09/12/2013

Sauvé par un Super Puma !

fotogalerie_parsys_0005_3_photo_Photogallery.gif

 

 

Les Forces aériennes ont reçu à 18h00, l’annonce via le Rescue Coordinations Center qu’un hélicoptère civil avait déclenché en Valais sa balise de détresse depuis l’après-midi. Après une évaluation de la situation, le Super Puma FLIR de piquet, équipé de caméra infrarouge et de mesures électroniques nécessaires pour la recherche de balise, a décollé de Payerne en direction du Valais. Après environ une heure de recherche, l’hélicoptère civil a été retrouvé dans la région du Grand Combin à un altitude d’environ 3500 mètres. Le pilote en détresse n’étant que légèrement blessé, l’équipage du Super Puma l’a pris en charge. Il a été emmené aussitôt vers l’hôpital de Sion, le Super Puma retournant ensuite à sa base de Payerne.

 

Chaque année, les autorités civiles font appel aux Forces aériennes entre trente et quarante fois environ pour les appuyer dans la recherche de personnes portées disparue. La console FLIR et la sphère FLIR ne sont intégrées que sur le Super Puma. Le « nouveau » Super Puma devient un véritable « spécialiste SAR ». Un grand projecteur de recherche est directement relié au FLIR, si bien qu’un « hot spot », identifié par l’opérateur FLIR, par exemple une personne disparue, peut être éclairé et rendu visible de loin pour l’équipage de la cabine et, par conséquent, identifié plus rapidement. Ce système rend la recherche de personnes plus efficace. En outre, il est désormais possible de projeter l’image de la caméra FLIR sur un écran central de la cabine. Un goniomètre de la dernière génération fait également partie de l’équipement. Il peut être relié à un système de localisation de personnes. Il permet de repérer directement un émetteur de secours, par exemple d’un avion disparu, et d’enregistrer les données transmises par l’émetteur de secours dans le FMS et dans le nouvel appareil numérique de représentation des cartes. Le trajet direct vers l’émetteur de secours est ainsi visible au premier regard. Dans l’engagement de police aérienne, le FMS est aussi en mesure de calculer un point de rendez-vous avec un avion si la centrale d’engagement fournit les données correspondantes sur la position, la direction et la vitesse.

 

 

 

 

fotogalerie_parsys_0005_1_photo_Photogallery.gif

(Sources DDPS)

 

13/06/2013

Pilotes de Cougar français en Suisse !

entrainement-franco-suisse-deux-super-puma-sur-la-base-de-payerne.jpg

C’est en toute discrétion qu’au début du mois, un groupe de pilotes français de l’escadron de transport et de calibration (ETEC 65) de Villacoublay s’est rendu sur les installations de la base aérienne de Payerne. Cette visite avait pour but de réaliser des entraînements conjoints avec les pilotes suisses sur  les hélicoptères Cougar/Super Puma.

Cet échange franco-suisse est une opportunité pour l’équipage de Cougar /Super Puma français déployé de s’aguerrir au vol en montagnes. «Nos collègues suisses évoluent sur le même hélicoptère que notre escadron, explique le capitaine F., pilote et chef du détachement. Nous avons eu la possibilité de croiser les équipages des deux nations et d’apprendre de nos techniques respectives». Peu habitué à évoluer dans ces conditions, les pilotes d’hélicoptères de l’ETEC ont profité de cet exercice pour réaliser des atterrissages jusqu’à 12 000 pieds.

L’ETEC 65 :

L'Escadron de transport et de calibration est une unité de l'Armée de l'air française  ayant notamment pour mission d'assurer le transport du président de la République et des autorités gouvernementales. Cette unité assure également le transport du personnel du Ministère de la Défense, de délégations étrangères et effectue des évacuations sanitaires de militaires ou de civils. L'escadron est implanté sur la Base aérienne 107 de Villacoublay.

La flotte de l'ETEC a fait l'objet d'un renouvellement important ces dernières années. Le principal changement est l'achat d'un Airbus A330, pour pallier la capacité et l'autonomie jugées insuffisantes des deux Airbus A319 J. Après l'acquisition déjà réalisée de deux Falcon 7X et d'un Falcon 2000, il reste encore trois avions à remplacer. Les deux Falcon 900 seront remplacés par deux Falcon 2000 supplémentaires, en 2013 et 2014].

Depuis 2006, les Super Puma de l'Escadron d'hélicoptères 3/67 Parisis réservés aux transports de hautes autorités ont intégré l'ETEC Alpha.

Photos : Cougar/Super Puma des Forces aériennes suisses durant l’exercice @ Armée de l’Air

09/10/2011

Exercices de tir d’aviation sur l’Axalp 2011

 

axalp2010_014.jpg


 

Les exercices de tir d’aviation des Forces aériennes dans les Alpes bernoises se dérouleront les :

mercredi 12 et jeudi 13 octobre 2011,

Le programme offre une large palette de démonstrations mettant en scène, outre des avions de combat, des opérations de sauvetage et d’extinction et des ballets aériens effectués par des éclaireurs parachutistes ou des hélicoptères de l’armée. Toutes les présentations sont accompagnées de commentaires diffusés par haut-parleur.

Cette manifestation de deux jours orchestrée dans l’Oberland bernois est l’occasion pour les Forces aériennes de démontrer à un large public leur savoir-faire en milieu alpin. Les Forces aériennes s’entraînent depuis 1942 dans le secteur d’Axalp-Ebenfluh.

Les exercices annuels de tir d’aviation des Forces aériennes suisses se dérouleront les 12 et 13 octobre 2011 (sans jour de réserve) sur la place de tir d’aviation d’Axalp-Ebenfluh au-dessus de Brienz (BE).

Au vu des expériences antérieures, ces exercices de tir d’aviation attireront de nombreux spectateurs.

 

axalp2010_442.jpg

 

 

Informations :


Pendant les heures de fermeture de la route, le stationnement des véhicules est autorisé uniquement sur les places de parc privées et payantes réservées à cet effet à Brienz-Brunnen, lesquelles sont desservies par un service de bus navettes.

Les zones réservées aux spectateurs ne peuvent être atteintes qu’à pied et avec un bon équipement en passant par les chemins de montagne balisés.

Les présentations commencent toujours de façon ponctuelle à 14h00.

Les chemins d’accès sont bloqués à partir de 13h30.

Durée des exercices de tir d’aviation : env. 1 heure et demie.

La présence d’animaux de compagnie n’est pas recommandé lors du tir d’aviation Axalp pour des raisons de protection des animaux. Votre ami à quatre pattes vous en sera reconnaissant !

Voici un aperçu du programme:

Parade de F/A-18 Hornet et de F-5 Tiger II

Présentation de PC-21

Mobilité lors des tirs au canon en montagne

Engagement d’éclaireurs parachutistes

Opération de sauvetage et opération d’extinction

Démonstration des caractéristiques de vol des Cougar

Démonstration des caractéristiques de vol des EC635

Démonstration des caractéristiques de vol des F/A-18 Hornet

Démonstration de la Patrouille Suisse

Le 12 et le 13 octobre 2011, des renseignements sur le déroulement de la manifestation pourront être obtenus au numéro de téléphone suivant :

Service d’infos régional à partir de 08h00 env.
1600, menu 031, rubrique 5.
Possible uniquement en Suisse.

 

axalp2010_265.jpg

 

 

Photos : 1 F/A-18 Hornet 2 Fondue pour les petites faims 3 F-5E @ Peter Stehouwer