11/05/2015

Le PC-24 a effectué son vol inaugural!

 

 

 

pilatus,pc-24 infos aviation,les nouvelles de l'aviation

 

 

 

Stans, le premier Pilatus PC-24 a décollé des installations de Pilatus ce matin pour effectuer son vol

 

inaugural. Le prototype no : P01 (HB-VXA) a décollé à 10.00 heure locale de l'aéroport de Buochs et a effectué un vol d’une durée de 55 minutes.

L’avion a volé à travers la Suisse centrale et le vol est une totale réussite.  Le PC-24 est capable de performances exceptionnelles et ce vol inaugural a été une première occasion de présenter certaines références impressionnantes: le Jet d'affaires bimoteur a  décollé de la piste 07 en un peu moins de 600 m et a grimpé à 10.000 pieds (environ 3000 m ) en trois minutes.

Le pilote d'essai Paul Mulcahy, qui a quelque 11.000 heures sous sa ceinture, a volé le PC-24 comme pilote commandant de bord il était secondé par le pilote d’essais Reto Aeschlimann. Les deux piplotes ont exprimés leur satisfaction face au comportement de l’appareil. Durant le vol l’avion était accompagné par un PC-21.

Le Pilatus PC-24 :

Le PC-24 est classé comme un jet « hyper polyvalent » de sorte que les propriétaires auront la possibilité d’un aménagement de six ou huit personnes en exécutif ou jusqu'à 10 passagers. Il sera également possible de changer complètement l’intérieur, pour permettre à l’aéronef d’être utilisé pour l’évacuation médicale (MEDEVAC).

 

A ce jour, le PC-24 a déjà accumulé plus de 80 ventes, soit les trois premières années de production de l’avion. Lors de la cérémonie du 1 août, le Conseiller Fédéral Ueli Maurer a confirmé qu’un PC-24 est commandé, pour remplacer l’actuel Cessna Citation 650 qui vole au sein de la flotte de transport de la Confédération.

La certification et les premières livraisons du PC-24 sont  prévues pour le début de 2017.

 

 

pilatus,pc-24 infos aviation,les nouvelles de l'aviation

 

 

 

 

 

 

 

Photos : Premier vol du PC-24@PIlatus

 

05/11/2014

Surf Air reçoit son premier PC-12NG !

surf-air.jpg

 

Lors d'une cérémonie tenue hier à l'usine de Pilatus Aircraft Ltd à Broomfield, dans le Colorado, la compagnie Surf Air a pris livraison de son premier  PC-12 NG numéro de série 1490, avec le numéro d'enregistrement N809SA. L'avion aux couleurs de la flotte de Surf Air, est le premier d’une commande de quinze avions plus tôt cette année.

Deux PC-12 NG supplémentaires rejoindront la flotte d'ici la fin de cette année. Les  PC-12 NGde Surf Air sont équipés avec le système d’avionique Honeywell Primus Apex, un moteur Pratt & Whitney PT6A-67P et un aménagement intérieur personnalisé de chez BMW DesignworksUSA .

Surf Air offre aux voyageurs d'affaires et de loisirs régionaux une expérience de Voyage de  sophistiquée et sans tracas pour gagner du temps et de l'argent. La société est active sur les les aéroports situés dans la zone de San Francisco Bay, Los Angeles Metro Area, Santa Barbara et Truckee Lake Tahoe.

Photo : PC-12NG Surf Air @Suf Air

13:58 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pilatus, pc-12 ng, surf air |  Facebook | |

01/10/2014

Le Qatar a reçu ses premiers PC-21!

PC 21_HVA_I_14.02.24_6839.JPG

 

Stans, Pilatus a livré les deux premiers exemplaires d’avions écoles de nouvelle génération PC-21 au Qatar. Les deux avions ont quittés les installations de Stans en Suisse pour être livrés à l’école de pilotage de la Force aérienne du Qatar.

 

Les deux premiers Pilatus PC-21 no°AQ353 & 354 font partie des huit premières machines achevées pour la livraison à ce client du Moyen-Orient. Le Qatar a commandé un total de 24 Pilatus PC-21 pour renouveler sa flotte d’avion école pour un montant de 600 millions de francs suisses.

 

Le Qatar est le troisième client du Golfe à avoir opté pour l’avion suisse école, de nouvelle génération, après les Emirats Arabes Unis et l'Arabie saoudite. Singapour et la Suisse utilisent également le PC-21.

 

Les PC-21 serviront à former les étudiants de la toute nouvelle académie de pilotes militaires de l'émirat. L'entraînement devrait débuter en 2015. Le contrat comprend également la fourniture de systèmes de formation au sol, d’un simulateur et du matériel associé, ainsi que des services de maintenance. 


