01/08/2014

Le PC-24 fait son Roll-out !

148.JPG



Aérodrome de Buochs (Nidwald), l'avionneur suisse Pilatus a effectué aujourd'hui, jour de la Fête Nationale suisse le « Roll-out » du premier avion d'affaires à réaction helvétique. Pas moins de 35'000 personnes se sont déplacées pour cet événement.

C'est bien une foule composée de badauds venu découvrir le premier « jet suisse » de clients potentiels, du personnel de Pilatus Aircraft et de nombreux journalistes et personnalités du monde de l'aviation et de l'armée qui se sont retrouvées pour show aux allures de fête nationale sous un ciel clément !

Avant de découvrir le PC-24, nous avons eu le privilège de voir voler l'ensemble des créations de chez Pilatus : PC2, PC3 ; PC7, PC9, PC12, PC21. Avec notamment une patrouille de trois PC-12, le PC-7 Team des Forces aériennes.


 

126.JPG


Le Pilatus PC-24 est arrivé accueillit par les traditionnels lanceurs de drapeaux et tiré par des chevaux de l'armée. Le Directeur de Pilatus Oscar J. Schwenk a rappelé l'histoire de l'avionneur, les liens avec notre pays et son histoire.

Un PC-24 pour le Conseil Fédéral :

Si l'information n'était pas confirmée pour l'instant, le Conseiller Fédéral Ueli Maurer a affirmé aujourd'hui, que le projet d'acquisition d'un PC-24 pour le remplacement de l'actuel Cessna Citation 650 sera prochainement validé !!

142.JPG



Des performances exceptionnelles :

Le PC-24 aura des performances exceptionnelles en matière de distance de décollage et d’atterrissage. Le PC-24 est à même d’offrir des prestations supérieures à ses deux concurrents que sont l’Embraer Phenom 300 et le Cessna Citation CJ4.

 Distance de décollage :


Pilatus PC-24: 2’690 pieds
Phenom 300: 3’138 pieds
Citation CJ4:3’310 pieds

 

 Atterrissage :

 

Pilatus PC-24: 2,425 pieds

Phenom 300 2,620 pieds

CJ4 : 2,700 pieds

 

En matière de prix, le PC-24 est un peu moins cher que le prix de liste probable du Phenom 300 et CJ4 dans un délai de quatre ans. Et c'est sans tenir compte des remises clients de lancement :

Pilatus PC -24: 8,9 millions $ (2017)
Phenom 300 : 8,7 millions $ (2013)

Cessna CJ4 : 9,05 millions $ (2013)


 
Pilatus PC24 : 501 pieds cubes.
Citation CJ4 : 311 pieds cubes.
Phenom 300 : 225 pieds cubes.


Le PC-24 est classé comme un jet hyper polyvalent de sorte que les propriétaires auront la possibilité d’un aménagement de six ou huit personnes en exécutif ou jusqu'à 10 passagers. Il sera également possible de changer complètement l’intérieur pour permettre à l aéronef d’être utilisé pour l’évacuation médicale (MEDEVAC).

137.JPG



Photos : Roll-out du PC-24@Pascal Kümmerling

 



21/05/2014

EBACE : 84 commandes pour le PC-24 de Pilatus !

PC24-air2air.jpg

 

EBACE, ce matin, l’avionneur suisse Pilatus vient de créer la sensation avec l’annonce d’un total de 84 commandes pour son futur jet d’affaires le PC-24. Dévoilé hier en ouverture avec les 16 premières commandes fermes et une en options, le carnet de commande a grimpé aujourd’hui à 84 et assure ainsi la production jusqu’en 2019. Pas mal pour un avion de « papier » !

 Oscar j. Schwenk, Président de Pilatus était très satisfait ce matin: « ce qui se passe ici au Salon EBACE 2014 démontre la confiance de nos clients pour notre futur jet d’affaires ».

