02/01/2012

Parc complet de SU-27SM pour la Russie !

 

su34-2.jpg



La Russie a reçu un beau cadeau de Noël avec les deux derniers Sukhoi SU-27SM(3) «Flanker» livré pendant les fêtes et qui font que la Force aérienne vient de finir d’achever son équipement avec ce type d’avions.

Ces deux derniers appareils proviennent de l’ultime commande passée en 2009 pour douze SU-27SM (3) «Flanker». Les machines ont été fabriquées à Komsomolsk-sur-Amour sur les chaînes de l’usine KnAAPO. Le SU-27SM (3) a été structurellement renforcé et pèse trois tonnes de plus au décollage que le modèle précédent. Alimentées par deux moteurs Saturn AL-31F-M1. Le SU-27SM (3) est équipé d'une avionique moderne et de points d’attaches supplémentaire que les versions antécédentes.

Cette dernière version du Sukhoi, dispose d’un cockpit doté de 4 écrans multifonctions couplé à une nouveau système de communication sécurisé et plus résistant au brouillage. Les logiciels radars ont été adapté pour permettre l’utilisation de la gamme la plus récente en matière de missiles «air-air» et «air-surface» de longue portée.

Le SU-27SM (3) est une version polyvalente capable de remplir des missions de combat en
utilisant efficacement et avec une haute précision les armes "air-surface» y compris par guidage avec GPS (GLONASS). Selon Sukhoi, le SU-27SM (3) est presque deux fois plus efficace que son prédécesseur, le Su-27C.

La Russie dispose d’un parc d’un plus de 350 SU-27 répartit entre 12 régiments plus du centre de démonstration en vol de la patrouille des Chevaliers Russes (Russian Knights), les unités d’entrainements et le centre d’essais en vol des Forces aériennes.

 

su34-3.jpg



Photos : L’un deux derniers SU-27SM (3) livré @ Sukhoi

 

 

30/08/2011

Russie : les Mig-31 «Foxhound» sont modernisés !

 

1539444.jpg


 

La Force aérienne russe vient de terminer sont programme de modernisation de ses Mig-31 «Foxhound» selon les indications du Général Alexander Zelin.

Le Mig-31BM est officiellement opérationnel au sein de la défense russe. Le parc de Mig-31 est à nouveau prêt et offre une capacité sans précédent en matière d’intercepteur. Le MiG-31BM est équipé d'avionique et d’une  liaisons de données numériques, d’un nouveau radar multimode, un tableau de bord couleur multi-fonctions, un nouvel ordinateur plus puissant.

Si le programme de modernisation des Mig-31 date de 1997, il a fallut attendre l’année 2005 pour que celui-ci puisse reprendre faute d’argent. C’est en 2005 que le premier prototype a effectué son premier vol et les essais se sont achevés en 2007.  Puis c’est seulement à partir de la fin de l’année 2008 que les premiers appareils commencèrent à être modernisés.

 

 

Mig-31BM_cockpit.jpg

 

 

Le Mig-31, une fois modernisé, reste un redoutable intercepteur sans équivalent au monde. La Russie l’a bien compris le standard «BM» est là pour le démontrer. La première phase de modernisation comprenait  la prolongation de la durée de vie de la cellule puis  la modernisation du cockpit pour fournir au navigateur et officier du systèmes d’armes toute la situation tactique sur de nouveaux écrans multifonctions tandis que le pilote se voit doter d’un nouveau HUD. Les nouveaux équipements de navigation embarqués sont similaires à ceux du Mig-29SMT et incluent un système de guidage par satellite GLONASS (GPS russe). Le radar Zaslon-A est modernisé au standard Zaslon-AM permettant l’usage de nouveaux armements comme les missiles air-air R-73 et K-37. Le K-37 est un nouveau missile air-air à guidage radar actif de 230 km de portée dont le développement a commencé en 2006. L’appareil est également optimisé pour de nouveaux armements air-sol comme les  missiles KH-31 et KH-58USH,ainsi que des bombe guidées.

