24/02/2015

RUAG, contrat pour les Hornet, Chinook et P-3C australiens !

RBE_MRO_EWI_20130110_129_Original_5535.jpg

 

Emmen, Suisse, RUAG annonce l'octroi d'un contrat de plusieurs millions de dollars pour l’entretien de plusieurs aéronefs de la Royal Australian Air Force. Le contrat va permettre sur une base de 4 ans, de fournir des solutions innovantes pour la maintenance pour assurer la disponibilité de plusieurs aéronefs en service dans l’aviation et la marine australienne.

 

Un large contrat :

 

RUAG AG basé à Emmen dans le canton de Lucerne sera chargé de la maintenance des systèmes de contrôle hydrauliques et de vol pour les Boeing F/A-A/B « Hornet » de la RAAF ainsi que des avions de patrouille maritime Lockheed-Martin AP-3C « Orion ». Le contrat comprend également les services MRO (maintenance, réparation et révision) pour les hélicoptères Sikorsky S-70B « Seahawk » de la marine, ainsi que de la flotte d’hélicoptères Boeing CH-47 « Chinook » . 

 

La plupart des travaux seront effectués aux sein des installations de RUAG Australie à Victoria et du Queensland (anciennement Rosebank Engineering Australia). L'attribution de ce contrat renforce le positionnement de RUAG Australie comme «partenaire de choix» pour les clients de la Défense et de l'industrie pour les composants et sous-systèmes.


1-raaf.jpg


 

Rosebank Engineering Australia est un fournisseur de premier plan dans le domaine des services MRO (maintenance, réparation et révision) pour aéronefs militaires en Australie. Outre la Royal Australian Air Force (RAAF) et la Royal Australian Navy (RAN), l’Australian DMO (Defence Materiel Organisation) et de nombreuses autres entreprises leaders du secteur de la défense font partie du portefeuille de clients de Rosebank Engineering.

Rosebank Engineering Australia était principalement active en Australie et en Asie du Sud-Est. En 2012, le groupe technologique suisse RUAG a acquis Rosebank Engineering en vue d’accroître sa part de marché et a étendu sa présence sur les deux marchés précités. L’acquisition a permis non seulement d’offrir aux clients de Rosebank Engineering un nouvel ensemble de capacités, mais aussi d’élargir l’accès de l’Australie à la chaîne d’approvisionnement de l’aérospatiale et de la défense mondiale. Le changement de nom en RUAG Australia Pty Ltd constitue une nouvelle étape importante et témoigne de l’engagement du groupe technologique suisse à servir sa clientèle australienne.


yourfile.jpg


 

 

Photos : 1 Boeing F/A-18A de la RAAF 2 Lockheed-Martin AP-3C Orion de la RAN 3 S-70B « Seahawk » RAN


01/10/2014

Le premier F-35A australien a volé !

yourfile.jpg

 

Forth Worth, le premier Lockheed-Martin F-35A « Lightining II » destiné à la Royal Australian Air Force (RAAF) a effectué son premier vol depuis les installations de l’avionneur.

L’avion numérotéAU-1 par le constructeur a effectué un vol d’une durée de  2heures avec aux commandes le pilote d'essai de l'entreprise Al Norman. Ce premier F-35A restera à Forth Worth et sera rejoint  par le numéro UA-2 pour des tests supplémentaires, avant d'être livré à l'école de formation de l’ US Air Force à Luke AFB en Arizona au début de 2015.

L’Australie a prévu d’acquérir 58 appareils de type F-35A, qui seront livrés entre 2017 et 2021. La capacité opérationnelle initiale est prévue pour le service en 2021, et la pleine capacité opérationnelle des trois escadrons est prévue pour la fin 2023.

Photo : Le premier F-35A de la RAAF@ Lockheed-Martin

13:20 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : lockhed-martin, f-35a, raaf |  Facebook | |

19/08/2014

Gripen thaïlandais déployés à Pitch Black!

yourfile-1.jpg

 

 

Darwin, Australie, pour la première fois, la Royal Thai Air Force (RTAF) a déployé ses avions de combat Saab JAS-39C/D Gripen, lors de l’exercice aérien «Pitch Black» (PB14) organisé par la Royal Australian Air Force (RAAF). 

