01/11/2016

Pilatus en passe d’équiper l’Armée de l’air avec des PC-21 ?

 

a90708bc21b328a0d6770fe9444266ba-PC-21 Australian Demo Tour Canberra(A000465857).jpg

Salon NBAA à Orlando en Floride, l’avionneur suisse Pilatus continue de faire le « Buzz ». Avec son jet d’affaire le PC-24, l’annonce concernant l’augmentation des ventes du PC-12NG, voici que l’avionneur déclare être assez proche d’une signature avec l'agence d'approvisionnement française, la DGA pour la fourniture de PC-21 pour l’Armée de l’air. Ce qui étonne dans cette annonce, vient du fait que Pilatus n’est pas du genre à claironner sur les toits ses possibles succès. Normalement, l’avionneur se montre particulièrement prudent et modeste tant qu’un contrat n’est pas signé. Alors que cache cette soudaine déclaration ?

Remplacer la flotte d’Alpha-Jet :

La France cherche un remplaçant à son avion école Dassault Alphajet, une demande de pré-sollicitation initiale a été publiée en avril 2015 par la DGA. Elle a été suivie d'une demande de propositions (DP) en septembre de la même année.

Sous le nom de FOMEDEC (Formation modernisée et entraînement différencié des équipages de chasse) le programme poursuit deux objectifs :

Remplacer le système actuel (avions et moyens sol) de formation (phase basique) des équipages des avions de chasse (pilotes et navigateurs officiers systèmes d’armes) à Tours et Cognac.

Et de permettre une activité aérienne sur avion de formation en complément d’une activité sur avion d’arme pour les pilotes du « second cercle » qui ont vocation à renforcer et à soutenir les unités opérationnelles quand elles sont engagées.

Le programme porte sur l’acquisition d’une flotte d’avions, de moyens de simulation au sol et des infrastructures associées. Une prestation de soutien est également prévue. Il s’agit de former une cinquantaine de personnels navigants par an et d’entraîner une cinquantaine de pilotes de chasse expérimentés. Le volume horaire annuel prévu est de l’ordre de 11’000 à 13’500 heures de vol.

Les concurrents :

Trois appareils étaient en concurrence, il s’agissait des M-345 HET et M346 d’Alenia-Aermacchi (Leonardo) et du PC-21 de Pilatus Aircraft. Il semble que le M-346 italien, pourtant soutenu par une très forte campagne de presse, n'a pas réussi à atteindre la finale et que son petit frère le M-345 HET n’a pu faire mieux face au PC-21.

Il semble que le contrat porte sur un nombre de 20 à 25 appareils acquis en location. La commande pourrait être passée au tout début de 2017. Et qui viendra remplacer les Alpha Jet de la Patrouille de France ? Faudra-t-il un autre appareil, car au sein de la PAF on ne veut pas d'un turbopropulseur ? La suite au prochain épisode..

D’autres contrats pour le PC-21 :

Mais pourquoi donc, les gens de Pilatus ont-ils rompu leur habituelle discrétion ? Chez Pilatus on semble vouloir débloquer d’autres contrats en attentes avec le PC-21, ou celui-ci est justement en forte concurrence avec les aéronefs italiens, l’occasion de faire passer le message. Et puis, on ne sait jamais, Dassault n’est toujours pas annoncé pour le futur avion de combat en Suisse, mais suédois et allemands déjà bien engagés sont également très intéressés par l’avion suisse, alors une petite phrase pourrait avoir un effet de dominos.

 

2981965381.jpg

Photos : 1 PC-21 @ Pilatus Aircaft 2 Alpha Jet @ Neil Burry

 

24/07/2016

L’école de pilotes s’entraine en Pologne !

PC-21-Formation-Swiss.jpg.2151292.jpg

Du 22 au 29 juillet 2016, l’école de pilotes des Forces aériennes suisses effectuera des vols de navigation et d’entraînement à Deblin en Pologne dans le cadre du programme de perfectionnement sur l’avion école Pilatus PC-21.

Dans le cadre de ce module de formation, la délégation suisse, composée de 22 personnes (11 pilotes et 11 collaborateurs de l’équipe au sol) et disposant de 6 appareils, entraînera l’organisation et la planification de vols à l’étranger ainsi que la navigation dans un environnement inconnu. Les bonnes conditions d’entraînement qu’offre la Pologne donnent aussi la possibilité d’effectuer des vols à basse altitude, contrairement à la Suisse où de tels vols sont limités par égard pour la population.

La suite du programme:

Du 2 au 5 août, les PC-21 s'entraîneront dans les autres secteurs d'entraînement en Suisse Du 8 au 28 août, l'école de pilotes bénéficiera de vacances.

Le service de vol des PC 21 reprendra normalement dans l'espace aérien suisse le 29 août.

Rappel :

L’instruction d’un pilote militaire de carrière dure environ 5 ans et 4 mois. 3 ans et 4 mois d‘études en aéronautique avec une instruction de pilote de ligne intégrée sont d’abord nécessaires. L’instruction au vol militaire proprement dite dure deux ans: 30 semaines sur un Pilatus PC-7 Turbo-Trainer et 45 semaines sur le PC-21. Pendant ces 45 semaines d’instruction, des cours sont donnés sur des sujets tels que la reconversion technique, la formation au vol dans les nuages (IFR), le vol en formation, la navigation, les attaques air-sol, le service de police aérienne et le combat aérien. 210 missions sont prévues pour chaque élève.

