01/01/2010

C919 doit voler dans 4 ans !

 

 

00123f3112a80c11a94801.jpg

 

 

Les objectifs de l’industrie aéronautique chinoise sont clairs, d’ici 2014 la Société COMAC (Commercial Aircraft Corporation of China) devra faire voler son C919, le premier avion entièrement conçu sur le territoire.

Une industrie en marche :

Avec son premier avion l’ARJ-21 (voir liens) et bien que celui-ci soit un DC-9 modernisé, dont les commandes sont de 208 exemplaires enregistré à ce jour. La Chine, a mis le pied à l’étrier en ce qui concerne l’aéronautique civile. L’installation par le groupe Airbus d’une chaine de montage pour l’A320 (voir lien) sur sol chinois, montre que le pays à atteint une capacité technologique et un savoir faire susceptible de lui permettre d’envisager la mise en chantier d’un avion national. Pékin affiche sa volonté de développer la construction d'avions capables de transporter plus de 150 passagers ou plus de 100 tonnes de fret pour rivaliser avec Boeing et Airbus, les deux principaux constructeurs aéronautiques mondiaux.

Le C919 :

Commercial Aircraft Corporation of China (COMAC) a lancé la construction d'une usine d'assemblage près de Shanghaï. Le site devrait, selon le groupe, pouvoir produire chaque année 20 exemplaires d'un appareil de grande capacité, identifié pour l'instant par le code C919 et 50 avions de transport régional ARJ21 (70 à 90 places). Le C919, C désigne autant la Chine que le constructeur Comac, le premier 9 étant le  symbole de longévité et le 19 final faisant référence à ses 190 places. L’avion de type mono-couloir sera capable de transporter entre 150 à 200 passagers et venir se placer en concurrence direct avec les B737 et A320.

Si celui-ci sera de conception chinoise dans sont ensemble, les premières versions seront toutefois motorisées par le groupe CFM International (SNECMA & General Electric) qui fourniront  la première version de leur nouveau réacteur le Leap-X1C actuellement en cours de développement. La soufflante du moteur LEAP-X1C comportera dix-huit aubes, soit 50 % de moins que celle du CFM56-5C, et 25 % de moins que celle du CFM56-7B.

Nexcelle, société partenaire du groupe livrera les nacelles et les inverseurs de poussées. A terme ces moteurs seront fabriqués en Chine. Cependant, le groupe COMAC entrevoit déjà la possibilité d’équiper dans un deuxième temps, le C919 par une motorisation entièrement de conception chinoise.

 

nacelles-and-thrust-reversers-sm.jpg

 

 

Partenariat international :

La Chine a parfaitement compris les enjeux d’une telle industrie, si le besoin était jusqu’à maintenant d’aller chercher de l’aide en Occident, l’avenir sera la conception complète d’aéronefs en Chine, mais en ayant la même stratégie que ces concurrents. La vision chinoise n’est autre que de chercher des partenariats d’équipementiers susceptible de lui fournir de l’équipement complet. Traiter les Occidentaux en partenaire et d’ouvrir le marché des équipements (trains d’atterrissage, système de navigation, sièges passagers) pourrait permettre à la Chine d’ouvrir son marché à l’exportation pour ces avions, qui pour l’instant sont destinés aux compagnies chinoises.

Cette décennie, comme la précédente sera chinoise, il va falloir compter sur l’aéronautique chinoise et ceci très rapidement, car celle-ci devrait se positionner comme le troisième fournisseur d’avion commercial derrière Airbus et Boeing d’ici 15ans!

 

 

 

Liens sur l’ARJ-21 et l’industrialisation de l’A320 en Chine :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/08/08/le-point-s...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/05/19/premier-vo...

 

Photos : 1 maquettes du C919. @ COMAC, 2 nacelle réacteur Nexcelle. @ Nexcelle. 3 ARJ-21 @ COMAC

 

30/12/2009

B737 NG pour Air Austral

 

 

1554034.jpg

 

 

SEATTLE, Boeing et Air Austral ont annoncé la commande de deux B737-800 NG pour un montant de 152 millions de dollars au prix catalogue.

Air Austral est un nouveau client pour la Nouvelle Génération de la gamme 737, ces deux appareils vont commencer à remplacer les B737-300 de la compagnie. De plus, la transition pour le personnel en sera d’autant plus facilitée avec l’expérience acquise sur ce type d’avion.

Air Austral, à son siège social à Saint-Denis, La Réunion, elle  exploite des lignes régionales à l'île Maurice, Madagascar, Afrique du Sud, Mayotte, Seychelles et Comores. Le transporteur exploite également des liaisons long-courriers vers Paris, Lyon, Marseille et Toulouse en France métropolitaine et en Australie et en Nouvelle-Calédonie avec une flotte de B777-300ER (Extended Range) et B777-200ER exclusivement. 

Le B737NG est l'avion le plus récent et le plus technologiquement avancé dans sa catégorie. Le B737-800 vole plus haut, plus vite et plus loin, et les sièges des passagers sont plus larges et plus confortable que les  modèles précédents. En outre, son poste de pilotage est équipé  des dernières  générations d’équipements.

Livraison des premiers B737-900ER :

Ce même jour, Boeing annonce la livraison des quatre premiers B737-900ER (Extended Range) à la compagnie Lion Air.

Ces avions seront déployés pour accroître les fréquences sur les liaisons existantes et débuteront le remplacement  d’avion plus anciens. 

