19/01/2014

Seconde tranche de PC-7 pour l’Inde !

3f4a240f0a073161d8632d6395db31c4-_J133301.jpg


 

 

Vous le savez certainement, l’Inde a commandé une première tranche de 75 avions école Pilatus PC-7MKII, les premiers appareils forment déjà la première volée de pilotes.  Ce premier lot de 75 PC-7MKII est estimé à près de1 milliard de dollars. 

 

Second lot : 

 

Dans une récente proposition du ministère de la Défense (MoD) sur demande de l'Indian Air Force (IAF), l’Inde s’apprête à commander une seconde tranche d’avions école Pilatus PC-7MKII, soit 106 appareils. Au total se sont donc bien 181 avions que l’avionneur suisse de Stans, va livrer à l’Inde, en définitive «le contrat du siècle» !

 

Montage sous licence : 

 

Pour cette deuxième partie du contrat, l’Inde a demandé une licence de fabrication de l’avion suisse. L’objectif est de réduite les coûts de fabrication de l’avion par rapport à l’importation de celui-ci depuis la Suisse. Cependant, le principal problème d’une fabrication en Inde du PC-7, concerne des problèmes de qualité. Pilatus et les représentants indiens négocient en ce moment la possibilité d’un montage des avions en Inde, livrés en kits depuis la Suisse,  sous la surveillance d’ingénieurs de chez Pilatus. Cette solution permettra également de ne pas péjorer l’emploi dans notre pays, tout en garantissant la qualité du montage final des appareils.

 

37 indiennes dans le cursus :

 

 

img_3056.jpg

D’ici deux ans, se sont 202 cadets qui auront été formés avec le nouvel avion fournit par Pilatus, parmi ces élèves pilotes, 37 femmes vont être formées sur le PC7MKII. Ces femmes ne rejoindront pas des jets de combat, contrairement à leurs homologues masculins, mais rejoindront les unités de transport de l’IAF.

 

Parfaite intégration : 

 

L'introduction du nouvel avion-école de base dans l'inventaire de la Force Aérienne Indienne (IAF) s'est déroulé sans problème et avec une ponctualité des livraisons sans faille. Cependant, il est toujours difficile d’obtenir un retour sur les éventuels critiques, lors de l’arrivée d’un nouvel appareil au sein d’une Force aérienne. Le moins que l’on puisse dire à ce jour, c’est qu’au sein de l’Académie de vol indienne la satisfaction semble être générale. 

 

Malgré des difficultés rencontrées en matière de conditions météorologiques défavorables dues à l’arrivée de la mousson, les premiers vols en solo ont été réalisés avec succès au cours des trois premières semaines de formation au pilotage. 

 

 A la fin des deux premiers mois de formation, les instructeurs et les cadets ont exprimé une grande satisfaction face à l’environnement d’enseignement que procure le PC-7MKII. Les instructeurs ont mis en avant les grandes qualités de l’avion, sa facilité de mise en oeuvre et sa fiabilité. D’une manière générale, le PC-7MKII a considérablement renforcé la qualité de l'enseignement au sein de l’Indian Air Force. Les premières analyses de fond montrent que l’avion suisse et son avionique moderne forment une plateforme idéale pour l'apprentissage des jeunes équipages de la Force Aérienne Indienne pour leurs tâches difficiles à l'avenir.


 

iaf_inside.jpg


 

Photos : 1 PC7MKII indiens aux essais en Suisse avant livraison @ Pilatus 2 L’une des premières indienne à voler le PC7 3 Le PC7MKII est une grande satisfaction au sein de l’IAF @ IAF

25/09/2013

L’Inde fait l’éloge des Pilatus PC-7MKII !

e7c016434aae5042fa1f89a3eda57f49-_J133280.jpg


 

A l’Académie de vol de l’armée de l’air indienne située à Hyderabad, les premiers avions écoles Pilatus PC-7MKII viennent de boucler plus de 3’000 heures de vol avec près de 5.600 atterrissages et ceci dans le cadre de la formation de la première promotion qui regroupe 80 élèves-pilotes.

