27/03/2015

Lʼexercice STABANTE 15 sʼest achevé avec succès !

DSC_3341.jpg

 

Berne, lʼexercice dʼensemble des troupes STABANTE 15, réalisé par les Forces aériennes du 18 au 25 mars 2015 en Suisse romande, sʼest achevé avec succès. Le commandant de corps Aldo C. Schellenberg, commandant des Forces aériennes et directeur de lʼexercice, est satisfait de la façon dont les opérations se sont déroulées.

 

Lʼexercice dʼensemble des troupes STABANTE 15 avait pour but de tester les structures de commandement et dʼentraîner lʼinteropérabilité de tous les éléments des Forces aériennes, à savoir lʼaviation, la défense contre avions et lʼaide au commandement, ainsi que d'un bataillon dʼexploration des Forces terrestres. Le scénario mis en place consistait à assurer la protection dʼune conférence de paix internationale à La Chaux-de-Fonds. Les avions de combat déployés pour lʼoccasion ont décollé de la Base aérienne de Payerne, de même que les hélicoptères qui ont également opéré depuis lʼemplacement journalier de Courtelary. Le transport des participants à la conférence était organisé à lʼaéroport des Eplatures.

 

Outre cette mission de base, la direction de lʼexercice avait concocté plus dʼune centaine dʼévénements fictifs pour tester la disponibilité opérationnelle des troupes engagées. Lʼune des tâches les plus complexes a été lʼévacuation de la centrale dʼengagement des Forces aériennes de Dübendorf et sa réinstallation dans un ouvrage protégé dans les Alpes. De plus, les processus du service de police aérienne 24h/24 (PA24) ont été testés pour la première fois pendant plusieurs jours, avec des munitions de combat. Cette procédure sera introduite progressivement entre 2016 et 2020 au plus tard. A terme, les Forces aériennes seront en mesure dʼintervenir dans lʼespace aérien suisse 365 jours par an et 24 heures sur 24, avec des avions de combat armés.

 

De l'avis du commandant des Forces aériennes et directeur de lʼexercice, le commandant de corps Aldo C. Schellenberg, « la meilleure façon de montrer ce que lʼon peut faire est de se mettre à l'épreuve ». C'est dans cet esprit que STABANTE 15 a permis aux Forces aériennes d'afficher leur savoir-faire. Toujours selon le commandant de corps, un potentiel dʼamélioration a été relevé dans divers domaines. « Une fois lʼévaluation détaillée terminée, il faudra définir les mesures nécessaires et adapter le plus rapidement possible lʼinstruction, les processus et les structures », souligne-t-il. L'exercice STABANTE 15 a été réalisé précisément dans la perspective du processus d'amélioration continue, et dans cette optique, il s'agit d'une réussite, estime le commandant des FA. (sources DDPS).

800px-Swiss_rapier_missile.jpg

Photos : 1 F/A-18 C Hornet 2 MBDA RAPIER @ P.Kümmerling

30/10/2014

Suisse, les Super Puma sont tous modernisés !

DSC_4427.jpg

 

 

 Alpnach en début de semaine, les représentants d’armasuisse, de RUAG Aviation et des Forces aériennes suisses ont célébré, la fin des livraisons des Super Puma modernisés. 

 

Le projet de maintien et d’augmentation des capacités opérationnelles des Super Puma TH89 (hélicoptères de transport 89) a démarré il y a dix ans, avant d’être accepté par le Parlement avec le programme d’armement 2006. La modernisation a consisté, d’une part, à remplacer l’avionique des appareils et, d’autre part, à les équiper d’instruments, et donc de capacités, supplémentaires. La première étape a été constituée d’une phase de définition, de développement, de construction et d’évaluation de la nouvelle configuration. La deuxième étape a été composée des travaux sur les hélicoptères. La remise des hélicoptères modernisés, rebaptisés TH06, a débuté en avril 2012 et s’est achevée le 29 août 2014. 

