08/08/2016

Les Sukhoi Su-34 dotés d’une nacelle de renseignement !

1396012_-_main.jpg

Les avions d’attaque au sol russe de type Sukhoi Su-34 « Fullback » ont commencé à recevoir des nacelles de renseignement électronique (ELINT).

La force aérienne russe a débuté l’introduction d’une nacelle de type UKR-RT sous le ventre de ses Su-34 « Fullback ». Cette nacelle semble être dérivée du système ELINT M-410 utilisé à bord des appareils de type Tupolev Tu-214R. Le système UKR-RT est produit par le conglomérat de défense Almaz-Antey, Ce nouveau système doit permettre au Su-34 de détecter les centres de communication et les radars ainsi que les emplacements des systèmes de guidage de drones en temps réel.

Cette nouvelle capacité va permettre d’étendre le rôle des Sukhoi Su-34. Ceux-ci seront dorénavant capables non seulement d’attaques aériennes de précision, mais pourront ainsi œuvrer en matière de renseignement. Du point de vue tactique le choix des russes se justifie de deux manières. La première permet en temps de paix de mener des missions de reconnaissance électronique bien plus discrètes que les gros avions de type Tu-214R. En temps de guerre, ce choix la reconnaissance électronique sera moins vulnérable sur les su-34 et permettra de repérer et d’attaquer quasi simultanément les objectifs ennemis.

 

Photo : Su-34 doté d’une nacelle UKR-RT @ Sergy

03/06/2016

Le premier lot de Sukhoi Su-34 de l’année !

2821540.jpg

Moscou confirme que le premier lot d’avions de combat de type Sukhoi Su-34 « Fullback » a été livré par la société Sukhoi au ministère de la Défense de la Fédération de Russie selon l’ordre d'État 2016. Les appareils ont décollé de l'aérodrome de Chkalov Novosibirsk pour rejoindre le lieu de déploiement non divulgué.

Le Sukhoi Su-34 «Fullback» : 

Le Su-34 peut  attaquer des cibles terrestres, maritimes et aériennes, de jour comme de nuit et par tous les temps, en utilisant l’ensemble des types de munitions en service en Russie. En termes de capacités opérationnelles, il s'agit d'un appareil de génération 4+. Son système de sécurité active avec les nouveaux ordinateurs, fournit des capacités supplémentaires pour le pilote et le navigateur, pour effectuer des bombardements précis et à manœuvrer sous le feu ennemi. L’excellente aérodynamique de l’avion, les grands réservoirs de carburant de capacité interne, la nouvelle génération de moteurs plus économe en carburant, doté d’une commande numérique. Font que le Su-34 de bombardement tactique, se trouve très proche de la catégorie de bombardier stratégique de classe moyenne.

Le Su-34 dispose également d’un système de communication et le système d'échange d'informations de type liaison16 (Link16) lui permettant une interface avec des troupes terrestres et des navires de surface, ainsi qu’avec d’autres aéronefs.

 

2751296.jpg

Photos : 1 Su-34 Fullback @ Cheburashka 2 Su-34 Fyodor Borisov

13/01/2016

L’Algérie commande le Su-34 « Fullback » !

4118612330.jpg

 

Je vous l’annonçais il y a deux jours, cette fois-ci c’est officiel, l’Armée de l’air algérienne a commandé à la Russie 12 bombardiers tactiques Sukhoï Su-34 "Fullback" (version export Su-32). Ces nouveaux avions s’inscrivent dans un effort de modernisation de la flotte aérienne actuelle de l’Algérie.

Le Sukhoi Su-34 «Fullback» : 

Le Sukhoi Su-34 peut  attaquer des cibles terrestres, maritimes et aériennes, de jour comme de nuit et par tous les temps, en utilisant l’ensemble des types de munitions en service en Russie. En termes de capacités opérationnelles, il s'agit d'un appareil de génération 4+. Son système de sécurité active avec les nouveaux ordinateurs, fournit des capacités supplémentaires pour le pilote et le navigateur, pour effectuer des bombardements précis et à manœuvrer sous le feu ennemi. L’excellente aérodynamique de l’avion, les grands réservoirs de carburant de capacité interne, la nouvelle génération de moteurs plus économe en carburant, doté d’une commande numérique. Font que le Su-34 de bombardement tactique, se trouve très proche de la catégorie de bombardier stratégique de classe moyenne.

Le Su-34 dispose également d’un système de communication et le système d'échange d'informations de type liaison16 (Link16) lui permettant une interface avec des troupes terrestres et des navires de surface, ainsi qu’avec d’autres aéronefs.

