litres sans avoir recours à des réservoirs de carburant supplémentaires.

Avec une masse maximale au décollage (MTOW) de 280 tonnes, l'A350-900ULR est capable de voler sans interruption pendant plus de 20 heures, combinant les niveaux les plus élevés de confort des passagers et des équipages avec des conditions économiques imbattables sur de telles distances.

Établissement de nouvelles normes pour les voyages long-courriers :

Depuis son entrée en service en 2016, la famille A350 XWB a établi de nouveaux standards pour les voyages long-courriers dans la catégorie moyenne. Basée sur une conception propre des feuilles, elle a permis de faire évoluer l’efficacité, de réduire la consommation de carburant et de réduire les coûts d’exploitation par rapport aux appareils plus anciens qu’elle remplace. Et en service, les A350-900 et A350-1000 affichent des niveaux élevés de fiabilité et de maturité opérationnelles. La flexibilité de l’A350 XWB signifie également que l’A350-900ULR peut facilement être reconfiguré en standard, si nécessaire.

L'évolution de la technologie ULR de l'A350-900 a été rendue possible grâce à une conception approfondie et à des études industrielles en amont chez Airbus, évitant des modifications complexes. Une partie du développement technique, par exemple, a impliqué le déplacement des capteurs dans le système de carburant - permettant aux réservoirs existants de supporter la charge de carburant maximale pour le système ULR. Cela a éliminé le besoin de réservoirs de carburant supplémentaires.

 

Airbus-delivers-first-UltraLongRange-A350-XWB.jpg

Photos :L’A350-900ULR de Singapore Airlines @ Airbus å.Doumenjou & H.Goussé

 

25/09/2018

SpiceJet réceptionne le premier Q400 de 90 places !

original-1.jpeg

Bombardier Avions commerciaux a annoncé la livraison de son tout premier biturbopropulseur Q400 de 90 places. L’avion a été remis au transporteur indien SpiceJet Limited (« SpiceJet »), exploitant de lancement de cet avion à capacité accrue de 90 places.

« Nous sommes heureux d’ajouter l’avion Q400 de 90 places à notre flotte, a dit Ajay Singh, président du conseil et directeur général de SpiceJet. Ces sièges additionnels et des améliorations au chapitre de la performance nous permettront de réduire considérablement les coûts unitaires et de répondre à nos besoins sur le marché régional. »

« La livraison du tout premier avion Q400 de 90 places met en valeur l’engagement de Bombardier, par son programme de biturbopropulseurs Q Series, à répondre aux besoins des clients pour gérer la croissance du volume dans les marchés régionaux, a déclaré Todd Young, chef, Programme d’avions Q Series, Bombardier Avions commerciaux. Je remercie et félicite tous les employés et fournisseurs qui ont travaillé sans relâche à cette plus récente amélioration à l’avion Q400. Je remercie également notre client, SpiceJet, de son soutien et de sa collaboration fermes par rapport à ce programme d’amélioration continue. »

Le Q400 de 90 places :

La configuration de 90 places représente une autre étape dans l’amélioration continue par Bombardier de l’appareil Q400 pour répondre aux enjeux de croissance du trafic aérien et de la rentabilité de la clientèle. Les autres améliorations en cours de développements sont, entres autres, une hausse de 2 000 lb (907 kg) de la charge utile et une augmentation des intervalles des vérifications A et C de 600/6 000 à 800/8 000 heures de vol. »

À propos de SpiceJet Ltd

SpiceJet est la compagnie aérienne favorite de l’Inde qui a rendu le transport aérien abordable pour un plus grand nombre que jamais d’Indiens. SpiceJet effectue en moyenne 412 vols quotidiens vers 54 destinations, y compris 47 destinations intérieures et 7 destinations internationales. La compagnie aérienne relie son réseau grâce à une flotte de 36 avions Boeing 737NG et de 22 avions Bombardier Q400. La plus grande partie de sa flotte propose l’option SpiceMax, soit les sièges de classe économique les plus spacieux de l’Inde.

SpiceJet exploite également un service spécialisé de fret aérien sous la bannière SpiceXpress qui offre une connectivité sécuritaire, ponctuelle, efficace et intégrée à l’échelle de l’Inde et sur les routes internationales. SpiceJet, qui exploite une flotte d’avions cargo de type Boeing 737, est la première compagnie aérienne indienne à offrir des services de fret de bout en bout.

Photo :Le Q400 de 90 places de SpiceJet @ Bombardier Aviation