 

DSCN_3214.jpg

PC-24 Roll Out le 1 Août : 

Le 1er août 2014, à l’occasion de la fête nationale suisse, Pilatus célébrera une étape importante dans l’histoire de l’aviation de notre pays et de l’économie suisse. 

Pilatus présentera le tout premier avion d’affaires conçu, développé et produit en Suisse, lors d’une cérémonie ouverte à tous ! 

Le public est invité le vendredi 1er août à 10h00 sur l’aéroport de Buoch/Stans pour cette présentation. Un déjeuner est prévu à 12H30. L’entrée est libre.

Des performances exceptionnelles :

Ces commandes montrent l’énorme intérêt pour le PC-24 de la clientèle. Si, il est toujours délicat de juger un avion sur ses performances sur papier, celles-ci pouvant être revues à la hausse comme à la baisse, il n’en reste pas moins que le PC-24 fournira une nouvelle référence dans sa catégorie. En matière de distance de décollage et d’atterrissage. Le PC-24 est à même d’offrir des prestations supérieures à ses deux concurrents que sont l’Embraer Phenom 300 et le Cessna Citation CJ4.

 

PC24.jpg

Distance de décollage :


Pilatus PC-24: 2’690 pieds
Phenom 300: 3’138 pieds
Citation CJ4:3’310 pieds

 

 Atterrissage :

 

Pilatus PC-24: 2,425 pieds

Phenom 300 2,620 pieds

CJ4 : 2,700 pieds

 

En matière de prix, le PC-24 est un peu moins cher que le prix de liste probable du Phenom 300 et CJ4 dans un délai de quatre ans. Et c'est sans tenir compte des remises clients de lancement :

Pilatus PC -24: 8,9 millions $ (2017)
Phenom 300 : 8,7 millions $ (2013)

Cessna CJ4 : 9,05 millions $ (2013)


 
Pilatus PC24 : 501 pieds cubes.
Citation CJ4 : 311 pieds cubes.
Phenom 300 : 225 pieds cubes.


Le PC-24 est classé comme un jet hyper polyvalent de sorte que les propriétaires auront la possibilité d’un aménagement de six ou huit personnes en exécutif ou jusqu'à 10 passagers. Il sera également possible de changer complètement l’intérieur pour permettre à l aéronef d’être utilisé pour l’évacuation médicale (MEDEVAC).

Un pari réussis :

 

Il y a un peu plus de quatre ans, lorsque Pilatus annonce le lancement d’un jet d’affaires, la nouvelle avait laissé le monde de l’aéronautique dubitatif. En effet, je l’écrivais à l’époque, « il faudra surprendre pour arriver à se faire une place sur ce créneau ou la concurrence fait rage ». Et bien, Pilatus l’a fait ! Certes, il faut encore attendre le long travail, pas toujours simple, jusqu'à la certification de l’avion. Mais avec un carnet de commande déjà plein, Pilatus a déjà réussi la première partie de son ambitieux pari, prendre les premières parts de marché à des concurrents bien implantés.  

 

DSCN_1206.jpg

Photos : 1 Image de synthèse PC-24 @ Pilatus 2 Oscar j. Schwenk, Président de Pilatus 3 Du monde sur le stand @P.Kümmerling

 

 

 

 

 

20/05/2014

Premiers clients pour le PC-24 !

c9900184701a49394ffa9434aeb321b1-PC-24Large03.jpg


 

 

Salon EBACE, l’avionneur suisse Pilatus annonce les noms des premiers clients pour son jet le PC-24. Au total se sont déjà cinq opérateurs qui ont passé commande du premier avion à réaction d’affaires produit en Suisse.