 

Parfaite intégration : 

 

L'introduction du nouvel avion-école de base dans l'inventaire de la Force aérienne indienne (IAF) s'est déroulé sans problème et avec une ponctualité des livraisons sans faille. Cependant, il est toujours difficile d’obtenir un retour sur les éventuels critiques, lors de l’arrivée d’un nouvel appareil au sein d’une Force aérienne. Le moins que l’on puisse dire à ce jour, c’est qu’au sein de l’Académie de vol indienne la satisfaction semble être générale. 

 

Malgré des difficultés rencontrées en matière de conditions météorologiques défavorables dues à l’arrivée de la mousson, les premiers vols en solo ont été réalisés avec succès au cours des trois premières semaines de formation au pilotage. 


 

3610243094.jpg


 

A la fin des deux premiers mois de formation, les instructeurs et les cadets ont exprimé une grande satisfaction face à l’environnement d’enseignement que procure le PC-7MKII. Les instructeurs ont mis en avant les grandes qualités de l’avion, sa facilité de mise en oeuvre et sa fiabilité. D’une manière générale, le PC-7MKII a considérablement renforcé la qualité de l'enseignement au sein de l’Indian Air Force. Les premières analyses de fond montrent que l’avion suisse et son avionique moderne forment une plateforme idéale pour l'apprentissage des jeunes équipages de la Force aérienne indienne pour leurs tâches difficiles à l'avenir.

 

La situation des livraisons : 

 

Dix-huit formateurs sur un total de 75 appareils ont été livrés à l'Inde à ce jour. Former 80 élèves avec un aussi petit nombre d’avions est déjà en soi une performance, là encore la fiabilité et la disponibilité de l’avion ont surpris les utilisateurs indiens. 

En vertu d'une grille de programme accéléré, la totalité de la commande sera terminée d'ici la mi-2015.

 

Il faut rappeler, qu’un délai de quinze mois s’est écoulé entre la signature du contrat et la première livraison. Un défi auquel l’avionneur de Stans a su répondre, afin, de palier au manque cruel d’avions écoles de l’IAF.


 

c5438ed95c389551bb3d09622f74f4a3-_J133828.jpg


 

Liens avec les articles concernant le choix de l’Inde :

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2012/05/15/l-inde-cho...

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/02/18/pilatus-livre-le-premier-pc-7mkii-a-l-inde.html

 

 

Photos : 1 & 3 Les premiers PC-7MKII indiens en vol en Suisse 2 Formation des instructeurs indiens en Inde @ Pilatus Aicraft

09/08/2013

Pilatus livre le 1’200e PC-12 !

pilatus-1200.jpeg


 

Portsmouth, hier après-midi, Pilatus Aircraft a livré le 1’200e exemplaire de son PC-12. L’avion immatriculé N112AF, numéro de série 1412 a rejoint la société PlaneSense aux Etats-Unis. PlaneSense est un gros utilisateur du PC-12 avec ce nouvel appareil, la société dispose de 49 avions du constructeur suisse.

 

Le PC-12 NG : 


 

pilatus-pc-12-ng-26.jpg


 

Le PC-12 «Next Generation» offre nombres d'améliorations significatives par rapport à son prédécesseur, il intègre une  avionique Honeywell Primus Apex qui s’intègre dans un tout nouveau cockpit conçu par BMW Group DesignworksUSA,  doté  d’une plus puissante turbine  Pratt & Whitney Canada PT6A, le PC-12 offre une plus grande rentabilité pour ses opérateurs, ainsi, qu’une plus grande fiabilité pour répondre à des besoins de transport dans une économie toujours plus exigeante. Les PC-12 équipent non seulement de nombreuses sociétés de transport d’affaires, mais également les «Flying Doctors of Australia» et plusieurs sociétés d’ambulance notamment au Canada, les «Smokejumper» (pompiers volants) aux USA ainsi que diverse Forces de police et récemment la Force aérienne Finlandaise.

 

pilatu10.jpg


 

 Photos : 1 Le 1’200e PC-12 de PlaneSense 2 Le 500e exemplaire au dessus des Alpes @ Pilatus Aircraft


07/08/2013

Pilatus s’attaque au marché chinois !

