08/04/2016

La croissance a été forte en février pour le trafic aérien !

DSC_6376.jpg

Genève, l’Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques de trafic de passagers pour le mois de février, qui indiquent que la forte croissance de la demande se maintient dans les marchés intérieurs et internationaux. Le nombre total de kilomètres-passagers payants (RPK) a augmenté de 8,6 % par rapport à février 2015. La capacité pour le mois (mesurée en sièges- kilomètres disponibles, ou ASK) était en hausse de 9,6 % par rapport à l’année précédente, et le coefficient d’occupation des sièges a perdu 0,7 point de pourcentage pour s’établir à 77,8 %.

Marchés de passagers internationaux :

La demande chez les passagers internationaux a augmenté de 9,1 % en février, en glissement annuel, ce qui constitue une augmentation par rapport au taux de 7,3 % enregistré en janvier. Les compagnies aériennes de toutes les régions ont enregistré une croissance. La capacité totale a augmenté de 9,9 %, causant un déclin du coefficient d’occupation des sièges, qui a perdu 0,6 point de pourcentage pour s’établir à 76,6 %.

Les transporteurs européens ont enregistré une hausse de la demande de 7,7 % en février, par rapport à l’année précédente. Le trafic a repris après les bouleversements du quatrième

trimestre de 2015, liés aux grèves et à la fermeture de Transaero en Russie. La capacité a augmenté de 7,8 % et le coefficient d’occupation a perdu 0,1 point de pourcentage pour s’établir à 78,3 %.

Les transporteurs d’Asie-Pacifique ont connu en février une hausse de trafic de 11,2 %, comparativement à la même période l’an passé. La capacité a augmenté de 10,3 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 0,7 point de pourcentage pour atteindre 78,3 %. Les comparaisons par rapport à 2015 sont biaisées en raison des célébrations du Nouvel An lunaire qui ont eu lieu en février cette année. La lenteur de la croissance économique dans plusieurs économies de la région a été en partie compensée par l’augmentation de 7,3 % du nombre de connexions aéroportuaires directes dans la région, ce qui a contribué à stimuler la demande du secteur passagers.

DSC_6352.jpg

Les transporteurs d’Amérique du Nord ont enregistré une augmentation de trafic de 3,6 %, soit le taux le plus faible parmi toutes les régions. La croissance de la capacité a été supérieure, à 4,8 %. En retour, cela a entraîné une perte de 0,9 point de pourcentage du coefficient d’occupation, à 75,9 %. Les compagnies aériennes américaines se sont concentrées sur le trafic intérieur, plus important et plus robuste, même si ce marché a montré des signes d’affaiblissement au cours des derniers mois.

Les transporteurs du Moyen-Orient ont connu une hausse de trafic de 11,3 % en février, par rapport à l’année précédente. Cependant, la capacité a augmenté davantage, avec un taux de 16,9 %, ce qui a fait fléchir le coefficient d’occupation de 3,7 points de pourcentage, à 73 %. La croissance du trafic a été inférieure à la croissance de capacité au cours des six derniers mois.

Les transporteurs d’Amérique latine ont enregistré un bond de 10,4 % en février, comparativement à février 2015. La capacité a augmenté de 10,1 % et le coefficient d’occupation a gagné 0,2 point de pourcentage pour s’établir à 79,8 %, soit le taux le plus élevé parmi les régions. La demande intérieure demeure sous pression en raison des difficultés économiques dans les plus grandes économies de la région, mais cela ne semble pas affecter les voyages d’affaires internationaux.

Les transporteurs d’Afrique ont enregistré la plus forte croissance de la demande, avec une hausse de trafic de 12,7 % en février, par rapport à l’année précédente. Cette reprise démontre que les transporteurs récupèrent des parts de marché après plusieurs années difficiles, grâce à des efforts de rationalisation des réseaux et à de meilleurs systèmes de gestion des recettes. Cela correspond aussi à un bond des exportations africaines. La capacité a augmenté de 13,4 % et le coefficient d’occupation a perdu 0,4 point de pourcentage pour s’établir à 63,7 %.