 

pastedGraphic.png

Navigation assistée par satellite :


th06stand2012.parsys.88790.Image.jpeg


 

Acquis au départ comme hélicoptères de transport, les Super Puma accomplissent aussi d’autres tâches. Ces robustes hélicoptères servent de plate-forme aux caméras à infrarouge FLIR (Forward Looking Infrared), avec lesquelles ils ont fait leurs preuves, notamment pour la recherche de personnes disparues. Un Super Puma est en permanence de piquet pour le service de recherche et de sauvetage (SAR). Les hélicoptères peuvent même effectuer des engagements de police aérienne quand ils concernent des aéronefs volant à basse altitude et à faible vitesse. Une raison suffisante pour combiner une mise à niveau avec la révision de toute façon nécessaire dans le cadre du programme de maintien de la valeur.

La cabine analogique est remplacée par un cockpit de verre presque identique à celui que l’on trouve dans les Cougar. Ces derniers, plus modernes, ont été introduits aux Forces aériennes à partir de 2001. Derrière un cockpit semblable au premier abord, se cache l’avionique la plus récente comportant des fonctions dont le Cougar ne dispose même pas. Afin d’être entièrement compatible avec les procédures de navigation actuelles, la capacité P-RNAV (Precision Area Navigation) a été intégrée. La capacité du Flight Management Systems (FMS) a aussi été revalorisée et une fonction supplémentaire a été ajoutée pour permettre de définir des approches aux instruments autonomes avec guidage par satellite sur n’importe quel point. Le TH06 sera le premier hélicoptère des Forces aériennes capable, grâce à un INS-GPS, d’effectuer des approches aux instruments sur théoriquement n’importe quel point, indépendamment des aides à la navigation au sol. Si les deux appareils GPS intégrés perdent le signal satellite, le système de navigation à inertie (INS) prend en charge la navigation. En tant que premier hélicoptère des Forces aériennes, le TH06 dispose aussi d’un appareil avertisseur de collision TCAS qui prévient des approches dangereuses d’autres aéronefs. Comme la cabine du TH06 est presque identique à celle du Cougar, les deux hélicoptères peuvent voler avec la même licence, ce qui réduit beaucoup le temps consacré à la formation de reconversion.La console FLIR et la sphère FLIR ne sont intégrées que sur le Super Puma. Le « nouveau » Super Puma devient un véritable « spécialiste SAR ». Un grand projecteur de recherche est directement relié au FLIR, si bien qu’un « hot spot », identifié par l’opérateur FLIR, par exemple une personne disparue, peut être éclairé et rendu visible de loin pour l’équipage de la cabine et, par conséquent, identifié plus rapidement. Ce système rend la recherche de personnes plus efficace. En outre, il est désormais possible de projeter l’image de la caméra FLIR sur un écran central de la cabine.

Un goniomètre de la dernière génération fait également partie de l’équipement. Il peut être relié à un système de localisation de personnes. Il permet de repérer directement un émetteur de secours, par exemple d’un avion disparu, et d’enregistrer les données transmises par l’émetteur de secours dans le FMS et dans le nouvel appareil numérique de représentation des cartes. Le trajet direct vers l’émetteur de secours est ainsi visible au premier regard. Dans l’engagement de police aérienne, le FMS est aussi en mesure de calculer un point de rendez-vous avec un avion si la centrale d’engagement fournit les données correspondantes sur la position, la direction et la vitesse.

 

Le Helmet Mounted Display (HMD), fixé au casque du pilote projette les données de vol directement dans le champ de vision du pilote, ce qui permet de garder en vue la place d’atterrissage tout en visualisant les informations des principaux instruments, ce qui est particulièrement utile dans les opérations difficiles, de nuit ou lors d’atterrissages dans la neige. 