9271c2e37eb4ebc83697bd6b6d64f36c-Pilatus-PC-12-NG-38.jpg


 

Pilatus Aircraft Industry (China) Co., Ltd vient d’ouvrir ses portes, dans la métropole chinoise de Chongqing. La nouvelle «joint-venture» permettra Pilatus Aircraft Ltd de

s'imposer sur le marché chinois. 

 

Les premières commandes chinoises :

 

Un premier contrat pour fournir un total de 50 PC-12ainsi que des PC-6 a également été signé. La société nouvellement créée aura un impact positif sur les opérations de production en Suisse. Précisons d’emblée que Pilatus garde sa production dans notre pays. La société nouvellement créée et les activités  de Pilatus associés en Chine n'auront pas d'impact négatif sur les opérations de production en Suisse. Au contraire, la production en Suisse sera renforcée par la vente prévue des avions à la Chine.

 

Partenariat : 

 

L'ouverture progressive de l'espace aérien chinois a apporté une nouvelle importance à l'aviation civile. L'autorité de l'aviation chinoise (CAAC) prévoit une croissance moyenne de plus de 10% dans l'industrie aéronautique chinoise dans les prochaines années. C’est pour cela que Pilatus a choisi de mettre en place une «joint-venture» avec un partenaire chinois dans le but d'acquérir un pied ferme dans ce nouveau marché. En effet, Pilatus ne serait pas en mesure de vendre ses avions en Chine sans la nouvelle société dont Pilatus détient une participation majoritaire.

 

Pilatus Aircraft Industry (China) Co., Ltd fournira une plate-forme de production de composants d'avions pour le PC-6 et PC-12 seulement, les deux avions civils. La société ne sera pas impliqué dans la production de composants pour les avions d'entraînement militaire (PC-21, PC-9 M et PC-7 MkII).

 

Oscar J. Schwenk, président du conseil d'administration de Pilatus Aircraft Ltd, commente:

«Le PC-12 et le PC-6 sont des avions optimum pour ce marché en plein essor, et nous sommes confiants que nos produits ont un grand potentiel en Chine qui dispose de beaucoup de petits aérodromes avec des pistes courtes. Nos avions sont parfaits pour travailler dans cette région ".

 

La société nouvellement créée et activités Pilatus associés en Chine n'auront pas d'impact négatif sur les opérations de production en Suisse. Au contraire, la production en Suisse sera renforcée par la vente prévue des avions à la Chine.

 

Photo : Pilatus PC-12NG @ PIlatus Aircraft


13:13 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : pilatus aircraft, pilatus chine, pc-12, pc-6 |  Facebook | |

30/05/2013

Le premier PC-21 destiné à L’Arabie Saoudite !

yourfile.jpg

 

STANS, Pilatus débute les essais du premier exemplaire du PC-21 destiné l’Arabie Saoudite. L’Arabie Saoudite a commandé 55 appareils de type PC-21, qui équiperont l’école des pilotes militaires et ceci à partir de 2014. Ce pays est déjà client chez Pilatus avec 47 appareils de type PC-9.

 

Cinq clients pour le Pilatus PC-21 :

 

En choisissant l’avion suisse de dernière génération le PC-21, l’Arabie Saoudite devient le quatrième client du dernier né de chez Pilatus après la Suisse (8), Singapore (19) et les EAU (25). Au total se sont 55 appareils qui équiperont l’école des pilotes militaires et ceci à partir de 2014. Ce pays est déjà client chez Pilatus avec 47 appareils de type PC-9. Depuis, le Qatar (24) à également opté pour l’avion suisse.

 

La génération PC-21:

 

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde  d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes tels que F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, pour ne citer que ceux-là. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

 

Moins de bruit grâce à une nouvelle hélice :

 

Des essais ont eu lieu avec les Forces aériennes suisses, il y a quelques mois, pour réduire le bruit des PC-21. L’objectif de ces tests est de réduire encore un peu le niveau sonore de l’avion. Les Forces aériennes prévoient d’adapter une nouvelle hélice sur l’ensemble de la flotte d’ici fin 2014 afin de pouvoir à l’avenir remplir sa mission d’instruction de manière encore plus silencieuse.

 

pc21_parsys_22629_Image_direct.jpg

 

Photos :1  Le premier PC-21 destiné à l’Arabie Saoudite 2 PC-21 Swiss Air Force  @ Pilatus Aircraft