17/10/2014

La Navy a reçu son 18ème P-8A !

P8-A_hires.jpg

 

Seattle,  Boeing a livré le 18ème avion de patrouille maritime P-8A «Poseidon» à l'US Navy d'avance. L’avion a rejoint l’unité de formation de la Marine américaine. basée à Jacksonville en Floride.

 

Un second escadron: 

 

Avec l’arrivée de ce 18ème aéronef, l’US Navy prépare la validation opérationnelle du second escadron doté du Boeing P-8A «Poseidon». En effet, le second escadron, qui est encore en phase de formation, le VP-5 «Mad Fox» vient de se déployer sur la base aérienne de Kadena, au Japon en remplacement du premier escadron VP-16 «The Eagles» qui est aujourd’hui entièrement opérationnel sur le P-8A, avec à son actif plus de 600 sorties et 3’500 heures de vol.

 

 

Le Boeing P-8A «Poseidon» : 

 

Le P-8A "Poseidon" est un avion de longue portée de lutte anti-sous-marine (ASM) et anti-surface (LAN), renseignement, surveillance et reconnaissance (RSR). Le P-8A est capable de longues patrouilles proche et loin des côtes.

Le P-8A "Poseidon" est conçu pour assurer l'avenir de la Marine à long rayon d'action dans les missions de patrouille maritime. Le P-8A offre une plus grande capacité de combat et demandera moins d'infrastructure tout en se concentrant sur la réactivité et l'interopérabilité avec les forces traditionnelles. L’avion pourra échanger ses informations avec l’ensemble des bâtiments de surface, sous-marins, avions et drones en service dans l’US-Navy.

Pour Boeing, le choix de base d’une cellule de B737 NG permet une importante réduction des coûts, le constructeur estime cette base permettra de décliner d’autres versions du P-8A afin  de remplacer plusieurs appareils actuellement en services et destinés à des opérations spéciales. Pour Boeing, il sera possible par exemple de remplacer les B707 et autres C-130 spécialisés dans les domaines de l’écoute électronique, commandement volant, guerre psychologique (PsyOps), brouillage.

Cet avion équipé de liaisons 11 et 16 et de systèmes internet, doit agir dans un concept de guerre en réseau en collaboration avec la quarantaine de drones RQ-4N choisi dans le cadre du programme «Broad Area Maritime Surveillance» devant assurer une surveillance surface de longue durée et une variante du drone de combat Boeing «ScanEagle», le «MagEagle Compressed Carriage». 


13650280325_a35c0be614_z.jpg


 

Photos : 1 le 18ème P-8A «Poseidon»  2 P-8A du VP-5 «Mad Fox» @ Duncan Monk

 

 

06/08/2014

Arrivée du 15e P-8A «Poseidon» !

DSC_7715 hires.jpg

Seattle le 15 e P-8A Poseidon construit par Boeing a été livré sur les installations de de Jacksonville, en Floride, où il permettra d'élargir à long terme les capacités de patrouille maritime de l'US Navy.

L'avion, livré dans les délais prévus a rejoint un autre exemplaire de «Poséidon» utilisé pour former les équipages de la marine en préparation pour le déploiement.

Boeing travaille sur le contrat de construction et de soutien de 53 avions de type P-8A. «Poseidon». La Marine prévoit d'acheter 117 P-8A, qui sont basés sur la prochaine génération de Boeing B737-800. 

Le P-8A "Poseidon" est un avion de longue portée de lutte anti-sous-marine (ASM) et anti-surface (LAN), renseignement, surveillance et reconnaissance (RSR). Le P-8A est capable de longues patrouilles proche et loin des côtes.

Le P-8A "Poseidon" est conçu pour assurer l'avenir de la Marine à long rayon d'action dans les missions de patrouille maritime. Le P-8A offre une plus grande capacité de combat et demandera moins d'infrastructure tout en se concentrant sur la réactivité et l'interopérabilité avec les forces traditionnelles. L’avion peut échanger ses informations avec l’ensemble des bâtiments de surface, sous-marins, avions et drones en service dans l’US Navy.


2229219715.jpg


 

Photos : 1 le 15e P-8A de l’US Navy 2 Essais de tir d’une torpille @ Boeing/USN

21:51 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, p-8a poseidon, us navy |  Facebook | |

03/07/2014

Livraison du 14ème P-8A !

P-8A_JRA3972_med.jpg

 

 

Seattle, Boeing a livré le 14ème exemplaire du nouvel avion de patrouille maritime P-8A «Poseidon» destiné à la marine américaine. ce nouveauP-8A  a été livré dans les délais et a rejoint son escadron à la base aéronavale de Jacksonville, en Floride.

 

L’avionneur Boeing doit encore livrer sept autres exemplaires du P-8A «Poseidon» à l’US Navy cette année, selon le calendrier de livraison.

 

Le P-8A "Poseidon" est un avion de longue portée de lutte anti-sous-marine (ASM) et anti-surface (LAN), renseignement, surveillance et reconnaissance (RSR). Le P-8A est capable de longues patrouilles proche et loin des côtes.

Le P-8A "Poseidon" est conçu pour assurer l'avenir de la Marine à long rayon d'action dans les missions de patrouille maritime. Le P-8A offre une plus grande capacité de combat et demandera moins d'infrastructure tout en se concentrant sur la réactivité et l'interopérabilité avec les forces traditionnelles. L’avion peut échanger ses informations avec l’ensemble des bâtiments de surface, sous-marins, avions et drones en service dans l’US Navy.

