26/11/2015

Inde, les Pilatus PC7MKII sont très demandés !

PC-7-MKII-indien-No75.jpg.7294776.jpg

Inde, l’armée de l'air indienne (IAF) a été contrainte de commencer l’étape de formation intermédiaire II des pilotes, avec les Pilatus PC-7MKII d'entraînement, alors que ceux-ci ne devaient, en principe, être utilisés que pour la formation de base (BTA).

En effet, l’IAF avait prévu une formation en trois phases pour ses élèves pilotes. La formation de base (BTA) s’effectue sur l’avion suisse Pilatus PC-7MKII, puis la phase II, dite intermédiaire devait être faite sur l’avion indigène HAL HTT40. Puis, la phase avancée se termine sur l’avion anglais BAE Hawk.

 

Les lourds problèmes du HTT40 :

inde,iaf,pilatus,pc-7mk2,infos aviation,blog défense

Seulement voilà, le fameux avion indigène de l’avionneur indien HAL le HHT 40, n’est de loin pas opérationnel et celui-ci, cumulent les problèmes de mise au point. Selon l’avionneur indien le HHT40 devrait prendre son envol à la fin de cette année et pouvoir être opérationnel en 2018 pour fournir une solution indigène aux besoins de formation intermédiaire de l'Inde. Il pourra également inclure une variante armée. Sauf, que rien n’est moins sûr pour l’instant.

 

Nouvelle commande de PC-7MKII ?

Au sein de l’IAF, les doutes subsistent sur les réelles capacités du HHT40 et pour l’instant c’est l’avion suisse qui assure les formation de la phase I et II et ceci de manière exemplaire. De fait, les discussions pour l’achat d’une troisième tranche de Pilatus PC7MKII sont maintenues et pourraient bien être conclue très prochainement. Actuellement 75 PC-7 ont été livré, une seconde tranche de 38 avions a été passée et Pilatus s’attend à une nouvelle commande de 30 à 40 appareils.

 

1983638138.jpg

Photos : 1 & 3 Pilatus PC-7MKII @ Pilatus 3 HAL HTT40@ HAL

 

 

11:29 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : inde, iaf, pilatus, pc-7mk2, infos aviation, blog défense |  Facebook | |

16/11/2015

Le second PC-24 s’est envolé!

5760f38cafead0edc091344f79695010-PC-24-Maiden10.jpg


Aérodrome de Buochs, je vous l’annonçais dans mon dernier article, le premier vol du second Pilatus PC-24 était imminent. Le prototype P02 n°HB-VXB a effectué son vol inaugural ce matin, depuis les installations de l’avionneur suisse à Stans.

 Le deuxième prototype du PC-24 (P02) a décollé de l'aéroport de Buochs ce matin à 10heures pour son vol inaugural. L’avion a volé à travers la Suisse centrale pour un vol d’une durée totale de 82 minutes. Après le premier vol du PC-24 (P01) en mai de cette année, ce premier vol par le P02 marque une autre étape importante dans le programme de développement Pilatus PC-24.

Essais aux Etats-Unis:

Le P02 va rejoindre le programme d’essais en vol, qui comprend un total de 2300 heures dans les airs. Après avoir terminé ses premiers vols en Suisse, leP02 sera déployé principalement aux Etats-Unis et au Canada, où il subira divers tests de vols de certification en partenariats avec les fournisseurs de systèmes. Une attention particulière sera accordée aux systèmes d’avioniques et le pilotage automatique. Le programme comprendra également des essais par temps froid et des essais de givrage.

 

385c3ab221ae87d525b55b826e37c68a-DSC_0432.JPG

Un programme exemplaire:

Les vols avec le premier prototype P01 ont démontré le parfait fonctionnement de l’avion et des performances de celui-ci. Le P01 a effectué un total de 143 heures et 87 minutes de vols depuis le mois de mai. De nombreux tests aérodynamiques ont été effectués dans l’air, y compris des tests pour déterminer la manipulation en vol lent, le centre de gravité et les essais de flottement, ainsi que des vols à haute altitude. Une moyenne de 15 points ont été testés, lors de chaque vol.

Le PC-24:

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout c qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. La certification et la livraison du premier avion de série aux clients est prévue à partir du troisième trimestre de 2017.

 

dee4b7119b4b2640ba152309ad0b4fb7-PC-24-Maiden09.jpg

Photos : le premier vol du P02 et en duo avec le P01@ Pilatus Aircraft

Essais moteurs pour le second PC-24 !

PC-24_VXB_II_15.11.10_3612-2.JPG

 

Stans, l’avionneur Pilatus a débuté les essais moteurs du second prototype de son jet d’affaires PC-24 immatriculé HB-VXB. Ces tests seront suivi des essais de roulage, puis au premier vol  du second appareil, qui viendra rejoindre le premier en vue de la certification du jet d’affaires suisse. Ce premier vol est imminent selon les dernières infos!