DSC_6347.jpg

Photos : 1 B777-300ER SWISS 2 A320 Wizzair 3 Saab 2000 Ethiad Regional @ P.Kümmerling

23/03/2016

CS100 essais d’itinéraires terminés !

original.jpeg

Bombardier Avions commerciaux a annoncé qu’elle avait franchi une autre étape avec l’achèvement réussi des activités d’évaluation d’itinéraires de l’avion CS100 en Europe. Les vols d’évaluation d’itinéraires ont été effectués sur le réseau du client de lancement Swiss International Air Lines (SWISS). Plus de 30 liaisons entre de grandes villes européennes ont été effectuées sur une période de trois semaines.

Lors d’un événement tenu à Zurich, en Suisse, de hauts dirigeants de SWISS et de Bombardier ont présenté les détails et les résultats du programme d’évaluation d’itinéraires complété à l’aide d’un avion CS100 dédié à cet effet. Bombardier se prépare à livrer le premier avion CS100 en juin 2016 et SWISS se prépare à son entrée en service.

L’avion d’évaluation d’itinéraires est complètement configuré comme un biréacteur de ligne pour passagers. Les escales comprenaient de grandes villes européennes comme Bruxelles, Vienne, Budapest, Paris, Milan, Manchester et Varsovie. L’avion CS100 a assuré des vols, sans passagers à bord, selon des itinéraires et des procédures opérationnelles typiques de sociétés aériennes. Ces vols fournissent des données sur les performances des avions C Series suivant un horaire typique de société aérienne au départ et en provenance de différents aéroports. Les performances sur piste, les atterrissages, les manœuvres de rotation et sur piste effectuées au sol sont quelques-unes des importantes caractéristiques qui ont été observées. Les résultats sont alignés avec les observations déjà recueillies et confirme que l’avion C Series rencontre ou dépasse les objectifs initiaux.

Le programme européen d’évaluation d’itinéraires faisait suite à un programme effectué l’an dernier dans toute l’Amérique du Nord sur plus de 35 villes.

 

Photos : Le CS100 @ Bombardier

07/03/2016

Le CS100 de Bombardier effectue des tests en Europe !

original-1.jpeg

L’avionneur canadien Bombardier a débuté une série de tests avec le CS100 en Europe. Le programme d’une durée d’un mois est réalisé avec un avion CS100 dédié aux vols d’évaluation d’itinéraires. L’avion est exploité par Bombardier à partir de la base du client de lancement, soit la compagnie Swiss International Air Lines (SWISS) basée à Zurich, en Suisse.

Les activités de reconnaissance de lignes sont prévues sur de grandes villes européennes, dont Bruxelles, Vienne et Varsovie. De plus, Bombardier a également confirmé que le dernier de huit avion d’essai, soit le deuxième avion CS300 s’est intégré avec succès au programme d’essais en vol à Mirabel (Québec), la semaine dernière.

Le programme européen d’évaluation d’itinéraires se déroule alors que SWISS se prépare à l’entrée en service de l’avion CS100. La livraison du premier avion CS100 de ce transporteur aérien par Bombardier est prévue au deuxième trimestre de 2016.

Le CS100 va assurer des vols d’évaluation d’itinéraires selon des routes et des procédures opérationnelles typiques des sociétés aériennes. Ces vols vont donner de très bonne indication des performances des avions C Series selon un horaire de compagnie aérienne typique à différents aéroports. Les performances sur piste, les atterrissages, les manœuvres de rotation et les opérations au sol sont quelques-unes des importantes caractéristiques qui seront observées.

Le programme européen d’évaluation d’itinéraires fait suite à un programme effectué l’an dernier dans toute l’Amérique du Nord sur plus de 35 villes.

 

original.jpeg

Photos : 1 CS100 SWISS 2 CS100 @ Bombardier

08/02/2016

Le B777-300ER de SWISS entre en service !

