18/02/2013

Pilatus livre le premier PC-7MKII à l’Inde !

iaf,pilatus aircraft,pc-7mkii,pc-7 iaf,pilatus pc-7 india,avion école


 

BANGALORE, Salon Aero India, C’est avec une précision horlogère que Pilatus Aircraft a livré le premier exemplaire destiné l’Indian Air Force (IAF) du Pilatus PC-7 MKII, sur une première commande de 75 appareils. Il était en effet, très important selon le cahier des charges de l’IAF que celle-ci puisse recevoir très rapidement ses premiers exemplaires du nouvel appareil école, soit neuf mois à peine après avoir finalisé le choix de l’appareil.

 

Le premier exemplaire du Pilatus PC-7 MKII qui vient d’être livré à l’IAF a été exposé au Salon Aero India. Ce premier exemplaire a été monté sous licence à Hyderabad en Inde et sera prochainement rejoint par trois exemplaires montés à Stans au sein des installations de Pilatus. Le constructeur suisse Pilatus a mis les bouchées double pour pouvoir satisfaire les exigences de l’IAF et va livrer 14 appareils d’ici le mois de juin, permettant ainsi à l’IAF de mettre en service le premier escadron école de formation de pilotes. Le PC-7 MKII replace les vieux HAL HPT-32 «Deepaks», qui souffrent de nombreuses pannes moteur et d'autres défaillances et ceci à tel point que l’écolage au sein de l’IAF est devenue quasi impossible.

 

L’Inde le contrat du siècle :


 

843793051.jpg


 

Avec ce contrat, Pilatus Aircraft a décroché le plus gros contrat jamais réalisé avec la livraison d'un premier lot de 75 appareils d’entrainement pour l’Indian  Air Force (IAF), soit, un contrat estimé à près de 1 milliard de dollars ! Au total avec la seconde série d’avions de 106 appareils, c’est un total de 181 aéronefs qui seront livrés, un record !

Les avantages du PC-7MKII :

Si la concurrence était très forte et certains avions assez proches techniquement, la firme suisse a su faire la différence sur plusieurs éléments, d’abord elle est en mesure de pouvoir livrer rapidement la Force aérienne indienne qui se retrouve aujourd’hui sans appareils écoles de base. Le rapport qualité prix était également très important, le PC-7 MkII est un appareil mûr, qui évolue déjà dans de nombreuses Forces aériennes avec succès et fiabilité. Le dernier point concerne la possibilité de pouvoir équiper l’avionique de l’appareil avec un très grand choix de systèmes, selon les souhaits du futur opérateur et ceci en adéquation avec les appareils de combat en ligne et futurs comme le Rafale qui vient d’être choisit par l’Inde.

De fait, les PC-7 MkII prépareront les élèves pilotes indiens à transiter sur Bae " Hawk "ou sur le HAL "Kiran" avant de pouvoir passer sur un des nombreux appareils qui équipent l’IAF (SU-30, Mirage 2000, HAL Tejas et le futur Rafale).


 

2-2013-3-pc-7-at-aero-india.jpg


Photos : 1 & 3 PC-7MKII à Stans chez Pilatus aux couleurs de l’IAF 2 Cockpit PC-7MKII @ Pilatus Aircraft

12/02/2013

Pilatus livre 5 PC-7MKII à la BDF !

BotswanaPC-7.jpg


 

Pilatus annonce que l’ensemble des appareils Pilatus PC-7 MkII ont été livrés à la Botswana Defence Force. Une Cérémonie de remise a marqué la fin des livraisons.

 

Son Excellence, le Président de la République du Botswana et le commandant en chef, le lieutenant général Seretse Khama Ian Khama, les membres du Conseil de la Défense et des membres de la Botswana Defence Force ont assisté à la manifestation organisée par le Commandant de la Force de défense du Botswana le Lt. genéral Galebotswe.

Cette étape importante marque la réussite de la livraison et la mise en service de cinq nouveaux appareils de type Pilatus PC-7 MkII.

En 2011, la BDF a choisi de remplacer ses PC-7, avec la version la plus moderne de l’appareil, le standard MKII. Le point culminant du programme de livraison a été l'accélération du calendrier à la demande de la BDF, les cinq nouveaux appareils ont été livrés quatre mois plus tôt que prévu initialement.

