30/05/2016

CityJet a réceptionné son SSJ100 !

ssj_cj_1920-1.jpg

La compagnie irlandaise CityJet a pris livraison de son premier avion régional Sukhoi SSJ100 lors d’une cérémonie qui s’est tenue à Venise en Italie. La compagnie aérienne va louer 15 appareils de type SSJ100 et détient une option de livraison pour un appareil supplémentaire.

CityJet dont la base se trouve à Dublin, opère à partir des aéroports principaux en Europe, y compris London City. La compagnie aérienne prévoit de recevoir trois SSJ100 cette année les autres à partir de 2017. Les « Superjet » de CityJet sont configuré avec une cabine de 98 places avec un intérieur conçu par l'italien Pininfarina.

Le Sukhoi SSJ100 Superjet : 

Sukhoi Superjet 100 (SSJ100) est un jet de 100 places régional conçu et développé et construit par Sukhoi Civil Aircraft Company (SCAC) en partenariat avec AleniaAermacchi. Le 19 mai 2008 le premier SSJ100 accompli avec succès son premier vol. Le Sukhoi Superjet 100 atteint une vitesse de croisières maximale de Mach 0,81 et 40.000 pieds. Il décolle d'une piste de 1’731 mètres. La plage de fonctionnement pour la version de base est 3,048 km et 4.578 km pour la version longue portée.  Le Superjet est une machine pouvant transporter entre 78 et 98 passagers, en deux classes. Il est équipé de deux réacteurs PowerJet SaM146 développés conjointement par le motoriste russe NPO et le français Snecma. Divers équipementiers ont été retenu pour fournir des éléments au SSJ100 comme Thales, Liebherr ou encore Honeywell et Bf Goodrich. Le cockpit est moderne et intègre une technologie occidentale avec écrans EFIS couleurs.

 

croppedimage473256-Cityjet-SSJ100.interior.jpg

Photos : 1 SSJ100 de Cityjet 2 Intérieur @ CityJet

01/05/2016

La flotte de Su-30MKII vietnamienne bientôt au complet !

140013805348.jpg

Moscou va prochainement livrer les deux derniers avions de combat de type Sukhoi Su-30MkII au Vietnam. Cette livraison sera également la dernière pour cette version du Su-30. Dorénavant l’avionneur russe produira les versions Su-30SM, Su-34 et Su-35, soit les générations 4 ++.

Les deux derniers Su-30MKII destinés au Vietnam, font partie du troisième lot commandé en 2013. En 2009, Moscou et Hanoï avaient conclu un contrat de livraison de huit chasseurs Su-30MKII sans armement. En février 2010, un deuxième contrat avait été signé pour la livraison de 12 chasseurs Su-30MKII avec armement, estimé à près d'un milliard de dollars. Précédemment, en 1995 et 1997 le Vietnam a pris livraison de 7 Su-27SK et 5 Su-27UB.

Modernisation de la Force aérienne:

Les Forces aériennes vietnamiennes disposaient de 150 MiG-21 et 50 Su-22 vieillissants. Une soixantaine d’hélicoptères dont une trentaine de Mi-24 « Hind » épaulent  des Mi-2. En parallèle à l’achat de Su-27/30, le pays s’est doté de batteries de missiles de défense contre-avions de type S-300 et prévoit un renouvellement de son parc de radars particulièrement obsolètes.

Sukhoi Su-30MKII : 

La génération Su-30M est une version améliorée et totalement multi-rôles du Su-30 ayant vu le jour en 1991. Son premier prototype, développé à partir du Su-27UB, vola pour la première fois en 1992. La masse maximale au décollage a été portée à 34,5 tonnes et la motorisation est assurée par deux réacteurs AL-35F. L’avionique et les systèmes embarqués comme l’autoprotection de guerre électronique ou les communications peuvent être remplacées par des modèles occidentaux (français ou israéliens généralement). L’intégration de nacelles et d’armements occidentaux, de radars russes ou de moteurs dotés de la poussée vectorielle est également possible en option, selon les souhaits du client.

 

1177074437.jpg

Photos : Sukhoi Su-30MkII vietnamiens @ FAV

22/04/2016

Début des essais pour le Su-25SM3 !

7983.jpg

La nouvelle version de l’avion d'attaque au sol Sukhoi Su-25SM3, surnommé "char volant", a débuté ses premiers essais en vol. Ces tests vont permettre de mettre à l’épreuve les nouveaux systèmes intégrés à l’avion et d’en valider le fonctionnement.

Si, le programme tient ses promesses, les forces aérospatiales de russes recevront les premiers appareils modernisés avant la fin de l’année.

Le Su-25SM3 "Frogfoot" : © SPUTNIK. RAMIL SITNIKOV

Les Sukhoi Su-25SM3 sont destinés à détruire, par tout temps et de jour comme de nuit, des cibles mobiles comme des chars d'assaut ou des véhicules blindés. Ce véritable « char volant » peut pulvériser ces derniers, mêmes s’ils sont protégés contre les attaques aériennes par des lance-missiles sol-air.

La nouvelle version «  SM3 » d'attaque mise à niveau est équipée d’un nouveau système de navigation PrNK-25SM-1, comprenant les éléments suivants: un système embarqué de calcul numérique, un écran couleur BTsU-25S couplé à un système de calcul MFTsI-0332M multifonctions, un laser optique SOLT-25 à imagerie thermique . En outre, le Su-25SM3 est doté du système de communication KSS-25 et le nouveau système de guerre-électronique Vitebsk-25, ainsi que les contre-mesures électroniques de type L370K25, qui protège la plate-forme individuelle contre tout autre aéronef et contre différents radars et missiles air-air guidés.