Lion Air, basé à Jakarta en Indonésie est un transporteur privé, il est le client de lancement du B737-900ER Nouvelle génération. La compagnie exploite une flotte de Boeing, qui comprend des MD-80, MD-90 et B747. Elle possède une flotte de 41 B737, anciens et plus récents.

image.php.jpeg


Photos 1 B737-300 Air Austral @ Laurent May. 2 B737-900 lors de la livraison à Seattle. @ Boeing

 

26/12/2009

Airbus : 30 A320 pour LAN

 

 

1596592.jpg

 

 

 

Les dernières commandes pour les constructeurs tombent, voici que le groupe LAN Airlines annonce la signature d’un contrat portant sur 30 Airbus A320. La valeur de ce contrat est estimée à 2 milliards de dollars aux prix catalogues.

Ces appareils seront livrables à partir de 2011 et jusqu’en 2016. Ils seront opérés sur l’ensemble des  liaisons sud-américaine de la compagnie en direction de l’Argentine, le Chili, le Pérou et l’Equateur. Ces appareils viendront renforcer les modèles d’Airbus déjà en activité au sein de LAN, soit des A318-100 (19), A320-200 (20) et A340-300 (6).


LAN est une compagnie basée à Santiago du Chili, connu par le passé sous le nom de LAN Chile, elle dispose aujourd’hui de plusieurs filiales (LAN Argentina, CARGO, Equateur et Perou), Née en 1932, elle devient LAN Airlines en 1970 et rejoint l’alliance OneWorld en 2000. LAN est une des compagnies phares en Amérique du sud avec une flotte des plus moderne qui compte 90 appareils.

Photo : A320-200 LAN. @ Flavio Guerra

 

23/12/2009

Nouvelles commandes pour l’A330

 

 

1498216.jpg

 

 

Après Boeing, c’est au tour d’Airbus d’annoncer deux commandes pour son A330, soit Malaysia avec 15 appareils et 5 pour Turkish.

A330-300 :

Malaysia annonce la signature d’un protocole d’accord avec Airbus portant sur l’acquisition de 15 nouveaux A330-300. La commande s’accompagne d’option sur 10 appareils supplémentaires et est évaluée à 5 milliards de dollars au prix catalogue (avec les options). Les long-courriers doivent être livrés entre 2011 et 2016. Ils seront placés sur des routes en Asie, vers l’Australie et vers le Moyen-Orient.

En 2016, Malaysia aura une flotte complètement transformée, modernisée. Elle attend en effet 6 Airbus A380, livrés à partir d’août 2011 et 35 Boeing 737-800, qui vont remplacer ses actuels B737-400.

Malaysia opère déjà avec 11 Airbus A330-300 et 3 A330-200. Ces appareils sont motorisés par des PW4000 de Pratt & Whitney.

A330-300 & 200F :

Du côté de chez Turkish Airlines, le contrat porte sur la commande de 3 A330-300, qui viendront compléter la commande de 7 appareils déjà enregistré avec ce modèle. La Compagnie exploitera ces appareils qui pourront accueillir 31-9 passagers dans un aménagement bi-classe. Ces appareils livrables à compter de septembre 2010 seront dotés de réacteurs Rolls-Royce Trent.

Par ailleurs, Turkish à également signé un second protocole d’accord portant sur 2 A330-200F (Freighter) dans le but de remplacer ses actuels A310-200F.

media_object_image_lowres_A330-300_Turkish_Airlines_Aug09_lr.jpg

 

Photos : 1 A330-300 Malaysian. @ Bastian Ding. 2 A330-300 Turkish. @ Airbus

 

22/12/2009

Nouvelle commande pour Boeing

 

 

0297970.jpg

 

 

Le dollars est bas et cela se voit ! All Nippon Airways ANA vient de passer commande pour «Noël» une jolie commande à Boeing, soit 5 B777 et 5 B767 pour un montant de 2 milliards de dollars, selon les prix catalogue.

ANA se renforce avec cette commande qui concerne le B777-200ER et le B767-300ER (Extended Range). Les B767-300ER arriveront entre avril 2010 et mars 2012. Ils remplacent les appareils d'une précédente commande annulée l'année dernière. La motorisation des B767 en service chez ANA est constituée de CF6-80 de General Electric. 

Les B777-200ER devraient être livrés entre avril 2012 et mars 2014. Le choix de la motorisation n'a pas encore été annoncé.

ANA justifie cette nouvelle commande par la nécessité de rajeunir rapidement sa flotte au profit d'appareils plus économiques. Elle n'a cependant pas précisé lundi à quelles lignes elle destinera ces nouveaux avions.

La compagnie a encore plusieurs vieux appareils gros-porteurs B747-400 en service, des engins gourmands en carburant qui ont fait leur temps et qu'elle entend remplacer par des avions de capacité voisine ou inférieure et moins voraces en kérosène.

Sur une flotte d'un peu plus de 200 appareils, ANA totalise quelque 160 Boeing et seulement de 30 Airbus (A320) qu'elle ne prévoit pas de conserver.

Premier vol du B787 ANA :

Aujourd’hui, Boeing annonce le premier vol du second B787 «Dreamliner», ce second avion est l’appareil destiné à la compagnie All Nippon Airways, client de lancement du B787 !

image.php.jpeg

 

 

Photos : 1 B777 ANA. @ Sam Chui. 2 B787 ANA. @ Boeing