19/11/2015

La Chine commande des Sukhoi Su-35 !

1668646.jpg

Beijing, l’annonce est confirmée en fin de journée, après plusieurs heures de doute. Un porte-parole de la société Rostec a confirmé un accord entre la Chine et la Russie, portant sur l’achat de 24 avions de combat Su-35.

L'accord fait de la Chine le premier acheteur étranger de Sukhoi Su-35, l'un des avions militaires les plus avancés de la Russie.

Les négociations sur la livraison des chasseurs russes Sukhoi Su-35 à la Chine ont été entamées en 2011. En 2012, les Etats en question ont signé un accord préliminaire. Cependant, il a fallu trois ans aux deux pays afin de convenir sur les conditions à caractères technique et financier. On parle d’un contrat de 2 milliards de dollars.

 

Le Sukhoi Su.35 :

Le Su-35 est un appareil de la génération 4++.  Les caractéristiques de l'avion comprennent une nouvelle avionique numérique avec fusion des données, un nouveau réseau d'antennes radar progressive avec une longue portée de détection et de cibles aériennes. Son noyau est le système de gestion de l'information (SGI), qui intègre les sous-systèmes fonctionnels, logiques, d'information et de logiciels en un complexe unique qui assure l'interaction entre l'équipage et l'équipement. L'IMS comprend deux ordinateurs centraux numériques, dispositifs de commutation et de l'information. Le pilote dispose de deux écrans MFI affichage multi-fonctions de 9x12 pouces et une résolution de 1400x1050 pixels.

Le noyau du Su-35 dispose de deux doubles radars en bande X en réseau, à antennes progressives Irbis-E, soit un N-12 à l’avant et un N-011 dans la queue arrière. A l’avant le N-12 est monté sur une unité de commande hydraulique à deux étapes (en azimut et en rouleau). Le dispositif d'antenne scanne par un faisceau électronique dans l'azimut et l'angle d'élévation dans les secteurs non inférieure à 60°. L'unité d'entraînement en deux étapes électro-hydraulique tourne en outre l'antenne par des moyens mécaniques à 60 ° en azimut et 120 ° en roulis. Ainsi, en utilisant la commande électronique et mécanique tour supplémentaire de l'antenne, l'angle de braquage maximal du faisceau peut atteindre 120 °. Le radar Irbis-E détecte les cibles aériennes jusqu’à une portée maximale de 400 km. Le tout avec une nouvelle génération d'optique frontale.

La durée de vie de la cellule est de 6’000 heures de vol, soit un cycle de vie de 30 années d'exploitation. La durée de vie assignée des moteurs AL-117S dérivé de l’AL-31F avec poussée vectorielle est de 4’000 heures.

 

AIR_SU-35_Armed_AAMs_Test_Flight_lg.jpg

Photos : Sukhoi Su-35 @ Sukhoi

03/09/2015

L’Indonésie a choisi le Sukhoi Su-35 !

2030397890.jpg

 

 

 

Le ministère indonésien de la Défense (MoD) a choisi le Sukhoi Su-35 «Flanker-E » pour remplacer les actuels Northrop F-5E Tiger II de la Force aérienne. Ce programme représente la première commande à l'exportation du Su-35.

 

Les avions en concurrence étaient: le Rafale de Dassault Aviation, le Lockheed-Martin F-16 « Viper », l’Airbus Eurofighter T3 et le Saab Gripen E. Il semble que le prix a joué un rôle déterminant dans le choix, on parle ce soir d’un montant d’un milliard de dollars pour 16 appareils.

Cette réussite russe, montre qu'il va falloir une fois de plus compter sur le retour des avionneurs à "l'étoile rouge" sur le marché. Ceux-ci se montrent très agressifs et devraient à l'avenir être à nouveau capable de concurrencer les USA et compliquer le travail des européens.

 Les forces aériennes indonésiennes exploitent actuellement une flotte mixte d'appareils russes composée de Su-27SK, Su-27SKM, Su-30MK et de Su-30MK2, achetés par étapes depuis 2003.

Le Sukhoi Su.35 :

Le Su-35 est un appareil de la génération 4++.  Les caractéristiques de l'avion comprennent une nouvelle avionique numérique avec fusion des données, un nouveau réseau d'antennes radar progressive avec une longue portée de détection et de cibles aériennes. Son noyau est le système de gestion de l'information (SGI), qui intègre les sous-systèmes fonctionnels, logiques, d'information et de logiciels en un complexe unique qui assure l'interaction entre l'équipage et l'équipement. L'IMS comprend deux ordinateurs centraux numériques, dispositifs de commutation et de l'information. Le pilote dispose de deux écrans MFI affichage multi-fonctions de 9x12 pouces et une résolution de 1400x1050 pixels.

