21/11/2019

easyJet s’engage davantage pour le climat !

raw.jpg

Le transporteur «  low cost » easyJet  s’est engagé à 100% des émissions carbone de ses vols. De plus, la compagnie a signé un engagement avec l’avionneur européen Airbus en vue d’une initiative en matière de recherche et développement (R&D) d’un futur avion hybride électrique. Cette nouvelle action complète l’initiative engagée en 2018 avec Wright Electric, dans le but de travailler sur un moteur électrique pouvant convenir à un aéronef de neuf places.

Continuer à réduire les émissions de CO2 :

L’innovation et l’avant-gardisme ont toujours été au cœur de la stratégie de la compagnie aérienne. Et ceci malgré les accusations portées sur le mode de vol de la compagnie. Depuis 2000, easyJet a réduit ses émissions de CO2 par passager et par kilomètre de plus de 32%.

Afin d’augmenter son action en vue d’une aviation commerciale toujours plus respectueuse de l’environnement, easyJet propose désormais des « vols zéro carbone » sur l’ensemble de son réseau. La compagnie compense ses émissions à travers des programmes accrédités Gold Standard et VCS (Verified Carbon Standard), soit deux normes particulièrement strictes. En contrepartie, des actions vont être engagées sur la reforestation, les énergies renouvelables et les programmes communautaires.

 Cependant, la Direction d’easyJet précise que la compensation des émissions de carbone n’est qu’une mesure provisoire en attendant que de nouvelles technologies soient mises au point. L’objectif étant de pouvoir à terme, offrir des vols ayant un impact quasi-nul sur l’environnement  à mesure que de nouvelles technologies émergent.

Engagement avec Airbus :

Pour permettre l’émergence de nouvelles technologies, easyJet a signé avec son fournisseur d’aéronefs Airbus, un protocole d’accord en vue de la recherche conjointe et le développement d’un  avion hybride électrique. Pour ce faire, trois projets distincts vont être lancés :

Le premier doit permettre de définir les impacts et exigences nécessaires à l’introduction à grande échelle d’avions durables de nouvelle génération (avions hybrides).

Le second vise a stimulé l’innovation dans le cadre directe de la réduction des émissions de carbones et la neutralisation de celles-ci.

L’utilisation de carburants durables pour l’aviation (SAF - sustainable aviation fuels) dès qu’ils seront disponibles en suffisance et commercialement viables.

En parallèle, easyJet travaille à l’introduction de nouvelles technologies à court terme, comme le roulage sur piste sur charge électrique, l’utilisation d’unités auxiliaires d’alimentation électrique ainsi que la réduction des émissions carbone provenant des activités au sol, grâce par exemple à l’utilisation d’énergies renouvelables.

Réduction de carbone, les faits :

Depuis 2000, easyJet a réduit de plus d’un tiers (33,67%) les émissions carbones pour chaque kilomètre parcouru par passager. Autres initiatives : l’introduction de chariots, tapis et sièges plus légers, le roulage sur piste avec un seul moteur et le retrait des manuels en papier des avions. En 2015, easyJet s’est fixé un objectif renforcé de réduction de ses émissions carbone par passager/kilomètre à savoir, atteindre une réduction de 10% des émissions carbone par passager/kilomètre d’ici 2022 par rapport à 2016. Johan Lundgren, PDG d’easyJet, a déclaré avoir « besoin que les gouvernements soutiennent les efforts pour la décarbonation de l’aviation en réformant la fiscalité appliquée à notre industrie, en encourageant les initiatives positives, en finançant la recherche et le développement de nouvelles technologies et enfin en s’assurant que les pionniers ne soient pas pénalisés ».

