07/10/2014

RAF, le retrait des Tornado ajourné !

1287041521.jpg

 

 

Les trois dernier escadrons de première ligne qui volent encore sur l’avion de combat Panavia Tornado GR4 vont pouvoir continuer à voler encore un peu. Le retrait programmé de ceux-ci a été ajourné. 

 

Le Gouvernement du Royaume-Uni vient donc de décider de maintenir encore un peu les Tornado au sein de la RAF. Deux escadrons ( no: 9 et 31) basés à Marham dans le Norfolk vont voler au moins jusqu’en 2021, alors qu’il était prévu de les stopper d’ici 2018. Le troisième escadron n°15, basé à Lossiemouth continuera également à volé sur le GR4. Au total se sont pas moins de 79 Tornado GR4 qui pourront ainsi continuer à servir sa gracieuse Majesté.

 

Les raisons de cette décision: 

 

Trois raisons motivent ce brusque revirement de situation, les retards accumulés dans le programme du Lockheed-Martin F35B en sont la première cause. Le programme accuse un retard de près de quatre années et selon le dernier pointage de l’avionneur, les premiers F-35B n’arriveront au sein de la RAF qu’a fin 2018. Encore faut-il que d’autres problèmes ne viennent pas péjorer un calendrier mainte fois revu et corrigé.

 

La seconde raison provient du récent engagement de la RAF au sein de la coalition qui mène actuellement des opérations, afin d'appuyer les forces terrestres kurdes engagées dans le combat contre l'EI dans le nord-ouest de l'Irak.

 

La troisième est dernière raison concerne le fait que la RAF ne disposerait plus de réelles capacités d’attaque au sol dans l’attente de l’arrivée de l’Eurofighter T3 en 2017. Le maintien du Tornado GR4 permettra également de lancer et d’intégrer la nouvelle version du missile d’attaque au sol MBDA Brimstone II en 2015. L’Eurofighter recevra également le missile, mais pas avant 2019.


47748343.jpg


 

Le Tornado GR4 de la RAF : 

 

Le Tornado GR4 de la RAF permet les opérations tout temps d’attaque et de reconnaissance. Il est en service dans la RAF depuis maintenant près de 30 ans, mais une combinaison de programmes de mise à niveau et de nombreuses améliorations continuelles ont permis de  garder l'avion à l'avant-garde. Le standard actuel  du GR4 lui permet de mettre en oeuvre des armes à guidage de précision moderne en parallèle avec la la nacelle de désignation Litening III qui est utilisé dans les deux rôles d'attaque et de reconnaissance. Le Tornado GR4 emporte les armements suivants : Storm Shadow, Brimstone, Sidewinder AIM-9L, Paveway II, III Paveway, Enhanced Paveway, Paveway IV,  ASRAAM.

Propulsé par deux réacteurs Rolls-Royce RB 199 Mk103, le GR4 est capable de voler très bas au niveau du vol à une vitesse supersonique et peut maintenir une vitesse de croisière subsonique élevée. L'avion peut voler automatiquement à un niveau bas en utilisant le guidage sol (ISF)  de manière automatique. L'avion est également équipé d'un Forward Looking Infrared (FLIR) et des lunettes de vision nocturne (NVG) compatible avec les instruments du cockpit.

Pour la navigation, le Tornado est équipé d'un système intégré de navigation Global Positioning inertielle (GPINS). Le GR4 dispose également d'un radar au sol de cartographie (GMR) pour identifier les points fixes. Le GR4 est également équipé d'un laser de marquage de cible «Seeker» (LRMTS) qui peut être utilisé pour localiser des cibles désignées sur le sol ou peut fournir des informations de cibles au sol. Pour la reconnaissance, il peut également être doté du pod RAPTOR. Sa mise en service a donné au GR4 la capacité de transmettre en temps réel les informations.


1024px-Tornado_gr4_za597_kemble_arp.jpg


 

 

Photos :  Tornado GR4 de la RAF @ Neil Bates


20:02 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : raf, tornado, tornado gr4 |  Facebook | |

01/09/2014

Premier vol pour l’A400M de la RAF !

09_01_14-2.jpg

 

Le premier exemplaire de l’A400M destiné à la Royal Air Force a effectué son premier vol. L’avion a passé avec succès cette première étape avant la livraison.

 

L’avions numéro MSN15 était piloté par le pilote le pilote d'essai britannique Ed Strongman. L'avion a décollé de Séville à 14h25 heure locale et a effectué un vol d’une durée de 5h5min.

