26/09/2013

Démonstrations Axalp 2013 !

 

axalp12_015.jpg

  Les exercices de tir d’aviation des Forces aériennes dans les Alpes bernoises se dérouleront les : mercredi 9 et jeudi 10 octobre 2013.

Les exercices de tir d’aviation des Forces aériennes attireront à nouveau les foules dans les Alpes bernoises. Le programme offre une large palette de démonstrations mettant en scène, outre des avions de combat, des opérations de sauvetage et d’extinction et des ballets aériens effectués par des éclaireurs parachutistes ou des hélicoptères de l’armée.Trois Gripen C/D suédois seront présent et participeront aux exercices de tir au canon.

 

Programme cadre :

L’objectif des exercices de tir d’aviation sur l’Axalp est de montrer au public les performances et les options d’engagement des Forces aériennes suisses en milieu alpin.

Les avions de type F/A-18, F-5, PC-21 et les hélicoptères Super Puma, Cougar et EC635 participeront aux exercices de tir d’aviation.

Le programme identique sur les deux jours prévoit, entre autres:

·          Parade de F/A-18 et de F-5

·          Présentation de PC-21

·          Mobilité lors des tirs au canon en montagne

·          Engagement d’éclaireurs parachutistes 

·          Opération de sauvetage et opération d’extinction 

·          Démonstration des caractéristiques de vol des Cougar 

·          Démonstration de la Patrouille Suisse 

axalp12_097.jpg

 

Photos : 1 Gripen F & F/A-18D en 2012 2 Démo F/A-18C en 2012 @ Peter Steehouwer

 

30/07/2013

Cougar contre les intempéries !

bigbag.parsys.64263.Image.jpeg


 

Face aux dernières intempéries qui ont sévit dernièrement, les Forces aériennes ont dépêché un hélicoptère Cougar afin d’endiguer les risques d’inondation.

Un hélicoptère de type Cougar transportant des «big bags», des sacs de 1,5 tonnes remplis de gravier, était engagé le 17 juillet 2013 dans le cadre des mesures de protection contre les inondations sur les rives du Rhin au sud de Ruggel (FL). Le bataillon d’aide en cas de catastrophe 4 et les Forces aériennes ont renforcé la digue dans cette région d’entente avec les autorités civiles de la Principauté du Liechtenstein.

25/06/2013

Exercice des Forces aériennes !

DSC_3240.jpg


 

 

 

Du mardi 25 juin 2013, 8h30, au vendredi 28 juin 2013, 12h00, les Forces aériennes effectueront un cours d’entraînement dans l’Oberland bernois. Elles exerceront la coordination entre la centrale d’engagement, les avions de combat et les moyens de défense contre avions. 

Il y aura donc davantage d’activités aériennes durant cette période. Les régions concernées sont l’Obersimmental, le Saanenland et le Pays d’Enhaut (Oberwil, Boltigen, Zweisimmen, St. Stephan, Lenk, Saanen, Gstaad, Gsteig et Château d’Oex,). 


 

DSC_3122.jpg


 

L’exercice comprendra avant tout des opérations de police aérienne à basse altitude avec des F/A-18, des F-5 Tiger et des avions à hélices. L’altitude minimale pour des activités aériennes est fixée à 300 mètres au-dessus du sol. 

 

Des canons de défense contre avions et des radars mobiles seront stationnés dans le secteur d’engagement. Il n’y aura pas de tir réel, mais uniquement des simulations.  

 

Signalons au passage qu’un exercice de récupération de pilote éjecté aura lieu durant l’exercice. 

 

Un grand merci à l’équipe de la base de Payerne et «Anthony» pour l’organisation de ce «Spotting Days» !!!

 

DSC_3168.jpg

 

Photos : 1 F/A18C  de retour d’exercice 2 F-5F avec pod de guerre électronique 3 Décollage d’un F/a-18C Hornet @ Pascal Kümmerling

13/06/2013

Pilotes de Cougar français en Suisse !

entrainement-franco-suisse-deux-super-puma-sur-la-base-de-payerne.jpg

C’est en toute discrétion qu’au début du mois, un groupe de pilotes français de l’escadron de transport et de calibration (ETEC 65) de Villacoublay s’est rendu sur les installations de la base aérienne de Payerne. Cette visite avait pour but de réaliser des entraînements conjoints avec les pilotes suisses sur  les hélicoptères Cougar/Super Puma.

Cet échange franco-suisse est une opportunité pour l’équipage de Cougar /Super Puma français déployé de s’aguerrir au vol en montagnes. «Nos collègues suisses évoluent sur le même hélicoptère que notre escadron, explique le capitaine F., pilote et chef du détachement. Nous avons eu la possibilité de croiser les équipages des deux nations et d’apprendre de nos techniques respectives». Peu habitué à évoluer dans ces conditions, les pilotes d’hélicoptères de l’ETEC ont profité de cet exercice pour réaliser des atterrissages jusqu’à 12 000 pieds.

L’ETEC 65 :

L'Escadron de transport et de calibration est une unité de l'Armée de l'air française  ayant notamment pour mission d'assurer le transport du président de la République et des autorités gouvernementales. Cette unité assure également le transport du personnel du Ministère de la Défense, de délégations étrangères et effectue des évacuations sanitaires de militaires ou de civils. L'escadron est implanté sur la Base aérienne 107 de Villacoublay.

La flotte de l'ETEC a fait l'objet d'un renouvellement important ces dernières années. Le principal changement est l'achat d'un Airbus A330, pour pallier la capacité et l'autonomie jugées insuffisantes des deux Airbus A319 J. Après l'acquisition déjà réalisée de deux Falcon 7X et d'un Falcon 2000, il reste encore trois avions à remplacer. Les deux Falcon 900 seront remplacés par deux Falcon 2000 supplémentaires, en 2013 et 2014].

