09/08/2013

Pilatus livre le 1’200e PC-12 !

pilatus-1200.jpeg


 

Portsmouth, hier après-midi, Pilatus Aircraft a livré le 1’200e exemplaire de son PC-12. L’avion immatriculé N112AF, numéro de série 1412 a rejoint la société PlaneSense aux Etats-Unis. PlaneSense est un gros utilisateur du PC-12 avec ce nouvel appareil, la société dispose de 49 avions du constructeur suisse.

 

Le PC-12 NG : 


 

pilatus-pc-12-ng-26.jpg


 

Le PC-12 «Next Generation» offre nombres d'améliorations significatives par rapport à son prédécesseur, il intègre une  avionique Honeywell Primus Apex qui s’intègre dans un tout nouveau cockpit conçu par BMW Group DesignworksUSA,  doté  d’une plus puissante turbine  Pratt & Whitney Canada PT6A, le PC-12 offre une plus grande rentabilité pour ses opérateurs, ainsi, qu’une plus grande fiabilité pour répondre à des besoins de transport dans une économie toujours plus exigeante. Les PC-12 équipent non seulement de nombreuses sociétés de transport d’affaires, mais également les «Flying Doctors of Australia» et plusieurs sociétés d’ambulance notamment au Canada, les «Smokejumper» (pompiers volants) aux USA ainsi que diverse Forces de police et récemment la Force aérienne Finlandaise.

 

pilatu10.jpg


 

 Photos : 1 Le 1’200e PC-12 de PlaneSense 2 Le 500e exemplaire au dessus des Alpes @ Pilatus Aircraft


07/08/2013

Pilatus s’attaque au marché chinois !

9271c2e37eb4ebc83697bd6b6d64f36c-Pilatus-PC-12-NG-38.jpg


 

Pilatus Aircraft Industry (China) Co., Ltd vient d’ouvrir ses portes, dans la métropole chinoise de Chongqing. La nouvelle «joint-venture» permettra Pilatus Aircraft Ltd de

s'imposer sur le marché chinois. 

 

Les premières commandes chinoises :

 

Un premier contrat pour fournir un total de 50 PC-12ainsi que des PC-6 a également été signé. La société nouvellement créée aura un impact positif sur les opérations de production en Suisse. Précisons d’emblée que Pilatus garde sa production dans notre pays. La société nouvellement créée et les activités  de Pilatus associés en Chine n'auront pas d'impact négatif sur les opérations de production en Suisse. Au contraire, la production en Suisse sera renforcée par la vente prévue des avions à la Chine.

 

Partenariat : 

 

L'ouverture progressive de l'espace aérien chinois a apporté une nouvelle importance à l'aviation civile. L'autorité de l'aviation chinoise (CAAC) prévoit une croissance moyenne de plus de 10% dans l'industrie aéronautique chinoise dans les prochaines années. C’est pour cela que Pilatus a choisi de mettre en place une «joint-venture» avec un partenaire chinois dans le but d'acquérir un pied ferme dans ce nouveau marché. En effet, Pilatus ne serait pas en mesure de vendre ses avions en Chine sans la nouvelle société dont Pilatus détient une participation majoritaire.

 

Pilatus Aircraft Industry (China) Co., Ltd fournira une plate-forme de production de composants d'avions pour le PC-6 et PC-12 seulement, les deux avions civils. La société ne sera pas impliqué dans la production de composants pour les avions d'entraînement militaire (PC-21, PC-9 M et PC-7 MkII).

 

Oscar J. Schwenk, président du conseil d'administration de Pilatus Aircraft Ltd, commente:

«Le PC-12 et le PC-6 sont des avions optimum pour ce marché en plein essor, et nous sommes confiants que nos produits ont un grand potentiel en Chine qui dispose de beaucoup de petits aérodromes avec des pistes courtes. Nos avions sont parfaits pour travailler dans cette région ".

 

La société nouvellement créée et activités Pilatus associés en Chine n'auront pas d'impact négatif sur les opérations de production en Suisse. Au contraire, la production en Suisse sera renforcée par la vente prévue des avions à la Chine.