 

La RAF totalise 22 A400M en commande, le premier exemplaire devrait être disponible pour la livraison d'ici la fin de septembre. Selon le contrat, Airbus Military doit remettre quatre avions de type A400M à la RAF d’ici le mi-2018.Les A400M «Atlas» seront basés sur les installations de Brize Norton, dans l'Oxfordshire. 

 

L’A400M :

 L’A400M «Atlas» est un avion de transport militaire polyvalent conçu par la division militaire d’Airbus (Airbus Military). La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés  dans le cahier des charges européens ESR (Europen Staff Requirement). En outre, l’A400M peut servir à la fois de moyen de transport aérien et de plateforme de ravitaillement en vol aussi bien pour des avions de combat que pour des hélicoptères. L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années. Offrant deux fois plus de performances et de capacités d’emport que les avions actuels qu’il remplacer

 

Actuellement Airbus a vendu 174 exemplaires de l'A400M, principalement en Europe. La France en a commandé 50, l'Allemagne 53, la Grande-Bretagne 22 et l'Espagne 27. Hors Europe continentale, seule la Malaisie a commandé 4 exemplaires.

 

Photo: A400M RAF @ Airbus Military

22:20 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : airbus military, a400m, raf |  Facebook | |

19/07/2014

Les Tornado emporteront le Brimstone II !

vedaas-2005_tornado-gr4_03.jpg

 

Le fabricant de missiles MBDA a débuté la production de son missile Brimstone 2 air-sol qui équipera les Panavia Tornado de la RAF.

 

La Royal Air Force équipera comme prévu ses avions de combat Panavia Tornado GR4 de la nouvelle version du missile d’attaque au sol MBDA Brimstone II en 2015. L’Eurofighter recevra également le missile, mais pas avant 2019.

 

Le Brimstone II dispose de plusieurs améliorations par rapport à la version actuelle, la portée et la précision font partie de celles-ci, de plus la nouvelle ogive est beaucoup plus  létale que l’actuelle. Le missile Brimstone II fonctionne avec un système de radar  autonome à ondes millimétriques, qui lui permet de frapper des cibles mobiles. 


Dual Mode Brimstone MBDA UK Limited � Copyright 2011.jpg


 

Le Tornado GR4 de la RAF : 

 

Le Tornado GR4 de la RAF permet les opérations tout temps d’attaque et de reconnaissance. Il est en service dans la RAF depuis maintenant près de 30 ans, mais une combinaison de programmes de mise à niveau et de nombreuses améliorations continuelles ont permis de  garder l'avion à l'avant-garde. Le standard actuel  du GR4 lui permet de mettre en oeuvre des armes à guidage de précision moderne en parallèle avec la la nacelle de désignation Litening III qui est utilisé dans les deux rôles d'attaque et de reconnaissance. Le Tornado GR4 emporte les armements suivants : Storm Shadow, Brimstone, Sidewinder AIM-9L, Paveway II, III Paveway, Enhanced Paveway, Paveway IV,  ASRAAM.

Propulsé par deux réacteurs Rolls-Royce RB 199 Mk103, le GR4 est capable de voler très bas au niveau du vol à une vitesse supersonique et peut maintenir une vitesse de croisière subsonique élevée. L'avion peut voler automatiquement à un niveau bas en utilisant le guidage sol (ISF)  de manière automatique. L'avion est également équipé d'un Forward Looking Infrared (FLIR) et des lunettes de vision nocturne (NVG) compatible avec les instruments du cockpit.

Pour la navigation, le Tornado est équipé d'un système intégré de navigation Global Positioning inertielle (GPINS). Le GR4 dispose également d'un radar au sol de cartographie (GMR) pour identifier les points fixes. Le GR4 est également équipé d'un laser de marquage de cible «Seeker» (LRMTS) qui peut être utilisé pour localiser des cibles désignées sur le sol ou peut fournir des informations de cibles au sol. Pour la reconnaissance, il peut également être doté du pod RAPTOR. Sa mise en service a donné au GR4 la capacité de transmettre en temps réel les informations.

 

Les Tornado de la RAF sont progressivement remplacés par l’Eurofihgter au sein de la RAF, seront les derniers à quitter le service actifs d’ici 2021.