Ce qui manquait au Super Puma, c’était la possibilité de communiquer directement avec des partenaires comme la police ou le corps des gardes frontière. Grâce au riche équipement radio, les équipages du TH06 peuvent dorénavant communiquer directement sur leurs réseaux. Particulièrement en situations de catastrophe, on ne peut pas partir du principe que les canaux habituels de communication seront fonctionnels, c’est pourquoi les nouveaux hélicoptères sont équipés en plus d’un système de communication satellitaire. (sources DDPS).


DSC_4428.jpg


 

 

Photos : 1 & 3 Super Puma à Air14 @P.Kummerling 2 Cockpit@ Armasuisse

27/08/2014

Air14 débute ce Weekend !

1385087801674.jpg

 

 

Payerne, les démonstrations aériennes ne seront qu’une partie du triple jubilé - 100 ans des Forces aériennes, 50 ans de la Patrouille Suisse et 25 ans du PC-7 TEAM – qui sera célébré du 28 août au 7 septembre à Payerne. Des expositions au sol à couper le souffle seront proposées aux visiteurs, qui sont encouragés à choisir la mobilité douce, le covoiturage et les transports en commun pour accéder au site.

 

A partir du jeudi 28 août, Payerne va prendre de la hauteur. Durant 11 jours, elle sera le cœur et le poumon de la troisième dimension. En ouverture, un symposium international, réservée aux spécialistes, posera les jalons sur l'évolution de l'aviation et de l'espace :une évolution technologique, écologique, mobilité, etc. Ensuite, la base aérienne vivra aux rythmes des démonstrations. Avec les entraînements du vendredi 29 août et les démonstrations du 30 et 31 août, la Broye vivra un premier week-end haut en couleurs avec notamment la Patrouille de France, les Su-22 polonais, le MiG-29, le duo de Mirage 2000 Ramex Delta, l'A330 de Swiss ou les hélicoptères Tigre et Mi-24. Durant la semaine, du lundi 1er septembre au jeudi 4 septembre, le site sera également ouvert au public. Toutes les expositions au sol présentées pendant le week-end, que ce soit celle des différentes composantes de l'Armée, des emplois de l'aviation, du musée éphémère «Centenaire», seront accessibles. Des démonstrations aériennes auront lieu tous les après-midi dès 13h30. Les entraînements du vendredi 5 septembre lanceront le bouquet final du deuxième week-end. Les Al-Fursan des Emirats Arabes Unis, les Frecce Tricolori, les Reds Arrows, le Rafale, l'Eurofighter, le Boeing B-17 ou l'Airbus A380 se succèderont dans le ciel broyard. Sans compter les hommages et autres démonstrations surprises. 

 

Les organisateurs ont également mis l'accent sur l'accès à la manifestation, en élaborant un concept de transport avec les polices cantonales vaudoises et fribourgeoises afin de privilégier les transports collectifs et la mobilité douce. Les CFF applique un système de trains spéciaux avec quatre itinéraires contingentés. Les gares de Payerne, Cugy et Corcelles-Nord - accueilleront les passagers. CarPostal assurera avec 80 navettes le transport des voyageurs entre les gares et la manifestation. Beaucoup choisiront quand même la voiture pour rejoindre Payerne. Afin de limiter le nombre de véhicules et ainsi fluidifier le trafic, l'organisation encourage les visiteurs à remplir les voitures en offrant le parking gratuit aux véhicules occupés par 4 personnes au minimum. AIR14 s'est aussi liée à l'association «e-covoiturage.ch», qui permet en quelques clics de former des groupes de covoiturage. Le vélo est un moyen idéal pour se rendre à AIR14. De grands parkings gratuits à Avenches, Henniez et Lucens, permettront de rejoindre, par des routes sécurisées, la manifestation et de parquer leur bicyclette à proximité des entrées. 