 

La Force aérienne de défense du Botswana :

La Force aérienne de défense du Botswana a été crée en 1977, l’architecture de celle-ci tourne essentiellement avec un noyau important d’avions de transport très variés tels que : 3 C-130B « Hercules » , des CASA C212 et CN-235, ainsi, que des Beech King Air. Cependant, le pays dispose d’une vingtaine de CF-5A/D « Freedom Fighter » (F-5 Tiger II) d’origine canadienne. La composition des CF-5 étant de 7 CF-5D biplaces et 13 CF-5A monoplace.


 

ba7f634ee937bfb33e016e5cf58d54de-_DSC5766[1].jpg


Photos : 1 Pilatus PC-7 MKII aux couleurs de la BDF en vol 2 Cérémonie de livraison @ Pilatus aircraft


20:11 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : pilatus aircraft, pc-7 mk2, bdf, botswana |  Facebook | |

23/04/2012

2011: Encore une bonne année pour Pilatus !

 

170fdb905b3bcde7fec8c1cd5fc431a6-PC-21-03[1].jpg


 

Pilatus publie ses chiffres pour l’année 2011 et ils font plaisirs, les années se suivent et se ressemblent au niveau des bonnes nouvelles, malgré quelques contrastes.

Pilatus Aircraft Ltd a annoncé une autre excellente série de résultats pour 2011. Le chiffre d'affaires et le bénéfice d'exploitation n'ont jamais été aussi élevé. Et, à l’usine de Stans, le site du siège social, Pilatus a créé 65 nouveaux emplois dans ce qui était une année difficile d'un point de vue économique.

Le chiffre d'affaires est en hausse de près de 14% à CHF 781 millions, et le résultat opérationnel a augmenté de près de 23% à CHF 108 millions. A CHF 67 millions, les investissements en recherche et développement était également plus élevé que jamais auparavant. Les commandes entrantes ont totalisé CHF 416 millions, en légère hausse sur l'année précédente, mais la valeur des commandes en main retomba, cette fois par plus de 50%, en baisse de CHF 325 millions.

Une très bonne année pour avions d'entraînement :

Aviation gouvernement a versé 60 pour cent du chiffre d'affaires total. Cette proportion élevée est due à la très grosse commande en provenance des Émirats arabes unis. Seize des 25 PC-21s, plus pratiquement tous les systèmes de formation et un simulateur, ont été livrés au client en 2011.

Un contrat de cinq nouveaux avions d'entraînement PC-7 MkII a été signé avec la Force de défense du Botswana à la fin de Avril. Ces avions seront livrés à la fin de 2012.

ce68d7e9b59056a1953e933ec3c9b9c9-PC-12_Assembly(2)[1].jpg

 

 

Une année difficile pour l'aviation d'affaires :

Pilatus a livré 12 PC-12 NG à des clients en Amérique du Nord et Amérique du Sud au cours de 2011, y compris l'un à la Gendarmerie royale du Canada, un pionnier en ce qui concerne le  PC-12 et reste l'un des clients les plus fidèles de Pilatus. Globalement, toutefois, les ventes totales ont subis une autre baisse. Pilatus a vendu un nombre record de 100 PC-12 en 2009, les ventes avaient chuté à 63 PC-12 deux ans plus tard, c'est à dire en 2011. Ce chiffre représente toujours un bon effort de vente compte tenu de la situation sur le marché très difficile dans le domaine de l'aviation générale. En 2011, le PC-12 reste au deuxième rang en termes d'avions à turbopropulseurs le best-sellers de l’avionneur.

Pour la dixième fois consécutive, les lecteurs du magazine «Professional Pilot»  ont vélu Pilatus en premier lieu pour le meilleur service à la clientèle dans la catégorie avions à turbopropulseurs d'affaires.

Pilatus a également vendu six Pilatus Porter PC-6 en 2011. Ayant obtenu la certification requise en Chine et au Brésil, le premier de ces avions légendaires ont été vendus à des clients dans ces marchés en pleine croissance.

 

100 apprentis :

Formation des apprentis bénéficie d'une priorité élevée chez Pilatus, l'année dernière a vu la création du100e poste. La formation est maintenant disponible dans dix disciplines différentes, le tout menant à une qualification professionnelle spécialisée.

Encore une fois, tout le personnel Pilatusa bénéficié des bons résultats obtenus en 2011 sous la forme d'intéressement liée à la performance  à environ 150 % du salaire mensuel.

