07/11/2016

Singapour opte pour le H225M & le Chinook !

img_carousel-EC725-2.jpg

Singapour va acquérir un nombre non révélé d'hélicoptères Airbus H225M et Boeing CH-47F « Chinook » dans le cadre de son programme de modernisation de sa flotte d’hélicoptères. Les Caracal et les Chinook vont venir remplacer les hélicoptères AS332 « Super Puma » et CH-47D de la République de Singapour (RSAF).

«Le H225M et le CH-47F possèdent les meilleures capacités de levage et de portée et permettront à la RSAF de répondre plus efficacement aux exigences de levage des forces armées de Singapour avec moins d'hélicoptères et moins de main-d'œuvre » indique le porte-parole de la RSAF.

Le H225M « Caracal »: 

Le H225M « Caracal » (ex EC725)  est la dernière version du « Super Puma » et de la famille « Cougar ». Cet hélicoptère de 11 tonnes  bimoteur est équipé d'un rotor à  cinq pales et d'un réservoir de carburant de grande capacité, offrant des performances et une autonomie plus grande de vol. Il a été conçu pour effectuer de multiples missions, telles que la recherche et sauvetage de combat (SAR), Le  de transport aérien tactique, longue distance le  transport en ambulance aérienne (MEDEVAC), l'appui logistique et  les  missions navales. Le H225M est également équipé d'une tourelle FLIR.

Le Boeing CH-47F : 

Les nouveaux CH-47F disposent de caractéristiques améliorées en vue de la survie avec notamment un système directionnel de contre-mesures électronique à infrarouges, une meilleure protection balistique et un carénage résistant à l'écrasement. L’équipage dispose de sièges blindés. Le CH-47F possède une cellule et une avionique modernisée, ainsi qu'un poste de pilotage automatique numérique.

ch_47_hotspot_background_960x410_mobile.png

Photos : 1 H225M Caracal@ Airbus Ch-47F Chinook@ Boeing

 

14/06/2016

Hawk, les livraisons s’accélèrent pour L’Arabie Saoudite

 

yourfile.jpg

BAe Systems vient de terminer une double livraison d’avions écoles de type Hawk Mk165 destinée à l’Arabie Saoudite. Cinq appareils sont déjà en possession du client. Ces appareils font partie du premier lot de 22 Hawk Mk165 commandés en 2012 destinés à Riyad.

L’Arabie Saoudite a passé commande pour deux lots d’avions écoles BAe HawkMK165 AJT. Le second lot comprend le même nombre d’avion, soit 22.

Hawk MK165 :

Les Hawks MK165 sont équipés d’un cockpit numérique très proche des ceux qui équipent les Airbus Eurofighter « Typhoon II » et Boeing F-15S « Eagle » sur lesquels les élèves-pilotes vont se retrouver.

La version Hawk MK132 Export AJT (T2 dans la RAF) et le standard destiné à la RSAF, font partie de la nouvelle génération de jet destiné au départ pour la Royal Air Force et la Royal Navy.  Le T2/MK132 comprend un affichage moderne de type LCD à la place de l'instrumentation classique et permet la préparation pour le vol des avions de combat modernes, en particulier le tout "en verre".  Il utilise un moteur Rolls-Royce Adour 951.Trois pays ont également déjà opté pour ce modèle, l’Afrique du Sud et l’Inde et l’Arabie Saoudite.

 

Photo : Double livraison de Hawk pour la RSAF @ BAe

 

 

15/03/2016

KC-130J pour l’Arabie Saoudite !

MP16-0296Saudi5779DAG008.jpg

Marietta, Lockheed-Martin a livré deux avions ravitailleurs KC-130J « Super Hercules » à la Royal Saudi Air Force (RSAF). Le Royaume d'Arabie saoudite est le 16ème pays à utiliser le C-130J « Super Hercules » pour répondre à ses besoins de ravitaillement et de transport aérien. L'Arabie Saoudite a la particularité d'avoir la plus grande flotte d’Hercules en dehors des États-Unis d'Amérique.

Le KC-130J « Super Hercules » Tanker :

Le KC-130J «Super Hercules» en version Tanker est directement dérivé du nouveau C-130J « Super Hercules ». Il incorpore une technologie de pointe pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement de soutien avec des coûts de cycle de vie plus actuel que pour les anciens C-130. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes. Il est doté de nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100D3 dotés d’hélices à six pales. La version KC-130J est dotée des systèmes de perches de ravitaillement, des réservoirs supplémentaires et un poste pour l’opérateur ravitailleur. Le système de ravitaillement existe déjà sur les modèles plus anciens du C-130.

 

MP16-0296-Saudi C-130J5780Flight-2-19-2016-010_DM.jpg

Photos : Les deux ravitailleurs KC-130J de la RSAF @ Lockheed-Martin

19/02/2016

Des Hawk supplémentaires pour l’Arabie Saoudite !

1325671815.jpg

L'Arabie Saoudite va commander un second lot de 22 avions écoles BAe Hawk AJT. Le pays avait passé commande en 2012 d’un premier lot de 22 Hawk AJT, en vue du remplacement progressif des 24 Hawk Mk65 reçu en1987 et des 16 Hawk Mk65A entrés en service à partir de 1997.