 

 

Le programme du premier Weekend : 


TheSkyOutwatch - copie.jpg

 

AboveTheBattlefields - copie.jpg

L’armée se présente: AIR14 : 

Les festivités du centenaire des Forces aériennes AIR14 seront l’occasion pour l’armée de se présenter du 29 août au 7 septembre sous toutes ses coutures sur la Base aérienne de Payerne : du matériel militaire spécial de lʼEtat-major de conduite de l’armée (EM cond A) à la poste de campagne de la Base logistique de l’armée (BLA) en passant par les engins mécanisés des Forces terrestres, les moyens de liaison de communication de la Base d’aide au commandement (BAC) et les Formations dʼapplication de DCA 33 et dʼaide au commandement 30, tous les domaines y seront représentés. Les billets d’entrée seront aussi disponibles aux caisses le vendredi 29 août et du lundi 1er au vendredi 5 septembre.

LʼEtat-major de conduite de lʼarmée

LʼEtat-major de conduite de lʼarmée se présentera sous sa propre tente, dans la zone réservée aux visiteurs sur la Base aérienne de Payerne. Lʼéquipe de projet souhaite montrer à un nombreux public les éléments les plus attrayants de lʼorganisation diversifiée de lʼEM cond A. Le domaine du Personnel de lʼarmée (domaine de base de conduite 1) proposera notamment des interrogations du système de gestion du personnel de lʼarmée (PISA) ; le DBC 7 (Instruction) présentera la formation à la conduite de lʼarmée ainsi que la plateforme dʼapprentissage en ligne LMS ; le DBC 3/5 (Opérations) offrira une vue synoptique de la planification et de la conduite dʼengagements. Le matériel spécial, présenté avec compétence par des représentants des commandements de lʼEM cond A, sera à coup sûr une attraction phare, avec des véhicules dʼengagement de la Sécurité militaire, les moyens dʼintervention du détachement spécial de la police militaire et du détachement de reconnaissance de lʼarmée, des véhicules spéciaux du domaine NBC-DEMUNEX, sans oublier le fameux show du Centre de compétences SWISSINT pour les engagements à lʼétranger. Reconnaissable à son logo commun, toute lʼéquipe de lʼEtat-major de conduite de lʼarmée se réjouit de votre visite - venez et laissez-vous surprendre !

Les Forces terrestres


air14,meeting payerne,100 ans des forces aériennes suisses,50 ans de la patrouille suisse,25 ans du pc7 team,swiss air force,meeting aérien


Sur une échelle de 1:300, vous pourrez découvrir le déploiement des moyens de lʼarmée de terre engagée dans une tâche de défense. Une représentation statique de ce qui serait un fuseau dʼattaque mécanisé, avec dans les arrières-positions les bases logistiques, ensuite les moyens lourds pour le feu de couverture et la conduite et - en avançant vers le front - les moyens du génie, les chars de combat ainsi que les moyens dʼobservation. Pour le visiteur, une occasion unique et intéressante, non seulement de visualiser, mais aussi de toucher les moyens lourds et les systèmes à disposition de l’armée suisse, notamment la dernière version du char Léopard 87, les nouveaux chars de déminage, le système de pont, ainsi que les centrales de tir de dernière génération. Cette visite sera agrémentée par la projection de vidéos et les explications des soldats du gr art 10 et du bat char 13 en CR, appuyés par les soldats en service long de lʼinfanterie ou par le personnel professionnel des Formations dʼapplication bl/art, G/sauv, Inf et Log.

La Base logistique de lʼarmée

La Base logistique de lʼarmée se présentera dans une exposition consacrée aux moyens engagés pour soutenir le service de vol et la poste de campagne, ainsi que par ses contributions aux stands dédiés aux métiers de la défense.

Tous les véhicules utilisés pour la préparation des pistes, le ravitaillement et les interventions seront exposés et pourront être observés en pleine action.