Guillaume Faury, PDG d’Airbus, ajoute de son côté : « La performance environnementale est une priorité absolue d’Airbus et nous sommes fiers d’avoir easyJet comme partenaire pour notre recherche sur les avions hybrides et électriques. Airbus s’engage à atteindre les objectifs de décarbonation de l’aviation. En concentrant nos efforts de recherche sur les technologies de propulsion hybride et électrique, nous jouons un rôle de premier plan, aux côtés de nos clients, dans le développement de technologies propres et sûres pour l’avenir durable de notre industrie ».

Photo : Projet d’avion hybrides avec Airbus @ Airbus

18/11/2019

Les premières commandes au Dubaï Airshow !

air-journal_Emirates-A350-900.jpg

 

50 A350 pour Emirates :

Le transporteur basé à Dubaï a commandé auprès d’Airbus 50 A350-900, pour une valeur estimée à 16 milliards de dollars us selon le prix de l’avionneur européen. Les livraisons débuteront en 2023. L’avion peut accueillir  325 passagers et offre une autonomie de 15’000 km. Les A350 seront utiles pour desservir de nouvelles destinations dans le cadre des plans d’expansion d’Emirates. La semaine dernière, la compagnie aérienne a confirmé qu'elle avait obtenu l'autorisation d'exploiter sa liaison Dubaï-Mexico. Les autorités mexicaines avaient précédemment bloqué les plans de ce service. Le projet a finalement été approuvé. 14 323 km séparent les deux aéroports, ce qui en fait une distance idéale pour Emirates avec un A350.

L’A350 :

L'A350 XWB, est le tout dernier membre de la famille de gros-porteurs Airbus. Grâce à une toute nouvelle conception aérodynamique, un fuselage et une voilure en fibre de carbone, ainsi que de nouveaux réacteurs Trent XWB de Rolls-Royce à faible consommation de carburant, l'A350 XWB affiche une réduction de 25 pour cent de la consommation de carburant et d'émissions et des  coûts de maintenance significativement réduits. Sa cabine extra-large offre aux passagers plus d'espace personnel toutes classes confondues et des sièges d'une largeur standard de 18 pouces en classe économique.

 

Biman Bangladesh désire plus de B787 !

Biman-787-9.jpg

Le transporteur Biman Bangladesh Airlines a annoncé au salon aéronautique de Dubaï 2019 que le transporteur développe sa flotte de Boeing B787 « Dreamliner » avec deux avions supplémentaires. La transaction est évaluée à 585 millions de dollars au prix catalogue de l’avionneur.

L'achat porte sur la version la plus grande et avec la plus longue portée, soit la variante B787-9. Cet ajout contribuera à moderniser la flotte de la compagnie et à développer son réseau international.

« Le mois dernier, la compagnie aérienne a lancé un nouveau vol sans escale de son hub à Dhaka à Médine, en Arabie Saoudite. Le  B787-8 a permis d’ouvrir ce marché et avec l’arrivée prochaine du B787-9, dont le duo formera une solution de réseau rentable pour Biman » a déclaré Stan Deal, président et chef de la direction, Boeing commercial Airplanes.

Boeing fournit également des services qui aident Biman à améliorer son efficacité. Dans le cadre d'un accord de plusieurs années, les pilotes de la compagnie aérienne ont commencé à utiliser la plate- forme de vol électronique Deck Pro X Jeppesen Flite (EFB) augmentant ainsi leur connaissance de la situation sur le terrain et dans les airs.

Le B787-900 :

Le B787-900 complète et étend la famille « 787 ». Avec un fuselage allongé de 6 mètres (20 pieds) par rapport au B787-800, l’avion peut emporter jusqu'à 20% de passagers en plus et 23 % de marchandises supplémentaire et ceci encore plus loin avec la même performance environnementale, soit 20 % d'émissions de CO2 en moins que les avions actuels. Plus de 60 clients provenant de six continents du monde ont placé des commandes pour plus de 1’100 « Dreamliner », ce qui fait du B787 bi-couloirs l’avion qui a engrangé le plus vite, des ventes dans l'histoire de Boeing.