 

Exercice «Pitch Black» : 

 

L’exercice «Pitch Black» est un exercice de guerre aérienne organisé par la Royal Australian Air Force (RAAF). L'exercice se tient dans le Nord de l'Australie, principalement au sein des bases de la RAAF de Darwin et de Tindal. Le but de l'exercice est de pratiquer   des offensives aériennes face à un dispositif aérien défensif. Deux équipes une «rouge» et une «bleue» se face. 

Les forces aériennes internationales ayant des liens de défense avec l'Australie sont invitées à cet exercice. On retrouve généralement : la Royal Malaysian Air Force, la République de Singapour Air Force; la Force aérienne royale thaïlandaise; la Royal Air Force aérienne de Nouvelle-Zélande, L’US Air Force ainsi que la Royal Thaï Air Force.

 

20140815raaf8165233_494.JPG.jpg

Une première pour les Gripen : 

 

La RTAF avait jusqu’ici envoyé ses avions de combat Lockheed-Martin F-16C/D lors des éditions précédentes de «Pitch Black». Cette année ce sont les Saab JAS-39 C/D Gripen basés à Surat Thani dans le sud de la Thaïlande qui ont eu l’honneur de participer à l’exercice.

 

Le détachement thaïlandais comprend 15 pilotes, dont seulement cinq d'entre eux ayant déjà participé à un événement «Pitch Black». «Un de nos principaux objectifs est de donner aux pilotes un large apprentissage de lutte avec le Gripen et ceci en lien avec les forces internationales dans le cadre de cet exercice», explique le Cmdt du détachement thaïlandais Watanasrimongkol. 

«Le Gripen C/D se montre favorablement supérieur à nos F-16, en terme de performance, ils sont très semblables, mais l’avionique du Gripen est très différente" dit-il. "Ce sont des avions de génération différente: le Gripen offre une bien meilleure interface homme-machine et avec le double système de liaison de données, augmente la conscience de la situation des pilotes».




 

Le six Gripen de la RTAF ont volé sans aucun soutien pétrolier durant l'exercice. Les Gripen thaï ont utilisés trois réservoirs auxiliaires pour leurs missions quotidiennes afin de pouvoir voler jusqu'à 2,5 heures au-dessus de la grande plage du sud de Darwin.


20140804raaf8540638_0002.JPG.jpg




 

 

Photos :  1 Gripen C RTAF@ Andrew McLaughlin 2 Participants à Pitch Black 2014 @ David Gibbs RAAF 3 JAS-39 C/D RTAF @David Said RAAF

13:45 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : raaf, pitch black, rtaf, gripen blog, thai gripen |  Facebook | |

27/07/2014

Le premier F-35A australien !

yourfile-1.jpg

 

 

Fort Worth, Texas, le programme F-35 continue de jongler entre les bonnes et moins bonnes nouvelles, vendredi une cérémonie a eu lieu au sein des installations de l’avionneur Lockheed-Martin commémorant le déploiement officiel du premier F-35A «Lightning II»  destiné à la Royal Australian Air Force (RAAF). 

 

«Aujourd'hui, nous célébrons une étape importante dans le partenariat américano-australien, un partenariat fondé sur la force, l'amitié et l'innovation technologique», a déclaré Frank Kendall, sous-secrétaire américain de la Défense pour l'acquisition, des technologies et de la logistique. "Nous nous joignons à l'Australie, en tant que l'un de nos partenaires d'origine, pour célébrer ce déploiement et les nombreuses contributions australiennes au programme Joint Strike Fighter. Pour nos deux pays, ce programme représente un bond exponentiel dans la capacité de pointe en matière de technologie". 