 

999217160.JPG


 

Oscar J. Schwenk, président du conseil d'administration de Pilatus et Markus Bucher, directeur général, ont signé aujourd'hui les premiers contrat de vente du PC-24 avec les clients suivants : 

 

  • Falcon Aviation Services , Emirats Arabes Unis: 2 PC-24 
  • Jetfly, Luxembourg : 4 PC-24 
  • PlaneSense, Etats-Unis : 6 PC-24 

• Royal Flying Doctor Service de l'Australie ( Opérations de l'Ouest ) : 3 PC-24

 inclus, une option pour 1 avions supplémentaires. 

  • U-Haul International, USA : 2 PC-24

 

Le Pilatus PC-24 : 


 

3717326105.jpg


 

Le Pilatus PC-24 pourra accueillir de quatre à huit passagers dans un confort très haut de gamme. Le client aura à choix divers aménagements, la cabine dispose d’un système de lumières LED et peu-être dotée d’un équipement de bureau complet. La cabine peut également être réaménagée pour transporter une moto par exemple, en plus, de quatre passagers. Une large porte cargo héritée du PC-12 permet un chargement aisé du même coup une re-configuration très rapide de l’avion. Pour la motorisation, Pilatus a fait appel à deux réacteurs Williams FJ44-4A. L’avionique est spécifique à choix à un ou deux pilotes. L’avion dispose du système Pilatus aceTM développé en partenariat avec Honeywell qui offre une simplicité de fonctionnalité qui permet aux pilotes une meilleure convivialité grâce à un concept intuitif et obtenu avec les quatre écrans 12 pouces. Un système de référence inertiel (IRS) garantit une excellente fiabilité et permet aux informations d’être affichées au bon endroit et sans délai. Le système comprend également la synthèse de la vision, un automanette, un système graphique de planification de vol, un système d'évitement des collisions (TCAS II), et l’alignement de piste avec une capacité de guidage vertical (LPV). De plus, le PC-24 est le seul avion à disposer du système : Unique Puissance modeTM qui permet une alimentation en énergie pour alimenter les systèmes électriques y compris le chauffage et la climatisation de manière indépendantes de toute source d'énergie au sol. Le PC- 24 est classé comme un jet hyper polyvalent de sorte que les propriétaires auront la possibilité d’un aménagement de six ou huit personnes en exécutif ou jusqu'à 10 passagers. Il sera également possible de changer complètement l’intérieur pour permettre à l’aéronef d’être utilisé pour l’évacuation médicale (MEDEVAC).


 

DSC_3922.jpg


Photos: 1 PC-24 image de synthèse @ Pilatus 2 Cockpit 3 Intérieur 4 Stand EBACE 2014 @ P.Kummerling

17:32 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ebace, pilatus, pc-24, pilatus pc-24 |  Facebook | |

19/11/2013

Falcon 5X & PC-24 : déjà des commandes !

001_Falcon5X_2013DVD43_800.jpg

 

Salon aéronautique de Dubaï, ils ne concourent pas dans la même catégorie, mais les deux nouveaux jets d’affaires que sont, le Falcon 5X de Dassault Aviation et le PC-24 de Pilatus apportent à leur manière un vent de fraicheur sur les chaudes dunes de l’Emirat. Tous deux ont enregistrés des intentions de commandes.

 

Vol simulé du Falcon 5X :

 

 

_STR0124.jpg

Eric Trappier, le PDG de Dassault Aviation a annoncé que les premières commandes fermes avaient été enregistrées pour le nouveau Falcon 5X, mais sans révéler le nombre d'exemplaires vendus ni l'origine des clients.

En parallèle aux premières commandes,  Dassault Aviation a effectué le premier vol simulé du 5X, soit  l'achèvement d'une étape importante dans le programme de développement.

Le vol a été réalisé 13 Novembre sur le banc de simulation sein du bureau de conception de l'entreprise à Saint-Cloud, France. Philippe Deleume, chef pilote d'essai de Dassault Aviation et Philippe Rebourg, pilote d'essai, étaient aux commandes.

