05/01/2012

La Corée du Sud commande 20 F/A-50 !

 

2010905.jpg


 

SEOUL, le gouvernement sud-coréen vient d’annoncer la commande de 20 avions d’attaque au sol F/A-50 du constructeur local  KAI. le coût global est estimé à 600 millions de dollars. Au final la Corée pourrait se doter de 160 appareils de ce type pour remplacer ses F-4 «Phantom» et ses F-5E.

Korea Aerospace Industries (KAI) va donc livré une première série de la version d’attaque dérivé de son jet d’entrainement le T-50 «Golden Eagle» qui équipe déjà la Force aérienne. Le A-50 est  un avion biplace d'attaque au sol doté d’un réacteur General-Electric F404-102 à double flux-produit  sous licence par Samsung Techwin. Le plafond pratique est de 14.600 mètres (48.000ft) et la cellule est prévue pour une de durée de 8000 heures de vol, le T-50 et le F/A-50 atteignent la vitesse maximale de Mach 1,4.

La version du A-50 se différencie par une capacité d’armement étendue soit : un canon General Dynamic A-50 de 20mm en interne, l’appareil peut être doté de missiles  AIM-9 Sidewinder et AIM 120 AMRAAM ou des Python 5, d’AGM-65 Maverick et de lance-roquettes LOGIR. Il peut également emporter diverses bombes de types : CBU-58, MK-20,82,83,84.

En ce qui concerne l’avionique, le F/A-50 dispose de deux écrans multifonctions en couleurs, d'un HUD, d'une manette HOTAS, d'une centrale inertielle laser/GPS Honeywell H-764G, de CDVE à triple redondance et il est doté pour l’instant d’un radar Israélien Elbit EL/M-2032 à antenne mécanique, mais le choix il y a quelques jours de doter les F-16 d’un radar à antenne à balayage électronique de type RACR (voir article du 1.1.12) pourrait faire changer les choses étant donné que le F/A-50 dispose de grandes similitudes avec le F-16.

Signalons au passage que le F/A-50 était désigné A-50 il y a encore quelques mois.

ELEC_T-50_Cockpit_lg.jpg


 

Photos :  1 KAI F/A-50 @ Yunjin Lee  2 Cockpit @ KAI

 

22:01 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kai, fa-50, golden eagle, t-50 |  Facebook | |

26/11/2011

Le troisième prototypes du Sukhoi T-50 à volé !

 

1002101_02.jpg


 

Moscou, le troisième prototype de l’avion de cinquième génération développé par le constructeur Sukhoi à effectué son premier vol cette semaine sur le site de Komsomolsk. Au commande du T-50-3 (PAK FA), le pilote d’essais Sergey Bogdan.

Le T-50-3 (PAK FA) a volé durant un peu plus d’une heure. Le vol a été un succès, en pleine conformité avec le plan de vol. La stabilité est excellente et l’aéronef s'est avéré bon dans toutes les phases du programme de vol prévu. Le pilote a confirmé un fonctionnement fiable de tous les systèmes et composants.

_SPL8704.jpg

 

 

Tests des senseurs :

Ce troisième prototype va servir à tester l’ensemble des senseurs qui équiperont les appareils de série, avec en pointe le nouveau radar SH-121 développé par l’institut Tikhomirov NIIP. Ce radar à antenne active (AESA) dispose de 1.500 module T/R à l’arséniure de gallium fonctionnant en bande X. En plus de l’antenne dans le nez de l’avion, le système disposera de deux autres plus petites sur les côtés et deux autres plus grandes en bande L sur les bords d’attaques des ailes.

L’ambitieux système est complété par un IRST optique avec mode infrarouge dérivé du MCO-35M qui est actuellement monté sur le Sukhoi SU-35s. De son côté, le partenaire Indien du T-50, Hindustan Aeronautics Limited a fournit le système de navigation et l'ordinateur de mission de pré-série qui sera également testé.