La poste de campagne, subordonnée techniquement à la poste civile de la BLA, sera installée dans un chalet en bois. Ses prestations seront mises en valeur par des affiches, des dépliants et un film. On y trouvera également des cartes spéciales pouvant être envoyées gratuitement. La poste civile mettra en vente des timbres spéciaux, dédiés au centenaire des Forces aériennes et au cinquantenaire de la Patrouille Suisse et munis d’une oblitération premier jour.

On trouvera aussi des informations sur les possibilités de formation et sur l’éventail des professions proposées à la BLA. Les métiers présentés directement sur place ainsi quʼun moteur de poids lourd provenant du Centre logistique de lʼarmée d’Hinwil ne manqueront pas dʼimpressionner les visiteurs. Des affiches, des prospectus et un film les attendront au stand même. S’ils le souhaitent, ils repartiront avec un cadeau-souvenir quʼils auront fabriqué eux-mêmes.

Les Affaires sanitaires seront de la partie avec un nombre important de spécialistes. Les prestations fournies par le Service sanitaire dans les infirmeries seront décrites sur un tableau dʼinformation. La BLA soutient également cette manifestation dʼenvergure avec du matériel, des infrastructures et des prestations de service.


air14,meeting payerne,100 ans des forces aériennes suisses,50 ans de la patrouille suisse,25 ans du pc7 team,swiss air force,meeting aérien


La Base dʼaide au commandement

La BAC a pour mission principale de garantir la fiabilité et la permanence des transmissions vocales et de données dans toutes les situations pour lʼarmée et, en cas de catastrophes, également pour les autorités civiles.

Des démonstrations effectuées à heures fixes par la BAC montreront de façon impressionnante comment lʼarmée sʼy prend pour rétablir la communication, réduite à néant après dʼimportantes intempéries, sur fond de bâtiments effondrés, de personnes ensevelies, de prestations logistiques interrompues et de pillages. Une prestation rendue possible uniquement parce que lʼarmée dispose de réseaux sécurisés qui ne dépendent pas dʼinfrastructures et de fournisseurs civils.

La BAC décrit aussi le fonctionnement des liaisons de communication via le réseau radio et le faisceau de rayonnement ainsi que la desserte des émetteurs à usage multiple, du réseau PC, du système de gestion du personnel de lʼarmée (PISA) ou de SAP. Avec toutes les liaisons de communication présentées, la BAC garantit que le commandement de lʼarmée et le gouvernement national restent opérationnels dans toutes les situations, même lorsque les moyens civils sont indisponibles.

Le personnel de la Défense : « Diversité - Dynamisme – Perspectives »

 

Dans le cadre dʼAIR14, le domaine du Personnel de la Défense présentera les professions de l’armée suisse sur 1600 m2 dʼexposition passionnante. Outre les divers métiers militaires et civils, les formations professionnelles proposées à lʼarmée y tiendront la vedette. Le but de cette vitrine est de présenter lʼarmée en tant quʼemployeur attrayant et entreprise formatrice reconnue, tout en informant les visiteurs de façon approfondie et vivante. Lʼexposition sur les professions de l’armée suisse est la manifestation dʼouverture de la nouvelle stratégie de marketing RH de la Défense, élaborée au cours des derniers mois.

25/07/2014

L’école de pilotes des Forces aériennes en France !


f2778ef622271dbdb912b7f006056364-PC-21(80).jpg


Dans le cadre du perfectionnement de ses élèves, l’école de pilotes des Forces aériennes de l’Armée suisse effectue des vols de navigation et d’entraînement avec six PC-21 en France entre le 28 et le 31 juillet 2014 (semaine 31 du calendrier), soit à Cazaux du 28 au 30 juillet et à Salon-de-Provence les 30 et 31 juillet. Les objectifs principaux de cette semaine en France sont l’entraînement à la navigation ainsi que la planification et l’organisation de vols à l’étranger.

 

Le séjour en France permet également d'observer une pause des vols durant six semaines (semaines 29 à 34 du calendrier) en Suisse dans les zones du Speer, de l'Hohgant et du Chasseral/Jura.(info DDPS).

