29/10/2019

IndiGo commande 300 avions à Airbus ! 

A321XLR-IndiGo--854x641.jpg

C’est une méga commande que vient de réaliser la société indienne IndiGo pour un total de 300 appareils de la famille A320neo. C’est l’une des plus importantes commandes d’avions d’Airbus avec un seul opérateur aérien.

Cette dernière commande d’IndiGo comprend un mélange d’avions A320neo, A321neo et A321XLR. Cela portera à 730 le nombre total de commandes d’appareils de la famille A320neo d’IndiGo.

«Cette commande constitue une étape importante, car elle réitère notre mission consistant à renforcer la connectivité aérienne en Inde, ce qui stimulera à son tour la croissance économique et la mobilité. L’Inde devrait poursuivre sa forte croissance dans le secteur de l’aviation et nous sommes sur la bonne voie pour mettre en place le meilleur système de transport aérien au monde, pour servir davantage de clients et tenir notre promesse de fournir des tarifs bas et une expérience courtoise et sans tracas », a déclaré Ronojoy Dutta, directeur général d’IndiGo.

IndiGo figure parmi les transporteurs enregistrant la croissance la plus rapide au monde. Depuis la livraison de son premier avion A320neo en mars 2016, sa flotte d’appareils de la famille A320neo est devenue l’un des plus importants au monde, avec 97 appareils A320neo opérant aux côtés de 128 A320ceos.

L'A321XLR est la prochaine étape évolutive de l'A321LR. Il répond aux besoins du marché en matière de portée et de charge utile, en créant davantage de valeur pour les compagnies aériennes. L’avion offrira une autonomie sans précédent de Xtra Long jusqu’à 4 700 nm, avec une consommation de carburant par siège réduite de 30% par rapport aux avions à réaction concurrents de la génération précédente.

Fin septembre 2019, la famille A320neo avait reçu plus de 6’650 commandes fermes de près de 110 clients dans le monde.

Photo : A321XLR aux couleurs d’indiGo@ Airbus

26/10/2019

Des A220 & A321 pour Czech Airlines !

1bf94464ae63e04a3d8f68a7efa7da5fc27d79cf56f759437b6ce11e924cfd4e.jpeg

Czech Airlines a commandé quatre Airbus A220-300 et décidé d’étendre son rayon d’action en transformant une commande précédente portant sur trois A320neo pour se doter d'A321XLR.

Ces deux types d'appareils économes en carburant compléteront la flotte existante de Czech Airlines, composée de six A319 et d'un A330-300, et permettront à la compagnie de poursuivre l'élargissement de son réseau vers davantage de marchés. Czech Airlines bénéficiera également de la similarité des appareils de la famille Airbus. L'A220-300 sera équipé de 149 sièges, tandis que l'A321XLR affichera un confort optimal en configuration bi-classe avec 195 sièges.

"L'A220 et l'A321XLR s'inscrivent parfaitement dans notre stratégie commerciale à long terme d'élargissement de réseau. Ces appareils offriront à Czech Airlines un réel avantage concurrentiel et augmenteront la capacité de nos vols réguliers. Je suis convaincu que nos passagers apprécieront cette démarche, étant donné que ces appareils offrent un confort optimal, même sur des vols long-courriers, grâce à une configuration cabine inédite", a déclaré Petr Kudela, Président du Conseil d'administration de Czech Airlines.

"Quelle formule gagnante pour Czech Airlines ! L'A220 s'est révélé un avion très performant en Europe, son fort taux d’exploitation quotidienne témoignant de sa polyvalence", a déclaré Christian Scherer, Chief Commercial Officer d'Airbus. "L'A321XLR affiche le plus long rayon d'action de notre famille A320. Cet appareil permettra aux passagers d’atteindre désormais des destinations plus lointaines, sans concession en matière de confort, tandis que Czech Airlines pourra ainsi réduire de manière drastique sa consommation de carburant tout en élargissant son réseau."

Seul appareil spécialement conçu pour le segment de marché des 100 à 150 sièges, l'A220 affiche une consommation de carburant inégalée et offre à ses passagers un confort digne d'un gros-porteur dans un monocouloir. L'A220 conjugue des caractéristiques aérodynamiques avancées, l'utilisation de matériaux innovants, ainsi que des moteurs de dernière génération PW1500G Geared Turbofan de Pratt & Whitney, qui permettent de réduire la consommation de carburant d'au moins 20 pour cent par siège par rapport aux avions de la génération précédente, ainsi qu'une réduction significative des émissions et de l’empreinte sonore. L'A220 offre les performances d'un monocouloir de plus grande capacité. Le programme A220 affichait un carnet de commandes de 525 appareils fin septembre 2019.