L’avion de cinquième génération :

Par rapport aux précédentes générations d’avion,  le FA PAK possède plusieurs caractéristiques uniques, combinant les fonctions d'un avion d'attaque et d’intercepteur. L'avion est équipé d'une avionique de cinquième génération avec fonctions intégrées dites «pilote électronique". Cet équipement permet de réduire la charge de travail du pilote et l'aide à se concentrer sur des objectifs tactiques. L'équipement à bord du nouvel avion permet l'échange de données (Link16) en temps réel avec les systèmes de contrôle au sol et d'autres aéronefs. Le PAK-FA est fait de matériaux composites avec des technologies innovantes. Son design aérodynamique et les mesures visant à réduire la visibilité du moteur afin de  fournir une très faible signature radar. La capacité de «voir» combinée des trois radars et des optiques améliore  considérablement l'efficacité au combat sur des cibles aériennes et terrestres, à tout moment, dans des conditions météorologiques à la fois bonnes et défavorables.

Rappel :

En développement depuis les années 90, le PAK FA devrait entrer en service dans l'aviation russe à partir de 2015. Il doit remplacer les Mig-29 et Su-27.  L'Inde est également partenaire de ce  programme. Cet appareil devrait d’ailleurs à l’avenir former l’épine dorsale de l’Indian Air Force (IAF). Le coût du développement du T-50 partagé entre les deux pays, devrait  être de 6 à 7 milliards d’euros. Le coût d’un appareil devrait dépasser les 70 millions d’euros.

En comparaison des Sukhoi Su-30 actuels, la signature radar devrait se situer à 0,5 mètres carré par rapport aux 20 mètres carrés de celui-ci !

 

_SPN3372.jpg

 

 

Photos : 1 T-50-3 2 & 3 le T-50-2 Au salon de Moscou @ Sukhoi

 

11:50 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sukhoi, t-50-3, t-50, pak fa |  Facebook | |

25/07/2011

La Corée du Sud cherche un nouvel avion combat !

 

245837736[1].jpg

La Corée du Sud annonce avoir avancé son programme de modernisation de sa Force aérienne, avec l'intention d'acquérir d'ici 2015 d'un nouvel avion de combat. Le programme FX est estimé à neuf milliards de dollars et concerne un appareil de la génération 4+ ou 5ème générations.

 

1692004897[1].jpg

Les prétendants pour ce marché :

 

Première surprise au sein des appareils en compétition, avec la confirmation de l'agence sud-coréenne que le constructeur russe Sukhoi via l'agence Rosoboronexport proposait le Sukhoi T-50 (PAK-FA) ! Il s'agit là d'une première pour cet appareil qui de plus, n'existe, aujourd'hui qu'à l'état de prototype.

Du coté américain, le principal alliés de la Corée du Sud on trouve deux appareils, le Boeing F-15 "Silent Eagle" et le Lockheed-Martin F-35A.

Le seul concurrent européen est l'EADS Eurofighter "Typhoon II".

 

1597393887[1].jpg

Une compétition en trompe l'oeil :

Etonnament, le Rafale de Dassault et le Gripen NG de SAAB ont été prématurément écarté de la compétition et celà, non pas parce, qu'ils ne répondaient pas en matière de compétence technologiques, mais bien parce que, le lobbying américain est en soi très présent dans la région. De fait, la présence du Sukhoi T-50 est plus un alibi permettant aux Sud Coréen de freiner cette pression et de feindre une certaine liberté de choix ! A suivre !

GLD-115905_fc85d38ab6[1].jpg

Photos : 1

Sukhoi T-50 (PAK-FA) @ Sukhoi 2 F-15 Silent Eagle @ Boeing 3 Lockheed-Martin F35 @ Lockheed-Martin 4 Eurofighter @EADS

 

 

16/06/2011

La Pologne va remplacer ses TS-11 Iskra d’entrainement !

 

 

1767522.jpg

 

Varsovie, le ministère polonais de la Défense a annoncé  sa volonté de remplacer les avions  écoles PZL TS-11 Iskra, et vient de lancer un appel d’offre pour l’acquisition d’un appareil d’entrainement de nouvelle génération.

La Pologne prévoit  l’achat de 16 avions divisé en deux tranches. Le coût estimé de la première tranche est de  450 millions  de dollars. Première livraison prévue pour  le 30 novembre 2014 et la seconde  pour 2016.

 

285369202_2.jpg

 

Le cahier des charges :

 

Si le cahier des charges n’a pas été  entièrement divulgé, quelques points essentiels sont connus : La Pologne désire un appareil ayant une capacité supersonique doté de commandes de vol  électriques et doté  d’un radar. L’avion doit pouvoir emporter  une vaste palette d’armes air-air actuelles ainsi que des bombes à guidage laser . Les systèmes électroniques (gestion, planification, ecm) doivent pouvoir  être au  plus proche des avions de combat moderne, soit Lead-In-Formateur  adapté pour les avions de combat de la 4e & 5e génération.

