04/05/2017

Pilatus en grande forme !

 

PC-24-21.jpg

 

Stans, avec un chiffre d'affaires de 821 millions de francs suisses, la performance financière 2016 a été meilleure que prévu pour l’avionneur suisse. Le bénéfice d'exploitation a totalisé 89 millions de francs suisses après déduction des investissements de recherche et développement de 101 millions de francs suisses. 56 emplois supplémentaires ont été créés dans l'ensemble du groupe. 117 avions ont été livrés aux clients. Le programme de développement PC-24 se déroule selon le plan.

Malgré une baisse du chiffre d'affaires par rapport aux années record de 2014 et 2015, le financement 2016 a été une année réussie pour l’avionneur Pilatus et a dépassé les attentes. Les ventes totales s'élèvent à 821 millions de francs suisses, avec un bénéfice d'exploitation de 89 millions de francs suisses. Les commandes en main à la fin de l'année en rapport sont à un coût confortable de 1,7 milliard de francs suisses, sans compter les revenus de ventes du futur jet PC-24!

En 2016, les activités d'Aviation générale ont contribué à 56% des ventes totales. C'est la première fois que l’unité commerciale représente la part la plus importante du budget depuis 2012. Les ventes du PC-12 NG ont augmenté de 30% par rapport à l'année précédente, avec 91 appareils comparativement à 70 en 2015, et ceci dans un environnement où tous les principaux fabricants d'avions d'affaires ont dû faire face à la stagnation ou à la baisse des chiffres de ventes.

La Force aérienne française a opté pour le système de formation PC-21 vers la fin de l'année. Les 17 PC-21 sur commande seront utilisés pour la formation des pilotes en vue la préparation à la transition sur Rafale. La Royal Jordanian Air Force a également commandé deux autres PC-21, tout comme QinetiQ, l'entreprise britannique derrière l'école "Empire Test Pilots '". Ces trois commandes pour Government Aviation, représentent l’autre pilier commercial, qui représentent une valeur totale de plus de 300 millions de francs suisses.

PilatusPC21-2.jpg

Programme de développement PC-24 :

Les trois prototypes PC-24 ont parcouru 1’500 heures à ce jour. La finalisation de la conception et des systèmes aérodynamiques du PC-24 a été la dernière étape dans la sélection de la configuration du PC-24 pour la certification. Le début de la production en série est déjà en cours.

Pilatus continue de se développer :

Compte tenu de la prochaine production en série du PC-24 « Super Versatile Jet », Pilatus continue de se développer depuis son siège à Stans et sur son site aux États-Unis.

A Stans, la construction d'une nouvelle salle de montage d'une surface de 10’000 mètres carrés, plus un nouveau centre de traitement de surface représentant environ 60 millions de francs suisses. L’avionneur a également investi dans de nouvelles machines de fraisage. Cet investissement ouvrira la voie à de nouveaux processus de production novateurs qui permettront de maintenir la production en Suisse malgré des coûts de main-d'œuvre élevés.

Aux Etats-Unis, l'un des marchés les plus importants de Pilatus , l’avionneur a investi dans une nouvelle usine d’assemblage finale à Broomfield, au Colorado.

56 nouveaux emplois ont été créés au cours de l'année. Le groupe Pilatus employait 1961 employés à la fin de 2016. D'autres collaborateurs supplémentaires devraient rejoindre l'entreprise en 2017. De plus, la formation en apprentissage sera disponible dans deux autres professions à partir de l'été 2017, ce qui porte le choix total des programmes de formation à 13. Pilatus forme actuellement 115 apprentis.

 

139072441768.jpg

Photos : 1 PC-24, 2 PC-21 3 PC-12NG@ PIlatus Aircaft

06/03/2017

Le troisième PC-24 a pris son envol !

PC-24_III_17.03.06_1183.jpg

Stans, le troisième exemplaire (P03) du Pilatus PC-24, immatriculé HB-VSA a effectué avec succès, ce matin son premier vol, malgré une météo capricieuse. Dans sa livrée bleue, le « super jet polyvalent, immatriculé HB-VSA, a volé à travers la Suisse centrale pendant 2 heures et 5 minutes.