 

Photo : PC-21 @ Swiss Air Force

21/07/2016

Vol inaugural réussi pour le premier PC-21 australien !

cdd7d6425326ea517b43263830297695-PC-21-Australia-First-Flight-Media-Release (3).jpg

Pilatus Aircraft Ltd est heureux d'annoncer que le premier des 49 PC-21 destiné à la Royal Australian Air Force (RAAF) a terminé avec succès son vol d'essai initial à l'usine à Stans en Suisse. Le vol a eu lieu seulement sept mois après la signature du contrat.

bf56351c3e958a6db9613c6ffc3b2207-PC-21-Australia-First-Flight-Media-Release (7).JPG

En vertu d'un contrat signé en décembre ici à 2015 visant à harmoniser les forces de défense australiennes en matière de formation de vol pour les trois services - Armée, la Marine et la Force aérienne, Pilatus livrera un total de 49 PC-21 qui fonctionnera à partir de quatre bases de la Royal Australian Air Force. Pilatus fournira également des éléments importants de l'équipement de formation au sol sur la base et la capacité de soutien en service.

Ce premier PC-21, enregistré comme A54-001, sera remis à la Royal Australian Air Force à East Vente en juin 2017, après l'achèvement des essais et le travail de vérification en Suisse et en Australie.

 

87839fb37914fd7430aa2ef1179360e1-PC-21-Australia-First-Flight-Media-Release (6).jpg

Lien sur l’article précédent :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2016/07/19/le-premier...

 

Photos : le premier vol du PC-21 australien @ Pilatus Aicraft

19/07/2016

Le premier PC-21 australien !

unnamed.jpg

Pilatus Aircraft a débuté ces jours les essais de moteur et de roulage au sol du premier exemplaire du PC-21 destiné à Royal Australian Air Force. L’avionneur suisse démontre une nouvelle fois, sa capacité à monter en puissance en vue de répondre rapidement à la demande de ses clients. En effet, ce premier PC-21 destiné à l’Australie, débute ses tests sept mois seulement après la signature du contrat.

Rappel :

Le contrat de services d'une valeur de 1,2 milliard de dollars verra Pilatus Aircraft livrer en partenariat avec Lockheed-Martin Australia 49 avions écoles de nouvelle génération PC-21. Le contrat comprend également sept simulateurs de vol, ainsi que l’ensemble des systèmes d’apprentissage au sol et pièces détachées. Ce nouveau système de formation va assurer aux pilotes les connaissances et les compétences nécessaires pour leurs permettre de passer directement sur des avions militaires de pointes, comme le Super Hornet et le futur F-35.

6ème client :

L’Australie devient ainsi le 6ème client pour le système d’entrainement PC-21, les autres pays sont : la Suisse avec 8 appareils (2 en options), Singapour 19 aéronefs, les Emirats Arabes Unis 25 appareils, l’Arabie Saoudite 55 appareils en commandes et le Qatar avec 24 appareils en commandes.

La génération PC-21:

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes, tels que les F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, F-35 pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heures. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

 

pic_sid6497-0-norm.jpg

Photos : 1 Le premier PC-21 aux couleurs de la RAAF@ Stephan Widmer 2 PC-21 suisse dans les alpes@ Pilatus Aircraft

 

06/04/2016

La Jordanie opte pour le Pilatus PC-21 !

cc1e6f4401116d86e69acbc79891b54a-PC-21 Australian Demo Tour Canberra(A000465785).jpg

Stans, et de sept pour le PC-21 ! Pilatus Aircraft Ltd vient d'annoncer que la Force aérienne Royal Jordanian (RJAF) a opté pour l’achat de 8 Pilatus PC-21 écoles. Cette commande remplace celle d’août 2015, dans laquelle le pays avait porté son choix sur le PC-9M. Ce changement semble également confirmer que la RJAF prépare la modernisation de sa flotte d'avions de combat avec le choix d'un nouvel aéronef d'ici 2020.

La Force aérienne Royal de Jordanie a en effet revu son cahier des charges et demandé à l’avionneur suisse de modifier son choix en direction de la dernière génération d’avion école que représente le PC-21. La commande comprend également un simulateur, du matériel de formation et un ensemble complet de soutien logistique.

Soucieux de moderniser ses installations de formation de pilotes, la RJAF a opté pour le Pilatus le PC-21, sachant qu'il fournira des performances excellentes et un rapport coût-efficacité pour la formation de base et avancées de ces pilotes.

Pour l’avionneur suisse il s’agit du septième client pour le PC-21 et le sixième à l’exportation. Les pays utilisateurs sont la Suisse (8), Singapour (19), l’Arabie Saoudite (55), Emirats arabes unis (25), le Qatar (24) l’Australie (49) et la Jordanie (8).

La génération PC-21:

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde d’assurer une transition directe, vers des chasseurs modernes, tels que les F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, F-35 pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heure. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

 

1253014a4d1e910cb1c737afdcfa09e2-PC-21-Cockpit-01.jpg

Photos : 1 PC-21 en vol 2 Cockpit @ Pilatus Aircraft