Le B787 est l'avion bi-couloir ayant la vente la plus rapide dans l'histoire de Boeing. Depuis son entrée en service en 2011, la famille « 787 » vole plus de 1’500 routes et a rendu possible plus de 170 nouvelles routes sans escale à travers le monde.

Embraer E195-E2 pour AirPeace :

download.jpg

L’avionneur brésilien annonce une commande portant sur 3 E195E2 supplémentaires commandés par la compagnie nigériane AirPeace portant à 13 appareils son engagement ferme total. Le transporteur détient 17 droits d'achat complémentaires pour le même avion.

Le programme E2 réaffirme l'engagement de l’avionneur brésilien pour maintenir sa position de leader dans le segment des avions de 70 à 130 sièges. La nouvelle génération est motorisée avec des Pratt & Whitney PurePower Geared turbofan à taux de dilution élevé (PW1700G sur le E175-E2, PW1900G sur le E190-E2 et E195-E2). La nouvelle génération dispose également de nouvelles ailes aérodynamiquement avancées, des contrôles complets « fly-by-wire » et des améliorations sur divers systèmes. La gamme E2 va considérablement réduire la consommation de carburant, les émissions et le bruit extérieur. L’avionneur brésilien a également travaillé à la réduction des coûts d’entretien.

 

Photo : 1 A350 aux couleurs d’Emirates 2 B787-9 aux couleurs de Biman @ Boeing 3 E195-E2 AirPeace@ Embraer

14/11/2019

KLM Cityhopper opte pour l’E195-E2 !

Cityhopper-E2-1-700x495.jpg

La compagnie aérienne KLM Cityhopper a passé une commande ferme portant sur 21 appareils de type Embraer E195-E2 assorti de 14 options. La commande avait précédemment été annoncée avec une lettre d’intention pour 15 commandes fermes avec 20 droits d’achat au Salon du Bourget au début de l’année. Avec tous les droits d’achat exercés, l’opération aurait une valeur estimée à  2,48 milliards de dollars.

«La décision de KLM d’ajouter six avions supplémentaires à cette commande constitue un important vote de confiance pour notre programme E2», a déclaré John Slattery, président et chef de la direction d’Embraer Commercial Aviation. "Avec une réduction de 30% des émissions par rapport aux E190 actuels, tout en offrant 32 places supplémentaires, l’E195-E2 augmentera simultanément la capacité de KLM à l’aéroport de Schiphol, où le trafic est restreint, tout en réduisant considérablement les émissions."

KLM configurera l'avion avec 132 sièges. Les livraisons commenceront au premier trimestre de 2021.

Embraer, la nouvelle famille E2 :

Le programme E2 réaffirme l'engagement de l’avionneur brésilien pour maintenir sa position de leader dans le segment des avions de 70 à 130 sièges. La nouvelle génération est motorisée avec des Pratt & Whitney « PurePower » GTF à taux de dilution élevé (PW1700G sur le E175-E2, PW1900G sur le E190-E2 et E195-E2). La nouvelle génération dispose également de nouvelles ailes aérodynamiquement avancées, des contrôles complets « fly-by-wire » et des améliorations sur divers systèmes. La gamme E2 va considérablement réduire la consommation de carburant, les émissions et le bruit extérieur. L’avionneur brésilien a également travaillé à la réduction des coûts d’entretien.

Depuis le lancement, l'E2 a atteint 505 demandes soit : 90 pour E195-E2, et 415 options et droits d'achat et parmi ses clients des compagnies aériennes et les sociétés de crédit-bail. Actuellement, la famille des E-Jets fonctionne avec environ 70 clients dans 50 pays et est un leader mondial dans le segment jusqu'à 130 sièges, avec une part de marché de plus de 50%.

Photo : Image de synthèse du futur E195/E2 aux couleurs de KLM Cityhopper@ Embraer

 

02/11/2019

Vietjet opte pour l’A321XLR !