Perspectives pour 2012 :

Oscar J. Schwenk, président et PDG, note que l'année en cours est susceptible d'être plus difficile, les résultats attendus pour 2012 seront moins bons que par le passé. La crise sur le marché a fait diminué le nombre de commandes. Cependant, Pilatus  continue le développement sur le nouvel avion, le futur jet nommé PC-24.

Le 1100e PC-12 :

On ne pourrait clore le sujet sans signaler la livraison du 1’100e PC-12 «Next Generation», lors d’une cérémonie tenue au centre de Pilatus Aircraft Ltd affaires dans Broomfield, Colorado.

Thomas Bosshard, directeur général de Pilatus Aircraft Ltd affaires a déclaré: «Nous sommes extrêmement heureux d'avoir l'honneur de remettre cet avion à la compagnie Frontline aviation. Depuis son introduction sur le marché en 1994, le PC-12 a largement dépassé toutes les attentes fixées au départ par Pilatus.

La flotte de PC-12 a amassé 3,3 millions d'heures de vol en d'exploitation, y compris des milliers d'heures dans des environnements les plus difficiles du monde.

9f6bbb064a9376211b6a0a1534e60c87-PC-12_San_Francisco_Golden_Gate(18)[1].jpg

 

Photos : 1 PC-21 & PC-12 NG 2 chaîne de montage du PC-12 3 PC-12 NG @ Pilatus Aircraft

 

21:09 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : pilatus aircraft, pc-12 ng, pc-21, pc-7, pc-6, pc-24 |  Facebook | |

04/03/2012

La GRC modernise ses PC-12 Spectre !

 

 

ff4d392653092e185637a455f5c1f6e7-PC-12 Spectre.jpg

 

 

La Gendarmerie Royale du Canada (GRC) procède à la modernisation de ses 15 Pilatus PC-12 «Spectre».

La GRC a choisi le système Becker Avionics numérique DVSC6100 ainsi qu’un système d'interphone équiper la flotte de Pilatus PC-12 «Spectre». Selon Becker, le logiciel configurable DVCS6100 système audio numérique gère jusqu'à huit canaux émetteur-récepteur. Un générateur intégré d'alerte utilisable jusqu'à huit signaux, un amplificateur pour deux haut-parleurs du poste de pilotage, des interfaces pour deux enregistreurs phoniques et un amplificateur de sonorisation.

Le «Spectre» est une version spéciale du PC-12 avec une plate-forme de capteur rétractable. L’intérieur du PC-12 est modulable et permet le transport de neuf passagers en plus de la console de l'opérateur capteur. Le PC-12 est équipé d’une avionique Honeywell Primus Apex.

 

special-missions_spectre-flir-installation.jpg

 

 

Le Service aérien de la GRC :

Le Service de l'air  de la Gendarmerie Royale du Canada fournit un service aérien sécuritaire, pour aider à maintenir la paix et la sécurité du pays, notamment en :

  • observant de rigoureux principes de sécurité aérienne.
  • affectant une équipe de pilotes et de techniciens compétents et professionnels.
  • utilisant les ressources disponibles efficacement.

Le Service de l'air a pour mandat premier de fournir un soutien aérien au personnel opérationnel, notamment pour patrouiller dans diverses régions et dans le Nord, transporter du personnel, des prisonniers et des fournitures, et effectuer des recherches.

C'est un officier affecté à la Direction générale, à Ottawa, qui dirige l'ensemble des opérations du Service. Celui-ci compte une équipe de pilotes en chefs pour les aéronefs à voilure fixe et ceux à voilure tournante, un agent de formation, un agent de sécurité et un mécanicien en chef d'aéronefs.

Afin d'assurer le maintien d'une flotte d'aéronefs sécuritaire, efficace et économique pour soutenir les opérations policières, le Service de l'air a adopté un plan de modernisation de sa flotte. Les coûts, les circonstances, le dossier de service, l'âge et les mises à niveau technologiques en sont des facteurs clés. Habituellement, les aéronefs sont remplacés après sept ans d'utilisation ou environ 7000 heures de vol.

Historique

Le Service de l'air de la GRC a débuté en avril 1937 avec quatre biplans bimoteur et huit pilotes membres réguliers. Les avions, des Dragonflies de Havilland au fuselage bleu et aux ailes jaunes, étaient équipés de radios bidirectionnelles et avaient une distance franchissable maximale de plus de 950 kilomètres.