DSC_6376.JPG

Ce matin, le premier vol commercial à bord du nouveau fleuron de la compagnie SWISS a été inauguré avec un vol de Zürich à Genève. Le Boeing B777-300ER s’est posé à 08H40 sur la piste 23 de l’aéroport de Genève-Cointrin avec 200 passagers à son bord.

Remplacement des A340 :

Au total la compagnie SWISS a passé commande pour 9 B777-300ER (Extended Range) en mars 2013. Ces appareils vont remplacer progressivement les Airbus A340-300 à partir de cette année. Les nouveaux avions seront mis en service sur les lignes aériennes les plus longues, à savoir Zurich-San Francisco, Los Angeles, Sao Paolo, Bangkok, Hongkong, Tel Aviv. Le Boeing B777-300ER est doté d’équipements éprouvés. Ce type d’avion se distingue par une grande fiabilité, un grand confort en cabine et peut accueillir plus de 330 passagers. Par rapport à l’A340, il permettra par ailleurs une économie de près de 23% de kérosène et de CO2 par passager.

Le B777-300ER de SWISS :

Ce premier «Triple 7» immatriculé HB-JNA de SWISS est décoré spécialement en l’honneur du personnel de la compagnie aérienne avec les visages de celles et ceux, qui font vivre le transporteur suisse. L’avion peut transporter 121 passagers de plus que l’actuel A340. L’aménagement intérieur comprend 340 sièges, dont 8 en première classe, 62 en classe affaires et 270 en classe économique.

En First :

234.jpg

La nouvelle Class First de SWISS offre une meilleure intimité agrémentée de matériaux de grande qualité, le passager dispose d’un vestiaire personnel attenant au siège qui peut également servir de séparation supplémentaire. Un écran géant de 32 pouces (la taille la plus grande actuellement en service au monde dans un avion). Un système de stores électrique permet d’obscurcir les hublots. Un pyjama est également offert au passager.

En Business :

DSC_6404.jpg

En Business Class, le passager dispose d’un écran de 16 pouces et d’un second qui lui permet de sélectionné les programmes. Une intention toute particulière a été portée aux espaces de rangement. Les sièges sont modulables.

En Economy :

3245.jpg

Avec une capacité de 270 sièges, on aurait pu penser que le confort puisse être un peu sacrifié, il n’en est rien. Les sièges de dernière génération son particulièrement confortable et dispose d’un appuie-tête réglable en cuir. L’espacement des sièges permet à une personne de 183 cm d’être à l’aise sans que les genoux ne touche le siège avant. Le passager dispose d’un écran tactile de 11 pouces avec port USB et audio et le siège est doté de supports pour tasse et smart phone.

 

Le Wifi à bord :

Il est désormais possible d’avoir une connexion internet sans fil à bord, ainsi que d’un service de téléphonie durant le vol. Durant les vols de nuit, les passagers disposent d’un « open bar sans alcool » et peuvent se servir de boissons et de petites friandises.

DSC_6379.jpg

A propos du B777300ER :

Le B777-300ER a été introduit en ligne service en 2005, il se distingue par son efficacité énergétique et son aménagement intérieur primé à de nombreuses reprises. Le B777-300ER a été commandé par 37 clients à travers le monde entier. Vingt-sept clients opèrent maintenant le B777-300ER. Le B777-300ER compte 35 % de différence vis-à-vis du modèle de base «777». Chaque aile a été prolongée de 6,5 pieds (1,98 m) avec des stabilisateurs qui réduisent la longueur de piste au décollage et augmentent  les performances de montée et permettent de réduire la consommation de carburant. L’avion dispose d’un nouveau train d'atterrissage spécialement adapté pour les pistes courtes. Les entretoises et les nacelles ont été modifiées pour tenir compte de la poussée nettement plus élevée des moteurs. Les avions sont alimentés exclusivement par le General Electric GE90-115BL soit,  le plus grand et le plus puissant des moteurs à réaction commercial, la production est de 115 300lbs (512 kN) de poussée.

DSC_6410.jpg

Remerciements : A l’équipe de SWISS pour cette présentation : Lorenzo Stoll Directeur Général, SWISS en Suisse romande, Evelyne Lozeron-Gentile Directrice de la comunication de SWISS à Genève.