Les Su-25 seront également dotés du systèmeT-SOK-DLC-130-03 de télévision de bord pour le suivi des objectifs et un nouveau système de contrôle de l'armement le SUO-39M.

En ce qui concerne l'armement, le Su-25SM3 pourra utiliser les missiles Kh-58USH (code OTAN AS-11 'Kilter'), les Kh-25ML (AS-10 'Karen') et le Kh-29L (AS-14 «jas») à missiles à guidage laser, sans oublier les missiles à guidage optique comme les Kh-29T / TD / TE, ainsi que les KAB-500S (assistés par satellite) et KAB-500KR, soit les bombes aériennes TV-assistée. Chaque appareil sera capable de transporter deux missiles R-73 à courte portée air-air pour l'autodéfense.

L'avion sera également en mesure d'emporter un large éventail de bombes non guidées comme par exemple les FAB-500, OFAB-500U, OFZAB-500 et des roquettes S-13, S-24 et S-25. L’avion est armé d'un canon 9A623 de 30mm.

 

su25sm3.jpg

Photos : Prototype du Su-25SM3 @ Sergy

 

 

20/04/2016

Syrie, les Su-24 engagent de nouvelles bombes !

2809149.jpg

 

Les Russes ne se sont pas réellement retirés du conflit en Syrie et sont toujours bien présents. Les bombardiers russes ne sont plus forcément engagés à partir des aérodromes syriens, mais depuis la Russie. Le conflit en Syrie représente une opportunité de tester divers armements et les Russes ne s’en privent pas.

Les Sukhoi Su-24 vecteurs de nouvelles bombes :

Bien que plus très jeunes, les bombardiers de type Sukhoi Su-24M2 sont encore de très bons appareils, capables d’opérer dans le conflit syrien avec efficacité. De plus, le bon « vieux bombardier » permet de tester de nouvelles armes. Le ministère russe de la Défense confirme que des Su-24 ont été dotés des nouvelles bombes cargos de type RBK-500, dotées de sous-munitions de type SPBE-D.

t_rbk-500__ez.jpg

Si, en Occident, la plupart des pays ont signé et appliquent le traité d’interdiction des bombes à sous-munitions, les Russes eux, les testent à grandes échelles.

Une fois éjectée du conteneur de type RBK-500, la munition de type SPBE-D détecte elle-même sa cible et se dirige sur elle grâce à de petites ailettes, pour ensuite venir la frapper sur le dessus. L’arme est capable de percer des blindages jusqu’à 160mm.

pede109.jpg

Le Sukhoi Su-24M2 :

C’est durant l’année 1969 qu’en grand secret, le premier Su-24 prenait l'air. Le Su-24M, désigné Fencer-D par l'OTAN, représentait une nette avancée. La version définitive fut terminée en 1975 et son prototype T-6M-8 vola dès le 29 juin 1977.

La version actuelle encore en service et le Su-24M2. Le M2 » est une version modernisée du Su-24M en attendant le Su-34. La durée de vie est augmentée à 2400heures. Il emporte un nouvel ordinateur de bord SVP-24, un nouveau HUD, un système GPS. Il peut aussi mettre en œuvre des bombes KAB-1500L et des missiles Kh-31P, Kh-25L, Kh-29, Kh-59, et des missiles AA-11 Archer d'auto-défense. Au total la Russie disposent de 260 Su-24M2 livrés de 2007 à 2009.

 

2761890.jpg

Photos : 1 Su-24M2@ Sergy 2 Bombe cargo RBK-500 3 Su-24M2 @ Andrey Kiselnikov

19/04/2016

Des Su-25 « Frogfoot » supplémentaires pour l’Iraq !

502.jpg

L'Irak a réceptionné trois avions d'attaque au sol supplémentaires de type Sukhoi Su-25 « Frogfoot » de la part de la Russie. Les trois appareils ont été livrés à l'Armée de l'Air irakienne (IAF), le 17 avril ainsi que d'autres équipements militaires non spécifiés.

En juin 2014 l’Iraq a demandé la fourniture d’avions d’attaque au sol de type Sukhoi Su-25 « Frogfoot » à la Russie pour renforcer ses capacités de soutien face à la menace que constitue l'Etat islamique. Le premier lot de cinq avions est arrivé le 29 juin dernier.

Le Sukhoi Su-25 «Frogfoot» : 

Le Sukhoi Su-25 «Frogfoot» est un avion d’attaque et d’appui aérien dont le prototype a réalisé son premier vol en 1975. Dès avril 1980, des exemplaires de présérie sont envoyés en Afghanistan pour essais opérationnels. Le Su-25 dispose de 10 points d’emport pour armements dont deux réservés, aux extrémités, à des missiles air-air R-60M d’autodéfense. Un large panel de roquettes et bombes classiques peuvent être emportées, ainsi que des missiles air surface et des pods canons offrant une très grande  puissance de feu. La protection de l’avion est très élaborée, l’avion dispose d’un blindage. Une version d’attaque tout temps plus perfectionnée, le Su-25T, a été développée dans les années 1980 avec des équipements et armements supplémentaires dont le missile antichars AT-12.

 

Photo : Su-25 « Frogfoot » irakien@ IAF