Après avoir été installée temporairement à Downsview (Ontario), la Section de l'aviation a déménagé à Moncton (N.-B.) en juillet 1937. En 1939, les Dragonflies et leurs pilotes ont été affectés à l'ARC durant la Deuxième Guerre mondiale, laissant la GRC avec un seul aéronef, un Norseman. En 1946, la GRC a fait l'acquisition d'autres aéronefs, dont un Grumman Goose qui avait appartenu à l'ARC. Le premier hélicoptère, un Bell 212, est venu élargir la flotte en 1971.

Aujourd'hui, le Service de l'air compte plus de 30 aéronefs opérationnels et emploie des pilotes, des mécaniciens d'entretien d'aéronefs, des coordonnateurs de vol, des acheteurs, ainsi que du personnel de soutien et d'assurance de la qualité

La flotte du Service inclut des aéronefs à voilure fixe et des aéronefs à voilure tournante, sélectionnés pour répondre aux besoins de la GRC :

  • 3 Cessna Caravan
  • 2 De Havilland Twin Otter
  • 2 Eurocopter EC 120B
  • 8 Eurocopter AS 350B3
  • 15 Pilatus PC-12
  • 1 Piaggo Avanti P180
  • 10 Cessna (modèles divers).
e588cfddab42f4fa33da1cf9958719ec-PC-12 Spectre Camera Special Mission Surveillance Specter.jpg

 

 

Photos : 1 PC-12 «spectre» 2 Tourelle rétractable 3 Poste opérateur @ Pilatus Aircraft

 

21:50 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pilatus aircraft, pc-12 spectre, pc-12 ng, grc |  Facebook | |

23/11/2011

Pilatus livre le 1’100e PC-12 !

 

 

da8c44aadf3679ddcdbf814124b92616-_J112134.jpg

 

 

La filiale de Pilatus Aircraft Ltd, Pilatus Business Aircraft Ltd, basée à Broomfield, Colorado, Etats-Unis, vient de célébrer la livraison du 1100e PC-12.

Thomas Bosshard, directeur général de Pilatus Business Aircraft, Ltd déclare: «Nous sommes particulièrement heureux d'offrir à la société Frontline aviation le 1100 ème exemplaire du  PC-12.

Depuis son introduction en 1994, le PC-12 a dépassé nos attentes. Aujourd'hui, nous sommes convaincus que le succès du PC-12 NG (nouvelle Génération) va se poursuivre. "

Le modèle PC-12 Next Generation est une évolution de la première version du PC-12 livrée depuis 1994. Mais il tient toujours à ces mêmes principes qui ont fait que le programme PC-12 continue de connaître un tel succès. Le PC-12 a augmenté régulièrement le nombre de ses clients, pour devenir  l’avion d'affaires mono-turbine le plus vendu au monde.

 

222745_227782707237194_100000164007147_1085133_7976293_n.jpg

 

 

La polyvalence du PC-12 lui permet de tenir de multiple rôles dans le monde entier, comme : le transport de direction,  d'ambulance aérienne, les pompiers parachutistes «SmokeJumper», pour  la police et la surveillance des frontières, des marchandises,  de liaison militaire et en version de ligne régionale.

L’ensemble de la flotte actuelle des PC-12 a accumulé plus de 2,6 millions d'heures de vol et d'expérience d'exploitation, y compris des milliers d'heures dans certains des environnements les plus difficiles de la planète.

Le PC-12 NG :

Le PC-12 NG offre nombres d'améliorations significatives par rapport à son prédécesseur, il intègre une  avionique Honeywell Primus Apex qui s’intègre dans un tout nouveau cockpit conçu par BMW Group DesignworksUSA,  doté  d’une plus puissante turbine  Pratt & Whitney Canada PT6A, le PC-12 offre une plus grande rentabilité  pour ses opérateurs ainsi  qu’une plus grande  fiabilité pour répondre à des besoins de transport dans une l'économie toujours plus exigeante.

 

227203_227479537267511_100000164007147_1082405_7605498_n.jpg

 

 

Photos : 1 PC-12 NG en vol @ Pilatus Aircraft 2 cockpit PC-12 3 Au sol lors du Salon EBACE 2011 à Genève @ Pascal Kümmerling