 

Le Pilatus PC-24 : 

Le PC-24 est classé comme un jet « hyper polyvalent » de sorte que les propriétaires auront la possibilité d’un aménagement de six ou huit personnes en exécutif ou jusqu'à 10 passagers. Il sera également possible de changer complètement l’intérieur, pour permettre à l’aéronef d’être utilisé pour l’évacuation médicale (MEDEVAC).

A ce jour, le PC-24 a déjà accumulé plus de 80 ventes, soit les trois premières années de production de l’avion. Lors de la cérémonie du 1 août, le Conseiller Fédéral Ueli Maurer a confirmé qu’un PC-24 est commandé, pour remplacer l’actuel Cessna Citation 650 qui vole au sein de la flotte de transport de la Confédération.

La certification et les premières livraisons du PC-24 sont  prévues pour le début de 2017.

 

Photo : le second PC-24 à Stans @ Stephan Widmer pour avia news

17/09/2015

Le 75ème Pilatus PC-7 MKII pour l’Inde !

15.09.07_3757.JPG

 

Stans, l’avionneur suisse Pilatus a tenu sa promesse de livraison du premier lot de 75 avions école Pilatus PC-7MKII à l’Inde dans les délais. L’Inde a choisi le PC-7 MKII au printemps 2012. Le challenge de l’avionneur pour ce contrat était de pouvoir livrer les appareils en un temps record, tout en respectant des qualités de fabrication exceptionnelle.

En février 2013, l’avionneur suisse livrait le premier exemplaire du PC-7 MKII à l’école de l’Indian Air Force et allait continuer à fournir l’avion de manière exemplaire. L'introduction du nouvel avion-école de base dans l'inventaire de la Force aérienne indienne (IAF) s'est déroulé sans problème et avec une ponctualité des livraisons sans faille. Le moins que l’on puisse dire à ce jour, c’est qu’au sein de l’Académie de vol indienne la satisfaction semble être générale. 

 Malgré des difficultés rencontrées en matière de conditions météorologiques défavorables dues à l’arrivée de la mousson, les premiers vols en solo ont été réalisés avec succès au cours des trois premières semaines de formation au pilotage. 

A la fin des deux premiers mois de formation, les instructeurs et les cadets ont exprimé une grande satisfaction face à l’environnement d’enseignement que procure le PC-7MKII. Les instructeurs ont mis en avant les grandes qualités de l’avion, sa facilité de mise en oeuvre et sa fiabilité. D’une manière générale, le PC-7MKII a considérablement renforcé la qualité de l'enseignement au sein de l’Indian Air Force. Les premières analyses de fond montrent que l’avion suisse et son avionique moderne forment une plateforme idéale pour l'apprentissage des jeunes équipages de la Force aérienne indienne pour leurs tâches difficiles à l'avenir.

Le 75ème PC-7 :

Cette semaine, le dernier appareil du premier lot est actuellement en cours d’essais sur les installations de l’avionneur à Stans. Doté d’une livrée spéciale (voir photo) pour commémorer cette livraison, l’avion rejoindra prochainement l’école de pilotage de l’IAF, selon le calendrier prévu.

Seconde tranche :

Mais du côté de Pilatus, on se prépare déjà à la seconde tranche de 38 Pilatus PC-7MKII, dont le contrat a été officialisé en mars dernier,  pour un montant de 230 millions de francs suisses.

 

3576065496-1.jpg

Photos : 1 le 75ème PC-7 MKII @ Stephan Widmer 2 PC-7 MKII @ Pilatus Aircraft

07/09/2015

L’Australie a choisi le Pilatus PC-21 !

7-2012-4-pc-21.jpg

 

 

Département australien de la Défense (DoD) a choisi le nouvel avion école  qui équipera la Royal Australian Air Force (RAAF), il s’agit du Pilatus PC-21. L’avion de l’avionneur suisse remplacera la flotte actuelle de 69 Pilatus PC-9. Cette commande confirme que l’Australie apprécie particulièrement l’avionneur basé Stans.

 

Le perdant de la compétition l’équipe emmenée par BAE Systems Australia et le  Beechcraft T-6C en partenariat avec CAE Australie.

La commande comprend un total de 49 Pilatus PC-21 qui seront acquis dans le cadre du programme « AIR 5428 ». Pilatus travaillera avec Lockheed-Martin qui travaillera en tant que soumissionnaire. Le système de formation du PC-21 va être spécifiquement adapté pour la transition des pilotes sur le futur Lockheed-martin F-35 de la RAAF.

 

6ème client :

L’Australie devient ainsi le 6ème client pour le système d’entrainement PC-21, les autres pays sont : la Suisse avec 8 appareils (2 en options), Singapour 19 aéronefs, les Emirats arabes unis 25 appareils, l’Arabie Saoudite 55 appareils en commandes et le Qatar 24 appareils en commandes.

 

La génération PC-21:

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde  d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes tels que F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heure. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

 

PC21_Intro_007.JPG

Photos : 1 Pilatus PC-21  2 Cockpit @ Pilatus Aircraft