 

_STR0062.jpg

 

Le simulateur du Falcon5X comprend un cockpit « mock-up » couplé à un simulateur en temps réel et un système de visualisation externe panoramique représentant l'environnement de vol artificiel. Il permet aux pilotes de tester toutes les phases du vol, du décollage à l'atterrissage et d'affiner et de valider les lois de contrôle avant le vol inaugural de l'avion.

Le banc est capable de tester le comportement de l'avion à travers l'enveloppe de vol approuvée et au-delà. Toutes les configurations d'avions sont largement évaluées avec variation du poids de l'avion et réglages de vitesse et centre de gravité (CG).

 Le vol de la semaine dernière visait à vérifier le comportement de l'avion dans différentes configurations de vol, y compris le décollage, la croisière et l'atterrissage, dans des conditions équivalentes à celles d'un vol réel et d'effectuer un rodage initial de l'enveloppe de vol.

 

Du côté du Pilatus PC-24 :

 

Pilatus-PC-24-UAE-dunes-1.jpg

 

A Dubaï, Pilatus annonce une première lettre d’intention d’achat pour son premier jet d’affaires le PC-24. La société Falcon Aviation Services basée à Abu Dhabi devient le premier client à s’engager sur le PC-24, alors que Pilatus n’ouvrira officiellement le carnet de commandes, que lors du Salon EBACE 2014 à Genève.

La lettre d’intention a été signée, lors d’une cérémonie au sein du chalet Pilatus par le Sheik Sultan Khalifa Bin Zayed Al Nayan et Jim Roche, vice-président de Pilatus.

 

Des performances exceptionnelles :

 

Les premières informations concernant le choix de Falcon Aviaton Services pour le PC-24, confirment l’intérêt de la clientèle pour les performances qu’apportera ce jet. Si, il est toujours délicat de juger un avion sur ses performances sur papier, celles-ci pouvant être revues à la hausse comme à la baisse, il n’en reste pas moins que le PC-24 fournira une nouvelle référence dans sa catégorie. En matière de distance de décollage et d’atterrissage. Le PC-24 est à même d’offrir des prestations supérieures à ses deux concurrents que sont l’Embraer Phenom 300 et le Cessna Citation CJ4.

 

Distance de décollage :


Pilatus PC-24: 2’690 pieds
Phenom 300: 3’138 pieds
Citation CJ4:3’310 pieds

 

 

Atterrissage :

 

Pilatus PC-24: 2,425 pieds

Phenom 300 2,620 pieds

CJ4 : 2,700 pieds

 

En matière de prix, le PC-24 est un peu moins cher que le prix de liste probable du Phenom 300 et CJ4 dans un délai de quatre ans. Et c'est sans tenir compte des remises clients de lancement :


Pilatus PC -24: 8,9 millions $ (2017)
Phenom 300 : 8,7 millions $ (2013)

Cessna CJ4 : 9,05 millions $ (2013)


 

Le Pilatus offre une grande cabine, je me souviens que lors de la présentation lors de l’édition EBACE 2013, beaucoup de professionnels ont été surpris :

4e543eb2e21ab2abad0b3c407dfd96b5-PC-24-Cabin-15y.jpg

 

 

Pilatus PC24 : 501 pieds cubes.
Citation CJ4 : 311 pieds cubes.
Phenom 300 : 225 pieds cubes.


Le PC- 24 est classé comme un jet hyper polyvalent de sorte que les propriétaires auront la possibilité d’un aménagement de six ou huit personnes en exécutif ou jusqu'à 10 passagers. Il sera également possible pour changer complètement l’intérieur pour permettre à l aéronef d’être utilisé pour l’évacuation médicale (MEDEVAC).

 

Photos : 1 Falcon 5X 2 & 3 Simulateur Falcon 5X @ Dassault Aviation 4 Pilatus PC-24 5 Cabine PC-24 @ Pilatus Aircraft

21/05/2013

EBACE : présentation du Pilatus PC-24 !