Le noyau du Su-35 dispose de deux doubles radars en bande X en réseau, à antennes progressives Irbis-E, soit un N-12 à l’avant et un N-011 dans la queue arrière. A l’avant le N-12 est monté sur une unité de commande hydraulique à deux étapes (en azimut et en rouleau). Le dispositif d'antenne scanne par un faisceau électronique dans l'azimut et l'angle d'élévation dans les secteurs non inférieure à 60°. L'unité d'entraînement en deux étapes électro-hydraulique tourne en outre l'antenne par des moyens mécaniques à 60 ° en azimut et 120 ° en roulis. Ainsi, en utilisant la commande électronique et mécanique tour supplémentaire de l'antenne, l'angle de braquage maximal du faisceau peut atteindre 120 °. Le radar Irbis-E détecte les cibles aériennes jusqu’à une portée maximale de 400 km. Le tout avec une nouvelle génération d'optique frontale.

La durée de vie de la cellule est de 6’000 heures de vol, soit un cycle de vie de 30 années d'exploitation. La durée de vie assignée des moteurs AL-117S dérivé de l’AL-31F avec poussée vectorielle est de 4’000 heures.

 

2975181373.JPG

Photos : Sukhoi Su-35 @ Irkut 

25/07/2015

Arrivée d’un nouveau lot de Su-35 !

7_04_09_813.JPG

 

 

Moscou, la société Sukhoi a transféré un nouveau lot de Su-35 à la Force aérienne russe en cette fin de mois de juillet. Le nombre d’aéronef n’est pas communiqué. Les aéronefs ont été transférés depuis les installations de la Société Sukhoi, Y.Gagarin de Komsomolsk-sur-Amour. Ce nouveau lot de Sukhoi Su-35, fait partie du programme d'armement d’État pour 2011 - 2020.

 

Le Sukhoi Su.35 :

 

Le Su-35 est un appareil de la génération 4++.  Les caractéristiques de l'avion comprennent une nouvelle avionique numérique avec fusion des données, un nouveau réseau d'antennes radar progressive avec une longue portée de détection et de cibles aériennes. Son noyau est le système de gestion de l'information (SGI), qui intègre les sous-systèmes fonctionnels, logiques, d'information et de logiciels en un complexe unique qui assure l'interaction entre l'équipage et l'équipement. L'IMS comprend deux ordinateurs centraux numériques, dispositifs de commutation et de l'information. Le pilote dispose de deux écrans MFI affichage multi-fonctions de 9x12 pouces et une résolution de 1400x1050 pixels.

Le noyau du Su-35 dispose de deux doubles radars en bande X en réseau, à antennes progressives Irbis-E, soit un N-12 à l’avant et un N-011 dans la queue arrière. A l’avant le N-12 est monté sur une unité de commande hydraulique à deux étapes (en azimut et en rouleau). Le dispositif d'antenne scanne par un faisceau électronique dans l'azimut et l'angle d'élévation dans les secteurs non inférieure à 60°. L'unité d'entraînement en deux étapes électro-hydraulique tourne en outre l'antenne par des moyens mécaniques à 60 ° en azimut et 120 ° en roulis. Ainsi, en utilisant la commande électronique et mécanique tour supplémentaire de l'antenne, l'angle de braquage maximal du faisceau peut atteindre 120 °. Le radar Irbis-E détecte les cibles aériennes jusqu’à une portée maximale de 400 km. Le tout avec une nouvelle génération d'optique frontale.

La durée de vie de la cellule est de 6’000 heures de vol, soit un cycle de vie de 30 années d'exploitation. La durée de vie assignée des moteurs AL-117S dérivé de l’AL-31F avec poussée vectorielle est de 4’000 heures.

 

7_04_09_784.JPG

Photos : Sukhoi Su-35 @Sukhoi

13/10/2014

Russie, nouveau lot de Su-35 & Su-30M2 !

Su-35S-KnAAPO-2P-9S.jpg

 

 

Moscou, le group Irkout a remis nouveau un lot de Sukhoi Su-35 et Su-30M2 au ministère de la Défense. La cérémonie de transfert qui a lieu à l'aéroport de la succursale de la Société Sukhoi au sein des installations de Komsomolsk-sur-Amour.

 

Ce nouveau lot fait partie d’une commande effectuée en 2011 dans le cadre de la modernisation profonde de l'armée de l'air russe.

 

 

Le Sukhoi Su-35 : 


211418794.jpg


 

Le Su-35 est un appareil de la génération 4++.  Les caractéristiques de l'avion comprennent une nouvelle avionique numérique avec fusion des données, un nouveau réseau d'antennes radar progressive avec une longue portée de détection et de cibles aériennes. Son noyau est le système de gestion de l'information (SGI), qui intègre les sous-systèmes fonctionnels, logiques, d'information et de logiciels en un complexe unique qui assure l'interaction entre l'équipage et l'équipement. L'IMS comprend deux ordinateurs centraux numériques, dispositifs de commutation et de l'information. Le pilote dispose de deux écrans MFI affichage multi-fonctions de 9x12 pouces et une résolution de 1400x1050 pixels.