1280px-Tornado_gr4_za597_kemble_arp.jpg


 

Photos : 1 & 3 Tornado GR4 de la RAF @ RAF 2 le Brimstone II @ MBDA

 

 

12:35 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : raf, mbda, brimstone 2, panavia tornado, tornado gr4 |  Facebook | |

19/06/2014

L’Eurofighter emportera le Brimstone II !

yourfile.jpg


 

 

La Royal Air Force sera confrontée à un problème de déficit de capacité en matière d’appuis au sol à partir de 2018, date à laquelle les derniers avions de combat Panavia Tornado GR4 débuteront leur retrait. Pour combler cette lacune la RAF prévoit de doter ses Eurofighter Typhoon du missile MBDA Brimstone II.

 

Retard d’intégration : 

 

Selon le calendrier initial, le missile Brimstone II (Mk2) devait intégrer les Tornado GR4 en 2012 déjà, puis les Eurofighter à partir de 2016. Mais des problèmes de mise au point sont apparu retardant l’intégration sur Tornado et surtout repoussant à 2021 l’arrivée du missile sur l’Eurofighter.

 

Le retard dans la mise en place du Brimstone II a été attribuée à un problème de fiabilité avec le moteur-fusée Roxel, qui est apparu lors des derniers stades de la campagne d’essai en janvier 2012. 


 

PR_2014-06-19_EN-429.jpg


 

Accélérer les choses :

 

Le ministère britannique de la Défense a signé un contrat avec BAE Systems pour étudier la possibilité d'accélérer le processus. Ce contrat d’une valeur de 5 millions de livres ( 8,5 millions de dollars) doit permettre de facilité l’intégration du Brimstone II grâce à un lanceur commun qui pourra être utilisé avec d'autres systèmes d'armes de la RAF.

BAE procède actuellement à des essais en soufflerie sur son site de Warton dans le Lancashire, qui doivent permettre d'évaluer les effets aérodynamiques pour une intégration facilité sur l’Eurofighter.

 

Le Brimstone : 

 

Le Brimstone est un air-sol britannique fabriqué par MBDA suite à une demande de la RAF. Il est équipé d'un guidage laser et d'un radar millimétrique, ceci afin de le rendre plus efficace contre des cibles mobiles. Il intègre actuellement dans sa version Mk1 les Tornado GR4, les drones Reaper et les Gripen C/D. La nouvelle version Mk2 plus performantes équipera ces trois systèmes et l’Eurofighter.


 

tornado_marham1.jpg


Photos : 1 & 2 Intégration du Brimstone II sur l’Eurofighter@ MBDA 3 Brimstone I sur Tornado GR4 @ RAF 

Des Typhoon interceptent des avions russes!

AWN20140618181734.jpg

 

Il y du monde dans le ciel de la mer Baltique, des Eurofighter Typhoon de la RAF (Royal Air Force) ont intercepté depuis le début de la semaine plusieurs aéronefs russes dans la région.

 

Les Typhoon du 29e escadron de la RAF mènent en ce moment des opérations de police du ciel dans l’espace aérien de la Baltique. Ils ont été mis en alerte à plusieurs reprises après que les défenses aériennes de l'OTAN eurent signalés plusieurs groupes d’avions en approchent de l’espace aérien de pays sous protection de l’OTAN. 

 

Une fois en vol, les avions britanniques ont identifié un premier avion comme un bombardier russe Tupolev Tu-22 "Backfire", puis un groupe de quatre avions de combat Su-27 «Flanker». Un avion d'alerte précoce de type  Beriev A-50 a également été identifié dans la région ainsi qu’un avion de transport Antonov AN26 .


 

DAC00231_5056_A318_A8BF2910AD076FAA.jpg


 

Baltic Air Policing:

 

Ces missions de police du ciel s’effectuent dans le cadre de la Baltic Air Policing soit une mission de police du ciel au profit des trois pays baltes, qui ne disposent pas d’une force aérienne compétente, (Estonie, Lettonie et Lituanie) dans le cadre de l’OTAN. 

Ces missions peuvent être de plusieurs natures : limiter les infractions au code de l’aviation civile, porter une assistance en vol aux appareils en détresse ou en difficulté, et intervenir dans un cadre de mesures d’identification, de contrôle, de surveillance ou d’interception. Les principales interventions sont dues à des pertes de contact radio et les appareils sont donc classés « ayant un comportement douteux ».

Depuis intégration des pays baltes dans l’OTAN en mars 2004, les autres pays de l’OTAN disposant des moyens aériens nécessaires assurent depuis la base aérienne situé sur l'aéroport de Zokniai et ceci pendant une période de trois mois la protection de l’espace aérien de ces trois pays.


 

Baltic_Air_Policing_map_(LT).png


 

Photos Interception de Su-27 russes par les Eurofighter de la RAF@ SAC Dan Herrick