 

Photo : Pilatus PC-12NG @ PIlatus Aircraft


13:13 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : pilatus aircraft, pilatus chine, pc-12, pc-6 |  Facebook | |

30/05/2013

Le premier PC-21 destiné à L’Arabie Saoudite !

yourfile.jpg

 

STANS, Pilatus débute les essais du premier exemplaire du PC-21 destiné l’Arabie Saoudite. L’Arabie Saoudite a commandé 55 appareils de type PC-21, qui équiperont l’école des pilotes militaires et ceci à partir de 2014. Ce pays est déjà client chez Pilatus avec 47 appareils de type PC-9.

 

Cinq clients pour le Pilatus PC-21 :

 

En choisissant l’avion suisse de dernière génération le PC-21, l’Arabie Saoudite devient le quatrième client du dernier né de chez Pilatus après la Suisse (8), Singapore (19) et les EAU (25). Au total se sont 55 appareils qui équiperont l’école des pilotes militaires et ceci à partir de 2014. Ce pays est déjà client chez Pilatus avec 47 appareils de type PC-9. Depuis, le Qatar (24) à également opté pour l’avion suisse.

 

La génération PC-21:

 

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde  d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes tels que F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, pour ne citer que ceux-là. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

 

Moins de bruit grâce à une nouvelle hélice :

 

Des essais ont eu lieu avec les Forces aériennes suisses, il y a quelques mois, pour réduire le bruit des PC-21. L’objectif de ces tests est de réduire encore un peu le niveau sonore de l’avion. Les Forces aériennes prévoient d’adapter une nouvelle hélice sur l’ensemble de la flotte d’ici fin 2014 afin de pouvoir à l’avenir remplir sa mission d’instruction de manière encore plus silencieuse.

 

pc21_parsys_22629_Image_direct.jpg

 

Photos :1  Le premier PC-21 destiné à l’Arabie Saoudite 2 PC-21 Swiss Air Force  @ Pilatus Aircraft

 

12/04/2013

Cockpit modernisé pour le PC-12 !

 

1651146368.jpg

 

STANS, Pilatus Aircraft vient d’obtenir la certification de la FAA pour l'installation de la nouvelle avionique Garmin G600 sur le PC-12 de première génération. Cette nouvelle avionique est destinée à la modernisation des PC-12 construit de 1994 à 2008.Les PC-12 « Next Generation » ne sont pas concernés, car ils disposent déjà d’un cockpit ultramoderne.

 

Le kit Garmin G600 s’installe aisément au sein d'un tableau de bord équipé des 6 instruments analogiques 3 pouces standard. La modernisation apporte de nouvelles perspectives sous la forme d'un seul écran LCD de 10 pouces qui intègre à la fois l'écran principal de vol et l'écran multifonction. La suite inclut le système d'instrument L-3 Trilogy électronique de veille. La technologie de vision synthétique Garmin, Taws-B alertes terrain et SafeTaxi en sont les caractéristiques standards.


 

 Caractéristiques du G600

 

 ●  Doubles écrans TFT LCD de 640 x 480 pixels.
●  Horizon artificiel de 4,8 pouces.
●  HSI, avec interfaces pour les series Garmin 400W/500W navigator, SL30 nav et ADF.
 ●  SVT (Synthetic Vision technology)
●  MDF avec base de données topographique du sol avec ses obstacles
●  interfaces pour systèmes liés au trafic, radars météorologiques.
●  Logiciel Chartview.
●  Directeur de vol en relation avec un pilote automatique adéquat
●  Le Garmin GAD43 fournit une référence AHRS pour un pilote automatique.
●  TAWS de classe B .
●  "Air Data Computer" digital intégré.
●  AHRS (Attitude and Heading Reference System) digital intégré and magnetometer.