Avec ce troisième jet qui a rejoint l’équipe d’essais en vol, l’avionneur suisse tient son calendrier pour une certification prévue pour cette année encore. Les livraisons débuteront l’année prochaine comme prévu initialement.

Par ailleurs, Pilatus est déjà très avancé en ce qui concerne la formation et le soutien à la clientèle du PC-24. L’avionneur développe ses unités de formation et de maintenance, y compris avec un simulateur de vol complet du PC-24 en partenariat avec FlightSafety International. Un réseau de soutien du PC-24 dans le monde entier est actuellement en finalisation, afin de fournir l’ensemble des services de première classe "round-the-clock" pour les clients.

Pilatus a également développé un nouveau programme d'appui du nom de « CrystalCareTM », qui permettra la couverture la plus complète possible pour l'entretien de l’avion.

pilatus aircraft,pc-24,jet privés,nbaa,ebace 17,swiss jet,business jet,pilatus,infos aviation,les nouvelles de l'aviation1 &

Le PC-24:

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Pilatus vise une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo, située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

Avec une distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770 m, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré.

A ce jour, le PC-24 compte 84 commandes fermes, soit trois années de production.

 Présentation à EBACE à Genève :

Pilatus annonce par ailleurs que l’avion (P03) sera présenté au grand public pour la première fois à la Convention européenne Business Aviation & Exhibition (EBACE) à Genève, 22 au 24 mai, 2017. L’avion sera doté d’un intérieur « VIP » L’avion sera équipé d’un intérieur VIP de type "Zermatt" exécutif .

 

 

 

 

 

PC-24_VSA_IV_17.03.06_6533.jpg

Photos : 1 & 3 Vol inaugural du troisième PC-24 @ Stephan Widmer 2 En vol@ Pilatus Aircraft

23/02/2017

Le troisième Pilatus PC-24 aux essais !

unnamed.jpg

Stans, l’avionneur suisse Pilatus a débuté hier, les essais moteurs du troisième exemplaire (P03) de son jet d’affaires le PC-24. L’avion immatriculé HB-VSA est apparu dans une livrée bleu ciel qui rappelle la maquette présentée en grande première au salon EBACE de Genève en 2013.

Ce troisième et dernier prototype devrait prendre son envol en mars prochain. La certification est prévue pour le 3ème trimestre 2017 et les premières livraisons pourront débuter à Planesense, fournisseur de programmes de multipropriété aux Etats-Unis et pour le Royal Flying Doctor service en Australie.

Le PC-24:

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Pilatus vise une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

Avec une distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770 m, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré.

 

unnamed-1.jpg

Photos : le troisième PC-24 à Stans @ Stephan Widmer

28/10/2016

Le Pilatus PC-24, star à Orlando !

635d88ea7b828dc09dcc65e13dcde9b1-041IIA_160121_0317.jpg

Le 1 novembre prochain s’ouvrira à Orlando en Floride l’édition 2016 du salon NBAA-BACE (Business Aviation Convention & Exhibition), soit le grand rendez-vous annuel des jets d’affaires. Cette année l’avionneur suisse Pilatus présentera en grande première le deuxième prototype de son jet d’affaires le PC-24 en plus du PC-12 NG.

Très attendu aux USA :

Cette première aux USA est déjà considérée comme l’événement incontournable du Salon. Clients potentiels, journalistes et spécialistes de l’aviation d’affaires montrent un intérêt tout particulier à l’avion suisse, dont les performances offrent un nouveau souffle pour le marché.

Pour cette première présentation aux USA, Pilatus va mettre les petits plats dans les grands avec une plateforme de démonstration du nouveau design d'intérieur du PC-24, qui est maintenant prête pour le début de la production en série. Designworks, une entreprise de BMW Group, ont uni leurs forces avec Pilatus pour fournir six concepts élégants de couleurs pour le PC-24. Chaque concept porte le nom d’une station de ski  : "St-Moritz", "Zermatt" ou "Aspen". Les visiteurs pourront se familiariser avec les différents intérieurs proposés pour le PC-24.