Depuis 2006, les Super Puma de l'Escadron d'hélicoptères 3/67 Parisis réservés aux transports de hautes autorités ont intégré l'ETEC Alpha.

Photos : Cougar/Super Puma des Forces aériennes suisses durant l’exercice @ Armée de l’Air

17/01/2013

Le Gripen F de retour en Suisse !

DSC_2797.jpg


EMMEN, dans le cadre de la présentation du programme d’armement 2012 (PA12), armasuisse en collaboration avec le DDPS et le constructeur suédois Saab ont présenté l’ensemble des objets concernant cette acquisition, avec la venue de deux exemplaires du Gripen, un Gripen C et le démonstrateur F dont c’était la seconde visite dans notre pays. Signalons également la venue du général Micael Bydén, commandant des Forces aériennes suédoises, qui a répondu à l'invitation de son homologue suisse, le commandant de corps Aldo C. Schellenberg, avec au programme la visite de l'école de pilotes et du simulateur du PC-21. 

Large présentation : 

La présentation de ce jour était assez large et comprenait l’éventail du programme d’armement. La matin les politiques, qui compose sous-commission de sécurité ont débuté la présentation et pu se rendre compte de l’état des travaux, l’après-midi c’était au tour des médias d’être convié à celle-ci avec à la clef une petite, mais efficace ( avec bidon ventral, METEOR et IRIS-T) démonstration en vol. Cette présentation fut pour m’à part l’occasion de vérifier plusieurs points qui confirment ce que j’écris depuis un certain temps. Et de pouvoir également vous transmettre de très bonnes nouvelles concernant le Gripen E. 

 

DSC_2810.jpg


Le Gripen E est un très bon avion :

Lors de la présentation du Gripen E, l’équipe d’armasuisse, nous a confirmé que les différents capteurs de dernières générations comme le radar AESA et l’architecture électronique offrent ce qu’il y a de mieux sur le marché, et combiné aux divers armement confère au Gripen E une capacité très à la pointe de la technologie.  « Le Gripen a une longueur d'avance dans les critères décisifs » a déclaré André Blattmann aux médias. Il dispose aussi du meilleur rapport entre ses coûts et ses avantages. Les autres alternatives étudiées ne tiennent pas la comparaison.

 

DSC_2819.jpg


Le Chef Pilote d’armasuisse Bernhard Berset me confirme ses très bonnes impressions : «  le développement de l’avion est parfaitement en phase avec le calendrier du constructeur suédois, tous les éléments testés à ce jour correspondent aux cahier des charges, nous n’avons pas de mauvaise surprise ». Confiant dans le système « Gripen » notre chef pilote     est très positif quant à la suite des essais prévu et la bonne continuité du programme.

Le chef pilote d’essais des Forces aériennes Fabio Antognini, confirme la bonne tenue du programme et me confirme qu’il n’y aura effectivement plus besoin d’un appareil biplaces pour assurer la transition du simulateur au Gripen E : « le pilotage du Gripen est extrêmement simple, comme sur un F-22 ou un F-35, nous concentrerons la gestion des multiples données que nous apportent, les différents capteurs de l’avion, c’est à ce moment qu’un pilote doit apprendre à faire le bon choix ». Fabio Antognini nous confirme également le vaste choix des éléments disponibles pour le Gripen E, comme le pod de désignation laser ou de reconnaissance associés aux divers armement qui rendent le Gripen E parfaitement multirôles : « le Gripen E peur assurer plusieurs missions lors d'un même vol». 

 

DSC_2852.jpg


Concernant la location de 12 Gripen C/D, ceux-ci, vont combler les lacunes actuelles des F-5 et nous permettre de préparer au mieux l’arrivée des «E» en ce qui concerne la maintenance et la préparation des pilotes, de plus une économie sur les coûts de fonctionnement, sera établie, me confirme le Div B. Müller, resp. de l’Engagement de FA.

Autres points forts :

Du côté de chez Saab, on me confirme plusieurs éléments importants :

  • Saab vient de commencer les demandes en approvisionnement pour le lancement d’une pré-séries de Gripen E, soit 3 exemplaires. Le calendrier prévoit que le premier Gripen E doit effectuer son premier l’année prochaine probablement en décembre, il sera suivi en 2015 de deux autres appareils. 2015-2016 un pilote et un technicien suisses seront à temps plein en Suède, pour suivre de près, le développement et rejoint ponctuellement pour des essais complémentaire par une équipe plus importante.
  • 2013, Le démonstrateur Gripen F (NG) sera doté de l’IRST et de la version définitive du radar ES-05 «Raven», s’en suivra la poursuite du développement à grande échelle du radar.

Feu vert au 60 Gripen E :

Dans la  matinée, le gouvernement suédois a donné son feu vert à la commande de 60 Gripen E et à la vente des 22 exemplaires destinés à la Suisse. La ministre de la défense Karin Enström a qualifié jeudi la décision d'« historique », car assurant pour 30 ans les capacités aériennes de l'armée suédoise.Le parlement suédois avait approuvé en décembre à une large majorité la possibilité de commander entre 40 et 60 avions. Les premiers modèles doivent être livrés en 2018.

 

DSC_2825.jpg


Liens sur les articles précédents du dossier Gripen :

http://psk.blog.24heures.ch/tag/avia+news+gripen+e

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2012/11/20/le-gripen-...


http://psk.blog.24heures.ch/tag/gripen+biocarburant


Photos : 1 Gripen F au hangar 2 & 5 au roulage 3  Les F-5 regardent passer le remplaçant 4 en vol @ Pascal Kümmerling