A321XLR-Vietjet.jpg

La compagnie vietnamienne Vietjet a annoncé l’ajout de l’A321XLR à sa flotte, avec une commande ferme de 15 appareils et la conversion de cinq appareils A321neo de son carnet de commandes actuel. L'annonce a été faite lors d'une visite au siège d'Airbus à Toulouse du président et chef de la direction de Vietjet, Nguyen Thi Phuong Thao, animée par le directeur général d'Airbus, Guillaume Faury.

Au cours de la visite, la compagnie aérienne a également signé un nouvel accord de formation avec Airbus Services. Cela permettra à Airbus de positionner deux nouveaux simulateurs de vol complets de la famille A320 au centre de formation du transporteur à Ho Chi Minh-Ville. Airbus fournira également une gamme de services de formation à la compagnie aérienne et à ses instructeurs.

Vietjet sera parmi les premières compagnies aériennes à recevoir le A321XLR. L’ajout de l’appareil à sa flotte permettra à Vietjet d’élargir son réseau, en empruntant des liaisons plus longues en Asie ainsi que vers des destinations aussi éloignées que l’Australie et la Russie.

En tenant compte de l’annonce d’aujourd’hui, Vietjet a commandé au total 186 appareils de la famille A320, dont 60 ont été livrés. Le carnet de commandes exceptionnel de la compagnie aérienne Airbus est entièrement composé d’appareils A321neo.

L’A321XLR :

L'A321XLR est la prochaine étape évolutive de l'A321LR. Il répond aux besoins du marché en matière de portée et de charge utile, en créant davantage de valeur pour les compagnies aériennes. L’avion offrira une autonomie sans précédent de Xtra Long jusqu’à 4’700 nm, avec une consommation de carburant par siège réduite de 30% par rapport aux avions concurrents de la génération précédente. Fin septembre 2019, la famille A320neo avait reçu plus de 6’650 commandes fermes de près de 110 clients dans le monde.

Photo : A321XLR aux couleurs de Vietjet @ Airbus

 

31/10/2019

Air Premia commande des Boeing B787 Dreamliner !

Air-Premia-Boeing-787-9-Dreamliner-1280x720.jpg

Air Premia a annoncé  une commande portant sur cinq avions Boeing B787-9  « Dreamliner », suite à un accord de location de trois B787-9 auprès d'Air Lease Corporation plus tôt cette année. Air Premia, qui prévoit de lancer des opérations en 2020 est en passe de devenir le deuxième opérateur de  « Dreamliner » en Corée du Sud. L'engagement est estimé à près de 1,4 milliard de dollars au prix catalogue de l’avionneur américain.

« Ceci est une décision excitante pour Air Premia qui cherche à offrir une expérience de classe mondiale à ses clients, tout en opérant une flotte d’avions économique en carburant », a déclaré Peter Sim, directeur général d'Air Premia.

Le B787-900 :

Le B787-900 complète et étend la famille « 787 ». Avec un fuselage allongé de 6 mètres (20 pieds) par rapport au B787-800, l’avion peut emporter jusqu'à 20% de passagers en plus et 23 % de marchandises supplémentaire et ceci encore plus loin avec la même performance environnementale, soit 20 % d'émissions de CO2 en moins que les avions actuels. Plus de 60 clients provenant de six continents du monde ont placé des commandes pour plus de 1’100 « Dreamliner », ce qui fait du B787 bi-couloirs l’avion qui engrangé le vite des ventes dans l'histoire de Boeing.

Le B787 est l'avion bi-couloir ayant la vente la plus rapide dans l'histoire de Boeing. Depuis son entrée en service en 2011, la famille « 787 » vole plus de 1’500 routes et a rendu possible plus de 170 nouvelles routes sans escale à travers le monde.

Depuis son entrée en service en 2011, la famille « 787 » a volé près de 280 millions de passagers est permis des économies estimées à 28,7 milliards de livres de carburant.

Photo : B787-9 aux couleurs d’Air Premia @ Boeing