Rappel :

 

Le Mig- 31 est un dérivé du Mig-25,  ceux-ci entrèrent en service en 1970. Il existe 6 versions du Foxbat : le Mig-25A "Foxbat-A" version d'interception de base, le Mig-25 R/RB "Foxbat-B" version de reconnaissance; le Mig-25 U "Foxbat-C" version biplace d'entraînement, le Mig-25 R "Foxbat-D" version modernisée du B, le Mig-25 PDS "Foxbat-E" variante du A doté d'une avionique modernisée, de 2 turboréacteurs de 14.000 kgp. Le Mig-31 « Foxhound » est un intercepteur à long rayon d’action inspiré de la configuration générale du Mig-25 mais il constitue un appareil entièrement nouveau. Le développement de ce biréacteur et biplace a commencé en 1967 pour remplacer les Mig-25 et Tu-128. Le projet a successivement pris les noms S-155MP, Mig-25MP et Ye-155MP. Le prototype du Ye-155MP vola pour la première fois en septembre 1975 suivi d’un second équipé de son radar en 1976. Au total, 10 prototypes et appareils de pré série furent utilisés pour les essais. La production en série du Mig-31 à l’usine Sokol commença en 1979 avec un premier régiment opérationnel en 1983. Plus de 500 Mig-31 auraient été produits entre 1979 et 1994 dont environ 325 Mig-31 « Foxhound-A », 162 Mig-31B et 7 Mig-31M.

 

 

 

Notez que la Russie ne désire pas exporter son Mig-31BM.

 

 

1524489.jpg

 

 

Photos : 1 & 3 Mig-31BM en vol 2 Cockpit @ Sergy

 

22:09 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : russie, mig-31bm, foxhound, modernisation mig |  Facebook | |

22/08/2011

La Russie désire 120 SU-34 "Fullback" !

 

11_11-09-07.jpg


 

Lors de la dernière édition du salon aéronautique MAKS à Moscou, les Forces aérienne russes ont émis le besoin de pouvoir compter sur une flotte de 120 Sukhoi SU-34 «Fullback». A court terme, la Russie désire disposer de 70 appareils de ce type d’ici 2015.

A ce jour, la Russie dispose de 32 SU-34, ces appareils commencent à prendre la place des SU-24 «Fencer» à géométrie variable.  Selon cette annonce, il semble donc,  que la Russie souhaite pouvoir compter sur 5 escadrons  de SU-34.

Modernisation de la force d’attaque :

L’armées russe est en pleine modernisation, et en ce qui concerne la mise à jour de sa capacité de frappe en profondeur, le Sukhoi SU-34 occupe une place très importante, car l’appareil sera la futur épine dorsale des unités de bombardement de front. Le Su-34 occupe une position de premier plan de programme d’acquisition, qui a été validé en début d'année et court jusqu'en 2020.

Le Sukhoi SU-34 «Fullback» :

Le SU-34 est destiné à l’attaque air-sol sur le champ de bataille comme derrière les lignes ennemies. Il peut aussi être utilisé comme appareil de reconnaissance et d’attaque de cibles navales. Dérivé du SU-27 avec lequel il partage son allure générale, le Su-34 a un nez complètement re-dessiné, un cockpit côte à côte avec écrans multifonctions, des plans canards, une masse maxi au décollage 1,5 fois plus importante, une capacité en carburant augmentée. La cabine du SU-34 est entièrement blindée en titane et l’équipage dispose d’un coin repos avec toilettes et four pour les missions de très longue durée. Le SU-34 a en effet un rayon d’action important grâce à sa grande capacité interne d’emport de carburant et à la possibilité d’être ravitaillé en vol. Il est doté en équipements électroniques pour mener à bien des missions de pénétration des défense ennemies : un radar multifonction V004 avec suivi de terrain, système de guerre électronique intégrée qui comprend :détecteurs, brouilleurs, lance leurres, différents systèmes optroniques IR et TV d’acquisition et désignation de cible, des équipements de communication. Question motorisation le SU-34 dispose de deux AL-31F-M1 qui offrent une tonne de poussée supplémentaire par rapport à la version AL-31F.

Le Su-34 dispose  d’un second radar de queue dans son cône arrière comme l’ensemble de la gamme SU-27, SU-30, SU-33, SU-35.  Il dispose en outre de 12 points d’emport pour 8 tonnes d’armements comprenant des missiles air air R-73 et R-77, des missiles antinavires et antiradars KH-31, des missiles air-sol Kh-25 et KH-29, des bombes guidées laser et TV KAB-500/1500, des bombes et roquettes non guidées.

 

2_05_05_09.jpg

 

 


Photos : SU-34 Fullback @ Sukhoi