 

 

g500_pfd.jpg

 

Le kit de base STC installé à bord des PC-12 comprend :


• 2 x Garmin GDU 620 affichages.
• 2 x Garmin GMU 44 magnétomètres.
• 1 x Garmin GAD 43 Adapter.
• 2 x Garmin GRS 77 AHRS.
• 2 x Garmin GTP 59 Sondes de Température.
• 2 x Garmin GDC 74B Air Ordinateurs données.
• 1 x L3 Trilogy Instrument System Standby ESI-1000.
• Les cartes d'habilitation pour Over / Under vitesse, présélection de l'altitude, TAWS B, ARINC 708 et 429 WXR Rad Alt.

 

La rénovation permet aux propriétaires de PC-12 de tirer parti des fonctionnalités d’une avionique à écran plat modernes qui réduit la charge de travail du pilote et contribue améliorer la conscience situationnelle, de réduire les coûts de maintenance, et aide à améliorer l'investissement des propriétaires dans leur avion.

 

 

PC-12-Garmin.jpg

 

Photos : 1 PC-12 NG 2 Cockpit PC-12 avec le G600 @ Pilatus Aircraft

 

 

 

18/02/2013

Pilatus livre le premier PC-7MKII à l’Inde !

iaf,pilatus aircraft,pc-7mkii,pc-7 iaf,pilatus pc-7 india,avion école


 

BANGALORE, Salon Aero India, C’est avec une précision horlogère que Pilatus Aircraft a livré le premier exemplaire destiné l’Indian Air Force (IAF) du Pilatus PC-7 MKII, sur une première commande de 75 appareils. Il était en effet, très important selon le cahier des charges de l’IAF que celle-ci puisse recevoir très rapidement ses premiers exemplaires du nouvel appareil école, soit neuf mois à peine après avoir finalisé le choix de l’appareil.

 

Le premier exemplaire du Pilatus PC-7 MKII qui vient d’être livré à l’IAF a été exposé au Salon Aero India. Ce premier exemplaire a été monté sous licence à Hyderabad en Inde et sera prochainement rejoint par trois exemplaires montés à Stans au sein des installations de Pilatus. Le constructeur suisse Pilatus a mis les bouchées double pour pouvoir satisfaire les exigences de l’IAF et va livrer 14 appareils d’ici le mois de juin, permettant ainsi à l’IAF de mettre en service le premier escadron école de formation de pilotes. Le PC-7 MKII replace les vieux HAL HPT-32 «Deepaks», qui souffrent de nombreuses pannes moteur et d'autres défaillances et ceci à tel point que l’écolage au sein de l’IAF est devenue quasi impossible.

 

L’Inde le contrat du siècle :


 

843793051.jpg


 

Avec ce contrat, Pilatus Aircraft a décroché le plus gros contrat jamais réalisé avec la livraison d'un premier lot de 75 appareils d’entrainement pour l’Indian  Air Force (IAF), soit, un contrat estimé à près de 1 milliard de dollars ! Au total avec la seconde série d’avions de 106 appareils, c’est un total de 181 aéronefs qui seront livrés, un record !

Les avantages du PC-7MKII :

Si la concurrence était très forte et certains avions assez proches techniquement, la firme suisse a su faire la différence sur plusieurs éléments, d’abord elle est en mesure de pouvoir livrer rapidement la Force aérienne indienne qui se retrouve aujourd’hui sans appareils écoles de base. Le rapport qualité prix était également très important, le PC-7 MkII est un appareil mûr, qui évolue déjà dans de nombreuses Forces aériennes avec succès et fiabilité. Le dernier point concerne la possibilité de pouvoir équiper l’avionique de l’appareil avec un très grand choix de systèmes, selon les souhaits du futur opérateur et ceci en adéquation avec les appareils de combat en ligne et futurs comme le Rafale qui vient d’être choisit par l’Inde.

De fait, les PC-7 MkII prépareront les élèves pilotes indiens à transiter sur Bae " Hawk "ou sur le HAL "Kiran" avant de pouvoir passer sur un des nombreux appareils qui équipent l’IAF (SU-30, Mirage 2000, HAL Tejas et le futur Rafale).


 

2-2013-3-pc-7-at-aero-india.jpg


Photos : 1 & 3 PC-7MKII à Stans chez Pilatus aux couleurs de l’IAF 2 Cockpit PC-7MKII @ Pilatus Aircraft