Du côté de chez BAe, on confirme être parvenu à un accord avec le client saoudien pour la mise à disposition d’un second lot de 22 Hawk, ainsi que des équipements au sol associés.

Les Hawks MK165 sont équipés d’un cockpit numérique très proche des ceux qui équipent les Airbus Eurofighter « Typhoon II » et Boeing F-15S « Eagle » sur lequel les élèves-pilotes vont se retrouver.

La version Hawk MK132 Export AJT (T2 dans la RAF) et le standard destiné à la RSAF, font partie de la nouvelle génération de jet destiné au départ pour la Royal Air Force et la Royal Navy.  Le T2/MK132 comprend un affichage moderne de type LCD à la place de l'instrumentation classique et permet la préparation pour le vol des avions de combat modernes, en particulier le tout "en verre".  Il utilise un moteur Rolls-Royce Adour 951.Trois pays ont également déjà opté pour ce modèle, l’Afrique du Sud et l’Inde et l’Arabie Saoudite.

 

2786325839.jpg

Photos : Le premier Hawk AJT destiné à l’Arabie Saoudite @ BAe

08/02/2016

Singapour cherche un remplaçant à ses Super Puma !

365841465.jpg

La République de Singapour Air Force (RSAF) vient de lancer un programme en vue de trouver un remplaçant à sa flotte d’hélicoptère Super Puma/ Cougar composée de 32 appareils. La flotte de Super Puma/Cougar est âgée de 27ans.

Si la flotte d’hélicoptères Super Puma/ Cougar est très bien entretenue, les fuselages vieillissent et imposent une charge de maintenance importante. De plus, le climat chaud et humide à tendance à augmenter la corrosion.

Le futur hélicoptère devra répondre à plusieurs spécifications, dont la capacité à être déployé sur des frégates de la Marine. Les capacités de recherche et sauvetage (SAR) sont une priorités, ainsi qu’une maintenance facilitée pour de petites équipes.

Trois concurrents :

Pour l’instant, trois concurrents sont déjà annoncés, il s’agit de Bell/Boeing avec le V-22 « Osprey », l’Airbus Helicopters avec le NH90 NFH et Sikorsky avec le S-92.

Bell-Boeing MV-22 «Osprey» :

V-22-Osprey.jpg

Le V-22 « Osprey » est aéronef de transport multirôle utilisant la technologie du rotor basculant pour combiner  les performances en vol vertical d'un hélicoptère avec la vitesse et la portée d'un aéronef à voilure fixe. Avec ses nacelles et les rotors en position verticale, il peut décoller, atterrir et décoller comme un hélicoptère. Une fois en vol, ses nacelles basculent. Pour se comporter comme  un avion à turbopropulseur capable de haute vitesse et  de vol à haute altitude. A ce jour, 230 V-22 sont en service sur un total de 360 appareils commandés. Le programme «Joint Advanced Vertical Lift Aircraft» est lancé en 1982 sous la direction de Bell Helicopter et Boeing. Le programme fut plusieurs fois menacé d’abandon pour des raisons budgétaires et le premier prototype commencera ses essais le 19 mai 1989, en vol stationnaire uniquement. Le premier vol horizontal ayant lieu le 14 septembre.

 

Le NH90 NFH : 

814245111.jpg

La variante NH-90 NFH est principalement conçue pour la lutte anti-sous-marine (ASM) et la guerre de surface. Les ensembles complets d'équipement de mission permettent à un large éventail de missions supplémentaires comme la recherche et le sauvetage (SAR), la patrouille maritime, ravitaillement vertical, le transport de troupes, l'évacuation médicale ainsi que le soutien amphibie. L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques défavorables partir du pont d’un navire, il peut fonctionner à partir de petites frégates, même en haute mer. Le programme NH-90 fait appel à un nombre important d’innovations technologiques dans l’emploi de matériaux composites au niveau de la structure et l’intégration de systèmes modulaires utilisant la technologie numérique. Premier appareil doté en série de commandes de vol électriques, il possède une grande manœuvrabilité et agilité qui lui permettent d’assurer des missions de jour comme de nuit même dans de très mauvaises conditions météo. De plus, le NH-90 possède un haut niveau de sécurité et de survivabilité.

Le S-92 :

s92-legacy2-2x.jpg

Le Sikorsky S-92 est un hélicoptère de transport susceptible de remplacer les H-3 Sea King. Le premier appareil a été livré en septembre 2004. Principalement utiliser pour le ravitaillement des plates-formes pétrolières et en mode de recherche et sauvetage, il a été commandé par les Forces armées canadiennes au nombre de 28 exemplaires sous la désignation CH-148 Cyclone. Le Cyclone peut voler de jour comme de nuit, dans presque toutes les conditions météorologiques et par des températures variant entre - 51 °C et + 49 °C. Grâce à sa vitesse maximale de croisière de 250 km/h, le CH-148 est environ 10 % plus rapide que le Sea King. Le Cyclone peut aussi parcourir 450 km sans ravitaillement.

 

Photos : 1 Super Puma singapourien@ RSAF 2 V-22 @ USM 3 NH-90 NFH@ Airbus Helicopter 4 S-92 @ Sikorsky