 

lockhed-martin,f-35a lightning,raaf


 

Ce premier F-35 de la RAAF numéro UA-1 va subir des contrôles de système de carburant avant de pouvoir effectué son premier vol, dans les prochains mois. Un second F-35A No°UA-2 rejoindra celui-ci à la fin de l’été. Les deux appareils rejoindront en fin d’année, les installations de Luke Air Force Base en Arizona, où ils seront utilisés pour la formation des premiers pilotes australiens. Les premiers F-35A entreront en service en Australie à partir de 2018 au sein du 3e escadron de la RAAF. Les F-35 australiens seront basés à Tindal et Williamtown.  L’Australie compte acquérir de 72 avions.


yourfile-2.jpg


 

Photos : le premier F-35A destiné à la RAAF @ Lockheed-Martin 

 

 

 

 

11:53 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : lockhed-martin, f-35a lightning, raaf |  Facebook | |

13/07/2014

L’Empire Test Pilot’s School continue sur Gripen !

Etps_jas39b_gripen_arp.jpg

 

Saab a signé une prolongation de contrat d’utilisation d’avion Gripen avec l'Empire Test Pilots du Royaume-Uni (ETPS). Les étudiants de l’ETPS sont formés à l’aide du Gripen depuis 1999.

 

Plus de 70 pilotes d'essai ont volé sur le Gripen B, au sein de l’ETPS. Plus de 800 heures de vol ont été fournis à ce jour, à partir du site de Linköping en Suède. 

 

Arrivée du Gripen D :

 

A ce jour l’ETPS volait sur un Gripen «B» de première génération, dorénavant, c’est aux commandes d’un Gripen «D» que les futurs pilotes d’essai et ingénieurs de vol seront formés. L’avion de combat Gripen est utilisé pour les cours de formation des pilotes d'essai depuis 13 ans et fait partie intégrante du programme de formation Fixed Wing Graduate de l’ETPS. Les instructeurs et les étudiants volent sur un Gripen biplace dans le cadre de vols d’instructions et de formations sur simulateur, ce qui leur permet de découvrir la technologie avancée et les caractéristiques de vol de cet avion. Parmi les éléments clés du programme, il permet notamment d’apprendre des techniques spécifiques, d’utiliser des systèmes et d’être évalué sur l’avion. La campagne consiste également à réaliser des vols-cibles au cours desquels un avion d’entrainement SK 60 sert de cible lors d’exercices de contrôle radar.

 

 

L’Empire Test Pilots' School (ETPS) :

L’Empire Test Pilots School est géré par le ministère de la Défense Britannique  et la société  QinetiQ en vertu d'un accord à long terme. C’est en 1943, que le maréchal de l'Air Sir Ralph Sorley  à formé le "Flight Training Test Pilots" après que de nombreux pilotes furent tués en testant de nombreux avions et prototypes introduits lors du début de la Seconde Guerre mondiale.

Le 21 Juin 1943, l'unité devient l'école des pilotes d'essai et d'armement expérimental (A & AEE) à Boscombe Down.  L'école devant fournir une formation approfondie leur permettant d’être en mesure de tester des appareils et des systèmes de nouvelles générations afin d’en déterminer les qualités et défauts. En juillet 1944 l’école change de nom et devient  l’Empire Test Pilots School.

L'école des pilotes d'essai de l'Empire a été le premier en son genre, et fut bientôt suivi par d'autres écoles similaires, tels que l'École de  l'US Air Force Test Pilot à Edwards Air Force Base, en Californie, en 1944, le United States Naval Test Pilot School dans le Maryland en 1945 et l'EPNER en France (École du Personnel Navigant d'Essais et de Réception) en 1946. D'autres écoles en Inde (Indian Air Force School Test Pilot à Bangalore)  Certaines de ces écoles fonctionnent avec des programmes d'échange, qui élargissent la gamme d'aéronefs que les élèves ont à leur disposition pour acquérir une expérience de test en vol. 

En plus de ces échanges d'étudiants, les Britanniques, Français et Américains partagent l'accès aux écoles de leur avion, de sorte que les élèves peuvent éprouver un large éventail de types d'aéronefs au cours de leurs cours respectifs.


11me1de.jpg


Photos : l’actuel Gripen B de l’ETPS @ Saab