 

Selon toute vraisemblance, le premier lot  des appareils livrés sera utilisé en configuration lice puis doté des capacités d’armement citées plus haut, le second lot lui restera en configuration lice. Les élèves pilotes transiteront donc  en premier sur  la version simplifiée puis  fonctionneront  en préparation d’escadrille de ligne avec  la version armée.

 

 

Les avions en compétitions :

 

Si l’appel d’offre est ouvert  d’ici au 29 juillet de cette année, les premiers  postulants se sont déjà fait connaître, avec  L’Aermacchi M-346 d’Alenia, le T-50P "Golden Eagle" de Korean Aerospace Industries (KAI) et la version modernisée du L-159T1  D’Aero Vodochody.

 

1855259.jpg

 

Adieu Le TS-11 Iskra :

 

Conçu suite à une demande de l’armée polonaise, le projet fut confié au constructeur de l’époque soit Tadeusz-Soltvk et fut désigné TS. Le programme de conception débuta en 1957. Le premier prototype vola en 1960 et emportait une turbine anglaise Amstrong Siddeley Viper . Les deux prototypes suivant volèrent avec une copie polonaise du Viper le WSK HO-10. L’appareil entra dans l’aviation polonaise en 1963 sous l’appellation TS-11 Iskra. Par la suite les TS-11 reçurent une version du réacteur modernisée le WSK-SO3W, plus puissante et demandant moins de dépose maintenance.

 

La Pologne construisit 440  TS-11 et l’exporta en Inde. L' Iskra fut en compétition pour équiper les écoles du Pacte de Varsovie mais c’est finalement l’Aero L-29 Delfin qui fut choisit.

 

1556452.jpg

 

Photos : 1 TS-11 Iskra  @ Piotr Zdunek  2 Aermacchi M-346@ Alenia 3 T-50P Golden Eagle @ Jung In-Yong 4  Aero L-159T1 @ Piotr Zdunek

 

 

 

 

12/02/2011

Le premier T/A-50 de série a volé !

 

 

37931.jpg

 

 

 

Korea Aerospace Industries (KAI) vient de réalisé le premier vol de son chasseur T/A-50. La Force aérienne coréenne (ROKAF) doit recevoir 22 exemplaires de cet appareil, les livraisons vont commencer le mois prochain. L’industriel KAI espère également pouvoir réalisés  de bonnes affaires à l’exportation avec son nouvel avion.

L'avion viendra compléter le T-50 Golden Eagle, soit la version d’entraînement qui équipe déjà la ROKAF au nombre de 50. Le T/A-50 est prévu pour remplacer les Northrop F-5.

37929.jpg

 

 

Les T-50 & T/A-50 :

Les T-50 Golden Eagle et T/A-50 sont  largement dérivé du  Lockheed Martin F-16 Fighting Falcon et disposent de nombreuses  similitudes, les ingénieurs de KAI se sont largement inspiré de la production sous licence des F-16 pour la ROKAF. La gamme T-50 dispose par contre d’une avionique entièrement coréenne mais couplée à un certain nombre d’élément d’origine américaine comme le GPS fournit par Honeywell.

Le plafond pratique est de 14.600 mètres (48.000ft) et la cellule est prévue pour une de durée de 8000 heures de vol. Question motorisation les deux versions sont dotées d’un General Electric F404-102 à double flux-produit  sous licence par Samsung Techwin. Le T-50 atteint la vitesse maximale de Mach 1,4 .

La version du T/A-50 se différencie par une capacité d’armement étendue soit : un canon General Dynamic A-50 de 20mm en interne, l’appareil peut être doté de missiles  AIM-9 Sidewinder et AIM 120 AMRAAM ou des Python 5, d’AGM-65 Maverick et de lance-roquettes LOGIR. Il peut également emporter diverses bombes de types : CBU-58, MK-20,82,83,84.

37930.jpg

 

 

Photos : le T/A-50 @ KAI


 

11:47 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : kai, t-50, ta-50 rokaf, defense, avions de combat |  Facebook | |