L'A321XLR représente la prochaine étape de l'évolution de l'A321LR qui répond aux besoins du marché en termes d'accroissement du rayon d'action et de charge utile, pour créer davantage de valeur pour les compagnies. À partir de 2023, cet appareil offrira un rayon d'action très long courrier (Xtra Long Range) sans précédent pouvant aller jusqu'à 4 700 nm, avec une consommation de carburant par siège inférieure de 30 pour cent à celle des avions concurrents de la génération précédente. À ce jour, la famille A320neo a enregistré plus de 6 650 commandes émanant de près de 110 clients.

Photo : A321XLR Czech Airlines @ Airbus

25/10/2019

Spirit Airlines opte une centaine d’avions de la famille A320neo !

Spirit-Airlines-A320neo.jpg

Airbus et Spirit Airlines ont signé un protocole d'accord portant sur l'acquisition par la compagnie aérienne américaine « low cost » jusqu’à 100 appareils de la famille A320neo. Spirit a annoncé son intention de passer des commandes fermes concernant une combinaison d'A319neo, d'A320neo et d'A321neo afin de répondre aux besoins futurs de sa flotte.

"Cette nouvelle commande marque une autre étape importante pour Spirit", a déclaré Ted Christie, Président et CEO de Spirit Airlines. "Ces appareils supplémentaires seront exploités pour soutenir la croissance de Spirit au fur et à mesure que nous ajouterons de nouvelles destinations et développerons notre réseau à travers les États-Unis, l'Amérique Latine et les Caraïbes. Nous sommes impatients de travailler avec nos précieux partenaires à Airbus pour finaliser notre accord."

"La famille Airbus A320 s’est révélée une plateforme solide pour renforcer le remarquable succès de Spirit au cours des dernières années", a déclaré Christian Scherer, Chief Commercial Officer d'Airbus. "L’état d’esprit constant et enthousiaste dont fait preuve la compagnie à l’égard de notre famille A320neo est très gratifiant et nous nous réjouissons de contribuer à la croissance continue de l'équipe Spirit au cours des très nombreuses années à venir".

Dotée de la cabine monocouloir la plus spacieuse de sa catégorie, la famille A320neo best-seller, qui comprend l'A319neo, l'A320neo et l'A321neo, permet de réaliser des économies de carburant de 20 pour cent et affiche une réduction de l'empreinte sonore de 50 pour cent par rapport aux avions de générations précédentes grâce aux toutes dernières technologies, notamment les moteurs de nouvelle génération et les "Sharklets" (dispositifs d'extrémité de voilure). Pouvant accueillir jusqu'à 240 passagers, en fonction de la configuration de la cabine, la famille A320neo comprend la cabine à une seule allée la plus large du ciel et intègre les toutes dernières technologies. À la fin du mois de septembre 2019, la famille A320neo avait reçu plus de 6’660 commandes fermes émanant de près de 110 clients dans le monde.

Note : Les appareils seront assemblés sur le site américain d’Airbus de Mobile en Alabama. Les avions ne seront donc pas touchés par la taxe de 10% mise en vigueur pour les produits étrangers.

Photo : A320neo aux couleurs de Spirit Airlines@ Airbus

24/10/2019

Le cinquième C919 a pris son envol !

IMG_3543.JPG

Le cinquième prototype de l’avion de ligne chinois COMAC C919 a effectué son premier vol d'essai à Shanghai ce jeudi. Ce premier vol d’une durée de 97 minutes a permis d’effectuer les premières vérifications. Ce prototype va permettre de débuter les essais de cabine pour passagers, ainsi que les équipements de service pour ceux-ci. Les trois premiers prototypes étaient dédiés aux performances et ses systèmes dynamiques et électriques. Le quatrième prototype est engagé pour les essais des systèmes de mission de l’avionique.

Rappel :

Le C919 de l’avionneur chinois Comac s’adresse au marché des aéronefs moyen-courriers biréacteur à fuselage étroit. Le développement a débuté en 2008 et le premier prototype s’est envolé en 2017. Cependant, la Chine ne dispose pas du savoir-faire des Occidentaux en la matière. La COMAC doit donc faire appel à plusieurs équipementiers européens et américains.

Des retards :

L’avion a accumulé plusieurs retards, ce qui repousse la date de certification. Le nombre d'heures de vol n’était que de 150 environ en 2018, sur les quelque 2’000 requises pour l’obtention d’une certification de la part de la FAA et de l’EASA. On s’attend d’hors est déjà à un décalage des premières livraisons, prévues initialement en 2020 à la compagnie chinoise China Eastern.

Cyber-espionnage :

La fourniture d’équipements occidentaux ne comble pas les faiblesses de l’industrie aéronautique chinoise. En effet, suite aux nombreuses cyber-attaques détectées entre 2010 et 2015 chez des fournisseurs aéronautiques occidentaux, l’entreprise spécialisée en protection informatique CrowdStrike a pu prouver l'activité d'un groupe de pirates chinois et des agences de renseignement chinoises pour faire avancer plus rapidement le développement du C919. Ce travail d’espionnage était notamment coordonné avec le gouvernement chinois, afin de combler le fossé technologique nécessaire à la production du C919.