1278979_pic_970x641.jpg


Salon aéronautique de l’aviation d’affaires, ce matin à 10H30, le constructeur de Stans a levé le rideau sur son dernier né le PC-24. Cela fait un peu plus d’une année que l’on sait que le constructeur suisse prépare une grande nouveauté avec le premier Jet  (d’affaires)conçu dans notre pays. Pilatus entre dans la cour des grands, mais aussi à un moment ou la concurrence fait rage sur le secteur des jets.

Une nouvelle ère : 

 

DSC_3056.jpg


L’arrivée du PC-24, soit un biréacteur, soit le premier avion à réaction jamais construit par l’avionneur de Stans, le premier avion à réaction jamais construit par l’avionneur de Stans, sonne comme le début d’une nouvelle ère dans l’histoire de l’entreprise et l’aéronautique dans notre pays. Pilatus à investit près de 400 millions de francs, le projet du PC-24 est audacieux, alors que la concurrence se durcit actuellement sur le marché des jets d’affaires avec l’arrivée de grands concurrents comme le brésilien Embraer ou le japonais Honda. De plus, le marché reste dominé par Gulfstream, Dassault et Bombardier. Cela dit, la réputation de fiabilité et de robustesse des Pilatus en fait un sérieux nouvel entrant sur ce marché.

Le PILATUS PC-24 : 

 

DSC_3063_2.JPG


Le Pilatus PC-24 pourra accueillir de quatre à huit passagers dans un confort très haut de gamme. Le client aura à choix divers aménagements, la cabine dispose d’un système de lumières LED et peut être dotée d’un équipement de bureau complet. La cabine peut également être réaménagée pour transporter une moto par exemple, en plus, de quatre passagers. Une large porte cargo héritée du PC-12 permet un chargement aisé du même coup une re-configuration très rapide de l’avion. Pour la motorisation, Pilatus a fait appel à deux réacteurs Williams FJ44-4A. L’avionique est spécifique à choix à un ou deux pilotes. L’avion dispose du système Pilatus aceTM développé en partenariat avec Honeywell qui offre une simplicité de fonctionnalités qui permet aux pilotes une meilleure convivialité grâce à un concept intuitif et obtenu avec les quatre écrans 12 pouces. Un système de référence inertiel (IRS) garantit une excellente fiabilité et permet aux informations d’être affichées au bon endroit et sans délai. Le système comprend également la synthèse de la vision, un automanette, un système graphique de planification de vol, un système d'évitement des collisions (TCAS II), et l’alignement de piste avec une capacité de guidage vertical (LPV).De plus, le PC-24 est le seul avion à disposer du système : Unique Puissance modeTM qui permet une alimentation en énergie pour alimenter les systèmes électriques y compris le chauffage et la climatisation de manière indépendantes de toute source d'énergie au sol.

 

Sans titre.png


Le nouvel appareil atteindra une vitesse maximale de 787 km/h et une distance de 3610 km avec quatre passagers. La production commencera début 2014 et il sera commercialisé en 2017. Le PC-24, surnommé le premier «Super Versatile jet», sera vendu environ neuf millions de francs. Il pourra être transformé en petit avion cargo ou médical.

 

DSC_3060.jpg


Commentaires : 

Se faire une place dans parmi les nombreux appareils présents sur le marché, ne sera pas chose simple pour le dernier né de Pilatus, cependant, le PC-24 dispose de plusieurs atouts majeurs et uniques avec une très grande polyvalence héritée du PC-12, des capacités de décollage très courts doublé d’une capacité à se poser n’importe où. On retrouve dans cet avion un mélange de ce qui a fait le succès des célèbres PC-6 et PC-12.

 

1278981_pic_970x641.jpg


Photos : 1 @ 4 Images de synthèse Pilatus Aircraft  2 La maquette apparait sous les lumières à EBACE 3 Le Cockpit 4 L’intérieur avec Oscar Schwenk Président du conseil d’administration de Pilatus @ Pascal Kümmerling