 

 

 

Photo : Pilatus PC-21 suisse @ Pilatus

18:02 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : pilatus aicraft, pc-21, swiss air force |  Facebook | |

27/06/2014

Nos pilotes remportent le Tiger Meet 2014!

2209053.jpg


 

Les pilotes suisses du Staffel 11 (escadrille 11) sur F/A-18 C/D basé à Meiringen ont remporté la Silver Tiger Trophy, lors de l’exercice du NATO Tiger Meet dont l’édition se déroulait cette année en Allemagne à Schleswig bastion du Luftwaffengeschwader 51.

 

 

Troisième victoire : 

 

Il s’agit de la troisième victoire des «Tigres suisses de la 11» depuis le début de la participation helvétique à cet exercice aérien international. Le Staffel 11 rejoint ainsi les unités les plus titrées à cet entraînement. Le Staffel a remporté les Tiger Meet suivants : en 1982 sur F-5 E/F à RAF Gütersich en Allemagne,  sur F/A-18 C/D en 2008 à Landivisiau en France.

 

Ajoutons que nos pilotes remportent également un second titre, moins glorieux, celui de la meilleure décoration d’uniforme.

 

Tiger Trophées 2014 :

 

Silver Tiger Trophy :     Fligerstaffel 11,  Suisse

 

Best Flying Unit :          6 Fighter Squadron,  Pologne

 

Tiger Games Winner :  Escadron 1/7 «Provence»,  France

 

Best Skit:                        59/1 Puma Squadron,  Hongrie

 

Best Looking Uniform: Fliegerstaffel 11,  Suisse

 

Most fancy paintscheme: Jagdgeschwader 74,  Allemagne

 

 

 

Les unités participantes au Tiger Meet 2014 : 


 

Tiger-Meet-2013-Gripen-Rafales-Typhoon-e-Tornado-foto-via-Força-Aérea-Francesa.jpg


 

  • 211 Sqn (CZE) - Gripen JAS-39C/D
  • 221 Sqn (CZE) - Mi-24 Hind  + Hip
  • 6 Sqn (POL) - F-16 C/D Fighting Falcon
  • 313 Sqn (NLD) - F-16C/D Fighting Falcon
  • 31 Sqn (BEL) - F-16A/B Fighting Falcon
  • 192 Filo (TUR) - F-16C/D Fighting Falcon
  • ec 1/7 (FRA) - Rafale C
  • ec 5/330 (FRA) - Mirage 2000-5
  • 11F (FRA) - Rafale M
  • Staffel 11 (CH) - F/A-18C/D Hornet
  • TaktLwG 74 (DEU) - Eurofighter T1 Typhoon
  • TaktLwG 51 (DEU) - Tornado
  • JTS (AUT) - Saab 105
  • 814 NAS (GBR) - AW-101 Merlin
  • 1 Sqn (NATO) - E-3A Sentry (flying from MOB)
  • 59/1 Sqn (HUN) - Gripen JAS-39C/D

 

 

Des exercices complets : 

 

Le Tiger Meet est exercice aérien complet qui met les équipages sous pression avec à chaque fois des scénari au plus proche de la réalité. Les équipages doivent en premier lieu préparer avec minutie chaque vol en tenant compte de l’aspect opérationnel, du contrôle aérien et de la logistique. Une journée d’exercice au Tiger Meet se décompose en deux phases, la première se déroule le matin et permet des entrainements de taille réduite  et prépare le travail entre avions différents.  Puis, l'après-midi est réservé aux missions complexes impliquant un grand nombre d'appareils (Opérations aériennes combinées) en 

environnement réaliste.


 

10434267_655145187910352_1102148820266646746_n.png


 

Photos : 1 F/A-18 C J-5011 du Staffel @ DmitriY Pichugin 2 Participants au Tiger Meet 2013 @ NATO TigerMeet 4 Peinture gagnante 2014 @ Bavarian Tigers