Question armement, le Su-34 met en oeuvre des missiles à longue portée air-surface et air-air ainsi que d'armes guidées multicanal. Il est équipé d'un système de contre-mesures de dernière génération. Rappelons que le cockpit est blindé. L'avion peut effectuer des missions à basse altitude de type « by-pass et fly-by». A noter, que les pilotes disposent d’un petit cabinet WC, pour les longues missions. L’avion a des capacités de lutte antinavire et dispose d’un rayon d'action de 4.000 km, sa vitesse maximale.

 

11/01/2016

L’Algérie a soumis une demande pour des Sukhoi Su-34 !

843.jpg

L'Algérie vient de faire un pas de géant, en vue de l’acquisition d’une flotte de bombardiers tactiques de type Sukhoi Su-34 (Su-32 version export). En effet, le pays vient de transmette une demande officielle à l'agence d'exportation d'Etat russe Rosoboronexport pour la fourniture de 12 appareils. La nouvelle vient d’être confirmée par Sergueï Smirnov, directeur de l'usine de Novosibirsk Aircraft Production Association (ONAP).

 

Le Sukhoi Su-34 «Fullback» : 

Le Sukhoi Su-34 peut  attaquer des cibles terrestres, maritimes et aériennes, de jour comme de nuit et par tous les temps, en utilisant l’ensemble des types de munitions en service en Russie. En termes de capacités opérationnelles, il s'agit d'un appareil de génération 4+. Son système de sécurité active avec les nouveaux ordinateurs, fournit des capacités supplémentaires pour le pilote et le navigateur, pour effectuer des bombardements précis et à manœuvrer sous le feu ennemi. L’excellente aérodynamique de l’avion, les grands réservoirs de carburant de capacité interne, la nouvelle génération de moteurs plus économe en carburant, doté d’une commande numérique. Font que le Su-34 de bombardement tactique, se trouve très proche de la catégorie de bombardier stratégique de classe moyenne.

Le Su-34 dispose également d’un système de communication et le système d'échange d'informations de type liaison16 (Link16) lui permettant une interface avec des troupes terrestres et des navires de surface, ainsi qu’avec d’autres aéronefs.

Question armement, le Su-34 met en oeuvre des missiles à longue portée air-surface et air-air ainsi que d'armes guidées multicanal. Il est équipé d'un système de contre-mesures de dernière génération. Rappelons que le cockpit est blindé. L'avion peut effectuer des missions à basse altitude de type « by-pass et fly-by». A noter, que les pilotes disposent d’un petit cabinet WC, pour les longues missions. L’avion a des capacités de lutte antinavire et dispose d’un rayon d'action de 4.000 km, sa vitesse maximale.

Commentaire:

Si cette vente venait à se concrétiser, l'Algérie deviendrait le premier pays à recevoir la version export de l'avion et disposerait ainsi, du plus puissant bombardier tactique de la région. 

 

434.jpg

Photos : Sukhoi Su-34 « Fullback » @ G. Belyakov

 

 

01/12/2015

Les bombardiers russes armés air-air en Syrie !

1039246244-1.jpg

Moscou, l'armée de l'air de russe annoncé que ses avions Sukhoi Su-24 « Fencer » et Su-34 « Fullback » d’attaque au sol opérant en Syrie ont été armés de missiles air-air.

Le développement intervient moins d'une semaine après qu’un Sukhoi su-24 « Fencer » a été abattu par Lockheed-Martin F-16 de l’armée de l’air turque. Par ailleurs, la Russie a terminé le déploiement de missiles sol-air Almaz-Antey S-400.

 

Quels missiles ?

Les bombardiers tactique sukhoi Su-24 et Su-34 sont équipés avec de missile Vympel R-27 et R-73.

Le Vympel R-27, est un missile air-air à moyenne / longue portée. Il est disponible avec une très large variété d'autodirecteurs. Les distances d'engagement sont varies selon la version, mais peut atteindre 130km.

Le Vympel R-73 est un missile à courte portée d’une portée de 40km. Le R-73 emploie un guidage infrarouge passif. Son capteur très sensible, refroidi par cryogénie, possède aussi un champ de débattement étendu de 60 ° dans toutes les directions par rapport à l'axe de vol du missile. Ce capteur peut être asservi au casque du pilote, permettant une désignation de l'objectif, simplement en regardant celui-ci. Il est également possible de désigner la cible de façon classique au radar ou bien en utilisant un IRST. Par ailleurs, ce missile est très insensible et résistant aux contre-mesures, ce qui le rend très difficile à leurrer.

Cette mesure vient compléter le renforcement aérien russe en Syrie, avec notamment l’escorte des bombardiers par des chasseurs Su-27SM et de Sukhoi Su-30SM (voir article avia news du 26/11).

 

Photos : Sukhoi Su-34 « Fullback » armé air-sol et air-air @ Sukhoi