 

Photos : 1 Arrivée du B777-300ER de SWISS à Genève 2 First Class 3 Business Class 4 Economy Class 5 Cockpit @ P.Kümmerling

 

20/01/2016

CSeries, production à plein régime !

654.jpg

Bombardier Avions commerciaux a annoncé hier que son programme d’avions CSeries de conception entièrement nouvelle a commencé à accélérer la cadence pour atteindre la production à plein régime. L’usine d’assemblage final est dotée de tout l’équipement nécessaire et la production progresse comme prévu pour les avions aux divers stades du cycle de fabrication. De plus, Bombardier a également confirmé que l’avion CS100 qui sera livré au premier exploitant SWISS International Air Lines (SWISS) et qui doit entrer en service au 2e trimestre de 2016 est terminé sur le plan des structures.

 

Début de formation pour SWISS :

Hier, les équipages de SWISS ont entamé leur formation au pilotage de l’avion CS100 à Mirabel (Québec), où ils suivront une formation intensive pour se préparer aux vols d’évaluation d’itinéraires. Les équipages de SWISS assureront ces vols aux côtés des équipages de Bombardier lorsque l’avion CS100 d’évaluation d’itinéraires s’envolera vers l’Europe au cours des prochaines semaines. Ce programme suit la conclusion du programme d’évaluation d’itinéraires nord-américains sur plus de 35 villes. Au cours du programme, l’avion CS100 a assuré des vols selon des itinéraires et des procédures opérationnelles typiques de sociétés aériennes.

linke_spalte_a_story.jpg

Après leur formation, les équipages de SWISS piloteront l’avion CS100 d’évaluation d’itinéraires aux côtés des équipages de Bombardier à partir de la base opérationnelle principale de SWISS. Ils emprunteront les horaires de SWISS, son personnel navigant, ses équipes de maintenance et ses destinations le tout d’ici quelques semaines. 

 

Le CSeries :

La gamme d’avions CSeries, qui représente la fusion entre la performance et la technologie, est de conception entièrement nouvelle et offre aux exploitants des économies potentielles de 7,5 à 12 millions dollars US par avion. En ciblant le segment de marché des avions de 100 à 150 places, Bombardier a conçu les avions CSeries pour qu’ils procurent un avantage économique inégalé aux exploitants et ouvrent de nouvelles possibilités aux opérations par avion monocouloir.

1691459783.jpg

Tous les essais de performances sonores de l’avion CS100 ont été effectués et les données confirment qu’il s’agit de l’avion à réaction commercial de série le plus silencieux de sa catégorie. L’empreinte sonore de ces avions et leur capacité exceptionnelle sur courte piste ont été confirmés durant les essais de certification.

L’autonomie maximale des avions CSeries a été confirmée comme étant de 3 300 milles marins (6 112 km), soit quelque 350 milles marins (648 km) de plus que l’objectif initial.

La gamme assure un avantage de plus de 20 % sur le plan de la consommation de carburant, comparativement aux autres avions de série, et de plus de 10 % comparativement aux avions remotorisés. Les avions de la CSeries émettront également 50 % moins de NOX que ne l’exigent les normes CAEP 6. Dotés des sièges, de coffres de rangement et de hublots plus grands, les avions CSeries sont doté d’un Design qui cré une sensation d’espace digne des gros-porteurs.

Les avions CS100 et CS300 ont en commun plus de 95 % de leurs pièces, ainsi que la même certification de type. Le moteur révolutionnaire PurePowerMD PW1500G de Pratt & Whitney, combiné à un aérodynamisme évolué, permet une réduction de la consommation de carburant, du bruit et des émissions, rehaussant la compatibilité environnementale et sociale de ces avions. Bombardier a enregistré des commandes et engagements pour 603 avions CSeries, dont 243 commandes fermes.

 

original.jpeg

Photos : 1 CS 100 de SWISS 2 Cockpit 3 Intérieur 4 CS 100 d’essais @ Bombardier