288596187.jpg


 

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde d’assurer une transition direct, vers des chasseurs modernes tels que F/A-18, Rafale, Gripen E, Eurofighter, pour ne citer que ceux-là. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci, sont simulés, grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.


yourfile-1.jpg


 

 

Photos: 1 & 3 PC-21 aux couleurs du Qatar @ Stefan Widmer 2 Cockpit PC-21 @ PIlatus Aircaft

02/07/2014

La Confédération volera-t-elle suisse ?

pilatus-pc24.jpg


 

Actuellement, le Service de transport aérien de la Confédération (STAC) est doté deux jets , soit un Dassault Falcon 900 EX Easy en service depuis 2013 et un appareil plus ancien de type Cessna Citation 560 Excel en service depuis 12 ans.

 

Le Cessna Citation 560 Excel ne répond plus à ce jour aux dernières exigences technique et de navigabilité. Cet appareil devrait donc être prochainement remplacé.


 

excel.parsys.0004.Image.jpeg


 

Un Pilatus PC-24 pour la Confédération ?

 

Le Conseil fédéral a chargé le DDPS de poursuivre l'examen du remplacement du Cessna  Citation et de l'acquisition d'un nouveau jet d'affaires. Hors, il semblerait bien que le choix soit porté sur le futur premier jet de l’avionneur suisse Pilatus. 

 

 

Le Pilatus PC-24 : 

 

Le Pilatus PC-24 pourra accueillir de quatre à huit passagers dans un confort très haut de gamme. Le client aura à choix divers aménagements, la cabine dispose d’un système de lumières LED et peu-être dotée d’un équipement de bureau complet. La cabine peut également être réaménagée pour transporter une moto par exemple, en plus, de quatre passagers. Une large porte cargo héritée du PC-12 permet un chargement aisé du même coup une re-configuration très rapide de l’avion. Pour la motorisation, Pilatus a fait appel à deux réacteurs Williams FJ44-4A. L’avionique est spécifique à choix à un ou deux pilotes. L’avion dispose du système Pilatus aceTM développé en partenariat avec Honeywell qui offre une simplicité de fonctionnalité qui permet aux pilotes une meilleure convivialité grâce à un concept intuitif et obtenu avec les quatre écrans 12 pouces. Un système de référence inertiel (IRS) garantit une excellente fiabilité et permet aux informations d’être affichées au bon endroit et sans délai. Le système comprend également la synthèse de la vision, un automanette, un système graphique de planification de vol, un système d'évitement des collisions (TCAS II), et l’alignement de piste avec une capacité de guidage vertical (LPV). De plus, le PC-24 est le seul avion à disposer du système : Unique Puissance modeTM qui permet une alimentation en énergie pour alimenter les systèmes électriques y compris le chauffage et la climatisation de manière indépendantes de toute source d'énergie au sol. Le PC- 24 est classé comme un jet hyper polyvalent de sorte que les propriétaires auront la possibilité d’un aménagement de six ou huit personnes en exécutif ou jusqu'à 10 passagers. Il sera également possible de changer complètement l’intérieur pour permettre à l’aéronef d’être utilisé pour l’évacuation médicale (MEDEVAC).


 

2828130805.jpg


 

Le Pilatus PC-24 dispose à ce jour de 84 commandes, dévoilées ce printemps, lors du salon de l’aviation d’affaires EBACE qui se tient à Genève.

 

Photos : 1 Le futur PC-24 de Pilatus @ Pilatus 2 l’actuel Cessna Citation 560 Excel du STAC @ DDPS 3 Intérieur PC-24 @ P.Kümmerling


12/06/2014

L’Arabie Saoudite reçoit ses Pilatus PC-21!

pilatus,pilatus pc-21,avions suisses,pilatus aircraft,saudi arabia


 

L’avionneur suisse Pilatus a débuté les livraisons de son avion école nouvelle génération PC-21 à l'Arabie Saoudite. Six appareils (No: 905, 906, 907, 908, 909 et 910) viennent de quitter l’aérodrome de Stans ce mois pour rejoindre le Centre d’écolage de la Royal Saudi Air Force.

 

Cinq clients pour le Pilatus PC-21 :

 

En choisissant l’avion suisse de dernière génération le PC-21, l’Arabie Saoudite est devenue le quatrième client du dernier né de chez Pilatus après la Suisse (8), Singapore (19) et les EAU (25). Au total se sont 55 appareils qui équiperont l’école des pilotes militaires et ceci à partir de cet été. Ce pays est déjà client chez Pilatus avec 47 appareils de type PC-9. Depuis, le Qatar (24) à également opté pour l’avion suisse et commencera à recevoir ses premiers appareils d’ici quelques mois.

 

Acquis dans le cadre d'un programme de modernisation de son école de formation, L’Arabie Saoudite va également devenir avec ses 55 PC-21, le plus grand utilisateur de cet avion d’ici 2016. En parallèle, ce pays a acquis 22 avions école à réaction Bae Hawk  T2.


 

pilatus,pilatus pc-21,avions suisses,pilatus aircraft,saudi arabia


 

La génération PC-21:

 

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde  d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes tels que F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heure. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.


 

cache_c7a8ded5373958f4ef8a4d798af6c9d2_763a1fd70e0273a8a59b101d604af22b.jpg


 

Photos : PC-21 aux couleurs de l’Arabie Saoudite à Stans @ Stephan Widmer