Pour Boeing, le choix de base d’une cellule de B737 NG permet une importante réduction des coûts, le constructeur estime cette base permettra de décliner d’autres versions du P-8A afin  de remplacer plusieurs appareils actuellement en services et destinés à des opérations spéciales. Pour Boeing, il sera possible par exemple de remplacer les B707 et autres C-130 spécialisés dans les domaines de l’écoute électronique, commandement volant, guerre psychologique (PsyOps), brouillage.

Cet avion équipé de liaisons 11 et 16 et de systèmes internet, doit agir dans un concept de guerre en réseau en collaboration avec la quarantaine de drones RQ-4N choisi dans le cadre du programme «Broad Area Maritime Surveillance» devant assurer une surveillance surface de longue durée et une variante du drone de combat Boeing «ScanEagle», le «MagEagle Compressed Carriage». 

 

2034270264.jpg

 

Photos :  1 Le 14ème exemplaire du P-8A destiné à l’US Navy  2 Largage de torpille @ Boeing

23:35 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, p-8a poseidon, us navy |  Facebook | |

27/02/2014

16 P-8A supplémentaires pour l’US Navy!

1057761771.jpg


 

La marine américaine vient de notifier un contrat d’une valeur de 2,4 milliards de dollars à Boeing, pour la fourniture de 16 avions de patrouille maritime P-8A «Poseidon». Cette commande porte à 53 le nombre de P-8A en commande pour l’US Navy.

 

Boeing a déjà livré 13 avions  P-8A à la marine américaine. Le premier escadron (VP-16 «Eagles») est entré en service depuis la base navale de Kadena, située sur l’île de Misawa au Japon. Au total, l’US Navy prévoit de se doter de 117 Boeing P-8A «Poseidon» d’ici à 2019.

 

 

Le Boeing P-8A «Poseidon» : 

 


 

1763616770.jpg


Le P-8A "Poseidon" est un avion de longue portée de lutte anti-sous-marine (ASM) et anti-surface (LAN), renseignement, surveillance et reconnaissance (RSR). Le P-8A est capable de longues patrouilles proche et loin des côtes.

Le P-8A "Poseidon" est conçu pour assurer l'avenir de la Marine à long rayon d'action dans les missions de patrouille maritime. Le P-8A offre une plus grande capacité de combat et demandera moins d'infrastructure tout en se concentrant sur la réactivité et l'interopérabilité avec les forces traditionnelles. L’avion peut échanger ses informations avec l’ensemble des bâtiments de surface, sous-marins, avions et drones en service dans l’US Navy.

Pour Boeing, le choix de base d’une cellule de B737 NG permet une importante réduction des coûts, le constructeur estime cette base permettra de décliner d’autres versions du P-8A afin  de remplacer plusieurs appareils actuellement en services et destinés à des opérations spéciales. Pour Boeing, il sera possible par exemple de remplacer les B707 et autres C-130 spécialisés dans les domaines de l’écoute électronique, commandement volant, guerre psychologique (PsyOps), brouillage.

Cet avion équipé de liaisons 11 et 16 et de systèmes internet, doit agir dans un concept de guerre en réseau en collaboration avec la quarantaine de drones RQ-4N choisi dans le cadre du programme «Broad Area Maritime Surveillance» devant assurer une surveillance surface de longue durée et une variante du drone de combat Boeing «ScanEagle», le «MagEagle Compressed Carriage». 


 

2757495662.jpg


 

 

Photos : Boeing P-8A «Poseidon» au largage de torpille @ Boeing/USNAVY

24/02/2014

L’Australie commandera des P-8A !

3948780167_a02b18b6f4_o.jpg


 

Canberra, ce vendredi, l’Australia a confirmé qu'elle fera l'acquisition de huit avions de patrouille maritime de type Boeing P-8A «Poseidon». L’objectif étant d’obtenir les premiers exemplaires en 2017 et rendre la flotte opérationnelle pour 2021. Le contrat d’acquisition devrait se monter à près de 4 milliards de dollars. L’Australie deviendra ainsi le troisième client, pour le Poseidon après l’US Navy et la Marine indienne.

 

Le Boeing P-8A «Poseidon» : 

 

Le P-8A "Poseidon" est un avion de longue portée de lutte anti-sous-marine (ASM) et anti-surface (LAN), renseignement, surveillance et reconnaissance (RSR). Le P-8A est capable de longues patrouilles proche et loin des côtes.

Le P-8A "Poseidon" est conçu pour assurer l'avenir de la Marine à long rayon d'action dans les missions de patrouille maritime. Le P-8A offre une plus grande capacité de combat et demandera moins d'infrastructure tout en se concentrant sur la réactivité et l'interopérabilité avec les forces traditionnelles. L’avion pourra échanger ses informations avec l’ensemble des bâtiments de surface, sous-marins, avions et drones en service dans l’US-Navy.

Pour Boeing, le choix de base d’une cellule de B737 NG permet une importante réduction des coûts, le constructeur estime cette base permettra de décliner d’autres versions du P-8A afin de remplacer plusieurs appareils actuellement en services et destinés à des opérations spéciales. Pour Boeing, il sera possible par exemple de remplacer les B707 et autres C-130 spécialisés dans les domaines de l’écoute électronique, commandement volant, guerre psychologique (PsyOps), brouillage.

Cet avion équipé de liaisons 11 et 16 et de systèmes internet, doit agir dans un concept de guerre en réseau en collaboration avec la quarantaine des drones.

 

 

3380827390.jpg

Photos : 1 Boeing P-8A «Poseidon» de l’US Navy 2 Cockpit @ Boeing/US Navy