 

nbaa,orlando,enbace,jet privés pilatus aircraft,pc-24,jet suisse,infos aviation,buzjet,les nouvelles de l'aviation

Le point sur le développement :

Actuellement, les deux PC-24 sont en phase terminale du rigoureux programme de vols d'essai. Un grand nombre de tests de performance clés ont déjà été conclus avec succès. Le deuxième prototype qui se trouve aujourd’hui aux Etats-Unis a subi des essais par temps chaud et par temps froid. Des essais ont également été pratiqués en ce qui concerne l'avionique et le pilote automatique. Pendant ce temps, le premier prototype, P01, a été soumis à des tests aérodynamiques en Europe.

A ce jour, les deux PC-24 ont complété un total combiné de plus de 1’000 heures de vol sur près de 600 vols. Les données recueillies à ce jour, indiquent que le « super Jet polyvalent » est susceptible de présenter des performances encore supérieures à ce qui était prévu jusqu’ici.

Par ailleurs, Pilatus est déjà très avancé en ce qui concerne la formation et le soutien à la clientèle du PC-24. L’avionneur développe ses unités de formation et de maintenance, y compris avec un simulateur de vol complet du PC-24 en partenariat avec FlightSafety International. Un réseau de soutien du PC-24 dans le monde entier est actuellement en finalisation, afin de fournir l’ensemble des services de première classe "round-the-clock" pour les clients.

Pilatus a également développé un nouveau programme d'appui du nom de « CrystalCareTM », qui permettra la couverture la plus complète pour l'entretien de l’avion.

Le troisième et dernier prototype, soit le premier avion de série rejoindra le programme d'essais en vol au début de 2017. La certification est prévue pour le 3ème trimestre 2017 et les premières livraisons pourront débuter à Planesense, fournisseur de programmes de multipropriété aux Etats-Unis et pour le Royal Flying Doctor service en Australie.

8be2af8fa51faa0a07cdd84b7866254f-PC-24-Cockpit-01.jpg

Le PC-24:

Capable d’utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, le PC-24 est le premier jet d’affaires du monde à pouvoir bénéficier d’une porte cargo standard. Le jet dispose également d’une cabine très spacieuse dont l’intérieur peut être adapté aux exigences personnelles du client. Tout ce qui en fait un « hyper polyvalent Jet », un avion qui est conçu pour une grande variété de missions en ligne avec les besoins individuels. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Pilatus vise une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

Avec une distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770 m, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi, une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré.

 

a961b15302420fb0d6975aa477a6ea33-041IIA_160121_0248.jpg

Photos : 1 & 4 Le PC-24 en vol 2 intérieur 3 Cockpit @ Pilatus Aircraft

 

24/05/2016

EBACE, une double première pour Pilatus !

Pilatus PC-12 NG.jpg

Genève, salon EBACE l(European Business Aviation Convention & Exhibition), l’avionneur suisse Pilatus présente deux nouveautés cette année. Son premier jet le PC-24 et la nouvelle version du PC-12NG, le modèle 2016. Les avions sont exposés sur le stand extérieur de Pilatus.

 Un PC-12NG encore plus performants :

Le PC-12NG a été amélioré pour 2016. Le turbopropulseur monomoteur best-seller possède dorénavant une hélices à cinq pales composite et une variété d'améliorations aérodynamiques qui permettent une vitesse de croisière plus élevée ainsi que des performances au décollage et en montée encore améliorées. La vitesse de croisière maximale du PC-12 NG a été augmenté à 285 noeuds (528 km / h). La distance de décollage requise est à seulement 793 m (2.600 pieds). Le rayon d’action a été porté à 3,405 km (1.840 nm).

Nouveaux Design Works Interiors :

Pilatus et Designworks BMW Company ont également améliorés la gamme en utilisant de nouveaux matériaux et couleurs. Les deux sociétés travaillent ensemble depuis plus d'une décennie, unis dans leur désir d'offrir aux clients un choix de designs extérieurs et intérieurs modernes. Le PC-12 est équipé d'un WC, d'une zone de bagages entièrement intégré et un plancher complètement plat.

 

Photo : Le PC-12NG modèle 2016 @ PIlatus Aircraft