Concurrencer Airbus & Boeing :

Pour la Chine, l’objectif est clair, il faut venir concurrencer les A320 d’Airbus et B737 de Boeing. Pour l’avionneur chinois COMAC, il s’agit de s’assurer une part de marché suffisante sur le secteur national en premier lieu. A ce jour, l’avionneur chinois revendique 765 commandes pour son C919, presque exclusivement de la part de compagnies chinoises. Mais, dans un second temps, il s’agira de s’attaquer à l’exportation.

Cependant, les choses ne seront pas faciles pour l’avionneur. Convaincre des compagnies internationales d’acheter son aéronef ne sera pas chose facile. Les avionneurs occidentaux Bombardier et Embraer ont eux-mêmes, toutes les difficultés à venir s’implanter sur les parts de marché détenues par le duopole que représente Airbus/Boeing. La reprise des activités du CSéries par Airbus, renommé A220 et le partenariat obligé entre Embraer et Boeing en sont les meilleurs exemples.  Il sera difficile de venir batailler face à des avionneurs ayant une longue tradition et une longue expérience dans le domaine.

Le COMAC C919 :

Le C919, « C » désigne autant la Chine que le constructeur COMAC, le premier « 9 » étant le symbole de longévité et le « 19 » final, faisant référence à ses 190 places. L’avion de type monocouloir sera capable de transporter entre 150 à 200 passagers en deux classes dans un rayon de 4’075km. Les premières versions de l’avion sont motorisées par le groupe CFM International (SNECMA & General Electric) qui fournit la première version de leur nouveau moteur le Leap-X1C. La soufflante du moteur LEAP-X1C comporte dix-huit aubes, soit 50 % de moins que celle du CFM56-5C et 25 % de moins que celle du CFM56-7B. Nexcelle, société partenaire du groupe, livre les nacelles et les inverseurs de poussée. A terme ces moteurs seront fabriqués en Chine. Cependant, le groupe COMAC entrevoit déjà la possibilité d’équiper dans un deuxième temps, le C919 par une motorisation entièrement de conception chinoise.

1024px-COMAC_B-001A_May_2017-700x463.jpg

Photos : 1 Le cinquième prototype 2 COMAC 919 @COMAC

12/10/2019

ATR développe une version STOL de son ATR42-600 !

bc2dd3c02f8b3333d479482abe71a682a21c108cbb98c7609b4bf5f07787066e.jpeg

 

Le mercredi 9 octobre, lors d’une conférence de presse tenue lors de l’Assemblée générale de l’ERA, le PDG d’ATR, Stefano Bortoli, a annoncé officiellement que la société allait bientôt accueillir un nouveau membre dans sa famille d’aéronefs. Le conseil d'administration d'ATR a approuvé le lancement de l'ATR 42-600S (pour STOL - Décollage et atterrissage courts).

Cette nouvelle version, qui ne remplace pas l’ATR 42-600, offre des capacités de décollage et d’atterrissage sur pistes jusqu’à 800 m, pouvant accueillir jusqu’à 42 passagers. Cela fait de l’ATR 42-600S l’avion le plus performant de ce segment.

Comparé à un ATR 42 standard, le 42-600S aura un gouvernail plus grand pour un contrôle accru de l’avion à une vitesse inférieure. Il sera capable de déployer ses spoilers symétriquement pour améliorer l'efficacité du freinage à l'atterrissage. Il sera en outre équipé d'un système de freinage automatique qui assurera une pleine puissance de freinage dès l'atterrissage afin de garantir que la puissance de freinage maximale soit obtenue immédiatement après l'atterrissage.

L’ajout de l’ATR 42-600S à la famille ouvre la voie à l’avenir de la société. Avec cette nouvelle version, ATR prévoit d’étendre son marché cible de 25%. Près de 500 aéroports à travers le monde ont une piste comprise entre 800 et 1’000 m et pourraient accueillir l’ATR 42-600S. C’est une illustration claire de la volonté de la société d’aider davantage de personnes et de communautés isolées à faire partie d’un monde connecté et durable.

Il y un marché très intéressant pour cette nouvelle version de l’ATR 42. L’avionneur a identifié un potentiel de production de près de 600 avions.

À ce jour, ATR a déjà enregistré 20 engagements d’opérateurs et de bailleurs pour cette variante, dont Elix Aviation Capital (10 avions) et Air Tahiti (deux avions), annoncés cette année lors du Paris Air Show. La certification de l’ATR 42-600S est attendue pour le second semestre 2022, avec la première livraison attendue immédiatement après.

 

Photo : ATR42-600S @ ATR Aircraft