Le noyau du Su-35 dispose de deux doubles radars en bande X en réseau, à antennes progressives Irbis-E, soit un N-12 à l’avant et un N-011 dans la queue arrière. A l’avant le N-12 est monté sur une unité de commande hydraulique à deux étapes (en azimut et en rouleau). Le dispositif d'antenne scanne par un faisceau électronique dans l'azimut et l'angle d'élévation dans les secteurs non inférieure à 60°. L'unité d'entraînement en deux étapes électro-hydraulique tourne en outre l'antenne par des moyens mécaniques à 60 ° en azimut et 120 ° en roulis. Ainsi, en utilisant la commande électronique et mécanique tour supplémentaire de l'antenne, l'angle de braquage maximal du faisceau peut atteindre 120 °. Le radar Irbis-E détecte les cibles aériennes jusqu’à une portée maximale de 400 km. Le tout avec une nouvelle génération d'optique frontale.

La durée de vie de la cellule est de 6’000 heures de vol, soit un cycle de vie de 30 années d'exploitation. La durée de vie assignée des moteurs AL-117S dérivé de l’AL-31F avec poussée vectorielle est de 4’000 heures.

 

 

Le Sukhoi Su-30M2: 


2056962.jpg


 

 

Su-30M2 est conçu pour la supériorité aérienne à longue distance. Les principales caractéristiques du Su-30M2 comprennent un système de contrôle des armes modifiés avec des fonctionnalités avancées pour détruire des cibles terrestres et maritimes, un nouveau système d'affichage de poste de pilotage avec à écrans couleurs multifonctions. L’avion dispose de systèmes de communication et de navigation améliorées.

En matière d’armement. Le système de contrôle des armes du Su-30M2 permet la détection, le suivi et la destruction des cibles aériennes, terrestres et maritimes avec des armes antiaériennes dans toutes les conditions météorologiques, de jour et de nuit. 

La masse maximale au décollage est portée jusqu’à 34,5 tonnes en renforçant la cellule et le train d’atterrissage. Toute la gamme d’armements russes air-air et air-surface peut être emportée sous 12 points d’emport. L’avion dispose du nouveau radar N011M Bars de type AESA couplé à l’optronique frontale OLS-30 (90 km de portée maxi). Le Su-30M2 dispose de la liaison de données Spektr et du viseur de casque Sura-K. L’avion est doté des moteurs AL-31F.

 

 

60 avions prévu en 2015:

 

L’année prochaine sonnera comme l’année de tous les record pour Irkout, qui livrera un total de 60 avions à l’aviation russe. Ce chiffre comprendra 30 avions provenant des modèles Sukhoi Su-34 et Sukhoi Su-30SM & Su-30M2. Par ailleurs, se sont pas moins de 30 Yakovlev Yak-130 qui seront livrés pour modernisés les centres de formations de pilotes russes.


1*mkNNIuA_cBXIm8T3C4oBAw.jpeg


 

Photos : 1 Sukhoi Su-35 2 Cockpit Su-35 @Irkout 3 Su-30M2 @ Max Briansky

 

 

22:06 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : aviation russe, russie, sukhoi, su-35, su-30m2 |  Facebook | |

11/04/2014

2eme édition du tournoi de tir pour avions de combat !

63b7ce5336d6b2b69124ab7daac096c1.jpg


Le 2e tournoi international de tir en avions de combat et hélicoptères, baptisé «Aviadarts», se tiendra en Russie en mai prochain, a annoncé à Moscou le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Klimov.

"La sélection des meilleurs équipages pour le tournoi Aviadarts-2014, qui débutera en mai, se déroule dans les unités de l'Armée de l'air russe", a indiqué le colonel Klimov.


 

4291121d74fa8f1963445c516ca35d08.jpg


En plus des équipages russes, l’édition 2014 de l’Aviadarts comprendra des invités étrangers. Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a annoncé avoir invité cinq pays à participer à ces compétitions. La Russie sera représentée par 71 équipages russes de l'aviation tactique, de combat, à long rayon d'action et de transport militaire. Par ailleurs l’édition 2014 devrait également voir la participation de chasseurs MiG-29 et Su-27 et de chasseurs-bombardiers Su-34.

Historique : 

 

Durant l’été 2013, la Russie a organisé son premier tournoi de tir en avion de combat sur le polygone de Pogonovo, dans la région de Voronej. Selon les médias russes, plus de 130 pilotes de chasseurs Sukhoi (Su-25 et Su-25SM) et d'hélicoptères Mil (Mi-24, Mi-28-N) et Kamov (Ka-52) se sont disputés le titre de meilleur pilote de Russie. 

 

2af9f8baa00550781d7c951eeb921daf.jpg




Déroulement : 


 

aviadarts001-43.jpg


Pendant le tournoi «Aviadarts», les équipage doivent détruire des cibles terrestres en utilisant des roquettes, des mitrailleuses et des canons embarqués, et surmonter la défense antiaérienne, qui sera représentée par les systèmes Pantsir-S1 et les missiles polyvalents Kornet-EM. Des drones surveilleront le déroulement du tournoi.

 

Photos : 1 Sukhoi Su-25 2 Mil MI-28 3 Kamov Ka-52 4 Sukhoi Su-24 @ Force aérienne russe